Tupolev Tu-124

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tupolev Tu-124
Tupolev Tu-124 à Arlanda en avril 1967
Tupolev Tu-124 à Arlanda en avril 1967

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : URSS Tupolev
Premier vol
Mise en service
Retrait 1980 (aviation civile), 1992 (aviation militaire)
Dérivé de Tupolev Tu-104
Dimensions
Longueur 30.58 m
Envergure 25.55 m
Hauteur 8.08 m
Aire alaire 119.4 m2
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 22.900 t
Max. au décollage 37.500 t
Passagers 56 + 3(équipage)
Motorisation
Moteurs 2 x turboréacteurs Soloviev D-20 à double flux de 53,1 kN de poussée chacun
Performances
Vitesse de croisière maximale 870 km/h
Vitesse maximale 970 km/h
Autonomie 2100 km
Plafond 11700 m
Vitesse ascensionnelle 12.0 m/s

Le Tupolev Tu-124 (Code OTAN : Cookpot) était un avion de ligne soviétique court-courrier capable de transporter 56 passagers. Lancé en 1962, il fut construit à 165 exemplaires.

Conception et Développement[modifier | modifier le code]

Construit par l'entreprise Tupolev, il fut conçu en réponse à une demande de l'Aeroflot pour un avion de ligne régional devant remplacer l'Iliouchine Il-14 sur les lignes intérieures. Développé à partir du moyen-courrier Tupolev Tu-104, il ressemble à une version réduite de celui-ci, difficile à différencier à une certaine distance; comme pour ce dernier, les réacteurs furent intégrés dans les ailes. Pour autant, il n'en était pas techniquement une copie complète. Le Tu-124 disposait d'un certain nombre de perfectionnements comme des volets à double fente, un parachute aérofrein pour les atterrissages d'urgence ou sur surface glissante, de pneus basse pression pour atterrissage sur surface irrégulière. Il était également économe en carburant, étant le premier court-courrier équipé de réacteurs double flux[1].

Le nombre de sièges de la version standard était de 44. Le premier des deux prototypes, SSSR-45000 (C / N 0350101) a effectué son premier vol sur l'aérodrome de Joukovski le 24 mars 1960. Le deuxième prototype, SSSR-45001 (C / N 0350102), a suivi en juin 1960. Les test ont été un succès, et l'avion est entré en production à l'usine 135 de Kharkov, en Ukraine, remplaçant le Tu-104 dans la production[2],[3]. Les livraisons à Aeroflot ont commencé en août 1962, avec l'entrée en service régulier de passagers, entre Moscou et Tallinn en Estonie, le 2 octobre 1962[4].

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Tupolev Tu-124V CCCP-45072 of Aeroflot at the 1965 Paris Air Show
Tupolev Tu-124V CCCP-45072 de l'Aeroflot au Bourget en 1965
CSA Tupolev Tu-124V
Tupolev Tu-124V de CSA

L'Aeroflot a été impressionnée par les performances de vol du Tu-124 et l'a utilisé sur les lignes intérieures fin 1962. La version améliorée Tu-124V, qui pouvait accueillir 56 passagers au lieu des 44 du modèle originel, et qui avait une plus grande autonomie et charge utile, est entrée en service en 1964. Un Tu-124V de l'Aeroflot a été exposé à Paris en 1965. Grâce au faible prix d'achat de l'avion (indiqué à 45 million de $ en 1965) et à ses faibles coûts d'exploitation[5], quelques exemplaires ont été exportés; Československé Státní Aerolinie (CSA) et Interflug en Allemagne de l'Est étant les seules compagnies aériennes autres qu'Aeroflot qui ont acheté le Tu -124. ČSA a vendu ses Tu-124 survivants à Iraqi Airways pour une utilisation sur des vols VIP en 1973. Interflug utilisait ses trois Tu-124 comme alternative à l'Ilyushin Il-62, lorsque les IL-62 étaient cloués au sol en raison de problèmes mécanique. Tous trois ont été revendus à l'Union soviétique en 1975.

Trois cellules d'aéronefs ont été achevées en 1966 dans une configuration VIP et désignés Tu-124K. L'tAeroflot ne les a jamais mis en servic, et ils ont été achetés par l'Indian Air Force.

Un certain nombre de cellules ont été vendues à des utilisateurs militaires, dont l'armée de l'air soviétique, qui les a utilisé pour l’entraînement à la navigation, et à la force aérienne chinoise[2],[6].

164 Tu-124 ont été construits[7]. Les problèmes de sécurité du Tu-104 ont eu un impact sur le sort du Tu-124, bien que la fiabilité du Tu-124 était un peu meilleure. La production a pris fin en 1965 et Aeroflot a retiré ses douze derniers Tu-124 le 21 janvier 1980. Le Tu-124 est resté en opération pendant quelques années dans l'Armée de l'Air soviétique et en Irak, mais tous les avions ont été retirés avant 1990. Les avions irakiens ont été détruits au début de la guerre du Golfe de 1990/1991.

Plusieurs Tu-124 ont été conservés. Un dans le musée de l'usine d'État de Kharkov (anciennement l'Usine 135 fabricant le Tu-124), un autre est au Datangshan dans le musée de l'aviation de Pékin et un troisième est au Musée central des forces aériennes de la Fédération de Russie de Monino à l'est de Moscou. Un Tu-124K est exposé à l'aéroport de New Delhi.

Variantes[modifier | modifier le code]

Pays utilisateurs du Tu-124 (les opérateurs militaires en rouge foncé)
Tu-124/Tu-124V

La première version réalisée. La demande internationale était faible car la plupart des compagnies aériennes étrangères attendaient pour acheter le Tupolev Tu-134 amélioré.

Tu-124B

Trois prototypes avec moteurs D-20P-125, construit en 1963.

Tu-124K / Tu-124K2

Configuration VIP exploitée par les militaires de l'Irak, la République populaire de Chine, et par l'Indian Air Force

Tu-124Sh-1

Version militaire utilisée pour la formation à la navigation

Tu-124Sh-2

Version militaire utilisée pour la formation à la navigation

Tu-124

Version de transport militaire proposée, pas construite.

Accidents et incidents[modifier | modifier le code]

13 Tu-124 ont été impliqués dans des accidents au cours de la carrière opérationnelle de l'avion et deux avions de l'Iraqi Airways ont été détruits sur le terrain au cours de la guerre du Golfe[8].

Date Vol Lieu Description
Drapeau de l'URSS URSS 45021 (en) Drapeau de l'URSS URSS Leningrad 0/52 abandonné dans la rivière Neva à Leningrad après qu'il a manqué de carburant. L'équipage a été distrait par des problèmes avec le train d'atterrissage. Tous les occupants de l'avion ont survécu à l'amerrissage forcé.
Drapeau de l'URSS URSS 45028 Drapeau de l'URSS URSS Kuibyshev 30/39 S'est écrasé peu après son décollage de l'aéroport de Kuybyshev, Russie sur un vol à destination de l'Aéroport de Moscou-Cheremetievo, après que les pilotes ont perdu le contrôle de l'avion. L'accident a tué 21 des 30 passagers et les neuf membres d'équipage à bord.
Drapeau de l'URSS URSS 45086 Drapeau de l'URSS URSS Mourmansk 32/64 atterrissage raté
Drapeau de l'URSS URSS 45019 Drapeau de l'URSS URSS Volgograd 1/49 déclenchement intempestif de spoilers
Drapeau de l'URSS URSS 45083 Drapeau de l'URSS URSS Mourmansk 11/38 S'est écrasé dans la montagne pendant l'approche de l'atterrissage: plusieurs survivants sont morts d'hypothermie en attendant les secours
Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie OK-TEB Drapeau de la Suisse Suisse Zurich 0/20 Le pilote a oublié de descendre le train d'atterrissage
Drapeau de l'URSS URSS 45012 Drapeau de l'URSS URSS Dnipropetrovsk Cause inconnue
Drapeau de l'URSS URSS 45062 Drapeau de l'URSS URSS Kuibyshev 2/61 Perte de puissance au décollage
Drapeau de l'URSS URSS 45031 Drapeau de l'URSS URSS Kazan 0/NA dépassement du seuil de la piste
Drapeau de l'URSS URSS 45061 Drapeau de l'URSS URSS Moscou 51/51 panne de gouvernail qui a poussé l'avion en plongée
Drapeau de l'URSS URSS 45044 Drapeau de l'URSS URSS Lviv 17/17 le moteur gauche a pris feu en vol
Drapeau de l'URSS URSS 45037 (en) Drapeau de l'URSS URSS Moscou 61/61 défaillance des instruments dans les nuages; l'équipage a perdu l'orientation
Drapeau de l'Inde Inde V643 Drapeau de l'Inde Inde aéroport de Jorhatorhat (en) 5/10 l'un des trois Tu-124K VIP achetés par l'Indian Air Force en 1966, nommé Pushpak Rath (Char fleuri), s'est écrasé dans une rizière près de l'aéroport de Jorhat (en), Assam. Le premier ministre indien Morarji Desai qui était à bord a survécu, cinq membres d'équipage sont morts dans l'accident[9].
Drapeau de l'URSS URSS 45038 Drapeau de l'URSS URSS Kirsanov 63/63 défaillance des volets à l'atterrissage
Drapeau de l'Irak Irak YI-AEY Drapeau de l'Irak Irak Bagdad 0/0 détruit au sol pendant la guerre du Golfe
Drapeau de l'Irak Irak YI-AEL Drapeau de l'Irak Irak Bagdhad 0/0 détruit au sol pendant la guerre du Golfe

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié


Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Flight International, (lire en ligne), p. 229-230
  2. a et b Gunston 1995, p. 433.
  3. Duffy et Kandalov 1996, p. 134
  4. Duffy et Kandalov 1996, p. 134-135.
  5. Stroud 1968, p. 232.
  6. Duffy et Kandalov 1996, p. 135-136.
  7. Duffy et Kandalov 1996, p. 224.
  8. « Aviation Safety Network list of Tu-124 hull losses », sur aviation-safety.net (consulté le 10 octobre 2015)
  9. « ASN Aircraft accident Tupolev 124K V643 Jorhat-Rowriah Airport (JRH) », sur aviation-safety.net (consulté le 10 octobre 2015)

Bibliographie[modifier | modifier le code]