Popa Chubby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Horowitz.
Popa Chubby
Description de cette image, également commentée ci-après
Popa Chubby en concert (2009)
Informations générales
Nom de naissance Ted Horowitz
Naissance (57 ans)
Bronx, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteur, guitariste
Genre musical Blues, Rock, Blues électrique, Blues rock
Instruments Guitare, batterie
Années actives Depuis 1991
Labels Okeh, Prime, Lightyear, Shanachie, Blind Pig
Site officiel popachubby.com

Popa Chubby, de son vrai nom Theodore « Ted » Horowitz, né le à New York, est un chanteur et guitariste de blues et de rock américain. Son nom de scène est tiré d’une expression d'argot, « pop a chubby », qui veut dire « avoir une érection »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Popa Chubby est originaire du Bronx. Son style de blues plutôt agressif est influencé par Willie Dixon ainsi que par Jimi Hendrix, Jimmy Page, Randy Rhoads, Albert King ou encore Danny Gatton, créant ainsi une synthèse entre blues, rock, funk et pop très personnelle mais transpirant le blues new-yorkais. Comme Calvin Russell, il a plus de succès en France qu’aux États-Unis, où il est plus connu des spécialistes que du grand public, étant peu invité dans les médias d'envergure nationale.

Chacun de ses albums est un concept en lui-même : un album de ballades avec des chansons comme Hallelujah, de rock-punk pur (If the Diesel Don't Get You Then the Jet Fuel Will), ou encore de blues comme Back Door Man. Il joue également de la batterie, qu'il lui arrive de pratiquer sur scène.

En 2006, il entame une tournée en hommage à Jimi Hendrix, qui lui fit découvrir le rock à la radio avec son tube Purple Haze.

Popa Chubby possède une collection de guitares dont une Fender que le fabricant n'avait semble-t-il pas répertoriée[réf. nécessaire][2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1991 : It’s Chubby Time
  • 1993 : Gas Money
  • 1995 : Booty and the Beast
  • 1996 : Hit the High Hard One (Live à Saratoga)
  • 1996 : The First Cuts[3]
  • 1997 : One Million Broken Guitars
  • 1998 : The Best of Popa Chubby[4]
  • 1998 : Popa Chubby Live[4]
  • 1998 : Brooklyn Basement Blues
  • 1999 : Popa Chubby Presents: the NYC Blues
  • 1999 : One Night Live
  • 2000 : How'd a White Boy Get the Blues?
  • 2001 : Flashed Back[5]
  • 2001 : Popa Chubby Presents: The NYC Blues Again
  • 2002 : The Good, the Bad and the Chubby
  • 2002 : Black Coffee[6]
  • 2003 : Popa Chubby Live at FIP
  • 2003 : Old School - Popa Chubby and Friends Play Muddy, Willie and More
  • 2003 : The Hungry Years[7]
  • 2004 : Peace, Love and Respect
  • 2005 : Popa Chubby Wild Live (At Le Plan)
  • 2005 : Big Man, Big Guitar
  • 2006 : Stealing the Devil's Guitar
  • 2006 : Electric Chubbyland[8]
  • 2007 : Electric Chubbyland[9]
  • 2007 : Deliveries After Dark
  • 2008 : Vicious Country[5]
  • 2010 : The Fight Is On
  • 2011 : Back to New York City
  • 2013 : Universal Breakdown Blues
  • 2014 : I'm Feelin' Lucky
  • 2015 : Big, Bad and Beautiful (Live)
  • 2016 : The Catfish
  • 2017 : Two Dogs

Carrière musicale (festivals)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mais peut également faire référence à son embonpoint (popa/papa joufflu).
  2. « POPA CHUBBY en Interview Big Bad and Beautifull - Musique, Chronique, album », sur www.lordsofrock.net (consulté le 3 août 2016)
  3. Compil. des 2 premiers CD.
  4. a et b Version éditée au Japon.
  5. a et b Avec sa compagne Galea.
  6. Avec le Black Coffee Blues Band.
  7. Réédition de divers enregistrements des débuts de sa carrière.
  8. Album hommage à Jimi Hendrix ; 2 CD live + 1 studio.
  9. DVD de la tournée, concert du 19 novembre 2006 au File 7 à Magny-le-Hongre.
  10. « New Blues Festival avec Popa Chubby + Dr Feelgood à NICE @ Théatre de Verdure - dès le 02 Août 2012 », sur digitick.com (consulté le 6 décembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]