Roman policier historique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le polar
Cet article est une ébauche concernant le polar.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le roman policier historique est un genre romanesque, appartenant au roman policier, qui associe une enquête policière ayant pour arrière-plan une époque historique particulière (Grèce antique, Moyen Âge, Ier Empire, Belle Époque...) ou une civilisation ancienne et une intrigue mêlant généralement des événements et des personnages réels et fictifs.

Historique[modifier | modifier le code]

Des auteurs comme « Agatha Christie (La mort n'est pas une fin, 1944) ou, un peu plus tard, John Dickson Carr (Le Diable de velours, 1951) et quelques autres auteurs [...] se sont essayés au roman policier historique, mais c'est au Néerlandais Robert Van Gulik, sinologue de renom, que l'on doit, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la véritable naissance du genre avec sa série consacrée au juge Ti, un magistrat »[1] de la Chine du VIIe siècle. D'autres tentatives ne sont pas couronnées de succès, notamment la collection Le Gibet des Éditions Robert Laffont en 1955.

À partir de 1977, Edith Pargeter signe, sous le pseudonyme de Ellis Peters, la série policière historique des « aventures de Frère Cadfael (un moine bénédictin de l'abbaye de Shrewbury) qui se déroulent dans les années 1140 »[1] et peut, à ce titre, être considérée comme une des fondatrices du genre. Dès lors, le roman policier historique prend « une importance croissante tant dans les pays anglo-saxons qu'en France »[1]. La référence la plus connue du grand public toutefois reste toutefois Le Nom de la rose (Il nome della rosa, 1980) de l'écrivain italien Umberto Eco, récit situé au Moyen Âge qui s'inspire en partie du Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle. Il est d'ailleurs possible de faire remonter les origines du genre aux premiers pastiches holmesiens postérieurs au décès d'Arthur Conan Doyle en 1930.

Récemment, les œuvres « érudites » de Dan BrownAnges et Démons (2000) et Da Vinci Code (2003) – se rapprochent fortement du genre en raison du cadre historique des récits et de nombreuses références historiques multipliées par l'auteur, même si ces romans ne constituent pas à proprement parler des romans policiers historiques.

En France, les collections Grands détectives chez 10/18 et Labyrinthes, puis Masque poche aux Éditions du Masque offrent un large éventail de romans policiers historiques.

Liste d'auteurs spécialistes du genre[modifier | modifier le code]

Cette liste alphabétique est organisée de manière suivante : nom de l'auteur – titre de l'ouvrage/de la série – époque de référence.

Chronologie des périodes historiques abordées[modifier | modifier le code]

Égypte ancienne
  • Agatha Christie : La mort n'est pas une fin, unique incursion de la romancière britannique, en 1945, dans ce genre spécifique, tous ses autres romans ou nouvelles signés sous ce nom ayant pour cadre le XXe siècle contemporain de l'auteur.
  • Christian Jacq
  • Anton Gill
Chine ancienne
Viêt-Nam
Grèce antique
Rome antique
France
Grande-Bretagne
Italie
Russie
Autriche

Prix de littérature policière historique[modifier | modifier le code]

  • Ellis Peters Award (Royaume-Uni), décerné par la Crime writers' association à un roman policier historique dont l'intrigue se déroule au minimum 35 ans avant la date de publication.
  • Prix Historia du roman policier historique (France), décerné par la revue Historia
  • Prix Arsène Lupin du roman policier (France), ouvert au roman policier historique.
  • Prix du polar historique décerné au Salon du livre de Montmorillon[2].

Les « pastiches holmesiens » postérieurs à la mort de Conan Doyle (1930)[modifier | modifier le code]

Les auteurs étant légion, surtout bien évidemment en anglais, cette liste est loin d'être exhaustive.

Héros de romans policiers historiques[modifier | modifier le code]

Productions cinématographiques ou télévisuelles[modifier | modifier le code]

Le cinéma et la télévision ont également abordé la thème du polar historique.

Séries télévisées.
  • Les Brigades du Tigre : séries télévisées françaises diffusée de 1974 à 1983. Série d'aventures policières se situant avant et après la Première Guerre mondiale.
  • Vidocq: série télévisée française de 1967, suivie d'une deuxième intitulée Les Nouvelles Aventures de Vidocq en 1971. Séries d'aventures policières sous le Premier Empire.
  • Nicolas Le Floch: série télévisée française initiée en 2008. Séries d'aventures policières qui se déroulent principalement à Paris au XVIIIe siècle.
Cinéma.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]