Grotte Célestine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte Célestine
Grotte Célestine de Rauzan.jpg
Grotte Célestine de Rauzan
Localisation
Coordonnées
Adresse
Massif
Localité voisine
Caractéristiques
Type
Altitude de l'entrée
13 m
Longueur connue
2 100 m
Période de formation
Température
14°C
Localisation sur la carte de Gironde
voir sur la carte de Gironde
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
voir sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

[1]La grotte Célestine est une cavité naturelle de l'Entre-deux-Mers située dans la commune de Rauzan, en Gironde.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Célestine a été donné à la grotte en hommage à sa propriétaire rauzannaise qui, durant 7 années, a permis aux visiteurs de passer par sa chambre pour descendre dans la cavité.

Spéléométrie[modifier | modifier le code]

Le développement[N 1] de la grotte est de 2 100 m[2].

Géologie[modifier | modifier le code]

La grotte se développe dans les calcaires à astéries de l'Oligocène inférieur (Cénozoïque).

Histoire[modifier | modifier le code]

La grotte est découverte par hasard en 1845 par un puisatier. Le puits, d'une profondeur de 13 m, s'ouvre dans le village de Rauzan ; il a été commandé par l’épicier-grainetier qui voulait puiser l'eau depuis sa maison. Très vite, la grotte devient une curiosité[3] et des groupes sont guidés par les employés de l’épicerie. La cavité est alors connue sous le nom de « grotte aux Torrents ». Les visiteurs équipés de bougies parcourent le lit de la rivière souterraine, comme l'attestent quelques cartes postales anciennes[4]. Les visites sont organisées jusqu'en 1930, puis la grotte tombe dans l'oubli et n'est plus exploitée.

En 1958, la cavité est longue de 570 m[5]. De 1967 à 1969, elle est explorée et topographiée par la Société spéléologique et préhistorique de Bordeaux (SSPB)[6]. La rivière souterraine qui parcourt la grotte est remontée jusqu'à la perte (turon de Rauzan) qui se situe environ 1 500 m plus au sud[7].

En 1995, la mairie de Rauzan met à l'étude un projet de réouverture au public. Cependant, l'entrée s’effectue toujours par la chambre de Célestine dans laquelle se situe le puits d’accès. Un nouveau puits d’accès est foré et la mairie achète des terrains sous lesquels se développe la grotte. En 2002, la grotte est ouverte aux visiteurs qui sont équipés de pied en cap (bottes, casques). Accompagnés d'un guide, des visites sont proposées sur un parcours d'environ 400 m.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En spéléologie, le développement correspond à la longueur cumulée des galeries interconnectées qui composent un réseau souterrain.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La Grotte Célestine de Rauzan (33) », sur Site officiel (consulté le 9 avril 2018)
  2. Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544).
  3. « Gironde », sur Lauragais-patrimoine (consulté le 17 février 2018)
  4. « Cartes postales anciennes des grottes de France. Gironde. », sur Alpespeleo (consulté le 17 février 2018)
  5. Bulletin de la Société spéléologique et préhistorique de Bordeaux (SSPB), 1958, IX.
  6. Bulletin de la Société spéléologique et préhistorique de Bordeaux (SSPB), 1971-1972, XXII-XXIII.
  7. « Le réseau souterrain de Rauzan - doline de David », sur f3.quomodo.com (consulté le 17 février 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]