Dré Pallemaerts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dré Pallemaerts
Description de l'image Dré Pallemaerts playing drums.jpg.
Informations générales
Naissance (55 ans)
Anvers
Genre musical Jazz
Instruments batterie
Site officiel http://www.drepallemaerts.com/

Dré Pallemaerts est un batteur belge, né à Anvers le , et professeur à l'Institut Lemmens de Louvain, ainsi qu'au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pallemaerts vient d'une famille de musiciens. Son grand-père et son oncle étaient tous les deux batteurs et il grandit avec leur batterie pendant que son frère Jacky jouait de l'accordéon avec lui.

Il commence en 1975 à l'Académie d'Anvers (académie de l'art) avec la direction de la musique. Mais en raison de nombreuses offres professionnelles, il interrompera ses études. À l'âge de 15 ans, il découvre le jazz grâce à la musique de Count Basie et Duke Ellington, et obtient sa première batterie.

Pallemaerts rencontre John Clayton qui le met en contact avec le batteur Jeff Hamilton , qui l'invite aux États-unis, à partir de 1984, pour apprendre les ficelles du métier de batteur.

En 1985, il est choisi par le Ministère Belge de la Culture pour jouer au Festival de Jazz de Singapour.

De retour en Belgique, il devient membre du Jack van Poll Trio pour accompagner des solistes et chanteurs. Il accompagne ainsi Dee Dee Bridgewater, Arnett Cobb, Dee Daniels, Art Farmer, Ernestine Anderson et James Williams. En Belgique et aux Pays-Bas, il est également très demandé comme batteur avec d'autres musiciens de jazz belges  tels que Bert Joris, Michel Herr, Steve Houben, Jacques Pelzer et les néerlandais Jarmo Hoogendijk, Ben van den Dungen et Toon Roos.

Le pianiste Michel Herr approche Pallemaerts et Hein van de Geyn pour former un trio, puis un quatuor, après avoir rencontré le saxophoniste Joe Lovano. Avec le trompettiste Bert Joris, le groupe devient désormais un quintette, et sort l'album Solid Steps en 1986, et Sweet Seventina.

En 1988, il s'installe à New York pour étudier plus sérieusement la culture jazz. Il y joue entre autres avec la chanteuse Judy Niemack et les pianistes Dave Kikoski et Fred Herch.

Dans l'impossibilité d'obtenir un permis de travail, il ne peut pas partir en tournée en Amérique et au Japon avec le Big Band de Woody Herman. Mais le guitariste Philippe Catherine le convainct de revenir pour former un nouveau trio avec Hein Van de Geyn (contrebasse). Le trio fait des tournées pendant trois ans à l'international, et fait le cd Oscar en 1989.

Dans le début des années 90, il travaille avec le guitariste français  Serge Lazarevitch, et cette collaboration donne naissance au cd London Baby (1990) et à Walk with a lion (1993). Des collaborations avec d'autres artistes lui permettent de sortir un certain nombre de cd. Avec le pianiste Diederik Wissels et le chanteur David Linx, Kamook et If one more day ; avec le saxophoniste Erwin Vann et le bassiste Michel Hatzigeorgiou, xxxx et Eleven, avec le tromboniste Bob Brookmeyer Paris Suite, le Brussels Jazz Orchestra Worlds, avec Kris Defoort et le saxophoniste Mark Turner Passage (1997), avec le saxophoniste Frank Vaganée et le saxophoniste John Ruocco Two Trios (1999).

Alors qu'il est membre de la Bob Brookmeyer New Quartet  Brookmeyer lui enseigne la composition. Et il devient lui-même professeur à l'Institut Lemmens de Louvain. À Anvers, il ouvre le studio d'enregistrement, Par Hasard, en collaboration avec le pianiste allemand Christoph Erbstôsser. C'est là qu'il commence à étudier la musique électronique et l'ingénierie du son.

À Paris, il accompagne des solistes à partir de 1996 dans le club "La Villa" où il rencontre, entre autres, le trompettiste Tom Harrell et le pianiste Bill Carrothers. Avec Carrothers et le contrebassiste Nic Thys ils tournent en Europe et font le cd Swing Sing Songs (2000) et I Love Paris (en 2004). À Paris, fait également la connaissance des trompettistes Alex Tassel et Avitabile et enregistre avec eux, en tant que groupe "New Trio" le cd Bemsha Swing en 2002. Une coopération avec le saxophoniste suisse Andy Scherrer produit aussi des cd, dont Second Step.

En 2003 , il succède à Daniel Humair comme professeur au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

La période suivante, il fait une tournée avec les frères  Belmondo, le trompettiste Stéphane ainsi que le saxophoniste Lionel et avec le saxophoniste Yusef Lateef. Le cd Influence sorti en 2005 issu de cette collaboration reçoit la Victoire du Jazz.

Il sort d'autres disques avec la collaboration du pianiste Baptiste Trotignon et du saxophoniste David El Malek, à savoir Trotignon-El Malek-Hall-Pallemaerts (2005), avec la chanteuse Laika Fatien Look At Me Now (2005), avec le pianiste Franck Amsallem (A Week In Paris (2005) et avec le saxophoniste Rick Margitza.

Entre-temps, toujours impliqué dans l'ingénierie du son, il sort le cd 21 Emanations (2006) avec des remixes.

En 2007 Pallemaerts fait un premier album, Pan Harmonie, avec le saxophoniste Mark Turner, le trompettiste Stéphane Belmondo, le pianiste Jozef Dumoulin et Bill Carrothers.

Groupes[modifier | modifier le code]

Groupes actuels[modifier | modifier le code]

  • Mother
  • Kris Defoort Quartet
  • Washington Trio Tree
  • Peter Hertmans Trio
  • Worlds
  • Kris Defoort & Dreamtime
  • Inner Peace Band
  • Frank Vaganée Trio
  • Erwin Vann Group
  • Let's Call Ed
  • De Nolf / Sheppard / Pallemaerts
  • Bert Joris Quartet
  • All The Way

Anciens groupes[modifier | modifier le code]

  • Michel Herr Trio
  • Michel Herr European Quintet
  • Michel Herr & Unexpected Encounters
  • Michel Herr & Life Lines
  • Kurt Van Herck
  • Kris Goessens Quartet

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 21.emanations, avec Octurn
  • Till next time, avec le Ben Sluijs Quartet
  • Oscar (1988), avec Philippe Catherine
  • Make someone happy (1991), avec Mary Kay
  • Kamook (1992), avec Diederik Wissels
  • If one more day (1993), avec Diederik Wissels et David Linx
  • Live (1994), avec K. D.'s Decade
  • Eleven (1996), avec Erwin Vann
  • Another day, another dollar (1996), avec le Kurt Van Herck Quartet
  • Lust For Jazz (), avec Charles Loos
  • Live BRTN Radio 3, () avec Le Brussels Jazz Orchestra
  • Bal Masqué (1998), avec Bert Joris
  • Notes Of Life (), avec Michel Herr
  • Two Trios (1999), avec Frank Vaganée Trio et John Ruocco
  • Passages (), avec Kris Defoort & Dreamtime / Kris Defoort Quartet
  • Worlds (), avec Erwin Vann
  • Vive Les Etrangers (), avec le Christoph Erbstösser Trio
  • Songs For Mbizo (2002), avec Chris Joris
  • Live (), avec Bert Joris Quatuor
  • Some Sounds (), avec Erwin Vann
  • Solid Steps (), avec Joe Lovano
  • Blue Landscapes (), avec le Ivan Paduart Trio
  • Selections (), avec Ivan Paduart
  • Jazz Middelheim 2005 vol. 25 (),
  • Let's call Ed (), avec Erwin Vann
  • That's all jazz ! ()
  • Magone (), avec le Bert Joris Quartet
  • Pan Harmonie (), composition personnelle
  • Painting Space (), avec Robin Verheyen
  • Shades (), avec le Marc Matthys trio & guests
  • Starbound (), avec Robin Verheyen
  • Oscar (), avec Philippe Catherine
  • Blue Landscapes (), avec Ivan Paduart

Sources[modifier | modifier le code]