Clara Dupont-Monod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une journaliste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une journaliste française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupont et Monod.
Clara Dupont-Monod
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Clara Dupont-MonodVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Clara Dupont-Monod, née le (43 ans) à Paris, est une femme de lettres et une journaliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clara Dupont-Monod fait des études littéraires. Elle a une maîtrise d'ancien français à la Sorbonne[réf. nécessaire].

Journalisme[modifier | modifier le code]

Elle débute dans la carrière de journaliste au magazine Cosmopolitan puis entre en tant que grand reporter à Marianne à 24 ans[1]. En 2007, elle devient rédactrice en chef des pages culture de Marianne. Parallèlement, elle intervient régulièrement à la radio dans l'émission « On refait le monde » diffusée sur RTL et présentée par Nicolas Poincaré.

Le 31 août 2009, elle fait son entrée dans l'équipe de La Matinale, sur Canal+. À la rentrée 2011, elle fait partie des chroniqueurs de l'émission de radio Les Affranchis sur France Inter. À la rentrée 2012, elle présente l'émission littéraire Clara et les chics livres, le samedi sur France Inter, accompagnée de deux chroniqueurs. Durant l'année 2013-2014, elle mène l'interview politique de 7 h 50 de la matinale de France Inter présentée par Patrick Cohen, en remplacement de Pascale Clark[2]. Elle est à son tour remplacée à la rentrée 2014 par Léa Salamé[3].

Elle anime depuis septembre 2014 une chronique littéraire dans l'émission d'actualité Si tu écoutes, j'annule tout sur France Inter.

L'été 2015, elle anime l'émission L'amuse-bouche sur France Inter du lundi au vendredi à 18h15.

Romans[modifier | modifier le code]

Elle publie son premier texte, Eova Luciole, en 1998. La Folie du roi Marc met en scène le mari oublié d'Yseut, dans le mythe de Tristan et Yseut. Histoire d'une prostituée raconte le quotidien et la psyché d'une prostituée, que l'écrivain a rencontrée et suivie pendant un an. Son quatrième roman, La Passion selon Juette, décrit le combat d'une femme du XIIe siècle qui refuse les diktats d'un monde où les femmes n'ont pas leur mot à dire face à une Église toute-puissante, s'appuyant sur la biographie de Ivette de Huy rédigée en latin médiéval par son ami, le religieux Hugues de Floreffe. Ce roman obtient le prix Laurent-Bonelli Virgin-Lire qui est décerné pour la première fois. Il est retenu dans la liste du Femina et reste jusqu'à la dernière liste du prix Goncourt 2007. En 2011, elle publie Nestor rend les armes, un texte sur un homme obèse. Ce roman est retenu sur la première liste du prix Fémina 2011[4].

Elle reçoit le 4 décembre 2014 le prix du magazine Point de vue, pour son livre sur Aliénor d'Aquitaine, Le roi disait que j'étais diable[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Eova Luciole, Paris, B. Grasset, 1998 (ISBN 2246563615)
  • La folie du roi Marc, Paris, B. Grasset, 2000 (ISBN 2246593115)
  • Histoire d'une prostituée, Paris, B. Grasset, 2003 (ISBN 2246646219)
  • La Passion selon Juette, Paris, B. Grasset, 2007 (ISBN 9782246615712)
  • (Collaboration ) Bains de nuit, avec Catherine Guetta (auteur), Fayard, 2008
  • Nestor rend les armes, Paris, Sabine Wespieser Éditeur, 2011 (ISBN 9782848051000)
  • Le roi disait que j’étais diable, Paris, Grasset & Fasquelle, 2014 (ISBN 978-2-246-85385-5)

Vidéo[modifier | modifier le code]

  • (Co-scénariste) Sans état d'âme, 2008, TF1

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]