Air Guinée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Air Guinée
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
- GIB AIR GUINEE
Repères historiques
Date de création 1960
Généralités
Basée à Aéroport international de Conakry
Siège social Drapeau : Guinée Conakry
Dirigeants Mohamed El Yaalaoui (DG)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Air Guinée international.

Air Guinée (code OACI : GIB) est une ancienne compagnie aérienne de Guinée.

La défunte compagnie[modifier | modifier le code]

Fondée en 1960, la compagnie publique proposait des vols de Conakry vers Boké, Kankan, Kissidougou, Gaoual, Macenta, Nzérékoré et Siguiri. Privatisée en 1992, la compagnie disparaît en juillet 2002[1].

La relance de la compagnie[modifier | modifier le code]

En juin 2016, le ministre des transports Oyé Guilavogui, la relance d'Air Guinée était prévue pour avant décembre 2016[2]. Le président souhaiterait que le vol inaugural de la compagnie ait lieu lors de la fête de l'indépendance reportée à décembre, qui se déroulera à Kankan. Le capital sera sûrement partagé entre l'État guinéen, des partenaires français et peut-être des investisseurs privés guinéens[3]. La flotte sera composée d'avions du constructeur Airbus d'après plusieurs sources[4],[5]. Toujours d'après ces sources, la flotte serait composée d'une dizaine d'avions [5]. La compagnie RwandAir pourrait former le personnel d'Air Guinée. D'après Oyé, le partenariat avec les Turcs n'a pas fonctionné et ils se sont donc tournés vers la France (des accords ont été signés). Il y a déjà un avion sur le tarmac de l'aéroport international de Conakry-Gbessia et qui sera opérationnel au premier trimestre 2017. La compagnie sera opérationnelle en fin janvier 2017, d'après le président Alpha Condé[6]. D'après un membre de l'opposition le partenaire serait Regourd aviation ( qui transporte déjà l'équipage d'Air France de Bamako à Conakry).Oye, lors de sa visite à Labé a annoncé la relance pour le 27 février, toujours d'après lui la compagnie aura au début une flotte de 3 avions. Le nom de la compagnie est Guinea Airlines.

Boeing 737 d'Air Guinée en 1987

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Thomas O'Toole et Janice E. Baker, Historical dictionary of Guinea, États-Unis, Scarecrow Press, , 4e éd., 288 p. (ISBN 0-8108-4634-9), p. 5
  2. (fr) «Air Guinée va renaitre d’ici la fin de l’année », annonce le ministre des Transports, sur Guinéenews,‎ (consulté le 7 juin 2016)
  3. (fr) « Accord aérien Guinée-Turc : relance d’Air Guinée, baisse du prix des billets d’avion… », sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde,‎ (consulté le 7 juin 2016)
  4. « Un nouveau client en Guinée pour Airbus ? », sur Boursier.com (consulté le 11 juin 2016)
  5. a et b (fr) « Transports : la Guinée veut créer une compagnie avec une dizaine d’appareils », sur Guineetime,‎ (consulté le 11 juin 2016)
  6. « Alpha Condé : « Si Dieu l’accepte, notre Air-Guinée sera disponible d’ici fin janvier » | Guinéenews », sur guineenews.org (consulté le 15 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]