Vincent Ségal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Segal.
image illustrant un musicien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un musicien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vincent Ségal
Description de l'image Defaut.svg.
Informations générales
Naissance
Reims, France
Activité principale Violoncelliste, bassiste, compositeur, réalisateur
Genre musical Classique, contemporain, jazz, hip-hop,
chanson française, musiques du monde, musique mandingue
Instruments Violoncelle, guitare basse
Années actives Depuis 1993
Labels Label Bleu, No Format!

Vincent Ségal est un violoncelliste et bassiste français né en 1967 à Reims.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Ségal étudie dans des classes musicales dès l'école primaire. Il intègre le conservatoire de Reims dans la classe de Pierre Penassou, puis le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, où il obtient un premier prix. En 1986, il bénéficie d'une bourse pour étudier à la Banff Fine Art School, au Canada. De retour en France, il s'installe à Paris où il commence à multiplier les expériences musicales avec des musiciens de tous horizons (classique d'abord, et contemporain, mais aussi et de plus en plus jazz, rock, musiques africaines...). Invité aux États-Unis pour participer au premier album du groupe Papa's Culture, il part ensuite en tournée avec Chuck Brown et les P-Funk All Stars.

Il joue avec l'itinéraire et de temps en temps avec l'Ensemble intercontemporain (solo de violoncelle électrique de Professor Bad Trip de Fausto Romitelli). D'ailleurs, il joue aussi bien du violoncelle acoustique qu'électrique. Cela l'a amené à participer aux albums de nombreux artistes, comme Steve Nieve, Elvis Costello, Cesária Évora, Blackalicious, Carlinhos Brown ou Alexandre Desplat (B.Os de Lust, caution, Un héros très discret, Le Voile des illusions), et de jouer sur scène avec Papa Wemba, Naná Vasconcelos, ou encore en duo avec Doudou n'Diaye Rose junior, et en trio avec le tromboniste de jazz Glenn Ferris, trio qui enregistre trois disques.

En 1996, il participe à l'Olympic Gramofon, groupe de Julien Lourau dans lequel il rencontre Cyril Atef avec lequel il fonde peu après leur célèbre duo Bumcello, que leur ami Vic Moan qualifie de « musique industrielle pour pays du tiers-monde ». En 2006 Bumcello obtient avec l'album Animal sophistiqué une Victoire de la musique.

Il collabore avec Matthieu Chedid (-M-) dès le premier album de ce dernier, Le Baptême en 1997, puis sur les suivants. Il a réalisé les albums de Franck Monnet (Les Embellies, grand prix Charles Cros), Jeanne Cherhal (Douze fois par an, grand prix Charles Cros), Dupain (Camina), et Georges Moustaki (Solitaire).

En 2002, il sort son premier album, T-Bone Guarnerius[1], où il invite Magic Malik, Sébastien Martel, Piers Faccini, Mama Ohandja, Glenn Ferris, Vic Moan, Gilles Coranado et Pascal Palisco. En 2007, il enregistre Cello, disponible uniquement en vinyle.

2008 marque sa collaboration avec Tryo pour lesquels il signe les arrangements de leur quatrième album.

En octobre 2009, il sort l'album Chamber Music en collaboration avec le joueur de kora Ballaké Sissoko et enregistré dans le studio de Salif Keïta au Mali[2]. Le même mois sort l'album de Sting If on a winter's night... (titre inspiré de Si par une nuit d'hiver… d'Italo Calvino), album de chansons sur le thème de l'hiver. Vincent a participé à l'album, et suit Sting pendant la mini tournée qui suivit. Les deux hommes se sont rencontrés un an plus tôt, lors de l'enregistrement puis les représentations de l'opéra de Steve Nieve Welcome to the voice au Châtelet, à Paris.

Il joue également avec le rappeur français d'origine malienne Oxmo Puccino lors de ses tournées acoustiques depuis plusieurs années. Il réalise et joue sur Roi sans carrosse, qui reçoit la Victoire de l'album de musiques urbaines de l'année 2013.

En 2016, il est nommé aux Victoires de la musique pour l'album de musiques du monde de l'année avec Musique de Nuit.

Discographie[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

2002 : T-Bone Guarnerius
2007 : Cello

Bumcello[modifier | modifier le code]

1999 : Bumcello
2001 : Booty time
2002 : Nude for love
2003 : Get me (double live)
2005 : Animal sophistiqué
2008 : Lychee queen
2012 : Al

Avec Ballaké Sissoko[modifier | modifier le code]

2009 : Chamber Music
2012 : production de l'album At Peace
2015 : Musique de nuit

Participations[modifier | modifier le code]

Avec Jean Jacques Palix
1990 : Premier feu, musiques pour le ballet du Fargistan
1992 : J'adore et j'en peux plus
1992 : Push pull, maquette
Avec Glenn Ferris
1995 : Flesh & stone
1996 : Face lift
1997 : Refugees
Avec -M-
1997 : Le Baptême
1999 : Je dis aime
2001 : Le Tour de -M-
2003 : Labo -M-
2003 : Qui de nous deux ?
2005 : En tête à tête
Avec Mujeres Encinta (en)[3]
1999 : Wild hongi (The beak brackets series (en))
2001 : Carisma de alquiler (en)
Avec Tama
1999 : Nostalgie
2002 : Espace
Avec Dick Annegarn
1999 : Adieu verdure
2000 : Au cirque d'hiver
2006 : Le grand dîner, tribute à Dick Annegarn
Avec Franck Monnet
2000 : Les Embellies
2006 : Malidor
Avec Vanessa Paradis
2000 : Bliss
2007 : Divinidylle
Avec Susheela Raman
2001 : Salt rain
2003 : Love trap
2007 : 33⅓
2014 : Queen between[4]
Avec Blackalicious
2002 : Blazing arrow
2005 : The Craft
Avec DJ Mehdi
2002 : (The Story of) Espion
2005 : Des friandises pour ta bouche avec Kourtrajmé
Avec Piers Faccini
2003 : Leave no trace
2009 : Two grains of sand
2011 : My wilderness
2014 : Songs of time lost (en duo)
Avec DJ Shalom
2003 : DJ Shalom
2010 : I and I
Avec Enrico Macias
2003 : Oranges amères
2006 : La vie populaire
Avec Zenzile
2004 : Zenzile & Jamika meet Cello
2005 : Modus vivendi
2006 : Metá metá
Avec Agnès Jaoui
2006 : Canta
2009 : Dans mon pays
Avec Oxmo Puccino
2006 : Lipopette Bar avec The Jazzbastards
2012 : Roi sans carrosse
Avec Mayra Andrade
2006 : Navega
2013 : Lovely difficult
Avec Jean-Jacques Birgé
2010 : Comme la rencontre fortuite...
2010 : Révélations au Petit Palais
2011 : Dans tous ses états avec Antonin-Tri Hoang
2013 : Dans tous les sens du terme avec Antonin-Tri Hoang
2013 : Dépaysages Côté Court avec Antonin-Tri Hoang
Avec Jun Miyake
2013 : Lost memory theatre - act 1
2014 : Lost memory theatre - act 2
Autres participations
1993 : Papa's culture but de Papa's culture
1995 : Maladalité de Pierre Akendengué
1995 : Los dias aquellos de Nilda Fernandez
1995 : Wapi yo de Lokua Kanza
1996 : N'ga Funk de Brice Wassy
1996 : Jardin andalou Sapho
1996 : Olympic Gramofon
1997 : Soft colours de Patrice Renson
1997 : Cabo Verde (en) de Cesária Évora
1997 : HWI project de Magic Malik
1997 : AlphaGamabetiZado de Carlinhos Brown
1997 : Pessoa em pessoas de Bévinda
1998 : Dream of the Gazelle de Ray Lema
1998 : Vic Moan ou Soul Kiss, de Vic Moan
1999 : Jaunting on creole paths de Matebis
1999 : Urban Mood de Gilles Coronado
1999 : Lampo de Gianmaria Testa
1999 : Qu4tre de Thomas Fersen
2000 : La Part de l'ombre du François Merville Quintet
2001 : Donia de Sawt el Atlas
2001 : Attraction de Paris Combo
2001 : Détachée de François Audrain
2001 : Mumu de Steve Nieve
2002 : Climax d'Alain Bashung
2002 : Camina de Dupain
2002 : 113 fout la merde et Dans l'urgence de 113
2002 : Wild serenade de DuOud (Mehdi Haddab et Smadj)
2002 : Song zin'... vocadelic tales de Gino Sitson
2003 : The living road de Lhasa
2003 : Ragalet de Sébastien Martel
2003 : Neptune dans Black Orpheus de Keziah Jones
2003 : Cruel smile d'Elvis Costello
2003 : Nébuleuse sur Jeu de société de Disiz
2004 : Y despues de todo, canciones de Miguel Angel Ruiz de Las Ondas Marteles
2004 : Express way de Troublemakers
2004 : Douze fois par an de Jeanne Cherhal
2004 : Mandingroove de Cheick Tidiane Seck
2004 : Maroons : Ambush de Lateef and the Chief (en)
2005 : Da fonte de Vitto Meirelles
2005 : Le Sacre du tympan (Le Retour !) de Fred Pallem
2005 : Tôt ou tard avec Fabulous Trobadors, Thomas Fersen et Stanley Beckford
2006 : Libido de Brigitte Fontaine
2006 : Des bouts de toi de La Tropa
2006 : Ker Maron de Davy Sicard
2007 : production du deuxième album d'Oshen, Je ne suis pas celle
2007 : Le Cri du papillon de James Delleck
2007 : Bal indigène de Bombes 2 Bal
2007 : Diasporas de Ibrahim Maalouf
2008 : Ersatz de Julien Doré
2008 : Solitaire de Georges Moustaki
2008 : arrangements sur Ce que l'on sème de Tryo[5], et joue sur le titre Toi et moi
2008 : Cordéon kaméléon de René Lacaille
2008 : Les mots et les couleurs de Dan Kamit
2009 : If on a winter's night... de Sting
2009 : Terça Feira Trio avec Ricardo Herz (en)
2009 : Karma de Nathalie Natiembé
2009 : La différence de Salif Keïta
2010 : Quai N°5 avec Stéphane Logerot, Romain Descharmes
2011 : Maison cube d'Emmanuelle Parrenin
2011 : Into the light de Clara Ponty (en)
2011 : No Parano de Juliette
2012 : Cinema El Mundo de Lo'jo
2012 : Segunda pele (pt) de Roberta Sá
2013 : Little French Songs de Carla Bruni
2013 : Le Salon des refusées de Claire Diterzi, violoncelle et production
2014 : Ekphrön de High Tone
2014 : Encanto del mar, mediterranean songs (en) de Plácido Domingo
2014 : Sobre noites e dias de Lucas Santtana (pt)
2014 : Kiriké de Kassé Mady Diabaté
2014 : Stratégie de l'inespoir de Hubert-Félix Thiéfaine
2014 : Silencia de Ceumar (pt)
2014 : Arcadie de Archimède
2015 : Loundo (Un jour) de Moh Kouyaté
2015 : Qalandar de Renaud-Gabriel Pion

Ses participations comptent neuf Victoires de la musique, une Victoire du jazz, trois grands prix de l'Académie Charles-Cros, un César, deux Étoiles d'or et un Golden Globe[6].

Livre-disques pour enfants
2004 : Papa porte une robe[7],[8] réalisé avec Maya et Piotr Barsony
2006 : Le quartier enchantant de Claude Sicre et Tom Schamp, avec Fabulous Trobadors et Bombes 2 Bal
2008 : Des nouvelles du quartier enchantant de Claude Sicre et Renaud Perrin, avec Fabulous Trobadors et Bombes 2 Bal

Filmographie[modifier | modifier le code]

2004 : Les leçons de musique de -M-
2007 : Duos éphémères (cinéma muet) au Louvre
2012 : Les Salons de musique d'Arte concert, invité par Chilly Gonzales au Palais de Tokyo[9]

Théâtre[modifier | modifier le code]

2005 : Bande son de Fantômas revient de Gabor Rassov
2007 : Spectacle de danse (Not) a love song de Alain Buffard
2008 : Opéra Welcome to the Voice de Steve Nieve avec Sting, Elvis Costello, Ibrahim Maalouf
2008 : Lecture musicale des Sonnets de Shakespeare avec Marianne Faithfull
2013 : Oxmo Puccino Trio

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Guarnerius del Gesù.
  2. (en) Vincent Segal & Ballake Sissoko dans l'émission New Sounds sur WNYC du 6 mai 2011.
  3. « From the upcoming documentary… », Vincent Ségal parle de Mujeres Encinta (vidéo), sur Facebook (consulté le 27 septembre 2015).
  4. Présentation de l'album « Queen Between », sur www.worldvillagemusic.com (consulté le 25 septembre 2015).
  5. Crédits de l'album « Tryo - Ce que l'on sème », sur Discogs (consulté le 13 septembre 2015).
  6. Je dis aime, M à l'Olympia, Qui de nous deux ?, Divinidylle, Animal sophistiqué, Canta, La Différence, Roi sans carrosse, Chamber Music, Les Embellies, Douze fois par an, Cordéon Kaméléon, Ne le dis à personne (x2) (x3), Un prophète, Le Voile des illusions.
  7. «"Papa porte une robe", c'est un père qui veut élever dignement son fils», sur liberation.fr,‎ (consulté le 24 février 2015).
  8. Mattea Battaglia, « Théorie du genre » : ces livres qui ont alimenté la rumeur, sur lemonde.fr,‎ (consulté le 24 février 2015).
  9. « Salons de Musique opus 5 : Chilly Gonzales invite Vincent Ségal au Palais de Tokyo », sur lessalonsdemusique.com (consulté le 3 octobre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]