Tony Scott (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tony Scott
Description de l'image Tony Scott, jazz clarinetist.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Anthony Joseph Sciacca
Naissance
Morristown (New Jersey)
Décès (85 ans)
Rome (Italie)
Genre musical Jazz, new age, world music
Instruments clarinette

Tony Scott, né Anthony Joseph Sciacca le à Morristown et mort le à Rome, est un clarinettiste de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'immigrants siciliens, Anthony Sciacca prend la clarinette aux 12 ans sous l'influence de ses parents, eux aussi musiciens[1],[2]. Peu après, il forme son premier groupe musical et s'instruit au piano. À ses 18 ans, il fréquente les salles de jazz de Harlem et y participe aux séances d'improvisation[3]. Il décroche un diplôme de l'école de musique Juilliard en 1942 et rejoint l'armée américaine lors de la Seconde Guerre mondiale[2], où il participe à l'orchestre militaire[3].

Après avoir, dans les années 1950, accompagné Billie Holiday et Sarah Vaughan, s'être illustré dans le bebop, puis le jazz modal (le pianiste Bill Evans a été le sideman de plusieurs de ses disques), il passe plusieurs années en Afrique et en Asie .

De ces voyages il en tire des nouvelles compositions qui le font l'un des « précurseurs » de la musique new age et de la world music[3],[4] en enregistrant des albums comme Music for Zen Meditation (1964), Djanger Bali (1967) Music For Yoga Meditation and Other Joys (1968).

Installé en Italie dans les années 1970, il rencontre le pianiste de jazz Romano Mussolini avec lequel il participe pendant plusieurs années[3].

En , il décède à Rome des suites d'un cancer de la prostate[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Trigger Alpert

  • 1956: Trigger Happy! (Riverside)

Avec Mundell Lowe (en)

  • 1958: Porgy and Bess (RCA Camden). Au saxophone baryton.
  • 1959: TV Action Jazz! (RCA Camden)

Avec Max Roach

  • 1984: It's Christmas Again (Soul Note)

Avec Shirley Bunnie Foy

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Tony Scott | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  2. a b et c (en-US) Margalit Fox, « Tony Scott, Jazz Clarinetist Who Mastered Bebop, Dies at 85 », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a b c et d (en-US) Matt Schudel, « Tony Scott, 85; jazz musician took the clarinet to fiery new heights in bebop », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en-GB) « Obituary: Tony Scott », sur the Guardian, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]