Marin Ledun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marin Ledun
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie de Marin Ledun, par Pablo Chignard
Naissance (47 ans)
Aubenas, Ardèche, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Prix Jean Amila-Meckert 2014
Auteur
Genres

Marin Ledun, né le à Aubenas (Ardèche), est un romancier, essayiste et auteur de pièces radiophoniques français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une licence en économie, Marin Ledun étudie les sciences de l'information et de la communication[1]. Il obtient un doctorat dans ce domaine en soutenant, à l'université de Grenoble-III, une thèse intitulée L'introduction des techniques d'information et de communication dans la sphère politique[2]. De 2000 à 2007, il est chercheur à France Télécom R&D, il en démissionne en raison de la détérioration des conditions de travail[1],[3].

Son premier roman, Modus Operandi, est accepté par quatre maisons d'édition et publié par Au Diable Vauvert en 2007[1]. Il quitte alors la région Rhône-Alpes pour s'installer dans les Landes[4].

Il publie une vingtaine de romans, abordant différents sujets en prise avec l'actualité : industrie du tabac (Leur Âme au diable)[5].

S'inscrivant dans le genre du roman noir, ses romans, traduits dans de nombreux pays (Espagne[6], Russie, Italie[7], Brésil…)[8], évoquent les limites du progrès, la crise contemporaine et ses conséquences sociales.

Il écrit des pièces radiophoniques pour France Culture.

Les Visages écrasés est adapté sous le titre de Carole Matthieu, en 2016 pour Arte, par le réalisateur Louis-Julien Petit, avec Isabelle Adjani[9],[10], Corinne Masiero, Ola Rapace, Pablo Pauly et Sarah Suco.

Il participe régulièrement au festival Nuits noires à Aubusson.

Il est également l’auteur de trois essais, La Démocratie assistée par ordinateur, Pendant qu’ils comptent les morts (coécrit avec Brigitte Font le Bret et Bernard Floris) et La vie marchandise (coécrit avec Bernard Floris).

Marin Ledun est également adepte de l'ultra-marathon[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Entreprise, illustrée par EO, Black Mamba, 2009[27] ;
  • Vendredi, Dictionnaire des personnages populaires de la littérature, Le Seuil, 2010[28] ;
  • Vendeur de cadavres, Polychromes Virus, éditions Écorce, 2011[29] ;
  • Dead line, Laboratoires du noir, éditions Loubatières, 2012[30] ;
  • Statues de sel, TGV Magazine, 2015[31] ;
  • Gasoil, Alibi, 2012[32] ;
  • Quelques pas de danse, recueil Dures à cuire, éditions Terre de brume, 2015[33].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Un cri dans la forêt, Syros, 2010[34] ;
  • Luz, Syros, 2012[35] ;
  • Interception, Rageot, 2012[36] ;
  • Un royaume pour deux, Syros, 2017[37].
  • L'Enfer, Éditions In8, 2021

Essais[modifier | modifier le code]

  • La Démocratie assistée par ordinateur, Connaissances & savoirs, 2005[38] ;
  • Pendant qu'ils comptent les morts, La Tengo, 2010[39] ;
  • La Vie marchandise, La Tengo, 2013[40].
  • Mon ennemi intérieur, éditions du Petit Ecart, 2018.

Pièces radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • Fractale, La Tengo, « Pièces à conviction », 2011 (France Culture, 2010) - réalisation : Étienne Vallès.
  • La Cigarette, France Culture, 2013 - réalisation : Etienne Vallès.
  • Que ta volonté soit faite, France Culture, 2013 - réalisation : François Christophe.
  • Comme un crabe, de côté, France Culture, 2014 - réalisation : Étienne Vallès.
  • Finir le travail, France Inter, 2015 - réalisation : Pascal Deux.
  • Le monde dans lequel nous vivons, France Culture, 2019 - réalisation : Juliette Heymann.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Plume Libre 2008, pour Modus Operandi, Editions Au Diable Vauvert, 2007
  • Prix Mystère de la critique 2011, pour La Guerre des vanités, Gallimard, coll. « Série Noire », 2010[41]
  • Trophée 813 du meilleur roman 2011 pour Les Visages écrasés, Le Seuil, coll. « Romans noirs », 2011[42]
  • Grand Prix du roman noir du Festival de Beaune[43],[44] 2011 pour Les Visages écrasés, Le Seuil, coll. « Romans noirs », 2011
  • Prix des lecteurs du Festival de Polar de Villeneuve-lès-Avignon 2012, pour Les Visages écrasés, Le Seuil, coll. « Romans noirs », 2011
  • Prix Polar 2013 du Meilleur Roman Jeunesse / Cognac 2013, pour « Interception », Rageot, 2012
  • Prix Amila-Meckert 2014, pour L'Homme qui a vu l'homme, Ombres Noires, 2014[45]
  • Sélection Grand prix de littérature policière 2015 et Prix Polar des lectrices de Elle 2016 pour Au fer rouge
  • Prix Transfuge 2016 pour En douce, Ombres Noires, 2016
  • Prix des lycéens 2019 de Villeneuve/Lot pour Salut à toi ô mon frère, Gallimard, coll. « Série noire », 2018
  • Prix des Lettres méditerranéennes de Castellón du Roman Noir 2019 pour Descansar o ser libre, éditions Off Versatil, 2019
  • Prix Arsène Lupin 2019 pour La vie en rose, Gallimard, coll. « Série noire », 2019
  • Sélection « Pépite » 2021 du Salon du livre et de la presse jeunesse[46], catégorie Fiction Ados, pour L'Enfer
  • Prix polar en série Quais du polar 2021 pour Leur âme au diable[47]
  • Prix Maurice-Tubiana 2021 pour Leur âme au diable[48]

Adaptation de son œuvre au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Marin Ledun – Avec le roman noir on raconte l’autre histoire | Association des éditeurs de Tahiti et des îles », sur www.lireenpolynesie.com (consulté le ).
  2. « Catalogue SUDOC », sur www.sudoc.abes.fr (consulté le ).
  3. Alexandra Schwartzbrod, « Marin Ledun : «A partir de combien de gens en souffrance le forfait à 19,99 euros est-il acceptable ?» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Marin Ledun », sur Le Livre de Poche (consulté le ).
  5. Abel Mestre, « « Leur âme au diable », de Marin Ledun : les cigarettiers vous enfument bien », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Catálogo de la Biblioteca Nacional de España - Visualización del ítem - Perros de porcelana [Texto impreso] » (consulté le ).
  7. Marin Ledun et Denise Calloni, Quasi innocenti : romanzo, Zero91, , 316 p. (ISBN 978-88-95381-17-6, lire en ligne).
  8. « Marin Ledun », sur Evene.fr (consulté le ).
  9. Article journal L'Humanité, du 10 mars 2015..
  10. Article journal La Voix du Nord, du 22 mai 2015..
  11. « Marin Ledun », sur www.ricochet-jeunes.org (consulté le ).
  12. Modus operandi, Vauvert, Au diable vauvert, , 353 p. (ISBN 978-2-84626-137-1).
  13. Marketing viral, Vauvert, Au diable vauvert, , 491 p. (ISBN 978-2-84626-157-9).
  14. Le Cinquième Clandestin, Paris, La tengo, , 164 p. (ISBN 978-2-35461-003-6).
  15. La Guerre des vanités, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Série noire », , 411 p. (ISBN 978-2-07-012518-0)
    Prix Mystère de la critique 2011
    .
  16. Zone Est, Paris, Fleuve noir, , 401 p. (ISBN 978-2-265-08968-6).
  17. Un singe en Isère, Paris, Baleine, coll. « Le Poulpe », , 161 p. (ISBN 978-2-84219-441-3).
  18. Les Visages écrasés, Paris, Le Seuil, , 319 p. (ISBN 978-2-02-104552-9)
    Trophée 813 du meilleur roman 2011, Grand Prix du roman noir du Festival international du film policier de Beaune 2011, Prix des lecteurs du Festival de Polar de Villeneuve-lès-Avignon 2012
    .
  19. Dans le ventres des mères, Paris, Ombres noires, , 462 p. (ISBN 978-2-08-127746-5).
  20. No more Natalie, Serres-Morlaàs, Atelier In8, coll. « Polaroïd », , 84 p. (ISBN 978-2-36224-035-5).
  21. Que ta volonté soit faite, Paris, Société éditrice du « Monde », coll. « Les Petits Polars du Monde », , 53 p. (ISBN 978-2-36156-121-5).
  22. Comme un crabe, de côté, Paris, Société éditrice du « Monde », coll. « Les Petits Polars du Monde », , 61 p. (ISBN 978-2-36156-175-8).
  23. L'Homme qui a vu l'homme : roman, Paris, Ombres noires, , 462 p. (ISBN 978-2-08-130808-4)
    Prix Jean Amila-Meckert
    .
  24. Au fer rouge : roman, Paris, Ombres noires, , 459 p. (ISBN 978-2-08-133488-5).
  25. Philippe Manche, « Marin Ledun les nerfs à vif » in Le Soir du 15 janvier 2015, p. 36.
  26. En douce : roman, Paris, Ombres noires, , 250 p. (ISBN 978-2-08-138984-7)
    Prix Transfuge du Meilleur Polar 2016
    .
  27. Black Mamba n° 14, 15 mai 2009.
  28. Dictionnaire des personnages populaires de la littérature, Éditions Le Seuil, sous la direction de Stéfanie Delestré et Hagar Desanti - 11 mars 2010.
  29. Polychromes Virus n°2, éditions Écorce, avril 2011.
  30. Laboratoires du noir, éditions Loubatières, 2012.
  31. TGV Magazine n° 173, avril 2015, p. 106-109.
  32. Alibi, automne 2012, p.162.
  33. Recueil Dures à cuire, éditions Terre de brume, 2015, p. 25-42.
  34. Un cri dans la forêt, Paris, Syros, coll. « Souris Noire », , 164 p. (ISBN 978-2-7485-0935-9).
  35. Luz, Paris, Syros, coll. « Rat Noir », , 116 p. (ISBN 978-2-7485-1180-2).
  36. Interception, Paris, Rageot, coll. « Rageot thriller », , 249 p. (ISBN 978-2-7002-3620-0)
    Prix POLAR 2013 du Meilleur Roman Jeunesse / Cognac 2013
    .
  37. Un royaume pour deux, Paris, Syros, coll. « Souris Noire », , 128 p. (ISBN 978-2-7485-2336-2).
  38. La Démocratie assistée par ordinateur : du sujet politique au consommateur à caractère politique, Paris, Connaissances & savoirs, , 568 p. (ISBN 2-7539-0044-2).
  39. Marin Ledun et Brigitte Font le Bret, Pendant qu'ils comptent les morts : entretien entre un ancien salarié de France Télécom et une médecin psychiatre, Paris, La Tengo, , 167 p. (ISBN 978-2-35461-007-4).
  40. Marin Ledun et Bernard Floris, La Vie marchandise : du berceau à la retraite, le marketing veille sur vous, Paris, La Tengo, , 244 p. (ISBN 978-2-35461-039-5).
  41. Palmarès prix Mystère de la critique
  42. Palmarès trophées 813
  43. « Marin Ledun | Toulouse Polars du Sud », sur www.toulouse-polars-du-sud.com (consulté le ).
  44. Christophe Dupuis, « Marin Ledun : "Bas prix et suicides en entreprise sont liés" », Bibliobs,‎ (lire en ligne, consulté le )
  45. Palmarès prix Amila-Meckert
  46. Valentine Costantini, « Le Salon du livre et de la presse jeunesse dévoile ses Pépites pour 2021 », sur actualitte.com, (consulté le ).
  47. Palmarès prix Quai du polar
  48. « Prix ACT-Maurice Tubiana », sur Alliance Contre le Tabac, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]