Willie Nelson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nelson.
Willie Nelson
Description de cette image, également commentée ci-après

Willie Nelson en 2009

Informations générales
Nom de naissance Willie Hugh Nelson
Naissance (84 ans)
Abbott, Texas, États-Unis
Activité principale Acteur, chanteur, musicien, producteur
Genre musical country, pop
Instruments Guitare
Années actives Depuis 1956
Labels Liberty
RCA
Atlantic
Columbia
Island
Lost Highway
Site officiel willienelson.com
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Willie Nelson.

Willie Hugh Nelson (né le à Abbott, au Texas) est un acteur, producteur, chanteur et guitariste de musique country américain. Son nom est plus spécialement attaché au style « outlaw country ».

Avec Waylon Jennings, Willie Nelson connaît le succès au début des années 1970 grâce à un genre country nouveau ne répondant plus aux critères du « Nashville sound ». Willie Nelson affirme son choix en sortant en 1976 un album nommé Wanted! The Outlaws (avec Jessi Colter et Tompall Glaser), premier album de country music à obtenir un disque de platine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Willie Nelson apprend la musique durant son enfance grâce à son grand-père, qui lui offre une guitare, et commence à jouer dans des orchestres de polka. Il intègre l'US Air Force en 1950. Nelson entre à l'université Baylor de Waco, mais abandonne rapidement les études. Il devient musicien et disc jockey[1],[2].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Willie Nelson s'établit à Nashville en 1960. Il signe un contrat d'édition et compose pour de nombreux artistes, dont Patsy Cline, Faron Young et Roy Orbison, mais a moins de succès en tant qu'interprète. Il retourne au Texas en 1970 et continue à enregistrer. Nelson s'investit dans le mouvement outlaw country et connaît le succès grand-public avec l'album Red Headed Stranger, sorti en 1975. Il atteint la 28e place du Billboard 200 (alors appelé Top LPs & Tape) et devient numéro 1 du classement country. Le disque est certifié disque d'or. L'année suivante, plusieurs titres du chanteur figurent sur la compilation Wanted! The Outlaws, le premier disque country à être certifié disque de platine. L'album Stardust, produit par Booker T. Jones et sorti en 1979, est vendu à quatre millions d'exemplaires[1],[2].

Nelson a été invité en guest star sur l'album True Love de Toots and the Maytals, qui a gagné le Grammy du meilleur album reggae en 2004, et qui inclut de nombreux musiciens notables dont Eric Clapton, Jeff Beck, Trey Anastasio, Gwen Stefani / No Doubt, Ben Harper, Bonnie Raitt, Manu Chao, The Roots, Ryan Adams, Keith Richards, Toots Hibbert, Paul Douglas, Jackie Jackson, Ken Boothe, et The Skatalites[3].

En 2005, Nelson a sorti un album de reggae intitulé Countryman auquel Toots Hibbert a participé sur la chanson “I’m a Worried Man”. Toots Hibbert a également participé au clip officiel de “I’m a Worried Man” de Nelson, qui a été filmé en Jamaïque[4]. En 2007, Toots Hibbert a figuré dans la sortie officielle de la vidéo du concert de Willie Nelson and Friends – Outlaws & Angels.[5],[6] Nelson est apparu dans le documentaire de 2011 “Reggae Got Soul: The Story of Toots and the Maytals” / “Le reggae a de l’âme: l’histoire de Toots and the Maytals” qui a été diffusé sur la chaîne BBC et a été décrit comme “l’histoire jamais racontée de l’un des artistes les plus influents à avoir jamais émergé de Jamaïque[7],[8].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Willie Nelson apparaît pour la première fois sur les écrans en 1979 dans le film Le Cavalier électrique (The Electric Horseman) réalisé par Sydney Pollack. L'année suivante, il joue dans Show Bus (Honeysuckle Rose) de Jerry Schatzberg[1],[2].

Hommages et récompenses[modifier | modifier le code]

Willie Nelson est introduit au Country Music Hall of Fame en 1993[1],[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • ...and then I wrote (1962) chez Liberty
  • The Party's Over (1967) chez RCA
  • Texas In My Soul (1968)
  • Good Times (1968)
  • My Own Peculiar Way (1969)
  • Both Sides Now (1970)
  • Laying My Burdens Down (1970)
  • Columbus Stockade (1970)
  • Yesterday's Wine (1971)
  • Willie Nelson And Family (1971)
  • The Willie Way (1972)
  • The Words Don't Fit The Picture (1972)
  • Shotgun Willie (1973) chez Atlantic
  • Phases And Stages (1974)
  • Red Headed Stranger (1975) chez Columbia
  • The Sound In Your Mind (1976)
  • The Troublemaker (1976)
  • To Lefty From Willie (1977)
  • Before His Time (1977)
  • Stardust (1978)
  • Sings Kris Kristofferson (1979)
  • San Antonio Rose (1980)
  • One For The Road (1980)
  • Somewhere Over The Rainbow (1981)
  • Always On My Mind (1982)
  • Poncho & Lefty (1982)
  • Tougher Than Leather (1983)
  • Without A Song (1983)
  • Take It To The Limit (1983)
  • Angel Eyes (1984)
  • City Of New Orleans (1984)
  • Music From Songwriter (1984)
  • Me & Paul (1985)
  • Half Nelson (1985)
  • Highwayman (1985)
  • Partners (1986)
  • Island In The Sea (1987)
  • What A Wonderful (1988)
  • A Horse Called Music (1989)
  • Born For Trouble (1990)
  • Who'll Buy My Memories/The IRS Tapes (1992)
  • Across the Borderline (en) (1993)
  • Spirit (1996) chez Island
  • Teatro (1998)
  • Milk Cow Blues (2000)
  • Rainbow Connection (2001)

Album chez Lost Highway

  • The Great Divide (2002)
  • Stars And Guitars (2002)
  • Alive and Kickin' (2003)
  • Outlaws and Angels (2004)
  • It Always Will Be (2004)
  • Countryman (2005)
  • You Don't Know Me: The Songs of Cindy Walker (2006)
  • Songbird (avec les Cardinals) (2006)
  • Moment Of Forever (2008)

Participations[modifier | modifier le code]

  • Old Ways de Neil Young (1985)
  • La chanson "On the Road Again" est présente dans la playlist de Guitar Hero: World Tour
  • En 1985, il participe à la chanson caritative "We Are The World".
  • En 2000, il apparaît dans la série Les Simpson, lors du 22e épisode de la saison 11, Derrière les rires.
  • En 2002, il interprète son propre rôle dans l'épisode 12 de la saison 1 de la série policière Monk : Monk est dans l'impasse, où il est accusé à tort du meurtre de son manager. Un de ses concerts enregistrés est également au cœur de l'intrigue d'un autre épisode.
  • En 2004, il participe au jeu GTA San Andreas sur la radio K-Rose avec "Crazy".
  • En 2004, Nelson a été invité en guest star sur l'album True Love de Toots and the Maytals, qui a gagné le Grammy du meilleur album reggae[3].
  • En 2005, il apparait en tant que figurant dans le vidéoclip These Boots Are Made for Walkin' de Jessica Simpson, extrait de la bande originale du film Shérif, fais-moi peur, dont ils ont tous les deux un rôle.
  • En 2007, Mariah Carey l'invite à chanter Right To Dreams, extrait de la bande originale du film Tennessee, dont elle a le rôle principal.
  • En 2009, il chante en duo avec Chris Young sur la chanson "Rose in Paradise" sur l'album The Man I Want To Be de ce dernier
  • En 2010, le titre Baby, It's Cold Outside qu'il interprète avec Norah Jones, est inclus dans l'opus de cette dernière ...Featuring.
  • En 2010, il est invité à chanter Merry Christmas Baby sur le second album de Noël de Jessica Simpson : Happy Christmas.
  • En 2011, Snoop Dogg est apparu dans un featuring avec Willie Nelson dans la chanson intitulée Superman.
  • Le , le crooner Tony Bennett sort Duets II, un album de duos comprenant le titre On The Sunny Side Of The Street co-interprété avec Willie Nelson.
  • 2014 : The Breeze : An Appreciation of JJ Cale de Eric Clapton & Friends. Willie chante sur Songbird et Starbound avec d'autres grands de la musique comme Mark Knopfler, Tom Petty, Albert Lee, John Mayer, Don Preston, etc. Tous se sont réunis sur cet album publié en 2014, pour rendre un vibrant hommage à J. J. Cale.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

comme compositeur[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c et d (en) « Biographie de Willie Nelson », Rolling Stone
  2. a, b, c et d (en) « Biographie de Willie Nelson », Texas Monthly
  3. a et b “True Love - Linear CD Notes." Toots and the Maytals. tootsandthemaytals.net. Web. <http://www.tootsandthemaytals.net/linear-cd-notes/>. Consulté le 9 novembre 2016.
  4. WillieNelsonVEVO. "Willie Nelson - I'm A Worried Man Ft. Toots Hibbert." YouTube. YouTube, le 11 août 2011. Music video by Willie Nelson performing I'm A Worried Man. (C) 2005 UMG Recordings, Inc. Web. Consulté le 20 décembre 2016. <https://www.youtube.com/watch?v=bYfJInX0etk>
  5. “Willie Nelson and Friends - Outlaws & Angels”. Eagle Rock Entertainment. DVD. 2007. Consulté le 20 décembre 2016. <https://www.amazon.com/Willie-Nelson-Friends-Outlaws-Angels/dp/B0002Y13VO>
  6. “Willie Nelson and Friends - Outlaws & Angels”. Eagle Rock Entertainment. DVD. 2007. Consulté le 20 décembre 2016. <https://www.discogs.com/Willie-Nelson-Friends-Outlaws-And-Angels/release/3810153>
  7. a et b “Toots and the Maytals: Reggae Got Soul”. BBC Four (documentary). Directed by George Scott. UK. 2011. 59 min. Retrieved 15 décembre 2016. <http://www.bbc.co.uk/programmes/b00ymljb>
  8. a et b Tootsandthemaytals. "Toots & The Maytals - Reggae Got Soul - Documentary Trailer." YouTube. YouTube, 15 Aug. 2013. Web. 15 décembre 2016. <https://www.youtube.com/watch?v=SfiNMBhnd8w>
  9. “Willie Nelson and Friends - Outlaws & Angels”. Eagle Rock Entertainment. DVD. 2007. Retrieved 20 Dec 2016. <https://www.amazon.com/Willie-Nelson-Friends-Outlaws-Angels/dp/B0002Y13VO>
  10. “Willie Nelson and Friends - Outlaws & Angels”. Eagle Rock Entertainment. DVD. 2007. Retrieved 20 Dec 2016. <https://www.discogs.com/Willie-Nelson-Friends-Outlaws-And-Angels/release/3810153>

Liens externes[modifier | modifier le code]