Ioujno-Sakhalinsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ioujno-Sakhalinsk
(ru) Южно-Сахалинск
Blason de Ioujno-Sakhalinsk
Héraldique
Drapeau de Ioujno-Sakhalinsk
Drapeau
Ioujno-Sakhalinsk
Vue de la ville la nuit
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Extrême-Orient
District fédéral Extrême-oriental
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Sakhaline Oblast de Sakhaline
Maire Nadsadin Sergueï Alexandrovitch
Code postal 693000 — 693101
Code OKATO 64401
Indicatif +7 4242
Démographie
Population 200 636 hab. (2020)
Densité 1 205 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 57′ nord, 142° 44′ est
Altitude 40 m
Superficie 16 644 ha = 166,44 km2
Fuseau horaire UTC+11:00 (MAGT)
Heure de Magadan
Cours d'eau Soussouïa
Divers
Fondation 1882
Statut Ville depuis 1946
Ancien(s) nom(s) Vladimirovka
Toyohara
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Sakhaline
Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Sakhaline
City locator 14.svg
Ioujno-Sakhalinsk
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Ioujno-Sakhalinsk
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Ioujno-Sakhalinsk
Liens
Site web yuzhno.sakh.ru
Sources

Ioujno-Sakhalinsk (en russe : Южно-Сахалинск (Ioujno-Sakhalinsk), prononcé /ˈjʉ̞ʐnɐ saxaˈlʲɪnsk/ Écouter ; en japonais : 豊原 (Toyohara?) / ユジノサハリンスク (Yujinosaharinsuku?)) est une ville de Russie et la capitale administrative de l'oblast de Sakhaline, qui inclut l'île de Sakhaline et l'archipel des Kouriles. Sa population s'éleve à 200 636 habitants en .

Nom[modifier | modifier le code]

La ville a d'abord été nommée Vladimirovka (en russe : Владимировка). Après la guerre russo-japonaise, la ville est renommée en 1905 Toyohara (豊原 (Toyohara?), qui peut se traduire par « belle plaine »[1], ou bien « vallée de la fécondité »[2]. Après que la ville soit redevenue russe, elle prend le nom de Ioujno-Sakhalinsk, soit littéralement Sud de Sakhaline[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

SItuation de Ioujno-Sakhalinsk sur l'île de Sakhaline

Situation[modifier | modifier le code]

La ville se situe à 446 km au nord de Sapporo (Japon), à 598 km au sud-est de Khabarovsk, à 956 km au nord-est de Vladivostok et à 6 641 km à l'est de Moscou[a].

Ioujno-Sakhalinsk est située dans le sud de l'île de Sakhaline à 25 km de la mer d'Okhotsk, ainsi qu'à la même distance de la baie d'Aniva, dans l'océan Pacifique. La ville est située dans une vallée qui est cernée à l'est et à l'ouest de montagnes[4]. La ville est traversée par la rivière Soussouïa, aussi appelé « rivière noire »[2].

Sismicité[modifier | modifier le code]

La ville se situe dans une zone sismique. Cependant la plupart des séismes ne sont que d'une faible magnitudes, et donc pas toujours perceptibles, mais ils sont assez fréquents[5].

Climat[modifier | modifier le code]

Ioujno-Sakhalinsk bénéficie d'un climat continental de façade orientale. La ville est protégée par des chaînes de montagne. Elle se trouve en fait au fond d'une cuvette et cette situation particulière lui vaut d'avoir un climat qui n'est pas caractéristique des villes côtières de l'île. En été il peut faire très chaud et en hiver de fortes gelées peuvent se produire en raison de l'absence de vent. Il n'est pas rare que la fumée rejetée par les centrales thermiques stagne au-dessus de la ville.

Relevé météorologique d'Ioujno-Sakhalinsk-altitude: 24 m (période 1961-1990)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −19,1 −19 −12,2 −2 2,4 6,8 11,7 13 7,8 1,6 −6,6 −14 −2,5
Température moyenne (°C) −13,5 −12,6 −6,3 1,7 6,9 11,3 15,4 16,7 12,7 5,9 −2 −8,7 2,3
Température maximale moyenne (°C) −8,7 −7,1 −0,3 6,8 13 17,4 21 22,1 18,6 11,8 3 −3,4 7,8
Précipitations (mm) 48,3 44 42 57,5 69,5 54,3 87,1 105 106,5 98 81,3 63,4 856,9
Nombre de jours avec précipitations 9 7 7 8 8 7 8 9 10 10 10 11
Source : Le climat à Ioujno-Sakhalinsk (en °C et mm, moyennes mensuelles,nbre jours pluie > 0,1 mm) météoinfo.ru


Histoire[modifier | modifier le code]

Vue du village de Vladimirovka dans les années 1880

Ioujno, comme l'appellent ses habitants, a pour origine un campement de bagnards créé en 1882 sous le nom de Vladimirovka. En 1905, à la suite du traité de Portsmouth qui conclut la guerre russo-japonaise perdue par la Russie, le sud de l'île repasse sous possession japonaise et la ville est rebaptisée Toyohara : elle devient la préfecture du Karafuto dont le territoire s'étend sur la moitié sud de Sakhaline. Le , quelques jours avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville est prise par l'Armée rouge. Elle reçoit alors son nom actuel et la population japonaise est progressivement expulsée vers Hokkaido et remplacée par des colons russes.

Aujourd'hui la majorité des habitants sont russes, mais il existe une minorité significative de Coréens (12 %) ainsi qu'un petit nombre de ressortissants des populations indigènes Aïnous, Nivkhes et Oroks.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Création du plan de la ville[modifier | modifier le code]

Lorsque les japonais arrivèrent dans la partie sud de Sakhaline, une capitale pour la région conquise devait être créée. Le village de Vladimirovka fut choisi pour l'emplacement de la future ville. Chicago fut prise comme modèle pour la création de la ville, avec son quadrillage. Il apparaît alors un quarillage, avec deux artères centrales : Sakhalinskaya et Lénine[6]. La ville garde aujourd'hui ce modèle de ville quadrillée.

Style architectural[modifier | modifier le code]

La ville a connu différent styles architecturaux selon les époques depuis l'installation des japonais.

Les premiers bâtiments furent construits dans un style colombage, puis du milieu des années 1920 au milieu des années 1930, l'utilisation du style colonial a été très répandu, avec un mélange du constructivisme russe.

À partir des années 1930, le style de la couronne impériale (en), (en japonais: 帝冠様式 (teikan yōshiki?), qui était alors en vogue au Japon s'installa dans la ville. C'est à ce moment-là que le style traditionnel de la culture nippone s'installa[7].

Problème des lignes de chemin de fer[modifier | modifier le code]

La ville est actuellement traversée en son centre par des lignes de chemin de fer, divisant la ville en plusieurs parties. Le gouvernement régional souhaite faire un contournement ferroviaire de la ville, et il est en négociation avec les chemins de fer russes pour la création. Cela permettra de pouvoir dévier les trains de marchandises du centre-ville. Cependant, les trains de passagers et touristiques desservant la ville devraient continuer à desservir la gare en centre-ville[8].

Dû au fait que certains trains continueront de desservir la gare, des solutions devant enlever les passages à niveaux sont souhaitées, comme des viaducs[8].

Il était aussi souhaité qu'un tunnel soit construit, à une intersection avec la rue Sakhalinskaya située au nord de la gare. Mais à cause, selon la version officielle, de problèmes d'eaux souterraines[b], le projet a été suspendu[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

La ville a vu succédé 5 maires à la tête de la ville [10]:

Nom Dates du mandat Notes
Liste des maires de Ioujno-Sakhalinsk depuis
Farkhutdinov Igor Pavlovich 1991 1995
Yagubov Vladimir Petrovitch 1995 1997
Sidorenko Fedor Ilyich 1997 2005
Lobkin Andrey Igorevich 2005 2014
Nadsadin Sergueï Alexandrovitch 2014 en cours Il a étudié à l'Université nationale de l'aviation de Kiev.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[11]

Évolution démographique
1925 1935 1959 1970 1979
15 28028 45985 510105 840139 861
1989 2002 2010 2012 2013
159 299175 085181 728186 267190 227
2020 - - - -
200 636 [12]----

Personnalités[modifier | modifier le code]

La soprano russe Ioulia Lejneva y est née le .

Économie[modifier | modifier le code]

Ioujno-Sakhalinsk est une ville jouant en rôle de premier plan dans l'économie de l'oblast de Sakhaline. De nombreuses firmes étrangères se sont installées dans la ville, principalement des compagnies gazières et pétrolières.

Il existe aussi d'autres industries, principalement les industries agroalimentaires comme la transformation du poisson, les fromages, ou bien les produits destinée à la boulangerie.

L'agriculture et l'élevage font eux aussi partie de l'économie locale, dont la production de viande qui connaît un certain succès, avce une croissance de 27,2% au cours des sept premiers mois de [13].

Le salaire moyen dans la ville s'élève à 112,5 mille roubles, soit 12,4% supérieur au salaire moyen de la région[c],[13].

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Transports urbains et suburbains[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par un réseau de bus, urbains ou suburbains, comprenant 42 lignes. Les trois quart de ces lignes sont gérés par l'entreprise municipale, et le restant par des entreprises privés. Le réseau est composé en tout de 250 bus et minibus[14].

Transport routier[modifier | modifier le code]

L'А-391 relie la ville à Korsakov [15]et l'А-392 à Pyatirechye (ru) puis à Kholmsk[16].

Une route[d] relie également Ioujno-Sakhalinsk à Okha en passant également par Aleksandrovsk-Sakhalinski, Poronaïsk et Palevo[17].

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

Gare de Ioujno-Sakhalinsk.

Ioujno-Sakhalinsk est desservie par le réseau de train de l'île de Sakhaline. La gare de la ville se situe en centre-ville. L'actuel bâtiment existe depusi 1977, mais la première gare, construite par les japonais, fut construite en [18].

Transport aérien[modifier | modifier le code]

Terminal de l'aéroport.

La ville est desservie par l'aéroport de Ioujno-Sakhalinsk. L'aéroport est le seul qui est international de l'île, et il permet de relier la ville à Moscou, Tokyo, Séoul ou bien Sapporo, mais aussi à des localités de la région[19].

Sport[modifier | modifier le code]

La ville abrite le club de football du Sakhaline Ioujno-Sakhalinsk, qui évolue depuis 2015 en troisième division russe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques. Elles ont été calculées sur distancefromto.net.
  2. La nappe phréatique serait 2,5 mètres plus haute que ce qui avait été dit dans l'enquête pour la réalisation du projet.
  3. Sur la période des sept premiers mois de 2020
  4. La route s'appelera А-393 à partir du .

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) «Отсюда ты прежним уже не вернешься», sur Рамблер/путешествия (consulté le 23 septembre 2020)
  2. a et b « Yuzhno-Sakhalinsk », sur study.urfu.ru (consulté le 23 septembre 2020)
  3. « Yuzhno-Sakhalinsk | Rusmania », sur rusmania.com (consulté le 23 septembre 2020)
  4. (en) « Yuzhno Sakhalinsk | Carta », sur carta.guide (consulté le 23 septembre 2020)
  5. (ru) « Сейсмологи Южно-Сахалинска: прошедшие землетрясения не предвещают сильных толчков. 09.06.2017. Дарья Агиенко. Новости Сахком. Южно-Сахалинск. Сахалин.Инфо », sur sakhalin.info (consulté le 23 septembre 2020)
  6. (ru) « Наследие эпохи Карафуто на Сахалине - SakhalinMedia », sur sakhalinmedia.ru (consulté le 23 septembre 2020)
  7. (ru) « Игорь Самарин: Южно-Сахалинск еще сотни лет будет ощущать на себе наследие японцев - SakhalinMedia », sur sakhalinmedia.ru (consulté le 23 septembre 2020)
  8. a et b (ru) « Вокзал Южно-Сахалинска больше не хотят выносить на окраину. 29.08.2019. Кирилл Ясько. Новости Сахком. Южно-Сахалинск. Сахалин.Инфо », sur sakhalin.info (consulté le 26 septembre 2020)
  9. (ru) « Строительство транспортной развязки в Южно-Сахалинске приостановлено. 29.01.2014. Новости Сахком. Южно-Сахалинск. Сахалин.Инфо », sur sakhalin.info (consulté le 26 septembre 2020)
  10. « Мэры », sur www.ys-citylibrary.ru (consulté le 23 septembre 2020)
  11. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru
  12. (ru) « Estimation de la taille de la population dans le contexte des communes au 01.01.2020 et moyenne annuelle pour 2019 », sur sakhalinstat.gks.ru (consulté le 23 septembre 2020)
  13. a et b (ru) « Южно-Сахалинск в цифрах: статистики подготовились ко Дню города. 10.09.2020. Новости Сахком. Южно-Сахалинск. Сахалин.Инфо », sur sakhalin.info (consulté le 23 septembre 2020)
  14. « В Южно-Сахалинске вводят автоматизированную систему графика работы транспорта », sur ТАСС (consulté le 26 septembre 2020)
  15. « На федеральных трассах Сахалина ограничено движение пассажирского транспорта », sur fkudsd-dv.ru (consulté le 26 septembre 2020)
  16. « Автомобильная дорога А-392 Южно-Сахалинск – Холмск », sur fkudsd-dv.ru (consulté le 26 septembre 2020)
  17. (ru) « Минтранс РФ подготовил постановление о передаче Федерации трассы Южно-Сахалинск — Оха. 28.01.2020. Кирилл Ясько. Новости Сахком. Южно-Сахалинск, Оха. Сахалин.Инфо », sur sakhalin.info (consulté le 26 septembre 2020)
  18. (ru) « Три жизни железнодорожной станции Южно-Сахалинска », sur Сахалин и Курилы — SKR.SU (consulté le 26 septembre 2020)
  19. (en) By Miquel Ros CNN, « Russia's Far East opens up to visitors », sur CNN (consulté le 26 septembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]