Parc Walt Disney Studios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parc Walt Disney Studios

Walt Disney Studios Park

Image illustrative de l’article Parc Walt Disney Studios

Ouverture
Domaine Disneyland Paris
Superficie 24 hectares
Pays Drapeau de la France France
Département Seine-et-Marne
Commune Chessy (Marne-la-Vallée)
Propriétaire Euro Disney SCA
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 15
Nb de montagnes russes : 3
Nombre de visiteurs 1,410 millions[1] (2020 en diminution)
Site web www.disneylandparis.com
Coordonnées 48° 52′ 02″ nord, 2° 46′ 44″ est
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Parc Walt Disney Studios Walt Disney Studios Park
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Parc Walt Disney Studios Walt Disney Studios Park

Le parc Walt Disney Studios (Walt Disney Studios Park en anglais), est un parc à thèmes de la Walt Disney Company[2] situé dans le secteur de Val d'Europe à Marne-la-Vallée, en Seine-et-Marne (France). Il a ouvert ses portes le , et fait partie du complexe de loisirs Disneyland Paris, anciennement appelé Euro Disney Resort puis Disneyland Resort Paris. Le parc ouvre 10 ans après le parc Disneyland, et se situe aux portes de celui-ci, en face de la gare TGV-RER de Marne-la-Vallée - Chessy et de Disney Village. Comme le reste du domaine, il est la propriété d'Euro Disney SCA.

Au cours de l'année 2019, le parc a accueilli 5,245 millions de visiteurs ce qui le place à la 4e place européenne et la 23e place mondiale[3]. Depuis son ouverture, il a été distingué deux fois par un Thea Award, il s'agit d'un prix mondial décerné par la Themed Entertainment Association. Le parc fut primé la première fois en 2003 dans la catégorie attraction pour CinéMagique et la seconde fois en 2015 dans la catégorie restaurant thématique pour le Bistrot Chez Rémy.

Dédicace[modifier | modifier le code]

« To all who enter the studio of dreams, welcome. The Walt Disney Studios is dedicated to our timeless fascination and affection for cinema and for television. Here we celebrate the art and the artistry of storytelling from Europe and around the world to create the magic in a special place through our own memories of the past and our dreams of the future. »
- Michael D. Eisner, March 16 2002

« À tous ceux qui entrent dans le studio des rêves, bienvenue. Walt Disney Studios est dédié à notre fascination et à notre affection intemporelles pour le cinéma et la télévision. Ici nous célébrons l'art et le talent de conter venant d’Europe et d’autour du Monde, pour créer la magie dans un lieu particulier, à travers nos propres souvenirs du passé et nos rêves d’avenir. »
- Michael D. Eisner,

Le projet et le concept[modifier | modifier le code]

Le plan initial pour un deuxième parc à thèmes prévoyait une ouverture en 1996, il devait s'appeler Disney-MGM Studios Europe ou Disney-MGM Studios Paris mais il fut annulé en raison de la crise financière traversée par Euro Disney à l'époque. Le travail de développement du parc reprend finalement en 1997, mais contrairement aux plans d’origine, il fut relancé à une échelle beaucoup plus petite.

Le parc reprend le concept des Disney's Hollywood Studios (anciennement Disney-MGM Studios) de Walt Disney World Resort. Il fut essentiellement construit pour transformer le complexe Disneyland Paris en un lieu de séjour, et devait permettre d’améliorer sa rentabilité[4]. À cause des déboires financiers d'Euro Disney SCA, le parc compte seulement 13 activités, dont 10 attractions, sur une superficie moitié moins grande que celle du parc Disneyland (environ 19 ha contre 52 ha).

Une petite équipe composée d'Imagineers fut chargée de concrétiser ce qui avait été imaginé sur papier. En parallèle, de nombreuses consultations ont été menées auprès de spécialistes du monde du cinéma, de la culture et des médias. Elles ont permis de donner au parc une véritable dimension française et européenne. Rémy Julienne, le célèbre cascadeur français, fut l'un des tout premiers concepteurs européens à travailler sur des idées nouvelles. Celui-ci avait déjà créé un spectacle pour un parc à thèmes, le Tunnel du temps, un spectacle de cascade de motos accompagné par un animatronique géant à Big Bang Schtroumpf[5]. C'est le qu'Euro Disney annonce le projet d'un second parc au sein du complexe pour le printemps 2002[6].

Historique[modifier | modifier le code]

Le parc Walt Disney Studios ouvre ses portes le , année des 10 ans du parc Disneyland, et pour sa première année d'exploitation non complète il verra 2,8 millions de visiteurs le découvrir[7]. Cette année-là, la Walt Disney Company se regroupe pour la traditionnelle Disney Legends et en honneur de l'ouverture du parc Walt Disney Studios, tous les nommés de 2002 sont d'origine européenne. La cérémonie eut lieu dans le bâtiment d'Animation Celebration (Animation building à l'époque) à l'intérieur du parc.

L'année 2003, malgré sa première exploitation complète, déçoit déjà avec une baisse de son nombre de visiteurs à 2,2 millions[7], soit deux fois moins qu'espéré[8].

En 2006, l'affluence est de 2,2 millions de visiteurs[7], un chiffre stable depuis 2003 mais toujours très décevant pour la Walt Disney Company.

En 2007 pour ses 5 ans, un nouveau mini land, Toon Studio, et une nouvelle attraction, The Twilight Zone Tower of Terror, ouvrent leurs portes. Grâce à ces investissements le nombre de visiteurs augmente à 2,5 millions de visiteurs[7]. La zone Toon Studio, ouverte au mois de juin, se compose notamment d'une attraction basée sur la scène des tortues dans Le Monde de Nemo, intitulée Crush's Coaster, et d'une autre basée sur le film Cars intitulée Cars Quatre Roues Rallye. C'est en que le mini land Hollywood Boulevard avec son attraction The Twilight Zone Tower of Terror, (couramment appelée Tour de la Terreur) sont inaugurés au sein de la zone Production Courtyard.

L'année 2008 voit le parc augmenter son affluence pour une deuxième année consécutive grâce à l'apport de la nouvelle zone Toon Studio et surtout de l'attraction Tower of Terror ouverte en toute fin d'année 2007, à 2,6 millions de visiteurs[7]. Cette année-là est aussi marquée par l'ouverture d’un nouveau spectacle interactif, Stitch Live.

Le , Toy Story Playland ouvre dans le parc, il s'agit d'une mini-zone entièrement consacrée à l'univers de Toy Story, qui comporte alors trois nouvelles attractions : Toy Soldiers Parachute Drop, RC Racer et Slinky Dog Zig-Zag Spin et une boutique, Barrel of Monkeys[9]. Cet espace permet une augmentation spectaculaire du nombre de visiteurs en passant de 2,7 à 4,5 millions de visiteurs cette année-là[7], et d'enfin atteindre les chiffres espérés à l'ouverture du parc.

En 2012 pour ses 10 ans, le parc réalise une année record à 4,8 millions de visiteurs et affiche par la même occasion une augmentation de son affluence pour la septième année consécutive.

Un quartier dédié à Ratatouille est inauguré en [10], il reprend l'esthétique de la ville de Paris agrémenté d'un restaurant (Bistrot Chez Rémy), d'une boutique (Chez Marianne) et d'une attraction inspirée du film (Ratatouille : L'Aventure totalement toquée de Rémy). Cette année-là, le parc, malgré la bonne réception de cette nouvelle attraction par le public, verra le passage de 4,3 millions de visiteurs, soit une baisse pour la deuxième année consécutive[7].

Finalement c'est en 2015 que le parc voit l'effet de cette nouvelle attraction sur son affluence, il signe même un nouveau record à 5,1 millions de visiteurs[7].

L'année 2016 voit le nombre de visiteurs baisser légèrement et passer à 5,0 millions de visiteurs[7]. Le , le spectacle Animagique ferme définitivement ses portes ; il est remplacé par le nouveau spectacle Mickey et le Magicien, inauguré le [11],[12].

En pour ses 15 ans, l'attraction CinéMagique ferme ses portes mais le parc lance une nouvelle saison inédite, La saison de la Force sur le thème de Star Wars. Le parc accueille cette année-là 5,2 millions de visiteurs et signe un nouveau record de fréquentation[13].

L'année 2018 voit le parc atteindre son record d'affluence à 5,3 millions de visiteurs. Le , Robert Iger en visite à l'Élysée, rencontre Emmanuel Macron et annonce un investissement de 2 milliards d'euros pour Disneyland Paris, dont le doublement du parc Walt Disney Studios avec la construction de trois zones entre 2021 et 2025 sur les thèmes de Marvel, La Reine des neiges et Star Wars[14],[15]. Le , à l'occasion du lancement de la saison L'été des Super Héros Marvel, le Studio Theater propose un nouveau spectacle, Marvel : L'alliance des Super Héros qui remplace CinéMagique[16].

Le , l'attraction Art of Disney Animation ferme ses portes mais est remplacée en fin d'année par La Reine des neiges, une invitation musicale. Cette année-là est aussi marquée par la fermeture définitive des attractions Disney Junior Live on Stage! et d’Armageddon : Les Effets Spéciaux en avril. En fin de cette même année c'est au tour de l'attraction Rock 'n' Roller Coaster de fermer définitivement en raison d'un changement de thème. Les fermetures conjuguées d'Armageddon : Les Effets Spéciaux, de Rock 'n' Roller Coaster, mais aussi des restaurants Disney Blockbuster Café et du Restaurant des Stars cette même année, est due au projet d’extension du parc qui prévoit la création d'un Avengers Campus, sur le thème de Marvel en lieu et place de la zone Backlot. Malgré toutes ces fermetures, la fréquentation du parc ne connait qu'une très légère baisse, puisque 5,245 millions de visiteurs franchissent les portes du parc cette année-là.

Le , l'attraction Studio Tram Tour: Behind The Magic est fermée définitivement pour être transformée en Cars Road Trip en raison des futurs travaux du plan d'expansion. Cependant, l'année 2020 est surtout marquée, comme de très nombreux sites touristiques à travers le monde, par la pandémie de Covid-19. Cet événement oblige le Disneyland Paris à fermer ses portes, du au soir au , soit quatre mois de fermeture[17]. Mais quelques mois plus tard, le , le parc est à nouveau forcé de fermer mais sans réouverture dans l'année, pour les mêmes raisons[18]. La fréquentation s'effondre en année 2020, avec 1,410 millions de visiteurs soit une baisse de fréquentation de 73%. Le parc connait cette année là la pire affluence de son histoire, cela en raison des nombreux mois de fermeture qu'il a connu, dû à la pandémie de Covid-19.

Le , après plus de 7 mois de fermeture le parc rouvre au public[19], accompagné d'une nouvelle attraction, Cars Road Trip. Le 1er juillet un nouveau spectacle est proposé aux visiteurs, La fabrique des rêves de Disney junior dans le studio D. Le , la zone Toon Studios est réorganisée, les attractions inspirées des films Pixar intègre une nouvelle zone, Worlds of Pixar, tandis que le reste des attractions perdurent dans Toon Studios.

Le plan d'expansion[modifier | modifier le code]

Le , lors de la D23 Expo Japan, Disney annonce la transformation de l'attraction Rock 'n' Roller Coaster en attraction sur le thème des Avengers et d’Iron Man[20].

Le , Robert Iger en visite à l'Élysée, rencontre Emmanuel Macron et annonce un investissement de 2 milliards d'euros pour Disneyland Paris, dont le doublement du parc Walt Disney Studios avec la construction de trois zones entre 2021 et 2025 sur les thèmes de Marvel, La Reine des neiges et Star Wars[14],[15].

Le , Disney annonce une attraction sur le thème de Spider-Man, à la place de l'attraction Armageddon : Les Effets Spéciaux pour sa nouvelle zone Marvel[21].

Le l'attraction Armageddon : Les Effets Spéciaux est fermée définitivement afin de commencer la création de la future zone Marvel[22].

Le , lors de la conférence de la première année du programme Insidears, Disney annonce la transformation de l’attraction Studio Tram Tour en une attraction sur le thème de Cars (Cars Road Trip)[23]. La raison de ce changement de thème est la suppression d'une grande partie du trajet d'origine de l'attraction pour permettre la construction de la nouvelle allée principale de la futur expansion.

Le , lors de la D23 Expo, il est annoncé que la zone Marvel s'appellera Avengers Campus. Elle portera le même nom que celle des parcs Disney California Adventure et Hong Kong Disneyland[24].

Le , l'attraction Rock 'n' Roller Coaster ferme ses portes en vue de son changement de thème[25].

Le , la partie de Toon Studios comportant toutes les attractions Pixar devient un land à part entière nommé Worlds of Pixar[26]. Il s'agit là des débuts de la refonte du parc en vue de l'intégration des lands existant à la futur expansion.

Le , le président de Disney Parks, Experiences and Products, Josh D’Amaro, annonce l’ouverture de l’Avengers Campus pour l'été 2022[27].

Le 20 Juillet 2022, L'Avengers Campus ouvre ses portes. Il s'agit d'une zone thématisées sur l'Univers cinématographique Marvel. On peut y trouver deux attractions: Avengers Assemble: Flight Force et Spider-Man W.E.B. Adventure,ainsi qu'une zone de rencontre avec les personnages Marvel, le Hero Training Center. La zone contient aussi trois restaurants : Stark Factory, PYM Kitchen, Super Kitcher, deux Food trucks : FAN-tastic Food Truck et WEB Food Truck, ainsi qu'une boutique proposant des produits exclusifs: Mission Equipment. Le Land contient également 5 points d'animations autour du land, ainsi qu'un véhicules permettant de faire défiler les personnages : l'Avengers Deployment Vehicule.

Le parc à thèmes[modifier | modifier le code]

Le parc possédait à son ouverture seulement neuf attractions, il en compte aujourd'hui quinze mais devrait atteindre la vingtaine en 2025. Ce chiffre devrait encore croître, car les plans sont conçus de manière que des développements ultérieurs puissent être mis en œuvre.

Front Lot[modifier | modifier le code]

Le land d'entrée, appelé Front Lot, sert de zone d'entrée principale du parc, on doit traverser la Place des Frères Lumière puis entrer dans un bâtiment, le Studio 1, pour accéder au reste du Parc.

Place des Frères Lumière[modifier | modifier le code]

La place des Frères Lumière est une grande place carrée ornée d'une fontaine en son centre, représentant Mickey en costume d'apprenti sorcier (Fantasia) remplissant un bassin à l'aide de balais ensorcelés. Elle est délimitée au nord-est par les portes d'accès du parc, au sud-ouest par le Studio 1, et également par deux bâtiments situés de part et d'autre de la place, l'esthétique des bâtiments évoque l'architecture hispanique de Californie du début du XXe siècle. Le bâtiment à gauche en entrant est une grande boutique sur le thème des productions Disney, baptisée Walt Disney Studio Store, le bâtiment de droite comporte lui le Studios Services (bureau d'informations, objets trouvés, toilettes, etc.) et la boutique Studio Photo.

Boutiques

  • Studio Photo est une petite boutique qui vend principalement des petits souvenirs et accessoires de Disneyland Paris (carnet d’autographes, photos, cadres, service PhotoPass+).
  • Walt Disney Studios Store est une boutique où l'on trouve des personnages Disney, des objets de collection, des souvenirs, des cadeaux, des friandises.

Studio 1[modifier | modifier le code]

Le Studio 1 est le nom de l'imposant bâtiment faisant face à l'entrée du parc, on y accède par la place des Frères Lumière. Les visiteurs entrant dans le parc doivent traverser le bâtiment pour avoir accès au reste du parc, elle sert de rue commerçante couverte et possède la plus grande superficie du parc Walt Disney Studios

L'espace est séparé en deux par la rue, à gauche on retrouve la boutique baptisée Les Légendes d'Hollywood, il s'agit une succession de plusieurs espaces. Leurs styles est une réinterprétation de magasins art déco, avec, comme dernier espace, une station-service rendant hommage à l'ambiance de la Route 66. De l'autre côté sur la droite, Restaurant en Coulisse représente en décors de cinéma les restaurants et les clubs emblématiques du tout Hollywood des années 1930 aux années 1950.

La sortie du Studio 1 s'ouvre sur la place principale du parc. Au milieu de la place se trouve la statue Partners. À droite on trouve Toon Studio (anciennement Animation Courtyard) ainsi que Worlds of Pixar dans son prolongement, à gauche Production Courtyard, et au fond de l'aile gauche du parc on trouve désormais l'Avengers Campus, ouvert depuis juin 2022. En face se situe la zone créée en 2007, Hollywood Boulevard, mais incluse dans Production Courtyard. Il s'agit d'une évocation d'Hollywood Boulevard, alliant bâtiments réels et trompe-l'œil, on y découvre aussi l'imposante attraction La Tour de la Terreur : Un Saut dans la Quatrième Dimension.

Attraction

  • Studio 1 se présente comme un Hollywood mythique tel qu'il aurait pu exister durant l'Âge d'or dans les années 1930, et révèle les artifices des décorateurs avec ses nombreuses boutiques « cachées » derrière de véritables façades de cinéma. Des éléments architecturaux célèbres d'Hollywood sont ainsi reproduits, et un ciel nocturne a été recréé.

Restaurant

  • Restaurant en Coulisse comporte trois espaces de restauration offrant 670 places. Il s'agit d'un restaurant rapide avec service au comptoir et un étage offrant une vue aérienne du bâtiment et sur l'ensemble des décors.

Boutique

  • Les Légendes d'Hollywood est un magasin situé dans le Studio 1 et s'inspire d'un studio de cinéma. On y trouve des cadeaux et des souvenirs inspirés des films Disney.

Toon Studio[modifier | modifier le code]

Toon Studio se situe à droite de la sortie de Studio 1. Son entrée est marquée par une statue de Mickey arborant son costume d'apprenti sorcier vu dans Fantasia et posée sur un socle bleu et argenté sur lequel est fixé le nom du studio.

Attraction

  • Mickey et le Magicien est un spectacle mis en scène à l'Animagique Theater (Studio 3), il est situé à droite de l'entrée et accueille le spectacle depuis le . L'une des innovations du spectacle est que le personnage de Mickey Mouse possède un costume lui permettant de parler et de cligner des yeux. Durant la période de Noël, il est remplacé par le spectacle Mickey et le Big Band de Noël.
  • La Reine des neiges : Une invitation musicale est un spectacle proposé dans le bâtiment de Animation Celebration (anciennement Art of Disney Animation) en deux actes sur le thème du film La Reine des neiges. Le premier acte a lieu dans la grange de Kristoff et Sven, tandis que le deuxième acte dans le palais de glace de la reine Elsa.
  • Les Tapis Volants - Flyings Carpets over Agrabah est l’équivalent de Dumbo the Flying Elephant au parc Disneyland, dans cette attraction sur le thème d’Aladdin vous vous envolez à bord de tapis volants sur les ordres du Génie qui tourne la scène en tant que réalisateur.

Rencontre de personnages

Boutique

Worlds of Pixar[modifier | modifier le code]

Dans Worlds of Pixar on retrouve différentes attractions de l'univers Pixar, la zone débute après les Tapis Volants et se termine dans le fond du parc avec Cars Road Trip. La zone regroupe toutes les attractions de Toon Studios qui a été réduit après son ouverture le [28].

Crush's Coaster

Attractions

  • Crush's Coaster est un parcours de montagnes russes tournoyantes avec Crush, la tortue du film Le Monde de Nemo des studios Pixar. L'attraction est hébergée dans le Studio 5. Les wagons en forme de carapaces de tortues tournent occasionnellement sur eux-mêmes pendant le parcours, qui comporte une partie de parcours scénique. l'ensemble étant scénarisé sur les profondeurs de l'océan et le courant est-australien. Chaque wagon comporte 4 places ; les visiteurs y étant disposés deux par deux et dos à dos. Comme Space Mountain, Big Thunder Mountain et quelques autres attractions, Crush's Coaster se trouve dans la catégorie « grands frissons ». Après un test infructueux, cette attraction ayant un débit maximum trop faible ne peut disposer de FastPass.
  • Cars Road Trip est une refonte de l'attraction Studio Tram Tour, cependant en raison de l'extension du parc, elle est amputée d'une partie de son parcours d'origine. Celle-ci invite dorénavant les visiteurs dans un voyage divertissant sur la Route 66, sur le thème du film d'animation Cars de chez Pixar. Bien que le parcours change, les visiteurs retrouvent la scénographie majeure de l'attraction d'origine, Catastrophe Canyon. En revanche, en vue du futur accès au nouveau lac, la scène issue du film Le Règne du feu et sa reconstitution d'un décor londonien a été supprimée. L'entrée de l'attraction se situe maintenant au sein de Toy Story Playland et non plus à l'extrémité du Hollywood Boulevard.
  • Cars Quatre Roues Rallye (Cars : Race Rally) est une seconde attraction sur l'univers Cars des studios Pixar. Assez comparable dans son principe aux Mad Hatter's Tea Cups du parc Disneyland, l'attraction comporte des plateaux tournants où les véhicules passent d'un plateau à un autre. Le décor inspiré du film est semblable à la petite ville fictive de Radiator Springs, située sur la Route 66, dans le désert américain. À noter la présence Guido et Luigi, les deux voitures italiennes du film, et bien sûr de Flash McQueen et de Martin, qui nous prodiguent des conseils de sécurité.

Toy Story Playland[modifier | modifier le code]

C'est une zone de trois attractions sur le thème de Toy Story inaugurée le . Dans Toy Story Playland, une statue géante de Buzz l'Éclair est située à l'entrée, nous entrons ensuite dans le jardin d'Andy, réduits à la taille de jouets, et nous nous baladons en compagnie de personnages tels que le chien Zigzag, la voiture télécommandée Karting, les soldats verts ou encore Rex le dinosaure.

Vue sur l'entrée de Toy Story Playland.

Attractions

  • RC Racer est une attraction de type Half Pipe Coaster (circuit en « U »). Vous grimpez sur la voiture télécommandée de Woody et Buzz et vous parcourez ce U d'avant en arrière. Cette attraction permet d'embarquer 20 personnes, pendant une durée d'une minute, avec un total de quatre allers et retours et jusqu'à une vitesse de 78 km/h, sur 25 mètres de haut.
  • Toy Soldiers Parachute Drop est une attraction de type tour de chute (ici 25 mètres[réf. nécessaire]) au-dessus d'une base militaire pleine de soldats en plastique vert surdimensionnés.
  • Slinky Dog Zig-Zag Spin est une attraction de type Music Express (chenille) telle qu'on en voit souvent dans les fêtes foraines. Le circuit très court et peu mouvementé reprend l'esthétique du chien Zigzag.

Boutique

  • Toy Story Playland Boutique est une boutique mêlée à une salle de jeux sur le thème de Toy Story.

La Place de Rémy[modifier | modifier le code]

La place de Rémy.

Cette section représente le Paris du film Ratatouille, elle est composée de l’attraction Ratatouille : L'Aventure totalement toquée de Rémy, d'un restaurant à service à table Bistrot Chez Rémy, d'une boutique Chez Marianne Souvenirs de Paris et de toilettes. L'ensemble est décoré de façades d'immeubles parisiens, de bosquets de fleurs, d'arbres, de bancs, de lampadaires et d'une fontaine.

Attraction

Restaurant

  • Bistrot Chez Rémy est un restaurant ouvert sur la sortie de l'attraction Ratatouille. Il prolonge l'expérience à la taille d'un petit rat pour le déjeuner ou le dîner dans un décor de bistrot parisien.

Boutique

  • Chez Marianne (Souvenirs de Paris). Dans cette boutique de style Art déco, on trouve des souvenirs inspirés du film Ratatouille et des sucreries françaises.

Production Courtyard[modifier | modifier le code]

Production Courtyard est la section située à gauche et en face de la sortie de Studio 1. Elle comprend les attractions situées au-delà de la place principale du parc, cette même place est ornée d'une statue de Walt Disney et de Mickey Mouse main dans la main.

  • CinéMagique, installé dans le Studio 2, invite à découvrir ou redécouvrir une sélection des meilleurs moments du cinéma grâce à un spectacle qui entraîne les visiteurs de l’autre côté de l’écran. Cette attraction rend notamment hommage à des acteurs légendaires. C'est un hommage aux cent ans du cinéma. (fermé en 2017)
  • Studio Theater (Juin 2018) ; anciennement Cinémagique, le théâtre accueille le show Marvel : L’Alliance des Super Héros depuis Juin 2018.
  • Studio Tram Tour est un parcours que le visiteur effectue en tram et qui nous emmène découvrir les coulisses des studios de cinéma. L'attraction se décompose en plusieurs parties de visite et est célèbre pour sa section appelée "Catastrophe Canyon" et Règne du Feu. Le reste de la visite se compose le long de la route d'éléments propres au cinéma tel que des décors, des objets insolites, des robots ou encore des automobiles ayant réellement servi dans des longs-métrages. Auparavant, les guests (nom donné aux visiteurs des parcs Disney) passaient également le long d'un costuming où ils pouvaient voir une partie des costumes Disney étant en train de se faire recoudre, réparé ou créé. Cette partie a été supprimée il y a quelques années. Cette partie du costuming est partie dans un bâtiment réservé à la division spectacle, dans les backstages (coulisses du parc qu'aucun visiteur ne peut voir).
  • Le bâtiment, anciennement appelé Disney Channel abritait les locaux de Disney Channel France (relocalisés depuis à Paris) et l'attraction Stitch Live, ouverte en mars 2008.
    • Stitch Live est une attraction où le personnage Stitch interagit avec les spectateurs présents dans la salle. Elle permet de dialoguer en direct avec le personnage animé sur un écran.
    • Le bâtiment accueillait auparavant l'attraction Walt Disney Television Studios. Elle permettait de lever le voile sur le fonctionnement d’une télévision et aux visiteurs d’assister six jours par semaine au tournage d’une émission en direct. Après la visite, un espace interactif permettait aux visiteurs de s'amuser ou se faire peur avec le Cyberspace Mountain. L'attraction avec Stitch prend place dans un ancien plateau de tournage de l'émission "Zapping Zone", arrêté depuis.
    • Depuis le 4 avril 2009, un second spectacle, nommé Playhouse Disney Live on Stage! renommé Disney Junior Live on Stage! en septembre 2013, permet aux plus jeunes de rencontrer, sous formes de marionnettes grandeur nature, leurs personnages préférés de la chaîne de télé du même nom. L'attraction utilise le restant de l'ancien "CyberSpace Mountain" et l'espace inutilisé du plateau d'anciennement Zapping Zone. Ce spectacle est présenté en français et anglais.

Place des Stars[modifier | modifier le code]

Sur la place des Stars, a lieu le spectacle Danse avec les Gardiens de la Galaxie, Star-Lord, Gamora et Groot le jouent plusieurs fois par jour et proposent aux visiteurs de danser à leur côté pour sauver le monde. Il s'agit d'un spectacle qui allie l'humour et l'interaction avec le public.

Attractions

  • La Fabrique des Rêves de Disney Junior est un spectacle proposé dans le Studio D. Le spectacle met en scène Mickey, Minnie, Timon et leurs amis de Disney Junior dans un décor steampunk.
  • Stitch Live est une attraction où le personnage de Stitch interagit avec les spectateurs présents dans la salle. Elle permet de dialoguer en direct avec le personnage animé sur un écran.
  • Studio Theater (anciennement Studio 2, il accueillait jusqu'en 2017 CinéMagique), propose différents spectacles, représentations, rencontre de personnages ou films en fonction des saisons à thèmes ou évènements du parc.

Hollywood Boulevard[modifier | modifier le code]

Cette zone récente, est l'extension sur le thème du Hollywood Boulevard de Los Angeles, elle a été créée avec l'ouverture de The Twilight Zone Tower of Terror. Dans la première partie du boulevard de part et d'autre, on retrouve des façades de bâtiments disposant de vitrines de boutiques, qui sont pour la plupart une reconstitution de bâtiments existant réellement aux États-Unis. Au fond du boulevard, ce ne sont par contre que des panneaux utilisés comme trompe-l'œil, pour donner l'illusion que le boulevard est plus allongé.

La Tour de la Terreur

Attractions

Boutique

  • Tower Hotel Gifts est une boutique de cadeaux proposant des vêtements, des accessoires et des articles fantaisie.

Avengers Campus[modifier | modifier le code]

L'Avengers Campus reprend l'emplacement de Backlot et est donc situé sur la gauche du parc. Backlot était de scénarisation sommaire, il devait représenter ce à quoi ressemblent véritablement des studios de cinéma de nos jours (de grands bâtiments aux formes simples permettant des tournages). Ce land était donc plus fonctionnel qu’esthétique dans sa thématisation.

L'Avengers Campus a quant à lui pour thème l'univers cinématographique de Marvel (MCU). Deux autres lands sur l’univers Marvel sont également présents dans le monde, ils feront alors partie d'une histoire globale et interconnectée sur les Avengers[29].

Attractions

  • Avengers Assemble: Flight Force est une refonte de l'attraction Rock 'n' Roller Coaster, il s’agira donc toujours d'une montagne russe fermée mais intégralement rethématisée dans l'univers des Avengers et plus particulièrement d'Iron Man. Elle est totalement repensée comme une aventure à grande vitesse, dans laquelle les visiteurs feront équipe avec les Iron Man et Captain Marvel. Le parcours des montagnes russes est préservé dans sa forme originelle, tandis que les wagons sont conservés mais relookés dans l'esprit des Avengers.
  • Spider-Man W.E.B. Adventure est une nouvelle attraction Marvel, elle se situera à la place d'Armageddon : Les Effets Spéciaux. Il s'agit d'un parcours scéniques interactifs sur le thème de Spider-man. Dans cette attraction vous devez porter des lunettes 3D et étirez vos mains pour lancer des toiles d'araignées tout comme Spider-Man, grâce à une technologie qui détecte les mouvements. L'objectif de cette attraction est de toucher un maximum de cibles présentes sur les Spider-Bots, en sachant qu'elles ont des valeurs de points différentes suivant leurs couleurs. Un tableau d'affichage public permettra aux équipes de connaitre les meilleurs scores journaliers, hebdomadaires et mensuels de l'attraction[30].

Rencontre de personnages

  • Hero Training Center se situe à l’emplacement de l’ancien garage de Moteurs, Action!, il propose de rencontrer des personnages de l'univers Marvel.

Restaurants

  • PYM Kitchen se situe à l'entrée de l'Avengers Campus, en lieu et place du Restaurant des Stars. Le restaurant propose un buffet avec des aliments disproportionnés, plus grands ou plus petits que la normale.
  • Stark Factory se situe en face de l'attraction Avengers Assemble: Flight Force à la place du Blockbuster Café. Le restaurant fast-food propose des pizzas, des pâtes et des salades.
  • Super Diner était anciennement Le Café des cascadeurs, il s'agit d'un petit restaurant de 40 places de type diner américain des années 1950, il accueille les visiteurs dans une ambiance typique. Il propose dorénavant des sandwichs américains à emporter ou manger sur place.

Boutique

  • Mission Equipment est une boutique où vous trouverez les Spider-Bots interactifs et les dernières inventions de la W.E.B. (Worldwide Engineering Brigade).

Projets en construction[modifier | modifier le code]

Trois nouvelles zones sur les thèmes de Marvel, La Reine des neiges et Star Wars ont été annoncées le , une livraison en trois phases était prévu à l'origine entre 2021 et 2025[14],[15]. La première esquisse dévoilée le jour même présente un Hollywood Boulevard prolongé, débouchant sur un nouveau lac artificiel de près de 3 hectares. La promenade autour de celui-ci sera le seul moyen pour le visiteurs, de rejoindre deux des trois nouvelles zones du parc, à savoir La Reine des neiges et Star Wars. La zone Marvel, appelé Avengers Campus (qui fut livrée le 20 juillet 2022) prendra quant à elle la place de Backlot, à gauche de l'entrée du parc, mais elle sera aussi accessible depuis la promenade du lac. Le lac et sa promenade servira probablement aussi à accueillir un nouveau spectacle avec effets pyrotechniques, jeux de lumière et animations aquatiques.

Zone promenade du lac (horizon 2024-2025)[modifier | modifier le code]

Cette zone sera situé dans le prolongement de l'actuel Hollywood Boulevard, les visiteurs circuleront autour d'un lac qui reliera les nouvelles zones comme l'Avengers Campus ou celles basées sur La Reine des neiges et Star Wars mais aussi la zone déjà existante de Worlds of Pixar. Un restaurant de thème Art nouveau situé au bord du lac et possédant 250 couverts proposera des rencontres de personnages Disney pendant les repas. Une attraction familiale en extérieur encore inconnue sera aussi disponible dans cette zone[31].

Zone La Reine des neiges (horizon 2024-2025)[modifier | modifier le code]

Le land sur La Reine des neiges prévoit la construction d'une montagne d'environ 40 mètres de haut et du château d'Elsa à côté, ces éléments imposant seront visible de la future allée principale du parc, et feront écho au château de la Belle au bois dormant situé au Parc Disneyland. Au pied de la montagne un village aux inspirations architecturales norvégiennes et son port devrait proposer une attraction, un restaurant, une boutique et un espace de rencontre de personnages[32]. L'unique attraction du land devrait être comparable à Frozen Ever After situé à Walt Disney World en Floride, il s'agira d'une croisière scénique sur le thème du film. L'ouverture du land dont le nom n'a pas encore été annoncé est prévue pour l'horizon 2025 et sera comparable à Arendelle: World of Frozen à Hong Kong Disneyland.

Zone Star Wars (horizon 2027)[modifier | modifier le code]

Le land sur Star Wars devrait s'inspirer des lands Star Wars: Galaxy's Edge situé à Disneyland en Californie et aux Disney's Hollywood Studios en Floride. La version proposé dans ce land ne possédera qu'une seule attraction et sera de superficie bien inférieur a ce que propose les lands américains qui possèdent eux deux attractions. Cette zone, dont le nom n'a pas encore été annoncé, devrait proposer une attraction, un restaurant, une boutique et un espace de rencontre de personnages[32].

Projets abandonnés et attractions fermées[modifier | modifier le code]

À l'origine, le parc Walt Disney Studios devait contenir une vingtaine d'attractions. Aujourd'hui, il en comporte 15, à cause des travaux d'agrandissement en cours, mais quand ceux-ci seront finis il atteindra la vingtaine prévue. Certaines attractions ne se sont finalement pas réalisées ou ont été supprimées avec le temps[réf. souhaitée].

Projets abandonnés[modifier | modifier le code]

  • Art of Disney Animation aurait dû contenir une partie composée de vrais animateurs au travail, fraîchement déménagés de leurs studios parisiens de Montreuil. La visite aurait alors eu une touche de réalisme. Mais pour des raisons financières, le studio Walt Disney Animation France est resté où il était, jusqu'à sa fermeture, puis sa vente en 2002.
  • Un studio de doublage aurait invité les visiteurs à participer au doublage de séquences de films, ou à voir au travail les mixeurs et autres ingénieurs du son, dans un bâtiment situé entre CinéMagique et Disney Channel. Le projet a été suspendu puis abandonné en faveur d'améliorations sur les autres attractions.
  • À l'origine, le parc devait être mis en chantier vers la fin de l'année 1992 pour une ouverture prévue en 1995 sous le nom Disney-MGM Studios Europe. Le projet était très proche de la version américaine tant par son contenu que par son esthétique[33]. À la suite des débuts difficiles du complexe, sa construction a été plusieurs fois reportée et ses plans ont été fortement changés.
  • D'après des concepts développés lors de la création de Toon Studio, un rayon doré devait partir du doigt de la statue de Mickey pour atteindre le sommet du chapeau de The Art of Disney Animation mais n'a finalement pas été réalisé ; cependant, des statues ont été ajoutées à la façade.

Attractions fermées[modifier | modifier le code]

  • Moteurs… Action! Stunt Show Spectacular a été créé en collaboration avec le cascadeur français Rémy Julienne. Dans un théâtre ouvert de 3 000 places, les visiteurs assistaient à un spectacle de cascades de véhicules motorisés sur le thème des secrets de fabrication des plus grands films d’action. L'attraction avait été clonée en 2005 aux Disney's Hollywood Studios mais n'y existe plus depuis .
  • Animagique, installé dans le Studio 3 à Toon Studio, était un spectacle de marionnettes géantes avec des personnages Disney (figurants en costume comme ceux que l'on rencontre dans les parcs ou lors des parades), mariant les techniques de manipulation chinoise et le « Théâtre de lumière noire » de Prague.
  • The Magic of Disney Animation. l'attraction se composait de trois séquences :
    • L'entrée (dite « pré-show ») invitait les visiteurs à découvrir les étapes de la création de l'animation, des origines à nos jours. La présentation était animée en introduction et conclusion par Roy Edward Disney (neveu de Walt Disney) et par Walt Disney lui-même.
    • La seconde partie emmenait les visiteurs dans deux théâtres consécutifs. Le premier présentait un mélange de toute l'étendue de l'animation Disney, de Blanche-Neige et les Sept Nains aux derniers Pixar. Ensuite, nous étions dirigés dans le second théâtre où un animateur nous accueillait et nous présentait les étapes de création d'un dessin animé, aidé par Mushu, le dragon de Mulan.
    • La troisième et dernière partie offrait la possibilité de créer nous-même l'animation à travers des jeux et des activités. Une académie Art of Disney Academy proposait aux visiteurs d'apprendre à dessiner un personnage Disney.
  • CinéMagique, installé dans le Studio 2, invitait à découvrir une sélection des meilleurs moments du cinéma grâce à un spectacle qui entraînait les visiteurs de l'autre côté de l’écran. Cette attraction rendait notamment hommage à des acteurs légendaires. C'était un hommage aux cent ans du cinéma. Elle a fermé en 2017.
  • Studio Tram Tour était un parcours que le visiteur effectuait en tram et qui nous emmenait découvrir les coulisses des studios de cinéma. L'attraction se décomposait en plusieurs parties de visite et était célèbre pour ses sections appelées Catastrophe Canyon et Le Règne du feu. Le reste de la visite se composait le long de la route d'éléments propres au cinéma tels que des décors, des objets insolites, des robots ou encore des automobiles ayant réellement servi dans des longs-métrages. Les visiteurs passaient également le long d'un bâtiment où l'on pouvait voir une partie des costumes des parcs en train de se faire recoudre, réparer ou créer. Cette partie a été supprimée plusieurs années avant la fermeture de l'attraction. Cette partie, appelée « costuming » a été déplacée ailleurs en coulisses.
  • Walt Disney Television Studios. Elle permettait de montrer le fonctionnement d'une chaîne de télévision et d'assister, six jours par semaine, au tournage d'une émission en direct. Après la visite, un espace interactif permettait aux visiteurs de s'amuser ou se faire peur avec le Cyberspace Mountain. L'attraction avec Stitch a pris place dans un ancien plateau de tournage de l'émission Zapping Zone, arrêtée depuis.
  • Armageddon : Les Effets Spéciaux, présentée dans le Studio 7, a été conçue sur une des scènes du film homonyme. Cette attraction consacrée aux effets spéciaux du film entraîne les visiteurs dans la station spatiale Mir, en proie à une impressionnante pluie de météorites.
  • Rock 'n' Roller Coaster avec Aerosmith. Le scénario affiché diffère de celui de son attraction jumelle des Disney's Hollywood Studios. Dans cette dernière, nous suivions le périple du groupe avant un concert. L'histoire était beaucoup plus complexe pour la version française mais le décor extérieur était beaucoup moins élaboré qu'en Floride et consistait en d'imposants Studio 8 et 9 avec une façade décorée par d'immenses panneaux plats, mettant en scène le monde du rock et du mixage de la musique.
  • Disney Junior – Live on Stage!
  • CyberSpace Mountain, a été remplacé par Playhouse Disney.
  • The Art of Disney Animation

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) TEA / Aecom, « 2018 Theme Index & Museum Index: The Global Attractions Attendance Report » [PDF], sur Aecom/TEA, (consulté le ).
  2. Le vrai propriétaire est Euro Disney SCA dont la Walt Disney Company possède près de 33 %.
  3. (en) TEA / AECOM, « Theme Index and Museum Index 2019 »,
  4. « Euro Disney poursuit son développement avec l'ouverture d'un deuxième parc », sur Les Echos, (consulté le )
  5. Sébastien Roffat, « Disney et la France: les vingt ans d’Euro Disneyland », p. 119, Éditions L’Harmattan, 2007 ou Sébastien Roffat, « Disney et la France: les vingt ans d’Euro Disneyland », sur Google livres, Éditions L’Harmattan, (consulté le )
  6. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 1999 - year in Review », (consulté le ), p. 5
  7. a b c d e f g h et i « Disneyland Attendance Info - Yearly attendance figures in millions - The Disneyland Linkage », sur www.scottware.com.au (consulté le )
  8. « Euro Disney, 25 ans d'histoire mouvementée », sur Les Echos, (consulté le )
  9. Date d'inauguration indiqué sur le site officiel de Disneyland Paris réservé à la presse
  10. Bénédicte Menu, « Ratatouille, la nouvelle attraction multisensorielle de Disneyland Paris est ouverte », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  11. « Baisser de rideau final pour Animagique à Disneyland Paris ! - Daily Disneyland », Daily Disneyland,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. « Le nouveau spectacle de Disneyland Paris dévoilé : Mickey et le Magicien ! - Daily Disneyland », Daily Disneyland,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Edouard Cardey, « Les parcs Disney au top du nombre de visiteurs mondiaux », sur Disney : Toute l'actualité des films et de Disneyland Paris, (consulté le )
  14. a b et c Reuters, « Disney investit €2 mds dans le développement de Disneyland Paris », sur Les Échos, (consulté le )
  15. a b et c Mathilde Visseyrias, « Marvel, La Reine des neiges et Star Wars s'installent à Disneyland Paris », sur Le Figaro, (consulté le )
  16. « Les Super Héros Marvel débarquent à Disneyland Paris », Disneyland Paris PressNews,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. Audrey Gruaz, « Disneyland Paris rouvre son parc d'attractions après quatre mois de fermeture », sur Actu, (consulté le )
  18. Thibaut Déléaz, « Disneyland Paris rouvre ses portes après sept mois de fermeture », sur Le Point, (consulté le )
  19. Christophe Levent, « «On fonctionne normalement, comme si le parc était ouvert» : Disneyland Paris prêt pour le 17 juin », sur Le Parisien, (consulté le )
  20. « Disneyland Paris annonce une nouvelle attraction sur le thème de Marvel – Disneyland Paris News » (consulté le )
  21. « Aux côtés de Spider-Man, les nouvelles recrues seront appelées à tester la technologie de pointe développée par la New Worldwide Engineering Brigade (WEB) à Disneyland Resort et à Disneyland Paris. – Disneyland Paris News » (consulté le )
  22. « Les attractions fermées à Disneyland Paris en 2018-2019 la liste », sur Disney : Toute l'actualité des films et de Disneyland Paris, (consulté le )
  23. Martin Bertr, « Insidears 2019 : un anniversaire riche en annonces ! », sur Disneyphile, (consulté le )
  24. (en) Corinne Reichert et Jennifer Bisset, « Disneyland's 'Avengers Campus' theme park unveiled at D23: Here's everything we know », sur CNET, (consulté le )
  25. « Disneyland Paris. Le célèbre manège Rock'n Roller Coaster ferme ses portes »
  26. « WORLDS OF PIXAR, LA "NOUVELLE" ZONE DES WALT DISNEY STUDIOS À DISNEYLAND PARIS »
  27. « Avengers Campus à Disney : la date d'ouverture enfin dévoilée »
  28. Florian Mihu, « Worlds of Pixar, nouvelle zone du Parc Walt Disney Studios », sur disneyphile.fr, (consulté le )
  29. « Marvel, Star Wars et La Reine des Neiges, les futures zones de Disneyland Paris », sur www.sortiraparis.com (consulté le )
  30. « MARVEL Avengers Campus Spidey Ride Titled "WEB SLINGERS: A Spider-Man Adventure", More New Details Revealed - WDW News Today », sur wdwnt.com (consulté le )
  31. « En plein 30e Anniversaire, Disneyland Paris poursuit « le renouveau » du parc Walt Disney Studios », (consulté le )
  32. a et b « Marvel, Star Wars et La Reine des Neiges, les futures zones de Disneyland Paris », sur www.sortiraparis.com (consulté le )
  33. Voir Le Guide d'EuroDisney, ed. Hachette, 1991 et la cérémonie d'inauguration retransmise en direct le sur TF1

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :