Jeff Goldblum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeff Goldblum
Description de cette image, également commentée ci-après

Jeff Goldblum en juillet 2010

Nom de naissance Jeffrey Lynn Goldblum
Naissance (63 ans)
Pittsburgh, Pennsylvanie,
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Films notables L'Étoffe des héros
Silverado
La Mouche
Jurassic Park
Independence Day
Le Monde perdu : Jurassic Park
La Vie aquatique
Un week-end à Paris
Séries notables New York, section criminelle
Timide et sans complexe

Jeff Goldblum, né le à Pittsburgh, en Pennsylvanie, est un acteur américain.

Après quelques apparitions cinématographiques et télévisuelles, Jeff Goldblum est révélé par le film L'Étoffe des héros en 1983. Plus tard, il confirme son talent dans des rôles de scientifiques excentriques vus dans La Mouche, Jurassic Park (et sa suite Le monde perdu: Jurassic Park) et enfin Independance Day, tous des grands succès commerciaux dans la deuxième partie des années 1980 et années 1990.

De même, pendant deux saisons vers la fin des années 2000, il compte parmi les protagonistes de la série New York, section criminelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Jeffrey Lynn Goldblum est né à Pittsburgh, de Shirley et Harold Goldblum, médecin. Il a une sœur, Pamela et deux frères, Lee et Rick (décédé à 23 ans). Sa famille est juive et appartient à une synagogue orthodoxe. Son grand-père paternel, Josef Povartzik (qui adopta le nom de Goldblum), venait de Minsk, en Biélorussie, et son grand-père maternel, Samuel Louis Temeles, de Złoczów, en Ukraine.

Jeff Goldblum est parti à New York à l'âge de 17 ans pour devenir acteur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation[modifier | modifier le code]

Jeff Goldblum en 1985.

Il a dix-sept ans quand, en 1969, il entre à la Neighborhood Playhouse pour y étudier la comédie. Moins d'un an plus tard, il est remarqué par Joe Papp qui l'engage pour jouer dans le grand succès de Broadway Les Deux Gentilshommes de Vérone (en).

Il apparaît en 1975, alors qu'il est encore inconnu du public, comme figurant au milieu du petit groupe des manifestants dans l'épisode Immunité diplomatique de la cinquième saison de Columbo.

Mais il débute vraiment sa carrière sur grand écran en 1974 en interprétant un malfrat violeur dans Un justicier dans la ville. Robert Altman le dirige ensuite à deux reprises, dans California split (1974) et Nashville (1975). Deux ans plus tard, le comédien tourne, sous la direction de Woody Allen, Annie Hall, puis aborde un genre qui le rendra populaire, la science-fiction, en se retrouvant confronté à L'Invasion des profanateurs (1978) de Philip Kaufman, un cinéaste avec qui il travaillera à nouveau sur la fresque spatiale L'Étoffe des héros (1983). Deux collaborations avec Lawrence Kasdan (Les Copains d'abord en 1983 et Silverado en 1985) plus tard, Jeff Goldblum connait la célébrité dans la série télévisée Timide et sans complexe avec Ben Vereen, puis sur grand écran en se métamorphosant en insecte dans La Mouche de David Cronenberg en 1986.

Un rôle que suivent paradoxalement plusieurs années de vaches maigres pour l'acteur, qui ne reparaît réellement qu'en 1992 dans The Player de Robert Altman. En 1993, l'immense succès de Jurassic Park assied définitivement son statut de star et popularise un peu plus l'image du scientifique déjanté auquel il prêtera de nouveau ses traits dans Independence Day (1996), Le Monde perdu (1997) et Comme chiens et chats (2001), trois beaux succès au box-office.

Entre-temps, l'acteur sera passé par la comédie (Neuf mois aussi de Chris Columbus, 1995), le fantastique (Powder de Victor Salva, 1995) et le dessin animé (Le Prince d'Égypte, où il prête sa voix au personnage d'Aaron). En 2002, le drame Igby permet à Jeff Goldblum de retrouver Bill Pullman, son partenaire d’Independence Day.

Passage au second plan et retour[modifier | modifier le code]

L'acteur à Londres en septembre 2008.

Les années 2000 sont bien plus creuses, sur le plan critique comme commercial. Il peut néanmoins compter en 2002 sur le film indépendant Igby, de Burr Steers, et surtout Wes Anderson qui l'intègre dans les larges distributions de La Vie aquatique en 2004, puis dix ans plus tard de l'acclamé The Grand Budapest Hotel.

Ne parvenant pas à retrouver un rôle de premier plan au cinéma, il se tourne vers la télévision, où il a déjà fait des apparitions par le passé - en tant qu'invité des populaires sitcoms Will et Grace et de Friends. Après l'échec en 2007 de sa série policière Raines, annulée au bout de quelques épisodes, il rejoint une franchise établie en 2009 : New York, section criminelle. Pendant deux saisons, et en alternance avec un autre héros incarné par Chris Noth, il incarne le détective Zach Nichols. Par la suite, il jouera de son image soignée et excentrique dans des comédies télévisuelles, comme Glee, ou Portlandia.

L'année 2016 marquera son retour aux blockbusters : après quelques rumeurs, son retour sous les traits de David Levinson dans la suite Independence Day: Resurgence est annoncé officiellement par Roland Emmerich, avec aussi la présence de Liam Hemsworth parmi le casting. Le film sort sur le territoire français le 20 Juillet 2016[1]. Le 20 mai 2016, il est annoncé qu'il a décroché le rôle de GrandMaster dans le prochain film de la saga Thor, Thor : Ragnarok[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

C'est un pianiste de jazz amateur. Il donne occasionnellement des cours d'art dramatique.

Il a été marié de 1987 à 1990 à l'actrice Geena Davis, de 1993 à 1997 à l'actrice Laura Dern. Il a aussi été pendant quelques mois avec l'actrice Kristin Davis. Il a eu plusieurs liaisons avec des célébrités : Tania Raymonde ; Catherine Wreford, actrice ; la chanteuse Imogen Heap ; Lydia Hearst-Shaw, arrière-petite-fille du milliardaire William Randolph Hearst et fille de Patricia Hearst.

En 2009, des rumeurs ont circulé sur Internet annonçant sa mort. L'acteur a réagi avec humour, faisant un sketch lors du talk-show américain The Colbert Report (« Jeff Goldblum Will Be Missed », littéralement « Jeff Goldblum nous manquera »). Le 8 juillet 2014, Jeff Goldblum s'est fiancé avec Émilie Livingston[3],[4]. En décembre 2014, la télévision américaine annonce que celle-ci est enceinte de trois mois. Depuis le 4 juillet 2015, il est papa d'un garçon prénommé Charlie Ocean.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux Vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Richard Darbois et Bernard Lanneau sont les deux voix régulières en alternance de Jeff Goldblum.

Au Québec, il est surtout doublé par Jean-Luc Montminy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Independence Day 2 : Liam Hemsworth en héros, Jeff Goldblum de retour », sur Allociné (consulté le 4 mars 2015)
  2. « MARVEL STUDIOS OFFICIALISE CATE BLANCHETT, JEFF GOLDBLUM ET KARL URBAN POUR THOR : RAGNAROK », sur comicsblog.fr,‎
  3. « Jeff Goldblum a demandé la main de sa petite amie qui a 30 ans de moins que lui », sur jeanmarcmorandini.com,‎ (consulté le 17 juillet 2014)
  4. « Jeff Goldblum, 61 ans, fiancé à Emilie Livingston : 30 ans les séparent ! », sur purepeople.com,‎ (consulté le 17 juillet 2014)
  5. a, b, c, d, e et f « Comédiens ayant doublé Jeff Goldblum en France » sur RS Doublage, consulté le 17 février 2014
  6. a, b, c, d, e et f « Comédiens ayant doublé Jeff Goldblum au Québec. » sur Doublage.qc.ca, consulté le 14 octobre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :