Soukhoï Su-24

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soukhoï Su-24
Vue de l'avion.
Soukhoï Su-24 M en vol (2009).

Constructeur Soukhoï
Rôle Bombardier
Premier vol
Mise en service
Date de retrait Toujours en service
Nombre construits 1 400
Équipage
2 hommes (1 pilote et 1 opérateur de système d'armes)
Motorisation
Moteur Saturn/Lyulka AL-21F-3A
Nombre 2
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure voilure déployée : 17,64 m
voilure repliée : 10,37 m
Longueur 24,60 m
Hauteur 6,19 m
Masses
À vide 22 300 kg
Maximale 39 570 kg
Performances
Vitesse maximale 2 320 km/h (Mach 2,18)
Plafond 16 500 m
Rayon d'action 1 400 km
Armement
Interne 1 canon GSh-6-23M de 23 × 115 mm avec 500 obus
Externe 8000 kg comprenant des bombes lisses, guidées (Laser et TV) et nucléaires, roquettes, missiles, nacelle ECM

Le Soukhoï Su-24 (code OTAN Fencer) est un bombardier tout-temps à géométrie variable de première ligne soviétique. Au total, environ 1 400 exemplaires en ont été produits.

Conception[modifier | modifier le code]

Un Su-24MR de reconnaissance russe sur le tarmac en 2013. On distingue bien la configuration biplace côte à côte du cockpit.

Lorsque les soviétiques virent les premières images du F-111 américain, en 1964, ils prirent conscience du retard qu'ils avaient dans le domaine du bombardier de pénétration à basse altitude. N'ayant à opposer que de modestes et anciens Yak-28 Brewer et Iliouchine Il-28 Beagle, ils s'inspirèrent du design de l'américain pour concevoir le leur.

Le , en grand secret, le premier prototype du Su-24 effectue son premier vol. L'information n'arrivera en occident qu'en 1971. En 1975, il entre en service et rend déjà visite aux pays du bloc de l'Est.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Su-19[Information douteuse] Fencer, (ou plutôt T-6-1) Prototype 1969
  • Su-24 Fencer A, Version améliorée
  • Su-24 Fencer B, Nouvelles améliorations et apparition d'un parachute dans la queue
  • Su-24 Fencer C, Nouvelle électronique
  • Su-24M Fencer D, Principale version, avionique évoluée, introduction du radar de suivi de terrain, du système d'attaque et de désignation de cibles, 1983
  • Su-24MR Fencer E, version de reconnaissance
  • Su-24MP Fencer F, version de reconnaissance électronique et de lutte antiradar
  • Su-24MK, version du Su-24M destinée à l'exportation

Engagements[modifier | modifier le code]

Le Su-24 Fencer a été engagé lors de plusieurs conflits ou crises locales.

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Utilisateurs actuels
  • Anciens utilisateurs

En 2015, selon une estimation, la flotte mondiale de Su-24 équivalait à 403 appareils en activité, soit 2,8 % de la flotte mondiale d'avions de combat[5].

Su-24MR Fencer-E ukrainien.
  • Drapeau du Soudan Soudan (12)[5]
    • Force aérienne soudanaise - En 2013, le Soudan achète 12 Fencer-D à la Biélorussie[7]. En 2015, seuls 3 Su-24MK ont été transférés au Soudan.
  • Drapeau de la Syrie Syrie (16)[5]
    • Armée de l'air syrienne - Un total de 22 appareils a été reçu par la Syrie dont 20 Su-24MK de provenance d'Union Soviétique, et 1 Su-24MK et 1 Su-24MR de Libye[8]. Tous les Su-24MK ont été améliorés à la norme SU-24M2, entre 2009 et 2013. Aujourd'hui[Quand ?], en pleine guerre civile, la Syrie possède encore 16 appareils en activité.
  • Drapeau de l'Ukraine Ukraine (12)[5]
    • Force aérienne ukrainienne - À la suite de la dissolution de l'Union soviétique, l'Ukraine aurait récupéré près de 250 appareils Su-24 Fencer-A, Su-24M Fencer-D et Su-24MR Fencer-E. En raison de la guerre qui affecte le pays depuis 2014, ainsi que d'un mauvais entretien des appareils, l'Ukraine ne possède, en 2015, plus que 11 Su-24M.

Anciens utilisateurs[modifier | modifier le code]

Un Su-24M biélorusse en 2010.
Un Su-24MK Fencer-D iranien (ex-irakien) au-dessus de l'aéroport international de Chiraz en 2009.
    • Force aérienne irakienne - 30 Su-24MK Fencer-D ont été livrés à l'Irak. En , au moment de l'opération Tempête du désert des forces de la coalition contre les troupes irakiennes, 24 ont été évacués en Iran et 5 détruits au sol. Tous ceux qui ont atterri en Iran ont été incorporés aux forces aériennes iraniennes, et un seul Fencer (surnommé Waheeda, « Solitude ») a survécu au conflit.
  • Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan

Retiré de l'armement :

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://fr.news.yahoo.com/syrie-strat%C3%A9gie-russe-b%C3%A2tir-forteresse-assad-105051545.html
  2. Ekaterina Sinelchtchikova, « Comment le second pilote du Su-24 a été retrouvé », sur Russia Beyond The Headlines, (consulté le ).
  3. « Un avion militaire russe s’écrase en Syrie, l’équipage tué », sur lemonde.fr,
  4. « La Turquie abat deux avions militaires syriens dans le ciel d’Idlib », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. a b c d e f et g « World Air Forces 2015 », sur Flightglobal.com, (consulté le )
  6. « Sukhoï Su-24 (OTAN : Fencer) », sur AviationsMilitaires.net, (consulté le )
  7. a et b (en) « Sudan gets second hand Belarusian Su-24 Fencer attack planes. And here are some photos. », sur The aviationist, (consulté le )
  8. a et b Oryx, « Oryx Blog », sur spioenkop.blogspot.de (consulté le )
  9. (ru) « Белоруссия отказалась от бомбардировщиков Су-24 », sur Lenta,‎ (consulté le )
  10. "Libya conflict." CNN. Retrieved: 5 mars 2011.
  11. Oryx, « Oryx Blog », sur spioenkop.blogspot.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Vladimir Antonov et al., OKB Sukhoi : A History of the Design Bureau and Its Aircraft, Earl Shilton, Aerofax, , 296 p. (ISBN 1-85780-012-5).
  • (en) Paul Eden (éditeur), Encyclopedia of modern military aircraft, Londres, Amber Books Ltd, , 512 p. (ISBN 978-1-904687-84-9).
  • (en) Yefim Gordon, Sukhoi Su-24, New York, IP Media, Inc., 2005 (ISBN 978-1-932525-01-4 et 1-932525-01-7).
  • (en) Stewart Wilson, Combat aircraft since 1945, Shrewsbury, Airlife, , 155 p. (ISBN 1-875671-50-1).

Aéronefs comparables

Ordre de désignation

Su-7 - Su-9/Su-11 - Su-15 - Su-17/Su-20/Su-22 - Su-24 - Su-25 - Su-27 et dérivés

Articles connexes

Soukhoï

Liens externes[modifier | modifier le code]