Shanghai Disneyland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
 Ne pas confondre le parc à thème et le complexe autour nommé Shanghai Disney Resort.
Shanghai Disneyland
(zh) 上海迪士尼
Ouverture
Domaine Shanghai Disney Resort
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Bourg Chuansha
District Pudong
Ville Shanghai
Propriétaire Walt Disney Company
Shanghai Shendi Group
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 24[1]
Site web www.shanghaidisneyresort.com.cn
Coordonnées 31° 08′ 38″ Nord 121° 39′ 26″ Est / 31.143958, 121.657239

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Shanghai Disneyland(zh) 上海迪士尼

Géolocalisation sur la carte : Shanghai

(Voir situation sur carte : Shanghai)
Shanghai Disneyland(zh) 上海迪士尼

Shanghai Disneyland est un parc à thèmes Disney du type Royaume enchanté, situé dans la ville nouvelle de Chuansha, dans le district de Pudong, à Shanghai, en Chine. Le parc fait partie du complexe Shanghai Disney Resort. Son ouverture a eu lieu le .

Ce parc est le 2e parc à thèmes Disney en Chine, après Hong Kong Disneyland. La réalisation du complexe représente un coût de 4,87 milliards d’euros, ce qui en fait le parc Disney le plus cher de l'histoire. Il s'étend sur 350 hectares.

Historique[modifier | modifier le code]

Le parc vu par satellite peu avant son ouverture.

Projet et concept[modifier | modifier le code]

La possibilité de construire ce second parc en Chine avait déjà été évoquée antérieurement à l'ouverture de Hong Kong Disneyland, en 2005. Jay Rasulo, directeur de la division Walt Disney Parks and Resorts, avait déclaré le  : « je suis convaincu qu'il existe un marché plus au nord en Chine pour un deuxième Disneyland »[2]. Le , George J. Mitchell a confirmé être en pourparlers avec les officiels de la ville de Shanghai pour la construction d'un second parc en Chine qui, d'après lui, n'aurait pas d'influence sur la fréquentation de celui de Hong Kong[3]. Le terrain consacré au projet de Pudong est quatre fois plus étendu que celui de Hong Kong[4].

En choisissant un emplacement au sud du district de Pudong, la Walt Disney Company assure son parc d'une bonne desserte routière, de la proximité avec un aéroport et de nombreuses possibilités d'extensions pour le complexe dans l'avenir. En effet, seule la partie nord de Pudong est urbanisée, alors que le sud est rural. Tout comme pour Disneyland Paris, les concepteurs du projet ont choisi un espace privilégié, qui, dans une vingtaine d'années sera très attractif économiquement.

Le , Disney officialise le Shanghai Disneyland en annonçant avoir fait une proposition de construction au gouvernement chinois[5]. Cette proposition comprend plusieurs éléments dont la demande par la municipalité de Shanghaï au gouvernement central l'autorisation d'ouvrir un nouveau complexe Disney. Le , le China Security Journal annonce que le projet est toujours en négociation[6]. Le , Disney a annoncé l'approbation du projet par le gouvernement chinois[7].

Le , le journal China Business News annonce le début des travaux pour , après la levée le de la suspension des travaux en raison de l'Exposition universelle de 2010[8],[9]. Le projet prévoit un budget de 3,6 milliards de dollars. Le , Disney annonce la signature d'un contrat avec le Shanghai Shendi Group pour le développement du parc, confirmant des révélations de l'agence officielle Xinhua publiées le [10]. Ce groupe totalement détenu par le gouvernement chinois est une coentreprise regroupant 3 sociétés : le Shanghai Lujiazui Group, la Shanghai Radio, Film and Television Development Company et la Jinjiang International Group Holding Company. Le groupe comprend deux filiales la Shanghai Shendi Tourism and Resort Development Company pour développer le tourisme et les hôtels et la Shanghai Shendi Construction Company pour la partie construction.

Le , Disney dévoile des détails du futur Shanghai Disneyland[11],[12],[13],[14].

Le , Disney annonce l'ouverture du complexe dont le parc pour le [15],[16],[17].

Construction[modifier | modifier le code]

Le 8 mars 2013, la société annonce que le parc serait ouvert à la fin d'année 2015. Le 2 février 2015, la date d'ouverture est repoussée au début de 2016. Puis, le 12 janvier 2016, la date d'inauguration du parc est fixée au 16 juin 2016. Selon certains, les reports seraient dus à des retards dans la construction et des problèmes de contrôle de qualité.

Le coût a été initialement estimé à 24,5 milliards de yuans (3,7 milliards de dollars américains) pour le parc à thème seul, accompagné d'un montant supplémentaire de 4,5 milliards de yuans (700 millions de dollars américains). Ce coût est passé à environ 5,5 milliards de dollars américains avant les reports, dus à l'ajout de nouvelles attractions prévues pour ouvrir en même temps que le parc. Ces attractions ont fait augmenter le coût du parc d'environ 800 millions de dollars américains.

En plus des attractions et des deux hôtels, la société est en train de construire un système ferroviaire à grande vitesse pour faciliter l'accès au site.

La Walt Disney Company possède 43% de la propriété, tandis que Shanghai Shendi Group (contrôlée par l'État chinois) détient les 57% restants.

Ouverture[modifier | modifier le code]

Le 7 mai 2016, Shanghai Disneyland entre en période de soft opening (ouverture partielle).

L'inauguration du parc Shanghai Disneyland a été diffusée en direct via Facebook et Disney Channel, le 15 juin 2016. La cérémonie, présidée par Bob Iger (directeur général de la Walt Disney Company), s'est déroulée sous la forme de performances musicales, acrobatiques et pyrotechniques. Plusieurs personnalités chinoises, dont le pianiste Lang Lang et la chanteuse Sun Li, ont participé au spectacle. Lang Lang a interprété une reprise de Libérée, délivrée au piano. Le compositeur et chef d'orchestre Tan Dun a dirigé l'Orchestre symphonique de Shanghai avec une composition originale de la chanson Ignite the Dreamer Within, écrite spécialement pour l'ouverture de Shanghai Disneyland.

Prix des tickets[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Les billets pour le parc fut mis en vente le 28 mars 2016, avec un système de tarification à deux vitesses[18]. La plupart du temps, les billets d'une journée pour adultes seront de ¥ 370, tandis que les billets pour un jour pour enfant et personnes âgées coûtera ¥ 280 (environ 20% moins cher qu'Hong Kong Disneyland, dont un billet adulte coute 539 $ pour une journée). Pendant les périodes les plus occupées, y compris les deux premières semaines de fonctionnement du parc, un billet d'une journée pour adultes coûtera ¥ 499, tandis qu'un billet enfant et personnes âgées coûtera ¥ 375. Le parc sera le premier parc Disney à présenter la tarification différenciée.

Selon International Business Times (IBT), l'équivalent en dollars américains du prix des billets de parc coûtera environ 75 $ pour les adultes et 60 $ pour les enfants en vacances et week-ends, et autour de 60$ pour les adultes et 45$ pour les enfants en semaine. IBT note qu'« un billet de week-end de deux jours pour deux adultes avec un enfant se rapproche d'un salaire mensuel moyen urbain en Chine ».[19]

Les billets de jours furent vendus en quelques heures après sa mise en vente à minuit, le 28 mars. Toutefois, des billets ont été mis en vente plusieurs jours avant la date d'ouverture officielle[20].

Le parc à thèmes[modifier | modifier le code]

Le , Disney dévoile une esquisse du Garden of the Twelve Friends, un jardin paysager de 11 acres (44 515 m2) devant servir d'esplanade centrale devant le château du parc sur le thème des 12 zodiaques chinois avec des personnages Disney et Pixar.

En , Disney dévoile le plan de masse du parc et indique qu'il a été dessiné selon le même concept que Disneyland Paris : créer de toutes pièces un nouveau Royaume Enchanté et non simplement copier un ancien parc afin de ne pas refaire la même erreur qu'avec Hong Kong Disneyland. Ce dernier a beaucoup souffert de son manque d'originalité auprès du public, puisqu'il fut construit d'après le Royaume Enchanté de Californie. Le parc sera le plus grand à son ouverture de tous les parcs Disney au monde et aura « un grand nombre de nouveautés telles qu'un château inédit (l’Enchanted Storybook Castle), des attractions aquatiques et des lands totalement renouvelés », a indiqué Disney. D'après les détails révélés en , le parc sera composé à son ouverture de lands[11].

Mickey Avenue[modifier | modifier le code]

Entrée du parc.

Mickey Avenue joue le rôle de la rue principale, habituellement alloué à Main Street, USA. Elle s'en différencie par le fait qu'elle n'est pas une voie piétonne typique des villes du Midwest du 20e siècle. S'inspirant de Mickey's Toontown, elle fait de multiples références à l'univers de Mickey Mouse, disposant d'un style architectural qui mêle inspirations victoriennes, style art déco et l'imaginaire.

L'avenue rassemble des boutiques et restaurants réels, des entreprises fictives servant à la thématisation et des points de rencontre avec les personnages Disney.

Gardens of Imagination[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gardens of Imagination.
L'Enchanted Storybook Castle, château du parc.

Gardens of Imagination est le tout premier land à part entière à occuper la place centrale, dite hub, du parc. Cette zone comprend sept jardins sur le thème de la Chine, ainsi que des manèges et attractions, dont le Fantasia Carousel et Dumbo the Flying Elephant. Plusieurs spectacles se dérouleront devant le château : le spectacle nocturne et pyrotechnique Ignite the Dream – A Nighttime Spectacular of Magic and Light, ainsi que la parade Mickey's Storybook Express.

Cette zone est exclusive au parc, et n'existe dans aucun des autres Royaumes enchantés.

Tomorrowland[modifier | modifier le code]

Tomorrowland comporte plusieurs différences avec ses homologues des autres parcs. Au lieu du traditionnel Space Mountain, cette zone comporte l'attraction Tron Lightcycle Power Run, exclusive au parc et basée sur le film Tron : L'Héritage. Au lieu de l'attraction Orbitron, qui consiste en une tour autour de laquelle tournent de petites fusées, le parc de Shanghai comporte une attraction du même type, mais cette fois-ci pourvue de réacteurs dorsaux (jet packs). Une nouvelle attraction centrée sur Buzz l'Éclair, nommée Buzz Lightyear Planet Rescue, est aussi présente dans le parc. Elle dispose de nouvelles technologies inédites par rapport à ses prédécesseurs.

Fantasyland[modifier | modifier le code]

Fantasyland est le plus grand land de ce parc et comporte des zones liées aux Classiques d'animation Disney, ainsi que le château du parc, nommé Enchanted Storybook Castle (trad. litt. Château des Livres de Contes Enchantés), dédié à toutes les princesses Disney. Le château est le plus grand de tous les châteaux des Royaumes enchantés, et comporte lui aussi plusieurs attractions, un restaurant et une boutique.

Treasure Cove[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Treasure Cove.

Treasure Cove est un land exclusif à Shanghai Disneyland. Il a pour décor celui d'une ville portuaire du 18e siècle située dans les Caraïbes, qui a été capturée par le capitaine Jack Sparrow. Ce land, possédant un lac en son centre, a une attraction phare (une toute nouvelle version de Pirates des Caraïbes) intitulée Pirates of the Caribbean: Battle for the Sunken Treasure, un parcours scénique à barque basé sur les films Pirates des Caraïbes.

La zone est aussi le foyer d'Eye of the Storm : Captain Jack’s Stunt Spectacular, un spectacle de cascades inspiré par Pirates des Caraïbes, et Siren's Revenge, une aire de jeu interactive thématique à bord d'un galion français naufragé. Treasure Cove accueille également Explorer Canoes, une promenade en canot sur la baie.

Adventure Isle[modifier | modifier le code]

Adventure Isle est l'homologue d'Adventureland, présent dans les autres Royaumes enchantés. Contrairement à ses équivalents, il intègre un arrière-plan scénaristique commun à toutes les attractions.

Adventure Isle s'articule autour du camp de base de la League of Adventurers (« ligue des aventuriers »), implanté dans la jungle, près d'un village de natifs. Depuis la première expédition de la ligue, en 1935, les natifs ont accueilli des aventuriers. L'attraction Roaring Rapids fait référence à cet arrière-plan : elle consiste en une équipe d'aventuriers qui mène une expédition vers la montagne avoisinante, où les natifs redoutent qu'une créature mythologique se terre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maps | Attractions | Shanghai Disney Resort », sur www.shanghaidisneyresort.com (consulté le 4 mai 2016).
  2. (en)Disney appeals to China's youth, BBC.
  3. (zh) 上海迪士尼正等待审批.
  4. rapport Yahoo! — 31 juillet 2005.
  5. (en)Walt Disney, Shanghai Propose New Theme Park in China, Blooberg.
  6. (en) Shanghai Disneyland still in negotiations, China Daily, septembre 2009.
  7. THE WALT DISNEY COMPANY REACHES ANOTHER MAJOR MILESTONE ON SHANGHAI THEME PARK PROJECT, Disney.go.com, 2009.
  8. Le chantier du Disneyland de Shanghai sera lancé en novembre, batiactu.com.
  9. Les travaux pour le Disneyland de Shanghai lancés dès novembre, RTLinfo.be.
  10. (en)Disney signs agreement for Shanghai theme park, Asiaone.com
  11. a et b (en) Ben Fritz, « Disney Unveils Shanghai Disneyland Details », sur The Wall Street Journal,‎ (consulté le 21 janvier 2016).
  12. (en) « Four Surprises About Disney's New Theme Park in Shanghai », sur ABC News,‎ (consulté le 21 janvier 2016).
  13. (en) David Barboza, « Shanghai Disney Plans Unveiled: Big on ‘Pirates,’ but No Space Mountain », sur The New York Times,‎ (consulté le 21 janvier 2016).
  14. (en) « Shanghai Disney theme park trading Main Street for the Garden of the Twelve Friends », sur Los Angeles Times,‎ (consulté le 21 janvier 2016).
  15. (en) Ben Fritz, « Disney Hopes for Magic in the Middle Kingdom », sur Wall Street Journal,‎ (consulté le 3 mai 2016).
  16. (en) Hugo Martin, « Shanghai Disney resort set to open June 16 », sur Los Angeles Times,‎ (consulté le 3 mai 2016).
  17. (en) Paul Bond, « Shanghai Disney Sets Opening Date », sur The Hollywood Reporter,‎ (consulté le 3 mai 2016).
  18. Rachel Chang, « Disney Prices Shanghai Park Tickets Cheaper Than Hong Kong's », sur Bloomberg.com (consulté le 26 juin 2016)
  19. « Inside Shanghai Disneyland: How Walt Disney’s $5.5 Billion Theme Park Is Taking A Big Risk In China »,‎ (consulté le 26 juin 2016)
  20. Rachel Chang, « Shanghai Disneyland Opening Day Tickets Sold Out Online in Hours », sur Bloomberg.com (consulté le 26 juin 2016)