Frédéric Lenormand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lenormand.
Frédéric Lenormand
Description de cette image, également commentée ci-après

Frédéric Lenormand en 2011

Naissance (52 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Prix François-Mauriac de l'Académie française
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Frédéric Lenormand, né le à Paris IVe, est un écrivain français, auteur notamment de romans policiers historiques et d'ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un professeur de mathématiques à l'Université de Paris VIII et de la directrice du centre de documentation du Planning familial, Lenormand est aussi le petit-fils d'un collectionneur d'art japonais, si bien que son enfance baigna dans la culture, la littérature et les mythes asiatiques. Après un bac de langues en 1982 (il parle russe, anglais et italien), il poursuit ses études à l'Institut d'études politiques de Paris puis à la Sorbonne.

À Madrid, en 1988, il écrit cinq romans coup sur coup afin de cerner ses possibilités littéraires. L'un d'entre eux, Le Songe d'Ursule, inspiré par le cycle de Carpaccio conservé au musée de l'Académie, lui vaut le prix Del Duca du jeune romancier.

En 1989, le montant du prix en poche, il va vivre à New York, où il écrit Les Fous de Guernesey ou les Amateurs de littérature, publié par les éditions Robert Laffont.

Dans les années 1990, il reçoit un certain nombre de prix, bourses et encouragements divers, dont la prestigieuse Bourse du Jeune Romancier de la Fondation Lagardère, le Prix Thyde-Monnier de la Société des Gens de Lettres, la bourse Villa Médicis Hors les Murs et le Prix François-Mauriac de l'Académie française.

La série Voltaire mène l'enquête a reçu en 2011 le Prix Arsène Lupin du roman policier, le Prix du Zinc de la Ville de Montmorillon et le Prix Historia du roman policier historique.

Survol de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Auteur de romans historiques exclusivement, il se spécialise dans le XVIIIe siècle, puis dans la Révolution, puis dans la Terreur, puis dans les maisons de santé transformées en prisons à cette époque. Ce parcours culmine avec la publication chez Fayard de deux ouvrages purement analytiques abordant des sujets peu traités, La Pension Belhomme, sur les prisonniers de cette maison de fous, et Douze tyrans minuscules, sur les policiers qui les y enfermèrent. Afin de ne pas s'enfermer dans un domaine trop spécialisé, il change son fusil d'épaule, glisse des policiers de la Terreur à ceux de la Chine ancienne, et donne une suite aux romans chinois de Robert van Gulik, décédé en 1967. Ce sera Les Nouvelles Enquêtes du juge Ti.

Lenormand est parallèlement l'auteur de récits pour les enfants, dont le cycle de L'Orphelin de la Bastille (éditions Milan), qui lui permet d'épancher sa passion pour la Révolution française.

Les nouvelles enquêtes du juge Ti[modifier | modifier le code]

À l'instar de celles de van Gulik, ces « nouvelles enquêtes » s'efforcent de situer avec précision le juge Ti dans le contexte historique de la dynastie des Tang, qui marqua l'apogée de l'Empire du milieu. Afin de restituer les mœurs, les usages et le raffinement de cette civilisation, l'auteur se fonde sur les nombreux travaux parus dans le monde entier ces quarante dernières années, ainsi qu'indiqué dans les postfaces documentaires qui concluent chaque tome à partir de Guide de survie d'un juge en Chine. L'intérêt de ces livres repose à la fois sur une intrigue criminelle à la Agatha Christie version asiatique, sur la personnalité d'un mandarin plein d'ironie face aux aléas de l'existence, et sur la reconstitution d'une culture chinoise diverse, inattendue et rayonnante. [réf. souhaitée]extrait du Magazine Lire n°275 de février 2007

Traductions à l'étranger[modifier | modifier le code]

Les Nouvelles enquêtes du juge Ti sont traduites en tchèque (Garamond), en espagnol (Ediciones Paidos Iberica), en portugais (Europress) et en bulgare (éditions Paradox).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Voltaire mène l'enquête[modifier | modifier le code]

La baronne meurt à cinq heures, Paris, Éditions du Masque, coll. « Labyrinthes », 25 janvier 2012, 310 p. (ISBN 978-2-7024-3642-4)
La baronne meurt à cinq heures, Paris, Le Livre de poche, coll. « Policier » (no 32938), 3 avril 2013, 288 p. (ISBN 978-2-253-16254-4)
  • Meurtre dans le boudoir, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, 1er février 2012, 321 p. (ISBN 978-2-7096-3941-5)
Meurtre dans le boudoir, Paris, Éditions du Masque, coll. « Masque Poche » (no 10), 13 février 2013, 340 p. (ISBN 978-2-7024-3901-2)
Meurtre dans le boudoir, Paris, Le Livre de poche, coll. « Policier » (no 33133), 2 juillet 2014, 288 p. (ISBN 978-2-253-16889-8)
  • Le diable s’habille en Voltaire, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, 27 mars 2013, 300 p. (ISBN 978-2-7096-4290-3)
Le diable s’habille en Voltaire, Paris, Éditions du Masque, coll. « Masque Poche » (no 39), 12 février 2014, 340 p. (ISBN 978-2-7024-4080-3)
Le diable s’habille en Voltaire, Paris, Le Livre de poche, coll. « Policier » (no 33683), 18 mars 2015, 288 p. (ISBN 978-2-253-17778-4)
  • Crimes et Condiments, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, 29 janvier 2014, 337 p. (ISBN 978-2-7096-4596-6)
Crimes et Condiments, Paris, Éditions du Masque, coll. « Masque Poche » (no 55), 4 février 2015, 350 p. (ISBN 978-2-7024-4168-8)
  • Élémentaire, mon cher Voltaire !, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, 4 février 2015, 300 p. (ISBN 978-2-7096-4861-5)
Élémentaire, mon cher Voltaire !, Paris, Éditions du Masque, 10 février 2016, 300 p. (ISBN 978-2-7024-4569-3)
  • Docteur Voltaire et mister Hyde, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, 3 février 2016, 280 p. (ISBN 978-2-7096-5616-0)
  • Meurtre à l’anglaise, Paris, Éditions Createspace, 17 août 2016, 124 p. (ISBN 978-1-5370-8147-2)
  • Ne tirez pas sur le philosophe, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, 8 mars 2017, 280 p. (ISBN 978-2-7096-5968-0)

Série Les Mystères de Venise (en partie publiée sous le pseudonyme Loredan)[modifier | modifier le code]

Leonora agent du doge, Versailles, Éditions Feryane, coll. « Policier », (ISBN 978-2-84011-925-8)
Leonora agent du doge, Paris, Le Livre de poche, coll. « Policier » (no 31767), , 352 p. (ISBN 978-2-253-12973-8)
La Nuit de San Marco, Versailles, Éditions Feryane, coll. « Policier », (ISBN 978-2-84011-946-3)
La Nuit de San Marco, Paris, Le Livre de poche, coll. « Policier » (no 32434), , 312 p. (ISBN 978-2-253-16141-7)
  • Loredan, Confessions d’un masque vénitien, Paris, Fayard, , 300 p. (ISBN 978-2-213-65455-3)
Loredan, Confessions d’un masque vénitien, Paris, Éditions Corps 16, coll. « Police », , 392 p. (ISBN 978-2-84057-781-2)
  • Loredan, Crimes, gondoles et pâtisserie, Paris, Fayard, , 288 p. (ISBN 978-2-213-66221-3)
Loredan, Crimes, gondoles et pâtisserie, Paris, Éditions Corps 16, coll. « Police », , 308 p. (ISBN 978-2-84057-784-3)

Série L'Orphelin de la Bastille[modifier | modifier le code]

  • L'Orphelin de la Bastille, Toulouse, Éditions Milan, coll. « Milan poche histoire » (no 1), , 139 p. (ISBN 2-7459-0673-9, notice BnF no FRBNF38900441)
  • Révolution !, Toulouse, Éditions Milan, coll. « Milan poche histoire » (no 13), , 163 p. (ISBN 2-7459-1128-7, notice BnF no FRBNF39032920)
  • La Grande Peur, Toulouse, Éditions Milan, coll. « Milan poche histoire » (no 21), , 162 p. (ISBN 2-7459-1346-8, notice BnF no FRBNF39178158)
  • Les Derniers Jours de Versailles, Toulouse, Éditions Milan, coll. « Milan poche histoire » (no 29), , 181 p. (ISBN 2-7459-1370-0, notice BnF no FRBNF40068723)
  • Les Savants de la Révolution, Toulouse, Éditions Milan, coll. « Milan poche histoire » (no 36), , 217 p. (ISBN 978-2-74592-324-0, notice BnF no FRBNF40931603)

Série Les Nouvelles Enquêtes du juge Ti[modifier | modifier le code]

Le Château du lac Tchou-an, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P1541), , 217 p. (ISBN 978-2-7578-0048-5, notice BnF no FRBNF40923282)
La Nuit des juges, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P1542), , 224 p. (ISBN 978-2-7578-0049-2, notice BnF no FRBNF40924372)
Le Palais des courtisanes, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P1600), , 288 p. (ISBN 978-2-7578-0050-8, notice BnF no FRBNF40983105)
Petits meurtres entre moines, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P1832), , 256 p. (ISBN 978-2-7578-0051-5, notice BnF no FRBNF41188091)
Madame Ti mène l'enquête, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P1833), , 320 p. (ISBN 978-2-7578-0052-2, notice BnF no FRBNF41187077)
Mort d'un cuisinier chinois, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P2044), , 288 p. (ISBN 978-2-7578-0053-9, notice BnF no FRBNF41393427)
L'Art délicat du deuil, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P2288), , 288 p. (ISBN 978-2-7578-1647-9, notice BnF no FRBNF42098283)
Mort d'un maître de go, Paris, Éditions Points, coll. « Policier », , 288 p. (ISBN 978-2-7578-1955-5)
Dix petits démons chinois, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » (no P2589), , 288 p. (ISBN 978-2-7578-2305-7, notice BnF no FRBNF42395713)
Guide de survie d'un juge en Chine, Paris, Éditions Points, coll. « Policier », , 256 p. (ISBN 978-2-7578-2498-6)
Un Chinois ne ment jamais / Diplomatie en kimono, Paris, Éditions Points, coll. « Policier », , 494 p. (ISBN 978-2-7578-5293-4)
Thé vert et Arsenic, Paris, Éditions Points, coll. « Policier », , 264 p. (ISBN 978-2-7578-3632-3)
Un Chinois ne ment jamais / Diplomatie en kimono, Paris, Éditions Points, coll. « Policier », , 494 p. (ISBN 978-2-7578-5293-4)

Romans historiques divers[modifier | modifier le code]

L'Odyssée d'Abounaparti, Paris, Pocket (no 10074), , 348 p. (ISBN 2-266-07185-8, notice BnF no FRBNF35862668)

Ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

Deux des ouvrages de cette série ont fait l'objet d'une réédition avec un nouvel illustrateur.

  • La Nuit de toutes les couleurs, Toulouse, Milan, coll. « Milan poche cadet : éclats de rire » (no 7), , 39 p. (ISBN 2-84113-853-4, notice BnF no FRBNF37183141) — Ouvrage illustré par Émilie Chollat.
  • Une histoire à dormir debout, Toulouse, Milan, coll. « Milan poche cadet : aventure » (no 13), , 39 p. (ISBN 2-84113-896-8, notice BnF no FRBNF37103076) — Ouvrage illustré par Gwen Keraval.
Une histoire à dormir debout, Toulouse, Milan, coll. « Milan poche cadet : aventure » (no 13), , 33 p. (ISBN 978-2-7459-2824-5, notice BnF no FRBNF41385195) — Ouvrage illustré par Princesse Camcam.
  • Petit Lapin a disparu, Toulouse, Milan, coll. « Milan poche benjamin : quel mystère ! » (no 3), , 23 p. (ISBN 2-7459-0054-4, notice BnF no FRBNF37189695) — Ouvrage illustré par Isabelle Chatellard.
Petit Lapin a disparu, Toulouse, Milan, coll. « Milan poche benjamin : quel mystère ! » (no 3), , 22 p. (ISBN 978-2-7459-3633-2, notice BnF no FRBNF41468583) — Ouvrage illustré par Hervé Le Goff.

Essais[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Mademoiselle se marie, Cholet, Éditions Hérault, , 46 p. (ISBN 2-7407-0099-7, notice BnF no FRBNF35848342) — Ouvrage publié par « Les Trois Coups ». Premier Prix d'écriture théâtrale de l'association Les Trois Coups, Cholet, 1995. Créée en 1996 au Montmartre-Galabru, à Paris.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]