Michel Embareck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Embareck
Naissance
Dole, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Michel Embareck, né en 1952[1], est un journaliste et écrivain français, auteur de romans, romans policiers, de nouvelles et d'une biographie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de se lancer dans une carrière de romancier, il a travaillé dans le journalisme musical, notamment au magazine Best de 1974 à 1983. Par la suite, journaliste dans un quotidien de province, chargé des faits divers et de la justice, il a poursuivi une carrière d'écrivain, publiant des romans populaires et des romans policiers sur la délinquance financière. Amateur de rugby, il a également publié deux fictions autour de ce sport (Le futon de Malte et Le temps des citrons). Depuis la Coupe du monde en France en 2007, il intervient comme écrivain dans les colonnes du quotidien Libération à l'occasion des matchs internationaux de rugby dans une chronique intitulée "A retardement". De 2012 à 2016 il a animé à Sciences Po Paris un atelier d'écriture intitulé "Derrière la vitre du monde". Ses romans policiers ont fait l'objet d'un long article dans Le dictionnaire des littératures policières de Claude Mesplède( Ed. Joseph K.). Il apparait également dans Le dictionnaire raisonné de la littérature rock de Denis Roulleau (Ed. Scalli). Plusieurs de ses livres figurent dans une étude l'Institut national de la langue française intitulée "Richesse lexicales du Français contemporain" en partie reprise dans Le dictionnaire des expressions quotidiennes (Ed. Balland)[2].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En 2012, il soutient Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Sur la ligne blanche, éditions Autrement, coll. « Ciel ouvert », Paris, 1984, 205 p., (Poker d'As de l'Année du polar) (ISBN 2-86260-132-2), (notice BnF no FRBNF34771601).
  • 2 - 1 = 0, éditions Lieu commun, Paris, 1989, 207 p., (ISBN 2-86705-123-1), (notice BnF no FRBNF34999519).
    • Réédition, sous le titre « À deux pas de nulle part : roman », éditions L'Archipel, Paris, 2002, 208 p., (ISBN 2-84187-412-5), (notice BnF no FRBNF38915231).
  • Cochon pendu : roman, éditions Flammarion, Paris, 1994, 223 p., (ISBN 2-08-066926-5), (notice BnF no FRBNF35693376).
  • Une rue à ma fenêtre : roman, éditions Balland, Paris, 1991, 185 p., (ISBN 2-7158-0834-8), (notice BnF no FRBNF35412953)
  • Cloaca maxima : roman, éditions L'Archipel, coll. « Les maîtres du suspense », Paris, 1999, 189 p., (ISBN 2-84187-162-2), (notice BnF no FRBNF37009362).
  • La mort fait mal, éditions Gallimard, coll. « Série noire » no 2573, Paris, 2000, (Prix Marchel-Grancher) 264 p., (ISBN 2-07-049946-4), (notice BnF no FRBNF37105979) réédité en 2013 dans la collection Archipoche ( L'Archipel).
  • Le Rosaire de la douleur, éditions Gallimard, coll. « Série noire » no 2613, Paris, 2001, 268 p., (ISBN 2-07-049988-X), (notice BnF no FRBNF37634022). réédité en 2015 dans la collection Archipoche (L'Archipel)
  • Michel Embareck et Laurent Lèguevaque, Accusé, couchez-vous !, éditions Gallimard, coll. « Série noire » no 2666, Paris, 2002, 174 p., (ISBN 2-07-042574-6), (notice BnF no FRBNF38952605).
  • Dans la seringue, éditions Gallimard, coll. « Folio policier » no 275, Paris, 2002, 210 p., (ISBN 2-07-041888-X), (notice BnF no FRBNF38910318).
  • Le Futon de Malte, éditions La Branche, coll. « Suite noire » no 12, Paris, 2006, 95 p., (ISBN 978-2-35306-011-5), (notice BnF no FRBNF40969830).
  • Les Anges sauvages : roman, éditions P. Galodé, coll. « Univers roman. Grands romans », série « Policier », Saint-Malo, 2009, 220 p., (ISBN 978-2-35593-049-2), (notice BnF no FRBNF42006791).
  • Cachemire Express : éditions Pascal Galodé (2011)
  • Rock en vrac : rencontre avec des caïds du rock et du roman noir (L'Écailler 2011)
  • Avis d'obsèques (L'Archipel 2013)
  • Personne ne court plus vite qu'une balle (L'Archipel 2015)
  • Jim Morrison et le diable boîteux (L'Archipel 2016) - Prix coup de foudre des Vendanges Littéraires 2017.

Documents[modifier | modifier le code]

  • Très chers escrocs (L'Écailler 2013)
  • Au bonheur des escrocs (La manufacture de livre 2015)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Entretiens[modifier | modifier le code]

  • Michel Poueyou, Casseur de coffres en Jaguar : Conversations avec Michel Embareck, éditions Le Cherche Midi, coll. « Documents », Paris, 2007, 254 p., (ISBN 978-2-7491-0604-5), (notice BnF no FRBNF41031883).

Récit[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne « Embareck, Michel (1952-....) », dans le catalogue général de la BNF.
  2. Christophe Dupuis, entretien avec Michel Embareck, par courrier électronique, sur le site Patangel.free.fr, consulté le 17 août 2010.
  3. « 100 auteurs de polar votent Mélenchon », sur humanite.fr,