Présidence d'Émile Loubet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Présidence d'Émile Loubet

Président de la République française

Description de cette image, également commentée ci-après
Type
Type Président de la République française
Résidence officielle Elysée, Paris

Élection
Mode de scrutin Scrutin indirect
Élection 1899
Début du mandat
Fin du mandat
Durée 7 ans
Présidence
Nom Émile Loubet
Date de naissance
Date de décès (à 90 ans)
Appartenance politique Alliance démocratique
Gouvernements
Charles Dupuy V Waldeck-Rousseau
Combes Rouvier II

Divers
Voir aussi Politique de la France

La présidence d'Émile Loubet, en tant que 8e président de la République française, dura du 18 février 1899 au 18 février 1906. Arrivé au pouvoir au milieu d'une période troublée par des tensions nationalistes, Loubet hérita de l'affaire Dreyfus à laquelle il mit provisoirement un terme en accordant la grâce présidentielle au capitaine Alfred Dreyfus accusé d'espionnage pour le compte de l'Allemagne. Face à la fracture de la société française et la montée des ligues extrémistes, Loubet confia au président du Conseil, Pierre Waldeck-Rousseau, la mise en place d'un gouvernement de « défense républicaine » qui fut l'un des plus stables de l'histoire politique française.

En politique intérieure, son septennat fut essentiellement marqué par la loi de séparation des Églises et de l'État inaugurant le régime de la laïcité et par la loi de 1901 autorisant la création des associations et des partis politiques. Dans le domaine des affaires étrangères, le président Loubet renforça l'alliance franco-russe et affermit ses relations avec l'Angleterre en ratifiant le pacte de l'Entente cordiale, ce qui permit à la France de s'opposer à la puissance montante de l'Allemagne sur le théâtre européen.