Exofiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'exofiction désigne une catégorie de roman inspiré de la vie d'un personnage réel (différent de l'auteur), mais s'autorisant des inventions, par exemple pour les périodes mal connues (à la différence de la stricte biographie). C'est, en littérature française, un phénomène analogue à celui de la vogue des biopics au cinéma.

Néologisme[modifier | modifier le code]

Le terme est forgé en 2013 par Philippe Vasset[1] à partir du préfixe exo-, qui signifie « en dehors », par opposition à l'autofiction.

Histoire[modifier | modifier le code]

Repérée en 2013, la tendance s'affirme particulièrement à la rentrée littéraire 2015[2],[3],[4],[5]. Elle se confirme en 2016[6],[7] et 2017[8].

Contexte[modifier | modifier le code]

Pour Alexandre Gefen, la mode des exofictions tient au besoin de « réparer le monde » en substituant à l'Histoire tragique une version littéraire qui apaise. Il cite le cas des récits qui évoquent le terrorisme[8].

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Gefen, Réparer le monde. La littérature française face au XXIe siècle, HDR, à paraître chez José Corti en octobre 2017.

Références[modifier | modifier le code]