Playdom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Playdom

Description de l'image  Logo Playdom.png.
Création février 2008
Fondateurs Ling Xiao
Dan Yue
Chris Wang
Slogan Where players rule
Siège social Drapeau des États-Unis Mountain View, Californie (États-Unis)
Direction John Pleasants
Activité Sites internet et contenu associé
Produits jeux sociaux
Société mère Disney Interactive Media Group
The Walt Disney Company
Filiales Acclaim Games, Green Patch, Hive7, Merscom, Metaplace, Offbeat Creation, Three Melons, Trippert Labs
Site web http://www.playdom.com/

Playdom est une éditeur de jeux sociaux en ligne fournissant principalement des sites comme Facebook et MySpace. Cette société a été fondée en 2008 dans la région de la baie de San Francisco[1] par Ling Xiao, Dan Yue et Chris Wang. Depuis fin juillet 2010, Playdom est intégré au Disney Interactive Media Group comme filiale de la Walt Disney Company.

Historique[modifier | modifier le code]

En février 2008, Dan Yue et Rick Thompson fondent un studio de jeu vidéo pour s'installer sur Facebook mais n'y parviennent pas et s'installent sur MySpace[2]. Rapidement le studio édite de nombreux jeux et devient le leader sur le site avec 8 des 25 meilleurs jeux et plus de 5,2 millions d'utilisateurs par jour[3].

Le 10 mars 2009, la société YouPlus décide d'éditer des jeux pour Facebook et procède à son renommage en Playdom[3]. Le 18 juin 2009, Playdom nomme un nouveau PDG, John Pleasants, ancien numéro 2 d'Electronic Arts avec le titre de Global Publishing and Chief Operating Officer[4]. Le 5 août 2009, Playdom édite la première suite d'un jeu social, Mobster 2[5]. En septembre 2009, Zynga porte plainte contre Playdom pour vol de secrets commerciaux[6]. En novembre 2009 une étude indique que le marché des jeux sociaux dépasse le milliard de dollars et que les trois premiers éditeurs Zynga, Playdom et Playfish, contribuent à 300 millions de $ du total[7]. Le 11 novembre 2009, Playdom finalise une augmentation de capital à 43 millions d'USD grâce à des sociétés de capital risque comme New Enterprise Associates (NEA), Lightspeed Venture Partners et Norwest Venture Partners ainsi que de son président Rick Thompson[8]. Le 12 novembre 2009, Playdom acquiert deux studios de développement, Green Patch un studio de jeux sur Facebook dont Farm Life basé à Palo Alto et Trippert Labs, un studio pour iPhone basé à Menlo Park[9]. Grâce à son augmentation de capital, Playdom annonce la construction de nouveaux locaux, l'un de 10 000 pieds carré (929 m2) à San Francisco et l'autre à Eugene[9].

Le 3 mars 2010, Playdom achète le studio Offbeat Creations basé à Bellevue (État de Washington), les 3 fondateurs et 12 employés du studio devant rejoindre les 15 employés de Playdom à Seattle[10].

Le 31 mars 2010, Playdom acquiert le studio de jeux vidéo en ligne Three Melons, basé à Buenos Aires en Argentine[11],[12].

Le 26 avril 2010, Playdom achète le studio Merscom basé à Chapel Hill en Caroline du Nord[13]. Ce studio fondé en 1993 a développé plus de 250 jeux pour des sociétés comme AETN Lifetime, Starz Entertainment, National Geographic, Paramount Pictures et NBC Universal mais n'a commencé une activité « jeu social » qu'en 2009[13].

Le 18 mai 2010, Playdom achète le studio Acclaim Games basé à Los Angeles et spécialisé dans les MMORPG[14],[15].

Le 22 juin 2010, la société de capital risque Steamboat Ventures annonce avoir investi 33 millions d'USD dans Playdom, lors d'une levée de fonds totale de 43 millions au côté de Bessemer Venture Partners et New World Ventures[16]. Mais le même jour, Playdom annonce par un communiqué de presse officiel que cette nouvelle augmentation de capital est 33 millions de dollars[17].

Le 24 juin 2010, Playdom achète Hive7, un studio de jeux sociaux fondé en 2005 à Palo Alto ayant dévelopép des jeux comme Youtopia, Kick-Off et Sindicate[18]. Le 8 juillet 2010, Playdom annonce avoir acheté le studio Metaplace basé à San Diego connu pour les jeux Island Life et My Vineyard[19],[20], fondé en 2006[21]. Le 24 juillet 2010, le site techCrunch annonce que The Walt Disney Company serait en cours de finalisation d'un rachat de Playdom[22]. Le 27 juillet 2010, Disney officialise l'achat pour la somme 563,2 millions d'USD ainsi que la nomination de John Pleasants comme Executive Vice President du Disney Interactive Media Group[23]. Le 26 août 2010, la page officielle du site Acclaim Games indique une cessation d'activité effective immédiatement[24]. Le 23 novembre 2010, Disney annonce être parvenu à un accord mettant fin au procès entamé par Zynga à l'encontre de sa nouvelle filiale, Playdom[6].

Le 7 avril 2011, Playdom lance le jeu Gardens of Time sur Facebook[25]. Le 19 avril 2011, Playdom et NBA Digital lancent le jeu NBA Dynasty sur Facebook[26]. Le 22 novembre 2011, Playdom annonce la fermeture de son jeu ESPNU College Town au 20 décembre 2011[27]. Le 12 décembre 2011, Playdom lance une version iPad de son jeu Gardens of Time[28].

Le 21 février 2012, Playdom annonce un nouveau jeu d'objets cachés, après Garden Times, nommé Blackwood and Bell Mysteries[29]. Le 26 mars 2012, Playdom annonce un autre jeu d'objets cachés Disney Animal Kingdom Explorers basé sur le parc Disney's Animal Kingdom[30].

Le 3 février 2014, Disney Interactive Media Group annonce la suppression de plusieurs centaines d'emplois principalement chez Playdom[31].

Filiales[modifier | modifier le code]

  • Green Patch (12 novembre 2009)
  • Trippert Labs (12 novembre 2009)
  • Offbeat Creation (3 mars 2010)
  • Three Melons (31 mars 2010)
  • Merscom (26 avril 2010)
  • Acclaim Games (18 mai 2010)
  • Hive7 (24 juin 2010)
  • Metaplace (8 juillet 2010)

Production[modifier | modifier le code]

Playdom[modifier | modifier le code]

  • Blackwood and Bell Mysteries
  • Bloodlines
  • Big City Life
  • Bola
  • Fish Friends
  • Gardens of Time
  • Lil Farm Life
  • Mobsters
  • Mobsters: Overdrive
  • Mobsters 2: Vendetta
  • NBA Dynasty
  • Own Your Friends
  • Poker Palace
  • Super Farkle
  • Social City
  • Sorority Life
  • Tiki Farm
  • Tiki Resort
  • Treetopia
  • Verdonia
  • Wild Ones

Acclaim[modifier | modifier le code]

Logo de Acclaim
  • 2Moons
  • 9Dragons
  • Age of Lore
  • BOTS!!
  • DANCE! Online
  • Knight's Blood
  • MyDivaDoll
  • Ponystars
  • Ranchstars
  • RockFree
  • Spellborn

Merscom[modifier | modifier le code]

Le studio Merscom développe des jeux pour plusieurs plateformes : Microsoft Windows, Mac OS X, iPhone et Facebook

Logo de Merscom
  • Alice in Wonderland
  • Blood Ties (Microsoft Windows/Mac OS X)
  • Coyote's Tale: Fire and Water (Microsoft Windows/Mac OS X)
  • Crazies (Facebook)
  • Create a Mall (Microsoft Windows/Mac OS X/iPhone)
  • East Side Story
  • Empire Builder: Ancient Egypt
  • Fashion Fix (iPhone)
  • Ghost in the Sheet
  • Hospital Hustle (Microsoft Windows/Mac OS X)
  • Hostile Makeover
  • Lost City of Z
  • Masquerade Mysteries : The Case of the Copycat Curator
  • Mystery of Cleopatra
  • Mystery of Mary Celeste
  • Mystic Emporium (Microsoft Windows/Mac OS X)
  • Nanny 911
  • National Geographic presents: Herod's Lost Tomb (Microsoft Windows/Mac OS X/iPhone)
  • Party Down
  • Plan It Green (Microsoft Windows/Mac OS X/Facebook/iPhone)
  • Righteous Kill 2 (Microsoft Windows/Mac OS X)
  • The Tudors' (Microsoft Windows/Mac OS X)
  • Time Stand Still
  • Winemaker Extraordinaire (Microsoft Windows/Mac OS X)
  • Wisegal

Three Melons[modifier | modifier le code]

Logo de Three Melons
  • Animal Planet - Orangutan Island
  • Fluid
  • LEGO Exo Force
  • LEGO Indiana Jones
  • LEGO Star Wars : The Quest of R2-D2
  • Pepsi Footvolley
  • Tennis Stars Cup
  • The Cho Show Game

Hive7[modifier | modifier le code]

Logo Hive7.png
  • Youtopia
  • Kick Off
  • Sindicate
  • Knighthood
  • Zombie Chomp!

Metaplace[modifier | modifier le code]

Logo Metaplace.png
  • Island Life
  • My Vineyard

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brad Stone, « Russian Facebook investor adds stake in Zynga », New York Times,‎ 16 déc. 2009 (lire en ligne)
  2. « Playdom raises $33M in funding to fuel social gaming acquisition spree » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12
  3. a et b Playdom Expands from MySpace Games to Facebook
  4. Playdom Names John Pleasants CEO
  5. Revenge, Mobsters Style
  6. a et b Disney's Playdom settles legal battle with Zynga
  7. Alex Wawro, « Online sale of digital content breaks $1bn in 2009 », PC World,‎ 16 déc. 2009 (lire en ligne)
  8. Playdom Raises $43M in Series A Funding
  9. a et b Playdom Announces Acquisitions of Green Patch and Trippert Labs
  10. Playdom Announces Acquisition of Offbeat Creations, Inc.
  11. Playdom Announces Acquisition of Three Melons
  12. (en) « Playdom Acquires Argentine Game Developer Three Melons », Digitalmediawire,‎ 31 mars 2010 (lire en ligne)
  13. a et b Playdom Announces Acquisition of Social Game Developer Merscom
  14. Playdom Announces Acquisition of Acclaim Games Inc.
  15. Playdom Acquires Acclaim
  16. Playdom Raises $33 Million From Disney’s Steamboat Ventures, Others
  17. Playdom Announces $33,000,000 in Additional Financing
  18. Playdom Announces Acquisition of Hive7
  19. Playdom Announces Acquisition of Metaplace
  20. Dean Takahashi, VentureBeat. "« Playdom buys Metaplace, which forsook virtual worlds for social games » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12." July 8, 2010.
  21. Playdom Buys Resurgent Social Games Startup Metaplace
  22. Disney About To Acquire Playdom
  23. The Walt Disney Company To Acquire Leading Social Game Developer Playdom
  24. Acclaim Games ferme ses portes
  25. Disney Interactive Media Group's Playdom Launches "Gardens of Time" on Facebook
  26. NBA Digital and Disney Interactive Media Group's Playdom Launch "NBA Dynasty
  27. Disney's cleaning house, Playdom's ESPNU College Town is next
  28. Disney’s Playdom launches social game Gardens of Time on iPad
  29. Disney Playdom launches Blackwood and Bell Mysteries to race ahead of Zynga
  30. Disney to launch Animal Kingdom Explorers hidden-object social game
  31. Disney to Lay Off Hundreds of Employees in Interactive Unit

Liens externes[modifier | modifier le code]