Alain Jean-Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Jean-Marie
Description de l'image Alain_Jean-Marie.jpg.
Informations générales
Naissance (73 ans)
Genre musical Jazz
Instruments piano

Alain Jean-Marie est un pianiste de jazz né le à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

Biographie[modifier | modifier le code]

ALAIN JEAN-MARIE est l’un des plus importants pianistes de jazz français et francophone. Il est l’une des rares légendes vivantes du Jazz. Autodidacte, ALAIN JEAN-MARIE commence sa carrière de pianiste dans les bals de Guadeloupe, notamment dans l’orchestre de Robert Mavounzy. Le développement de son style personnel est largement influencé par les traditions musicales antillaises, comme en atteste le dialogue constant qu’il entretient entre le be-bop et la biguine (de son album Piano Biguines de 1969 à la saga des Biguine Reflections dans les années 90, en passant par sa participation au projet Jazz Ka Philosophy en 2002, mariage du Jazz et de la musique Gwo Ka). Dès l'âge de huit ans, Alain Jean-Marie apprend le piano en autodidacte.

Il découvre le bebop à la radio, et commence à jouer du jazz[1].

Il fait ses débuts professionnels dans les bals en Guadeloupe reproduisant le répertoire local sur son clavier : biguine, latin jazz, salsa, cha-cha-cha. De 1967 à 1970, il s'établit au Canada, puis revient en Guadeloupe.

Après son installation à Paris en 1973, ALAIN JEAN-MARIE collabore avec certains des plus grands jazzmen de son temps : Chet Baker, Art Farmer, Max Roach, Bill Coleman... Pilier important de la scène jazz parisienne, il se produit régulièrement dans les clubs les plus prestigieux de la capitale, du Duc des Lombards au Sunset/Sunside, où il travaille aussi bien un répertoire beaucoup plus traditionnel que ce dialogue entre jazz et musique antillaise qui fait sa marque.

Récompensé à de multiples reprises (Prix Django Reinhardt 1979, Prix Boris Vian de l’Académie de Jazz 1999, Django d’Or 2000), son expression artistique s’inscrit dans une recherche constante d’ouverture à différentes formes et traditions : concerts mêlant jazz et poésie en collaboration avec l’écrivain Daniel Maximin, travail réunissant dans des créations originales jazz, classiques antillais, musique baroque et lied allemands, en collaboration avec la chanteuse lyrique Morena Fattorini. Son style original fait de subtilité harmonique, d’assise rythmique, d’un phrasé mélodique et d’un touché inimitable fait d’Alain Jean-Marie une figure majeure de la scène jazz européenne. En 1979, il enregistre en duo avec le contrebassiste Niels-Henning Ørsted Pedersen. En 1990, il enregistre également avec Abbey Lincoln, aux côtés de Clark Terry, Jackie McLean, Billy Higgins et Charlie Haden. Il joue et enregistre également fréquemment avec Barney Wilen. En 1991, il enregistre en trio avec Henri Texier et Aldo Romano. Il enregistre deux albums en duo avec Michel Graillier.

En 1992 paraît Biguine Reflections premier opus d'une série d'enregistrements dans lesquels Alain Jean-Marie fait le lien entre ses racines caribéennes et sa culture be-bop retrouvant l'inspiration déjà apparue dans Piano Biguines en 1969. Il devient un des accompagnateurs incontournables de la scène jazz parisienne. Il participe également à plusieurs enregistrements avec d'autres musiciens guadeloupéens de jazz tels le guitariste André Condouant (Clean & Class - 1997), Roger Raspail (Fanny's Dream - 1997), en 2001 avec le saxophoniste Jocelyn Ménard (Men Art Works - 2002). Il enregistre à New York, en 2002, avec des musiciens essentiellement guadeloupéens, et sous la houlette du trompettiste Franck Nicolas, Jazz Ka Philosophy, un manifeste autour de la fusion gwoka et jazz.

Il travaille également en solo, et enregistre en 1999 Afterblue, pour lequel il reçoit le prix Boris Vian de l'Académie du jazz (1999 - meilleur album de jazz français) et le Djangodor (2000 - meilleur musicien français de jazz). Il récidive en 2004 avec That's What.

En 2010, il publie l'enregistrement de son duo avec la chanteuse Morena Fattorini, sa femme, intitulé Abandon à la nuit, tissage entre différents univers musicaux (chants baroques, airs d’opéra, lied allemand, jazz, improvisation, polyrythmies afro-américaines et caribéennes).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Robert Mavounzy, Guadeloupe, musiques d’autrefois.
  • Album d’or de la Biguine, Aux Ondes LCR01
  • 1969 : Piano Biguines (Disques Debs)
  • 1975 : Al Lirvat et son orchestre de La Cigale, Later, Disques Debs 555
  • 1977 : Jean-Pierre Debarbat & Dolphin Orchestra, RCA Victor 37112
  • 1978 Eddie Lockjaw Davis/Harry Sweets Edison, All of Me, All life 008
  • 1978 Eddie Lockjaw Davis/Harry Sweets Edison, Sweets and Jaws, Jazz Today 2601
  • 1979 Cat Anderson François Guin & les Four Bones, Blue Star 80715
  • 1980 : Alain Jean Marie - Grand Prix Django Reinhardt 79 (Disques Debs)
  • 1981 : African Roots in Music avec Ramadolf & Edja Kungali - Jazz Unité 101 (Disques Futura et Marge)
  • 1983 :Jacques Vidal & Frédéric Sylvestre, Hommages..., Polydor 2393 34
  • 1983 : Michel Roques, Pipault, Chorus 33760
  • 1985 : François Biensan, Quelle différence y a-t-il entre une trompette..., Ecorce Eco FB. 3
  • 1986 : Pierre Blanchard, Music for String Quartet, Jazz Trio, Violin, SunnySide Records 1023
  • 1987 : Latin Alley
  • 1986 : La Note Bleue avec Barney Wilen
  • 1988 :Barney Wilen, La Note Bleue, IDA Records 010 011
  • CD 1988 :Al & Stella Levitt, Dearly Beloved, Maracatu 03
  • CD 1988 : Charles Tolliver. Live in Berlin at the Quasimodo, Vol. 1, Strata-East 9003
  • CD 1988 : Charles Tolliver. Live in Berlin at the Quasimodo, Vol. 2, Strata-East 9013
  • CD 1988 : Barney Wilen, Wild Dogs of the Ruwenzori, IDA Records 020
  • CD 1989 : Manda Djinn, You Go To My Head, Nocturne 505
  • CD 1990 : Abbey Lincoln, The World Is Falling Down, Verve 843 476-2
  • CD 1991 : Tony Petrucciani, Nuages, Anais Records 006
  • CD 1991 : Turk Mauro, Jazz Party, Bloomdido 011
  • CD 1991 : Buddy DeFranco, Five Notes of Blues, Musidisc 500302
  • CD 1991 : Henri Texier, The Scene is Clean, Label Bleu 6540
  • CD 1991 : Christian Escoudé, Plays Django Reinhardt, EmArcy 510 132-2
  • CD 1992 : Clémentine, Sings Ben Sidran, Orange Blue 009
  • CD 1992 : Pierre-Yves Sorin, Parfums de contrebasse, Djaz 704-2
  • CD 1992 : Barney Wilen, Essential Ballads, Alfa Jazz 281
  • 1992 : Biguine Reflexions avec Éric Vinceno et Serge Marne
  • 1992 : Dreamtime avec Barney Wilen
  • 1991 :The Scene is Clean avec Henri Texier et Aldo Romano
  • CD 1993 :Teddy Edwards, La Villa. Live in Paris, Verve 523 495-2
  • CD 1993 : Gilles Clément, Wes Side Stories, Musidisc 500492
  • CD 1996 : Gildas Scouarnec, Gildas Scouarnec Quartet, ADJB K.001
  • CD 1996 : Barney Wilen, Passione, Venus Records 79304
  • CD 1996 : Luigi Trussardi, L'amour dans l’âme, Elabeth 621025
  • CD 1996 : Pierre-Yves Sorin, De bouche à oreille, Djaz 705-2
  • CD 1996 : Monica Fattorini, Prima dell’Alba, autoproduit
  • CD 1996 : Jeri Brown, April in Paris, Justin Time 92 2
  • CD 1997 : Cesaria Evora, Cabo Verde, Lusafrica 743214539
  • 1997 : Fanny's Dream avec Roger Raspail Ensemble - Blue Marge 1006 (Disques Futura et Marge)22
  • CD 1997 : Henri Dikongué, C’est la vie, Buda Records 92688-2
  • CD 1997 : Roger Raspail, Fanny’s Dream, Blue Marge 1006
  • CD 1997 : Daniel Visani, Changin’, Elabeth 621027
  • CD 1998 :Bob Garcia, Isn’t it Romantic?, Deux Z 84130
  • CD 1999 : Pierre-Yves Sorin, Couleurs, Djaz 717-2
  • 1999 : Afterblue (piano solo)
  • CD 1999 : Yves Brouqui, Foreign Currency, Elabeth 621031
  • CD 1999 : Claude Tissendier, Ellington Moods, Frémeaux & Associés 433
  • CD 1999 : Malavoi, Marronnage, Déclic 8457222
  • CD 2000 : Caratini Jazz Ensemble, Darling Nellie Gray, Label Bleu 6625
  • 2000 : Biguine Reflexions, Delirio avec Éric Vinceno et Jean-Claude Montredon - Couleurs Music/Polychrome et Universal Music France
  • CD 2001 Xavier Richardeau, Hit and Run, Taxi Records 552062
  • CD 2002 Franck Nicolas, Jazz Ka Philosophy 1 - 1848, Jazz Ka 7777
  • 2004 : Oiseaux de nuit en duo avec Michel Graillier - Le Chant du Monde
  • 2004 : That's What (piano solo)
  • 2005 : Portrait in Black and White en duo avec Michel Graillier - Emarcy
  • 2006 : Live in Paris avec Ted Curson Ensemble - Blue Marge 1009 (Disques Futura et Marge)
  • CD 2006 Boulou et Elios Ferré, Live in Montpellier, Le Chant Du Monde 974 1512
  • CD 2006 : David Sauzay, Real Blue, Black & Blue 700.2
  • CD 2006 : Ted Curson, In Paris, Blue Marge 1009
  • CD 2007 : Gilles Naturel, Belleville, Cristal Records 0714
  • CD 2007 : Alice & Cécile, All you need is a song, Djaz 572-2
  • CD 2008 : Boulou et Elios Ferré, Brothers to Brothers, Plus Loin Music 4511
  • CD 2007 :Nathalie Soles, Deeper, Milan 399 136-2
  • CD 2008 : Manu Le Prince, Tribute to Cole Porter, Plaza Mayor Company Ltd
  • CD 2008 : Moritz Peter, You, TCB 2960
  • CD 2009 : Pierre Boussaguet, Still Dukish, Adrian Dearnell EuroBusiness Media
  • CD 2009 : Philomène Irawaddy, Sun Side Songs, Cine Nomine SUN-01
  • CD 2009 : Franck Nicolas, Manioc Poésie 2 - Hymne à la Guadeloupe, Jazz Ka 077
  • 2010 : Abandon à la nuit avec Morena Fattorini, Vincent Ségal, Xavier Desandre-Navarre, et Roger Raspail
  • 2013 : Biguine Reflections- Tropical Blues-
  • CD 2013 : Monica Fattorini, Abandon à la nuit, L2MG 001
  • CD 2014 : Nicolas Rageau, La Complainte De La Tour Eiffel, 101 Paris 001
  • CD 2013 : Hugo Lippi, Up Through The Years, Black & Blue 792.2
  • CD 2014 : Paul Abirached, Nightscape, Archieball-Rainbow 014
  • CD 2015 : Deborah Latz, Sur l’instant, June Moon Productions 40515
  • CD 2015 : Jean-Claude Montredon, Diamant H2o, Q-Mix 1
  • CD 2016 : Philomène Irawaddy, Cinderella's Notice, Label Ouest 304 039.2
  • CD 2017 : Roger Raspail, Dalva, Heavenly Sweetness 160
  • 2018 : At Barloyd's (Jazz&people)
  • CD 2019 : Pensativa, avec Darryl Hall et Lukmil Perez, L2MG 201710

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]