Walt Disney Studios Hyperion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walt Disney Studios.
Walt Disney Studios Hyperion
Localisation 2719 Hyperion Avenue
Hollywood
 Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 34° 06′ 27″ nord, 118° 16′ 21″ ouest
Inauguration 1925
Fermeture 1941
Anciens noms The Walt Disney Studios
Statut juridique démoli
Nombre de plateaux
(stages)
1
Propriétaire Walt Disney Productions

Géolocalisation sur la carte : Grand Los Angeles

(Voir situation sur carte : Grand Los Angeles)
Walt Disney Studios Hyperion

Les Walt Disney Studios dit Hyperion sont l'adresse des studios de la société Walt Disney Productions, fondée par Walt Disney en 1929, entre janvier 1926 et 1941. Ils étaient situés au 2719 Hyperion Avenue, au sud d'Hollywood dans le district de Silver Lake, d'où leur nom[1].

Walt Disney avait fait construire ce studio en 1925 et l'avait baptisé The Walt Disney Studio.

Historique[modifier | modifier le code]

Avec le succès de cette série, le , Walt verse un acompte de 400 dollars pour acheter un terrain libre au 2719 Hyperion Avenue afin d'accueillir tous les animateurs[2],[3], la construction prend du temps et le déménagement n'est prévu qu'au printemps 1926[4]. La construction du nouveau studio prend fin avec le début de l'année 1926 et mi-février, le déménagement se fait sous une pluie d'orage si forte que les fournitures se retrouvent détrempées[5]. Le premier film achevé aux studios d'Hyperion est Alice Charms the Fish sorti le 6 septembre 1926 mais réalisé au printemps 1926[6].

Durant toute la période, le complexe fut agrandi jusqu'à saturation. On pouvait découper le studio en trois zones.

  • À l'ouest un bâtiment en forme de double U servait à l'animation.
  • À l'est on trouvait les studios d'enregistrements et certains services.
  • Entre les deux se trouvait l'entrée avec l'Hyperion Bungalow et derrière un théâtre, le sound stage, permettait d'enregistrer la musique et de visionner les films.

Le studio s'est beaucoup agrandi entre 1927 et 1931 passant de 150 à 2000 m². Durant cette période, trois ailes ont été ajoutées : une à l'avant, une à l'arrière et une sur le côté ouest. Un bâtiment de deux étages pour l'animation ouvrit en 1931[7], ainsi qu'un plateau de tournage (sound stage)[8].

Début 1937, l'équipe réduite chargé du projet Bambi (1942) s'installe dans des locaux temporaires en attendant l'ouverture des studios de Burbank, prévu en 1942[9]. Ce studio temporaire baptisé l'« annexe » est situé de l'autre côté de l'Avenue Hyperion[10].

Jimmy Johnson décrit le studio ainsi : les services généraux installés le long de la rue dans un bâtiment d'un seul étage nommé Front office, derrière une cour avec un bungalow en bois hébergeant le service Publicité et à l'arrière un bâtiment de deux niveaux pour l'animation avec le bureau de Walt Disney au second et surmonté d'un panneau publicitaire avec écrit dessus « Walt Disney Studios - Mickey Mouse and Silly Symphony Sound Cartoon »[11]. Derrière le service animation, le studio avait installé des bungalows temporaires en bois surnommés boxcars dans un terrain vide et utilisait trois maisons pour héberger le service Scénario et maquettes[11]. De plus un édifice temporaire d'un étage a été construit de l'autre côté de la rue et surnommé l'annexe[11].

En 1938, Walt évoque la possibilité d'agrandir le studio avec un plateau de tournage plus grand pour filmer les scènes en prise de vue réelles pour aider à la production de Alice au pays des merveilles (1951) et Peter Pan (1953)[12]. Alors que les équipes d'animation achèvent Pinocchio (1940) et travaillent sur Fantasia (1940), l'équipe responsable de Bambi (1942) doit s'installer dans des locaux en location sur Seward Street[13].

Juste avant la fermeture des studios fin 1941, le 29 mai débuta une grève dans les studios. Plusieurs photos immortalisent la scène. Depuis la fermeture des studios en 1941, le lieu a été détruit et converti en 1967 en supermarché avec un parking, encore présent en 1995[1]. Seul un bungalow, accueillant la direction, a été préservé selon le souhait de Walt Disney. Il a été démonté et reconstruit en 1941 à l'entrée des studios de Burbank sur la Buena Vista Drive et baptisé Hyperion Bungalow. Jimmy Johnson indique que l'ensemble des bâtiments temporaires (boxcars et annexe) ont été transférés aux studios de Burbank et étaient utilisés jusque dans les années 1970[11].

Héritage[modifier | modifier le code]

C'est le lieu de naissance de nombreux personnages de Disney, tels Mickey Mouse, Donald Duck et les Silly Symphonies. La totalité des courts métrages et dessins animés y furent produits jusqu'aux premiers films longs métrages dont Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) et les premières ébauches de Bambi, Dumbo. (Voir Walt Disney Pictures)

En 2007, Jim Hill se fait l'écho d'un projet de reconstruction à l'identique du studio d'Hyperion au sein du parc Disney's California Adventure sous le nom de Mickey's Movieland[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 280
  2. Christopher Finch, Notre Ami Walt Disney, p. 16
  3. (en) Russel Merritt and J. B. Kaufman, Walt in Wonderland, p. 76
  4. (en) Steven Watts, The Magic Kingdom, p. 29
  5. (en) Michael Barrier, The Animated Man: A Life of Walt Disney, p. 49
  6. (en) Russel Merritt and J. B. Kaufman, Walt in Wonderland, p. 142
  7. Christopher Finch, L'Art de Walt Disney de Mickey à Mulan, p. 33
  8. (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 30
  9. (fr) Pierre Lambert, Walt Disney, l'âge d'or, p. 148
  10. (en) Michael Barrier, The Animated Man: A Life of Walt Disney, p. 148.
  11. a, b, c et d (en) Jimmy Johnson, Inside the Whimsy Works, p. 5
  12. (en) Michael Barrier, The Animated Man: A Life of Walt Disney, p. 218.
  13. (en) Jimmy Johnson, Inside the Whimsy Works, p. 19
  14. (en) Why For $1.2 billion may not be enough to cover the retheming of Disney's California Adventure