Diego el Cigala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diego el Cigala
Description de cette image, également commentée ci-après

En concert en 2007 à Mexico

Informations générales
Surnom Diego el Cigala
Nom de naissance Diego Ramón Jiménez Salazar
Naissance
Genre musical Flamenco
Années actives 1980-
Labels 18 Chulos
Ariola
Sony
Site officiel http://www.diegoelcigala.com

Diego Ramón Jiménez Salazar, surnommé El Cigala, est un chanteur de flamenco né en 1968.

Un de ses grands albums est Lágrimas negras qu'il a réalisé en collaboration avec le pianiste cubain Bebo Valdés pour lequel il reçoit, en 2004 le Latin Grammy Award du meilleur album musique tropicale traditionnelle. En 2006, il est à nouveau récompensé par le Latin Grammy Award du meilleur album flamenco pour l'album Picasso en mis ojos.

Comme plusieurs autres chanteurs de flamenco El Cigala a débuté dans la rue, dans les tavernes. Après avoir chanté en arrière-plan de danseurs comme Mario Maya, Faíco, Farruco, El Güito, Manuela Carrasco, Cristóbal Reyes, Carmen Cortés et Manolete, il a voyagé dans une grande partie du monde avant de se décider à "chanter devant".

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Album de reprises salsa enregistré à Cali (Colombia), San Juan (Porto Rico), La Havane (Cuba), Punta Cana (République Dominicaine) et New-York et Miami (Etats-Unis).

Plus de 70 musiciens ont collaboré dont : Oscar D’Leon, Bobby Valentin, Larry Harlow, Roberto Roena, Eddie Montalvo, Nicky Marrero, Jorge Santana, Gonzalo Rubalcaba, Los Muñequitos de Matanza, Luis Perico Ortiz, Horacio el Negro, José Aguirre, Diego del Morao, etc…

  1. Moreno Soy (Francisco E. Alvarado)
  2. Juanito Alimaña (de Tite Curet Alonso, popularisée par Héctor Lavoe)
  3. Conversación en Tiempo de Bolero (de René Touzet)
  4. El Paso de Encarnación (avec Oscar D´León) (de Pedro Pablo Arenzola Mesa et Manuel López Quiroga Miqel)
  5. Periódico de Ayer (de Tite Curet Alonso, popularisée par Héctor Lavoe)
  6. Fiesta para Bebo (avec Los Muñequitos de Matanza) (inédit, composé par le pianiste de Diego El Cigala, Jaime Calabuch “Jumitus)
  7. Se nos Rompió el Amor (de Manuel Alejandro et Purificación Casas Romero, chantée par Rocío Jurado)
  8. Indestructible (de Ray Barretto)
  9. El Ratón (de Cheo Feliciano et Nick Jiménez), arrangé par Bobby Valentín, avec la participation de musciens de la Fania All Stars : Larry Harlow, Roberto Roena, Eddie Montalvo, Nicky Marrero...
  10. Hacha y Machete (Enildo Padrón, popularisée par Héctor Lavoe)
  11. Cómo Fue (intrumental au piano) (Ernesto Duarte)

DVD[modifier | modifier le code]

2003, Blanco y negro Bebo & Cigala en vivo (19 titres enregistrés lors d'un concert)

EP'S[modifier | modifier le code]

2013, Sabor Español - Spanish Flavour

Collaborations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]