Jazz sous les pommiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jazz sous les pommiers
Image illustrative de l’article Jazz sous les pommiers
Journée fanfares pendant l'édition 2015.

Genre jazz et musique cousines (musiques du monde, musique électronique)
Lieu Coutances (Manche)
Drapeau de la France France
Période Semaine de l'Ascension,
tous les ans
Date de création 1982
Fondateurs Gérard Houssin ; Gérard Collet ; Thierry Giard ; Denise Giard
Structure-mère Théâtre municipal de Coutances
Direction Denis Le Bas
Site web jazzsouslespommiers.com

Jazz sous les pommiers est un festival ayant lieu tous les ans à Coutances (Manche). Le festival se tient traditionnellement pendant la semaine de l'Ascension (du samedi au samedi, sauf en 2015 où l'édition commence le 8 mai, ce jour étant férié).

La programmation très éclectique va du jazz « New Orleans » à la musique électronique. Elle inclut également de nombreux spectacles de rue. Les artistes invités sont aussi bien des musiciens locaux que de grandes vedettes internationales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un ticket d'entrée pour le concert de Lionel Hampton à Coutances, le dimanche 16 mai 1993, lors de la douzième édition du festival « Jazz sous les pommiers ».

Le festival a été conçu à la suite d'une rencontre entre deux amateurs locaux, Thierry Giard, enseignant, et Gérard Houssin, animateur culturel. La première édition a lieu en 1982.

Jusqu'en 2006, Jazz sous les pommiers totalise plus de 1 000 concerts suivis par 500 000 spectateurs, dont 350 000 payants. En 2010, le festival connaît un record de fréquentation avec 37 000 spectateurs. Le festival fête sa 30e édition en 2011, invitant des artistes qui sont déjà venus jouer à Coutances mais également des inédits. Cet anniversaire s'achève avec la « folle parade », une déambulation de 2 h 30 dans le centre ville, le 4 juin.

Salles de spectacle[modifier | modifier le code]

Le festival propose quatre scènes payantes en intérieur :

  • La salle Marcel-Hélie, gymnase transformé en salle de spectacle (1 400 places) ;
  • Le théâtre municipal (600 places) ;
  • Le Magic Mirrors (420 places) ;
  • Les caves des Unelles (350 places pour le jazz club ; 100 comme salle de concert).

À ces quatre scènes peuvent s'ajouter d'autres scènes :

  • L'esplanade des Unelles (2 000 places en plein air) ;
  • Le square de l’Évêché (150 places couvertes, d'autres en plein air) lors du Dimanche en Fanfare ;
  • Le cinéma Le Long-courT ;
  • La cathédrale Notre-Dame
  • La piscine municipale.

Il existe aussi d'autres scènes pour les spectacles gratuits :

  • La scène "Avis aux amateurs", dans le square de l’Évêché où des formations locales se produisent ;
  • La cour de l'école Jules-Verne (qui a remplacé la cour de l'école Germain) ;
  • La cour de la chambre des métiers ;
  • L'esplanade des Unelles ;
  • La place Saint-Nicolas.

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2018, Denis Le Bas reçoit le prix du programmateur de l'année dans la catégorie victoires de la profession aux Victoires du jazz.

Invités[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

Affiches[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Tanneau, Sous les pommiers, le jazz,

Liens externes[modifier | modifier le code]