Fiona Monbet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiona Monbet
Description de cette image, également commentée ci-après

Fiona Monbet, Djangofestivalen 2017

Informations générales
Naissance (28 ans)
Activité principale violoniste
Genre musical jazz, jazz manouche, musique improvisée
Instruments violon
Années actives depuis 2008
Site officiel http://www.fionamonbet.com

Fiona Monbet, née en Seine-et-Marne le , est une violoniste de jazz franco-irlandaise.

Formation et parcours musical[modifier | modifier le code]

Née d'un père professeur français et d'une mère avocate irlandaise[1], elle commence le violon classique à l'âge de 8 ans.

Elle découvre le jazz en 1999 lors d'un concert de Didier Lockwood à Melun, et décide de suivre régulièrement des stages avec lui, puis intègre le Centre de musiques Didier Lockwood (CMDL) à Dammarie-lès-Lys[2]. C'est en partie grâce au soutien de Didier Lockwood que Fiona Monbet se fait connaître.

Elle remporte en 2005, 2006 et 2007 le prix Jeune talent décerné par la SACEM.

En 2008, Fiona Monbet crée son propre quartet avec Armel Dupas (p), Ronan Courty (b), et Mathieu Penot (d)[3].

En 2010, elle fait partie des Talents du Fonds d'Action Sacem, un programme d'aide au développement de carrière[4]. La même année, le Fiona Monbet Quartet remporte le 1er prix des Trophées du Sunside[5].

Depuis 2008, elle multiplie les échanges en clubs ou lors de festivals avec des musiciens tels que Christian Escoudé, Philip Catherine, Jean-Philippe Viret, Dee Dee Bridgewater, Marcel Azzola, Jean-Marie Ecay, Jean-Marc Jafet, Baptiste Trotignon, André Ceccarelli, Thomas Dutronc, Alain Jean-Marie, Boulou et Elios Ferré.

Elle fait partie avec Biréli Lagrène et Stochelo Rosenberg des musiciens de la tournée Django Drom mise en scène par Tony Gatlif depuis juin 2010. Elle participe également au groupe de rock Rockaway pour ELA[6],[7], qui interprète des thèmes de Supertramp, Elton John, ou Dire Straits.

En 2012, elle obtient un rôle dans le film documentaire de Tony Gatlif Indignados[8].

Capable « en quelques mouvements d'archet » de « montrer que le violon mis en certaines mains peut être onirique »[9], Fiona Monbet poursuit ses études musicales depuis 2008 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris[10] dans la classe d’Ami Flammer[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader :

En tant que sideman :

  • 2008 : Didier Lockwood, For Stéphane, Harmonia Mundi Music
  • 2010 : Christian Escoudé, Catalogne, Plus Loin Music
  • 2011 : Christian Escoudé, Au Bois de mon Cœur : Christian Escoudé joue Brassens, Emarcy

Références[modifier | modifier le code]

  1. J.C., « Fiona Monbet, violon prodige », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 29 février 2012)
  2. Benjamin Chapon, « Fiona Monbet: «J'ai l'impression d'être la seule à être morte de trac» », sur 20minutes.fr, 20 minutes, (consulté le 29 février 2012)
  3. www.frc.asso.fr
  4. www.sacem.fr
  5. X, « Les trophées du Sunside », sur lesdnj.com, Les dernières nouvelles du jazz, (consulté le 29 février 2012)
  6. Rockaway à Argelès sur www.ela-asso.com
  7. Rockaway à l'Olympia sur www.ela-asso.com
  8. Dossier de presse sur le site www.filmsdulosange.fr
  9. Hallier, l'Edernel jeune homme, Jean-Pierre Thiollet, Neva Éditions, 2016, p.51. ISBN 978-2-35055-217-0
  10. www.cnsmdp.fr
  11. biographie sur le site officiel fionamonbet.com