Kamov Ka-226

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kamov Ka-226
Image illustrative de l’article Kamov Ka-226
KA-226 AT durant le MAKS 2005

Rôle Hélicoptère léger polyvalent
Constructeur Kamov
Premier vol
Mise en service 2002
Date de retrait Toujours en service
Coût unitaire 4 200 000 $
Nombre construit 69 (2013)
Équipage
1/2
Motorisation
Moteur 2 x Turbomeca Arrius 2G1, 435 kW
Nombre 2
Nombre de pales 2 × 3
Dimensions
Longueur 8,1 m
Hauteur 4,15 m
Masses
À vide 3800 kg
Performances
Vitesse de croisière 220 km/h
Vitesse maximale 250 km/h
Distance franchissable 600 km

Le Kamov Ka-226 est un hélicoptère léger polyvalent russe bimoteur. Le Ka-226 dispose d'un pod de mission interchangeable plutôt qu'une cabine conventionnelle, permettant l'utilisation de diverses configurations de transport ou d'équipement.

Le Ka-226 est entré en service en 2002.

Les variantes du Ka-226 portent l'appellation OTAN Hoodlum.

Développement[modifier | modifier le code]

Une version à deux turbines du Kamov Ka-26 à moteur alternatif (le Kamov Ka-126 étant la version à turbine unique), le Ka-226, est annoncée en 1990.

Initialement développé pour répondre aux exigences du Ministère russe des situations d'urgence, l'hélicoptère a volé pour la première fois le 4 septembre 1997. La certification des transports russes AP-29 "A" et "B" a été accordée le 31 octobre 2003. A l'issue, le Ka-226 est entré en production à "Motor Sich", Zaporozhye, Ukraine.

En décembre 2014, l'Inde annonce avoir trouvé un accord avec la Fédération de Russie pour produire sur son territoire des Mi-17 et des Ka-226T[1]. Sous contrat avec le ministère russe de la Défense, Kumertau Aviation Production Enterprise a achevé la production d'un lot de 80 KA-226, livrés au client le 17 avril 2015.

En avril 2015, la certification de l'hélicoptère léger multi-rôle Ka-226T alimenté par les moteurs Turbomeca Arrius 2G (France) a été réalisée avec succès en Russie. Deux hélicoptères Ka-226T ont pris part au programme d'essais en vol. La version du Ka-226T propulsée par les moteurs Turbomeca Arrius 2G offre de bien meilleures performances que les Ka-226 de série propulsés par les moteurs Allison 250-C20R / 2.

Les hélicoptères ont été livrés au Service Fédéral de Sécurité de la Fédération de Russie (au moins six appareils), au Ministère de l'intérieur russe (11 appareils), aux Forces aériennes russes (un total de 36 hélicoptères devrait être livré) et au Ministère ukrainien des situations d'urgence (1 hélicoptère).

Fin mars 2017, la marine russe a reçu ses deux premiers Ka-226T et la livraison des six hélicoptères commandés fut achevée en avril 2018[2],[3].

La Russie a publié en mars 2018 un supplément au certificat de l'hélicoptère qui lui permet le fonctionner à haute température[3].

L'entreprise devrait prochainement commencer la fabrication de 18 hélicoptères Ka-226TG pour Gazpromavia[4].

Après la sélection du Ka-226T pour répondre à l'appel d'offre indiens de 197 hélicoptères, un accord a été signé en décembre 2015 pour la création d'une coentreprise entre Rostec, Russian Helicopters et Hindustan Aeronautics pour construire les appareils dans une nouvelle usine située à Tumakuru en Inde[5].

Conception[modifier | modifier le code]

Module ambulance d'un Ka-226

Le design du KA-226 est issu d'un rafraîchissement du Ka-26 déjà éprouvé, avec des pods de mission interchangeables.

L'appareil est équipé d'un nouveau système de rotor, d'un nez permettant une visibilité accru et d'une nouvelle cabine de passagers. Le Ka-226 dispose également d'un nouveau système de transmission et est fabriqué en grande partie à partir de matériaux composites.

L'hélicoptère est équipé de rotors coaxiaux Kamov, ce qui rend le Ka-226 très maniable et élimine le besoin d'un rotor de queue.

Versions[modifier | modifier le code]

Ka-226T russe au roulage

Des programmes de recherche et sauvetage (SAR), de secours médical, de secours en cas de catastrophe et de patrouille ont été mis au point pour le Ministère russe des situations d'urgence. Des variantes d'ambulance aérienne, de police et de lutte contre les incendies ont été développées pour le gouvernement russe.

  • Ka-226

Hélicoptère polyvalent

  • Ka-226 AG

Versions spécifique à Gazprom

  • Ka-226 T
Ka-226 AG de Gazpromavia

Au lieu des moteurs Rolls-Royce 250C, cette variante est équipée du Turbomeca Arrius 2G1 plus puissant. Chaque moteur augmente le plafond de service à environ 7 000 m, ce qui améliore le fonctionnement à haute altitude et à haute température[6]. Cette version est dotée d'une nouvelle avionique avec des affichages multifonctionnels, un système de contrôle automatique, un système de navigation et un radar.

Il peut être équipé d'un système de treuillage, d'une élingue, d'un projecteur et d'un réservoir de carburant externe supplémentaire.

Pour les missions de recherche et de sauvetage, l'hélicoptère peut être équipé d'un module médical.

  • Ka-226 TG

Version spécifique du Ka-226 T pour Gazprom

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Russie Russie :

Drapeau de l'Inde Inde (les livraisons commenceront en 2019)[9],[10]:

Caractéristiques (Ka-226T)[modifier | modifier le code]

Informations Kamov

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

  • Équipage : 1/2
  • Passagers : 7
  • Longueur : 8,1 m
  • Diamètre du rotor principal : 2 × 13 m
  • Hauteur : 4,15 m
  • Poids brut : 3 800 kg
  • Groupes turbomoteurs (GTM) : 2 × Turbomeca Arrius 2G1, 435 kW (580 ch) chacun

Performances[modifier | modifier le code]

  • Vitesse maximale : 250 km/h
  • Vitesse de croisière : 220 km/h
  • Autonomie : 600 km
  • Plafond de service : 6 200 m
  • Plafond de vol stationnaire : 4 600 m

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Rogozin: India will produce at Mi-17 and Ka-226T | Defenceradar News », (consulté le 7 juin 2018)
  2. « «Вертолеты России» впервые поставили силовым структурам РФ вертолеты Ка-226Т корабельного базирования », sur www.russianhelicopters.aero (consulté le 7 juin 2018)
  3. a et b « ЦАМТО / Новости / «Вертолеты России» передали заказчику два корабельных Ка-226Т », sur www.armstrade.org (consulté le 7 juin 2018)
  4. « Certification of Ka-226T helicopter powered by French engines has been successfully completed in Russia - News - Russian Aviation - RUAVIATION.COM », sur www.ruaviation.com (consulté le 7 juin 2018)
  5. (en-GB) « Rostec to aid HAL with indigenous KA-226T production », Flightglobal.com,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2018)
  6. « Kamov »
  7. bmpd, « Новости вертолетной Сызрани », sur bmpd,‎ (consulté le 7 juin 2018)
  8. bmpd, « Годовой отчет АО "Камов" за 2015 год », sur bmpd,‎ (consulté le 7 juin 2018)
  9. a et b (en-GB) « WorldAirForces2016-Corrected.pdf », sur Flightglobal.com (consulté le 7 juin 2018)
  10. « Russia to start deliveries of helicopters to India in 2019 | Reuters », archive.is,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2018)
  11. a et b (en-GB) « Russian Helicopters, HAL prepare for Indian Ka-226T production », Flightglobal.com,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2018)