Roy Hargrove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hargrove.
Roy Hargrove
Description de cette image, également commentée ci-après
Roy Hargrove en 2007.
Informations générales
Nom de naissance Roy Anthony Hargrove
Naissance
Waco (Texas)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 49 ans)
New York
Genre musical Jazz, soul
Instruments Trompette, Bugle
Labels Verve Records, RCA Novus, Jive Records
Site officiel vervemusicgroup.com/royhargrove

Roy Anthony Hargrove, né le à Waco au Texas et mort le à New York[1], est un trompettiste américain de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

C'est Wynton Marsalis qui découvre le premier les talents de Roy Hargrove au cours d'une visite dans son université. Il lui organise alors sa première tournée en Europe et au Japon. L'une de ses principales influences a été le saxophoniste David Fathead Newman qui a joué avec le groupe de Ray Charles.

En 1988, Roy Hargrove étudie pendant une année au Berklee College of Music de Boston avant de rejoindre finalement la New School de New York, ville dans laquelle il participe déjà régulièrement à des jam sessions.

Il enregistre son premier album avec le saxophoniste Bobby Watson. Puis, un deuxième avec le groupe Superblue composé de Bobby Watson, Mulgrew Miller et Kenny Washington (en). Enfin, en 1990, en plus de quatre disques auxquels il participe, sort son premier album solo Diamond in the rough sur le label RCA Novus.

Il signe alors un contrat avec Verve Records qui lui donnera l'opportunité de jouer avec d'autres grands musiciens sur le disque With the tenors of our time et notamment Joe Henderson, Stanley Turrentine, Johnny Griffin, Joshua Redman et Branford Marsalis.

En 1998 il remporte un Grammy Award pour son album Habana avec son groupe africano-cubain, Crisol.

Roy Hargrove en 2006.

Roy Hargrove a enregistré avec nombre de musiciens, incluant Herbie Hancock, Sonny Rollins, Michael Brecker, Jackie McLean, Slide Hampton, Natalie Cole, Diana Krall, Abbey Lincoln, Diana Ross, Steve Tyrell, Kenny Rankin, John Mayer, Rhian Benson, Carmen McRae, Toto, Boz Scaggs, Shirley Horn, Jimmy Smith, Danny Gatton, Method Man, Common, Erykah Badu, D'Angelo, Q-tip et Gilles Peterson. Sa composition "Strasbourg-Saint-Denis" est l'un des titres les plus connus de Roy Hargrove.

En 2003, il sort le premier album de son groupe The RH Factor mélangeant jazz, funk, hip-hop, soul et gospel. Le single Forget Regret, extrait de l'album et composé par Jacques Schwarz-Bart fait partie de la bande originale du film It runs in the family avec Kirk et Michael Douglas.

Il décède d'un arrêt cardiaque à l'âge de 49 ans, après avoir été admis à l’hôpital pour un problème rénal (on le savait soumis à des dialyses depuis plusieurs années[2],[3]).

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • Emergence (Emarcy, 2009)
  • Earfood (Emarcy, 2008)
  • Nothing Serious (Verve Records, 2006)
  • Moment to Moment (Verve Records, 2000)
  • Crisol: Habana (Verve Records, 1997)
  • Parker's Mood (Verve Records, 1995), trio avec Christian McBride (contrebasse) et Stephen Scott (piano)
  • Family (Verve Records, 1995)
  • With the Tenors of our Time (Verve Records, 1994)
  • Approaching Standards (Jive Records/RCA Novus, 1994)
  • Of Kindred Souls (Live) (RCA Novus, 1993)
  • The Vibe (RCA Novus, 1992)
  • Toyko Sessions (RCA Novus, 1991)
  • Public Eye (RCA Novus, 1990)
  • Diamond in the Rough (RCA Novus, 1989)

Avec son groupe The RH Factor[modifier | modifier le code]

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nate Chinen, « Roy Hargrove, Grammy-Winning Jazz Trumpeter, Dies at 49 », sur npr, (consulté le 3 novembre 2018)
  2. (en) « Roy Hargrove, Grammy-Winning Jazz Trumpeter, Dies At 49 », NPR.org,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Trumpeter Roy Hargrove Dead at 49 | Pitchfork », sur pitchfork.com (consulté le 3 novembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :