Canton de Lacapelle-Marival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Lacapelle-Marival
Canton de Lacapelle-Marival
Situation du canton de Lacapelle-Marival dans le département de Lot.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement(s) Figeac
Bureau centralisateur Lacapelle-Marival
Conseillers
départementaux
Pascal Lewicki
Catherine Prunet
2015-2021
Code canton 46 11
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 13 brumaire an X[2],[3]
(4 novembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 8 678 hab. (2016)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Superficie 409,44 km2
Subdivisions
Communes 32

Le canton de Lacapelle-Marival est un canton français situé dans le département du Lot et la région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Lacapelle-Marival dans l'arrondissement de Figeac. Son altitude varie de 226 m (Cardaillac) à 776 m (Labastide-du-Haut-Mont).

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 13 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Lacapelle-Marival est conservé et s'agrandit. Il passe de 19 à 32 communes[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1871 Pierre-Antoine d'Arcimoles[5]   Avocat, maire de Rueyres
1871 1887
(décès)[6]
Robert Fraysse Républicain Médecin à Lacapelle-Marival
1887[7] 1888
(annulation)[8]
Emile Laparra Rad. Notaire à Cardaillac
1888[9] 1889 Guy-Etienne de Turenne   Ancien officier de marine, Aynac
1889 1907 Emile Laparra Rad. Notaire à Cardaillac
1907 1913 Georges Cadiergues Droite Docteur-médecin, maire de Lacapelle-Marival (1896-1911)
1913 1940 Léopold Laparra Rad. Notaire - Maire de Cardaillac
Nommé conseiller départemental en 1943[10]
1945 1946
(annulation)
Gustave Lafage RGR Agriculteur - Maire de Cardaillac
1949 1961 Pierre Cassan DVG Docteur en médecine à Lacapelle-Marival
1961 1985 Georges Cazard DVG puis PS Proviseur de lycée - Maire d'Aynac
1985 1992 Jean Gauzin UDF Agriculteur - Maire de Molières
1992 2015 Georges Frescaline PRG Retraité de l'armée - Maire d'Aynac (1989-2008)

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Pascal Lewicki   Professeur de physique-chimie
Maire de Lacapelle-Marival (depuis 2008)
2015 en cours Catherine Prunet   DVG Fonctionnaire territoriale, Saint-Simon
6e vice-présidente chargée de la Vie associative, du Sport et de la Culture

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Pascal Lewicki et Catherine Prunet (DVG, 49,97 %) et Serge Despeyroux et Eliane Lavergne (FG, 28,05 %). Le taux de participation est de 62,03 % (4 440 votants sur 7 158 inscrits)[11] contre 59,43 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13]. Au second tour, Pascal Lewicki et Catherine Prunet (DVG) sont élus avec 63,32 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 58,16 % (2 135 voix pour 4 163 votants et 7 158 inscrits)[14].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Avant le redécoupage cantonal de 2014, le canton de Lacapelle-Marival regroupait dix-neuf communes et comptait 6 142 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Albiac 66 46500 46002
Anglars 163 46120 46004
Aynac 527 46120 46012
Le Bourg 246 46120 46034
Le Bouyssou 111 46120 46036
Cardaillac 498 46100 46057
Espeyroux 106 46120 46096
Issendolus 454 46500 46132
Labathude 175 46120 46139
Lacapelle-Marival 1 247 46120 46143
Leyme 943 46120 46170
Molières 364 46120 46195
Rudelle 153 46120 46242
Rueyres 196 46120 46243
Saint-Bressou 129 46120 46249
Sainte-Colombe 164 46120 46260
Saint-Maurice-en-Quercy 239 46120 46279
Thémines 216 46120 46318
Théminettes 145 46120 46319

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton compte désormais trente-deux communes[4].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Lacapelle-Marival
(bureau centralisateur)
46143 CC Grand-Figeac 1 279 (2016)
Anglars 46004 CC Grand-Figeac 212 (2016)
Assier 46009 CC Grand-Figeac 657 (2016)
Bessonies 46338 CC Grand-Figeac 81 (2016)
Le Bourg 46034 CC Grand-Figeac 325 (2016)
Le Bouyssou 46036 CC Grand-Figeac 145 (2016)
Cardaillac 46057 CC Grand-Figeac 603 (2016)
Espeyroux 46096 CC Grand-Figeac 97 (2016)
Gorses 46125 CC Grand-Figeac 322 (2016)
Issepts 46133 CC Grand-Figeac 226 (2016)
Labastide-du-Haut-Mont 46135 CC Grand-Figeac 48 (2016)
Labathude 46139 CC Grand-Figeac 213 (2016)


Latronquière 46160 CC Grand-Figeac 451 (2016)
Lauresses 46161 CC Grand-Figeac 271 (2016)
Livernon 46176 CC Grand-Figeac 681 (2016)
Montet-et-Bouxal 46203 CC Grand-Figeac 221 (2016)
Reyrevignes 46237 CC Grand-Figeac 377 (2016)
Rudelle 46242 CC Grand-Figeac 169 (2016)
Rueyres 46243 CC Grand-Figeac 200 (2016)
Sabadel-Latronquière 46244 CC Grand-Figeac 95 (2016)
Saint-Bressou 46249 CC Grand-Figeac 115 (2016)
Saint-Cirgues 46255 CC Grand-Figeac 351 (2016)
Saint-Hilaire 46269 CC Grand-Figeac 68 (2016)
Saint-Maurice-en-Quercy 46279 CC Grand-Figeac 222 (2016)
Saint-Médard-Nicourby 46282 CC Grand-Figeac 89 (2016)
Saint-Simon 46292 CC Grand-Figeac 171 (2016)
Sainte-Colombe 46260 CC Grand-Figeac 208 (2016)
Sénaillac-Latronquière 46302 CC Grand-Figeac 139 (2016)
Sonac 46306 CC Grand-Figeac 85 (2016)
Terrou 46314 CC Grand-Figeac 171 (2016)
Thémines 46318 CC Grand-Figeac 216 (2016)
Théminettes 46319 CC Grand-Figeac 170 (2016)


Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 3917 0687 0007 0536 7206 1426 4946 6716 727
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie découpage 2015[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2013 2014 2015 - -
-8 6428 658--
(Source : Insee[17])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 300
  2. Notice communale de Lacapelle-Marival sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 803.
  4. a b et c Décret no 2014-154 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Lot.
  5. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH004/PG/FRDAFAN83_OL0046077v001.htm
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63302451/f1.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6330280g/f3.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62649332/f4.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6264955n/f2.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9674307c/f3.item.r=canton.zoom
  11. « Résultats du premier tour pour le canton de Lacapelle-Marival », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du premier tour pour le département du Lot », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  14. « Résultats du second tour pour le canton de Lacapelle-Marival », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/departement.asp?dep=46&annee=2013#pop_can

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]