Moteurs, Action!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo américain du Spectacle.

Moteurs... Action ! Stunt Show Spectacular est un spectacle de cascades automobiles et motos qui a été créé pour l'ouverture du parc Walt Disney Studios (en France) puis a été repris cinq ans plus tard par le parc Disney's Hollywood Studios (en Floride) sous le titre Light, Motors, Action! Extreme Stunt Show.

L'histoire[modifier | modifier le code]

La cascade finale du spectacle.

Les spectateurs assistent et participent à la mise en scène et au tournage des cascades, particulièrement impressionnantes, d'un film imaginaire.

Le décor, inspiré de Villefranche-Sur-Mer situe le film dans un petit village du sud de la France.

Le spectacle se découpe en plusieurs tableaux distincts :

  1. Avant le début officiel du spectacle, le public assiste à une démonstration d’acrobatie sur moto réalisée par un cascadeur. L'entrée du public est encore possible.
  2. Un assistant-réalisateur entre sur scène et choisi une personne dans le public afin de conduire une des voitures du spectacle. Il lance ensuite un montage de plusieurs scènes d'actions de voitures sur l'écran géant.
  3. Une fois les décors de la scène en place et l'équipe de réalisation en sécurité, un Ballet Voiture endiablé est lancé. S'en suit diverses cascades en tout genre, dont le clou est la conduite en marche arrière et des sauts sur tremplin.
  4. Le tableau suivant voit l'arrivée de deux camions; d'un petit marché de campagne et de plusieurs décors mobiles. Une fois installés, les équipes disparaissent et laissent place à une scène mettant en vedette Flash Mcqueen (des films Pixar Cars 4 Roues) et une voiture espion inventée pour le spectacle.
  5. La scène suivante nommée "Vilains Blockade" met en scène les voitures des méchants avançant sur leurs deux roues latérales. La scène se conclue par la voiture du héros qui traverse deux camions pour faire un très grand saut et retombe sur un airbag géant.
  6. Vient ensuite le Ballet Moto dans laquelle le héros à bord d'une moto traverse la vitrine d'un magasin et se conclue par un des méchants qui traverse un mur de feu et s'embrase devant les visiteurs.
  7. Dernier tableau, la personne choisie dans le public conduit une des voitures de cascades à l'aide d'une télécommande. Une fois terminé, les visiteurs découvrent le montage final des scènes d'action tournées auparavant. C'est alors que la voiture du héros traverse littéralement le décor, franchi les barrières des gradins sous un déluge d'explosions et feu d'artifice.

Les anecdotes[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • C'est Rémy Julienne qui a coordonné les cascades.
  • Les décorateurs du spectacle se sont inspirés du village de Villefranche-sur-Mer dans le sud de la France.
  • Les voitures des méchants (noires) sont issues de la gamme Corsa de chez Opel mais en apparence uniquement. Les voitures du héros (rouge) ont été créées spécialement pour le spectacle, en association avec les Imagineers.
  • De tous les spectacles de Disneyland Paris, c'est celui qui peut accueillir le plus grand nombre de spectateurs par représentations : 3200 personnes.
  • De 2002 à 2011, c'était Choupette la voiture Coccinelle des films du même nom qui faisait une apparition en public : après un montage de plusieurs extraits de ses films, la voiture éponyme venait sur scène puis partait en direction des gradins pour être photographiée. En partant, elle faisait un détour sous la tribune central mais subissait un malheureux accident, la coupant en deux et se séparant de part et d'autre des gradins.

À travers le monde[modifier | modifier le code]

Walt Disney Studios[modifier | modifier le code]

L'attraction est située au nord-ouest du parc juste à côté de Rock 'n' Roller Coaster. Il existe derrière l'attraction Star Tours du Parc Disneyland une réplique du circuit pour l'entraînement.

Disney's Hollywood Studios[modifier | modifier le code]

Le parc américain a été grandement remanié à partir de 2003 pour accueillir l'attraction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Euro Disney S.C.A. - Document de Référence 2010 p. 11
  2. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2005 - Key Dates »,‎ (consulté le 26 janvier 2010), p. 54
  3. (en) Matthew J. Palm, « 'Lights, Motors, Action!' leaves Disney's Hollywood Studios with a ban », sur Orlando Sentinel,‎ (consulté le 9 mars 2017)
  4. Lights, Motors, Action! Extreme Stunt Show sur wdwmagic
  5. Lights, Motors, Action! Extreme Stunt Show sur allears.net