Hong Kong Disneyland Resort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Disneyland (homonymie).
Hong Kong Disneyland Resort
Image illustrative de l'article Hong Kong Disneyland Resort

Création 2005
Superficie 1,14 km² (114 ha)
Coordonnées 22° 18′ 53″ nord, 114° 02′ 44″ est
Ville Lantau,
Pays Hong Kong Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Propriétaire HK Int. Theme Parks Ltd. (Disney, gouvernement de Hong Kong)
Nombre de parcs 1
Nom des parcs Hong Kong Disneyland
Nombre d'hôtels 2
Site Web http://park.hongkongdisneyland.com/

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Hong Kong Disneyland Resort

Géolocalisation sur la carte : Hong Kong

(Voir situation sur carte : Hong Kong)
Hong Kong Disneyland Resort

Hong Kong Disneyland Resort est le complexe de loisirs de la Walt Disney Company qui a ouvert le dans le territoire de Hong Kong sur l'île de Lantau. Le complexe comprend un parc à thème, Hong Kong Disneyland à l'image de Disneyland, deux hôtels, une zone commerciale et un centre de loisirs.

Le domaine est construit sur un terre-plein de 1,14 km2 (114 ha) face à Hong Kong et Kowloon sur l'île de Lantau qui accueille aussi, mais de l'autre côté des montagnes, le nouvel aéroport de Hong Kong. Le polder a été construit en deux phases dans l'ancienne Penny Bay, la première est celle soutenant le Royaume Enchanté et les trois premiers hôtels. La seconde phase de construction du polder s'est achevée mais rien n'est décidé sur les constructions qu'elle accueillera.

Historique[modifier | modifier le code]

Du projet à la construction[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du site en construction le 6 octobre 2004

Le , Disney officialise le projet Hong Kong Disneyland, prévu pour 2005[1]. Le – L'accord officiel est signé entre le gouvernement de la SAR[2] de Hong Kong et la Walt Disney Company et marque la création de la société Hong Kong International Theme Parks Limited détenu à 43 % par Disney et le reste par la SAR de Hong Kong. Disney a investi 316 millions de $ dans la société.

Durant l'été 2000, le projet de viabilisation du terrain commence sur le futur site du Hong Kong Disneyland Resort. En août 2001, Don Robinson est nommé vice-président à la tête du groupe de direction du Hong Kong Disneyland Resort.

En Novembre 2002, les plans du Hong Kong Disneyland Hotel et Disney's Hollywood Hotel sont présentés par les responsables de Disney. Le , le projet d'une collection de timbres commémoratifs pour le Hong Kong Disneyland est annoncé. Le , la Walt Disney Company et le gouvernement de Hong Kong pose la première pierre du premier parc à thèmes en Chine[3].

En Juillet 2004, Hong Kong Disneyland présente Jacky Cheung, le représentant officiel. Le , la cérémonie de "chapeautage" du château de Hong Kong Disneyland a lieu. Le , Hong Kong Disneyland nomme son premier ambassadeur, Angela To. Le , Disney et le gouvernement de Hong Kong annonce l'ouverture du Hong Kong pour le 12 septembre 2005, en accord avec la tradition du feng shui.

En février 2005, Hong Kong Disneyland ouvre son service téléphonique de réservation d'hôtel. Le , Hong Kong Disneyland et la MTR Corporation dévoile le premier train de la Disney Resort Line. Le , Hong Kong Disneyland participe la "Happiest Celebration on Earth, " un hommage mondial chez Disney de 18 mois pour le 50e anniversaire de Disneyland. Le , la gare de train du Hong Kong Disneyland MTR est achevée. Le , le nouveau service de la MTR commence à desservir le Hong Kong Disneyland Resort. Le , Hong Kong Disneyland ouvre son parc aux cast members, leurs familles et amis pour les tests grandeur réelle juste avant l'ouverture tandis que l'Inspiration Lake Recreation Centre ouvre officiellement au public.

2005 : Après l'ouverture[modifier | modifier le code]

L'ouverture officielle du parc au public a lieu le . Début novembre 2005, une information est parue dans la presse anglophone de Hong Kong et concernait la possibilité que le gouvernement de la SAR se désengage financièrement du complexe touristique.

Le , le gouvernement de Hong Kong annonce la construction d'un système à 120 millions de $ pour la vidange des toilettes du complexe Hong Kong Disneyland Resort avec de l'eau salée à la place de l'eau douce, venu du reste de la Chine[4].

Le – Disney annonce qu'elle doit refinancer la dette du parc à hauteur de 294 millions de dollars (américains) en raison de la baisse de fréquentation et de faible taux de dépense par visiteur[5].

Le , Disney et le gouvernement de Hong Kong annoncent un budget de 452 millions de $ pour réaliser des extensions au parc de Hong Kong Disneyland prévues jusqu'en 2014 et un changement du capital, Disney reprenant 5 % du capital avec la répartition suivante de Hong Kong International Theme Parks Limited[6] : 48 % pour Disney et 52 % pour le gouvernement de Hong Kong. Le , le parlement de Hong Kong approuve l'extension du parc et les autres investissements du complexe d'un montant total de 795 millions de $[7]. L'extension du parc verra une augmentation de sa superficie de 23 % et permettra la création de 3 700 emplois[7].

Le , Hong Kong Disneyland annonce son premier exercice avec des bénéfices depuis son ouverture en 2005[8]. Ce résultat est lié à l'ouverture de deux nouveaux lands en 2012, Toy Story Playland et Grizzly Gulch, un troisième Mystic Point restant prévu pour l'été 2013[8]. Le , Disney annonce la construction d'une attraction Iron Man à Hong Kong Disneyland prévue pour fin 2016 avec un budget de 100 millions d'USD[9]. Il était prévu à l'origine qu'à cet emplacement soit construite l'attraction Star Tours. Cependant, sous pression du gouvernement chinois, Disney accepte d'insérer dans son parc un représentant de la firme Marvel, une première. En effet, les rebelles face à l'Empire, auraient fait figure d'allégorie politique à la Chine.

Le , le parc annonce la construction d'un hôtel de 750 chambres pour 550 millions d'USD[10]. L'hôtel doit avoir pour thème l'exotisme[11]. Le , Disney Southeast Asia lance une campagne de promotion du complexe de Hong Kong Disneyland Resort en Thaïlande[12].

Le , le complexe annonce une baisse de sa fréquentation de près de 10% et une perte de 19 millions d'USD[13],[14]. Le , Hong Kong Disneyland annonce un projet d'1,4 milliards d'USD d'agrandissement du parc pour 2018-2023 avec une zone sur La Reine des neiges (2013), des attractions sur Vaiana (2016) et les super-héros de Marvel et la reconstruction du Sleeping Beauty Castle[15],[16],[17],[18].

En décembre 2016, la publication des chiffres de fréquentations en baisse et le projet d'agrandissement pour moitié payé par le gouvernement créent des tensions dans la classe politique hongkongaise en raison de la redevance perçue par Disney qui est comparée à subvention à Disney d'environ 200 à 300 millions d'HKD annuels[19].

Le , le Hong Kong Disneyland Resort annonce l'ouverture du Disney Explorers Lodge pour le [20]. Le , le Hong Kong Disneyland Resort annonce une perte de 22 millions d'USD pour l'année 2016 en raison d'un recul de son activité tant en nombre de visiteurs qu'en revenus[21]. Le , le gouvernement de Hong Kong souhaite revoir le contrat du Hong Kong Disneyland Resort en raison de la redevance versée à la Walt Disney Company malgré des pertes financières[22].

Le complexe[modifier | modifier le code]

Le complexe comprend actuellement :

Finalement, le complexe doit occuper une superficie de 2,5 km2 dont 2 km2 de polders[23].

L'organisation du complexe[modifier | modifier le code]

La gare de train de la Disney Resort Line

Pour rejoindre le cœur du complexe que ce soit en voiture, bus ou train il faut passer par un col entre deux montagnes de l'île de Lantau et débouchant sur le polder construit dans la Penny Bay. La route se termine par un premier rond-point. À droite l'Entry Road passe entre l'Inspiration Lake à l'ouest et la station électrique à l'est sur les contreforts de la montagne. Elle rejoint un second rond-point qui dessert : à l'est l'Inspiration Lake Recreation Centre, au sud la Park Disney Road qui dessert les hôtels et les coulisses, à l'ouest la Frontage Road pour les parkings et les gares.

Le cœur du complexe est organisé autour d'un axe central nord-sud, la Disney's Park Promenade qui relie la gare de bus à l'embarcadère du ferry et de deux axes horizontaux s'incurvant en s'éloignant de l'axe vertical. L'axe nord peut être au choix la ligne de chemin de fer séparant le "Monde Disney" du monde réel ou la route desservant les parkings.

Voici du nord au sud les différentes étapes de la Park Promenade:

  • La Frontage Road située au pied d'une montagne dessert les parkings depuis un rond-point situé à l'ouest entre l'Inspiration Lake et la station électrique.
  • La gare routière encadrée par les parkings.
  • Un pont enjambe la voie ferrée qui sépare les zones de loisirs Disney des autres constructions.
  • La gare de train de la Disney Resort Line.
  • La porte avec le signe "Welcome".
  • Sur la droite un peu à l'écart se trouve le bâtiment administratif du domaine.
  • La grande place avec une fontaine est le point central des Fantasy Gardens. Le fontaine prend la forme d'une étoile à cinq branches évoquant la fleur de Bauhinia, le symbole de Hong Kong. Les personnages de Disney sont représentés avec un thème aquatique dans la fontaine sous la forme de statues de bronzes encerclant une baleine éructant de l'eau.
    • Depuis cette place à l'ouest s'ouvre la place d'entrée avec les guichets du parc Hong Kong Disneyland et la gare de Main Street États-Unis. Le City Hall de Main Street sert aussi de Costuming.
    • L'entrée du second parc semble devoir se faire à l'est de cette place.
  • Une longue allée ponctuée de deux places circulaires emmène les visiteurs jusqu'au bord de mer.
    • La première de taille moyenne semble devoir servir pour Disneytown, probablement le cœur de cette zone.
    • La seconde de taille relativement petite est située juste avant l'axe horizontal sud la Park Disney Road qui pour le moment part vers l'ouest et dessert les deux hôtels.
  • L'allée se change en chemin au niveau de l'hôtel Disneyland Hotel.
  • Le Disneyland Resort Pier dont les embarcadères permettent de rejoindre les autres îles de Hong Kong en bateau.

Données opérationnelles[modifier | modifier le code]

Fréquentation annuelle et rang mondial des parcs de Shanghai Disney Resort[Quoi ?]
(En milliers de visiteurs et rang mondial entre parenthèse)
Parc Hong Kong Disneyland
2006[24] 5 200 (18)
2007[25] 4 150 (21)
2008[26] 4 500 (18)
2009[27] 4 600 (17)
2010[28] 5 200 (15)
2011[29] 5 900 (16)
2012[30] 6 700 (13)
2013[30] 7 400 (13)
2014[31] 7 500 (15)
2015[32] 6 800 (19)
2016[33] 6 100 (17)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2000 - Year in Review », (consulté le 24 janvier 2010), p. 7
  2. Special Administrative Region, ce qui ferait RAS en français
  3. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2003 - Key Dates », (consulté le 24 janvier 2010), p. 43
  4. (en) $120m saltwater system eyed for Disney toilets
  5. (en) HK Disney falls short on promises
  6. Disney to pump $452 mln new funds into HK theme park
  7. a et b (en) Hong Kong lawmakers approve Disney expansion
  8. a et b HK Disney Turns First Profit Since 2005 Opening
  9. Disney Banks On Iron Man to Boost Floundering Hong Kong Venture
  10. Hong Kong Disneyland to Open Its Biggest Hotel as Visitors Surge
  11. Attendance Up, Disney to Add Hotel Rooms at Hong Kong Park
  12. (en) Wanwisa Ngamsangchaikit, « Disney tempts Thai traveller », TTR Weekly, (consulté le 22 décembre 2014)
  13. (en) Adam Jourdan, « Disney's Hong Kong park posts loss as Chinese visitor numbers skid », sur Reuters, (consulté le 25 juillet 2016)
  14. (en) Reuters, « Why Disney's Hong Kong Theme Park Is Struggling », sur Fortune, (consulté le 25 juillet 2016)
  15. (en) Associated Press, « Disney launches $1.4B Hong Kong theme park expansion program », sur New York Post, (consulté le 17 juillet 2017)
  16. (en) Chester Yung, « Disney Maps Out Bigger Kingdom in Hong Kong », sur The Wall Street Journal, (consulté le 17 juillet 2017)
  17. (en) « Hong Kong Disneyland Is About to Get a $1.4 Billion Upgrade », sur Fortune, (consulté le 22 novembre 2016)
  18. (en) Brooks Barnes, « Hong Kong Disneyland, Seeking Return to Profit, Plans $1.4 Billion Upgrade », sur The New York Times, (consulté le 17 juillet 2017)
  19. (en) Jennifer Lo, « Hong Kong theme parks on the ropes », sur Nihon Keizai Shinbun, (consulté le 17 août 2017)
  20. (en) Amy Nip, Stella Wong, « Disney hotel set to give boost », sur The Standard, (consulté le 5 septembre 2017)
  21. (en) Hugo Martin, « Hong Kong Disneyland reports a 2016 loss as visitor slump worsens », sur Los Angeles Times, (consulté le 5 septembre 2017)
  22. (en) Nikki Sun du South China Morning Post, « City wants a new deal: Hong Kong Disney sends billions of dollars back to US parent company while reporting losses », sur CNBC, (consulté le 11 septembre 2017)
  23. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2005 - Key Dates », (consulté le 26 janvier 2010), p. 56
  24. (en) 2006 TEA/ERA Attendance Report
  25. (en) « 2007 TEA/ERA Attendance Report » [PDF], sur themeit.com
  26. (en) 2008 TEA/ERA Attendance Report
  27. (en) 2009 TEA/ERA Attendance Report
  28. (en) 2010 TEA/ERA Attendance Report
  29. (en) 2011 TEA/ERA Attendance Report
  30. a et b (en) 2013 TEA Attendance Report
  31. (en) 2014 TEA Attendance Report
  32. (en) TEA / Aecom, « 2015 Theme Index & Museum Index: The Global Attractions Attendance Report » [PDF], sur Aecom/TEA, (consulté le 27 mai 2016), p. 12.
  33. (en) TEA / Aecom, « 2016 TEA/AECOM 2016 Theme Index & Museum Index » [PDF], sur Aecom/TEA, (consulté le 20 juin 2017), p. 12.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :