Chris Pratt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pratt.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Christopher Pratt.
Chris Pratt
Description de cette image, également commentée ci-après

Chris Pratt en juillet 2014.

Nom de naissance Christopher Michael Pratt
Naissance (36 ans)
Virginia (Minnesota, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables Hot Babes
Delivery Man
La Grande Aventure Lego
Les Gardiens de la Galaxie
Jurassic World
Séries notables Everwood
Newport Beach
Parks and Recreation

Christopher « Chris » Michael Pratt, connu sous le nom de Chris Pratt est un acteur américain, né le à Virginia (Minnesota).

Il est connu grâce aux rôles qu'il incarne à la télévision comme celui de Bright Abbott dans Everwood et d'Andy Dwyer dans Parks and Recreation. Il incarne aussi des rôles secondaires au cinéma comme dans Wanted : Choisis ton destin, Le Stratège, Ten Years, Cinq ans de réflexion, Zero Dark Thirty et Her. Il joue ensuite l'un des rôles principaux des films comme les comédies déjantées Hot Babes et Delivery Man.

Sa carrière explose ensuite en 2014 lorsqu'il prête sa voix au personnage d'Emmet Brickowoski dans La Grande Aventure Lego et surtout lorsqu'il incarne Star-Lord dans le film Les Gardiens de la Galaxie. En 2015, il joue le rôle principal d'Owen Grady dans Jurassic World, quatrième volet de la saga Jurassic Park qui devient l'un des plus gros succès au box office de l'histoire du cinéma.

En 2014, il est classé second des hommes les plus sexy dans la liste « Sexiest Men Alive » par le magazine People[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Virginia dans le Minnesota aux États-Unis, Chris est l’enfant de Kathleen Louise (née Indahl), qui travaillait dans un des supermarchés Safeway, et de Daniel Clifton « Dan » Pratt, décédé en 2014, qui a travaillé dans les mines puis dans les rénovations de maisons[2],[3],[4]. Chris Pratt à également un frère. Sa mère est de descendance norvégienne tandis que son père a des ancêtres Anglais, Allemands, Suisses et Canadiens français[5],[6]. Il parle allemand couramment depuis sa scolarité[7],[8]. Chris Pratt grandit à Lake Stevens, dans l'État de Washington. Il se place cinquième lors d'un tournoi de lutte au lycée[9]. Son professeur de lutte demande alors à Pratt ce qu’il compte faire de sa vie. Il répond alors[2] :

« J’étais là : « Je ne sais pas, mais je sais que je serai célèbre et je sais que j’aurai une tonne d’argent. » Je ne savais pas comment. Je n’avais rien fait de très productif. C’était bête, comme quelqu’un qui dit « je serai probablement un astronaute ». Je suis sûr que je tomberai dans une combinaison d’astronaute et que j’irai un jour dans l’espace. »

Chris Pratt abandonne son collège communautaire à mi-chemin du premier semestre et, après avoir travaillé comme vendeur de billets et comme strip-teaseur en journée[10], il finit par devenir sans-abri à Maui dormant dans une camionnette et une tente sur la plage. Il déclare à The Independent :

« C’est un endroit génial quand on est sans-abri. On buvait et fumait de l’herbe et on travaillait très peu d’heures, juste assez pour pouvoir avoir du gaz, de la nourriture et pouvoir pêcher. »

À l’époque, il fume du cannabis et il écoute chaque jour l’album 2001 de Dr. Dre, à tel point qu’il en connaît chaque mot. Des années plus tard, en 2014[11], il chante les voix d’Eminem de la chanson Forgot About Dre pendant une interview[12].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Serveur au restaurant Shrimp Bubba Gump Company à Maui, à Hawaii, Chris Pratt est découvert sur place, à l’âge de 19 ans[4], par l’actrice-réalisatrice Rae Dawn Chong. Alors dans ses débuts, la réalisatrice lui donne un rôle dans le court-métrage d’horreur Cursed Part 3 pour lequel il part en tournage à Los Angeles[2]. L’acteur vit alors dans un van sur la plage de Maui. Chris obtient son premier vrai rôle à la télévision dans la série Everwood, où il incarne Harold Brighton « Bright » Abbott. Après des rôles secondaires dans quelques films et téléfilms sans succès comme L’Équipe extrême en 2003, The U: Uncut et Strangers with Candy en 2005. Everwood est annulée en 2006 puis Pratt rejoint le casting de Newport Beach un an plus tard pour sa quatrième saison, jouant Ché, un militant écologiste. La même année, il joue dans Walk the Talk.

Chris Pratt fait ensuite une apparition en 2008 dans le film d’action Wanted : Choisis ton destin, en tant que meilleur ami du personnage de James McAvoy[13]. Puis il est casté pour le rôle du capitaine James T. Kirk dans Star Trek de J. J. Abrams, qui est finalement échu à Chris Pine mais aussi pour le rôle de Jake Sully dans Avatar en 2009[14]. Cette seconde audition est alors humiliante pour Chris Pratt qui déclare à ce sujet : « Ils disaient qu’ils voulaient un acteur qui avait « ce truc », cette « capacité à surprendre ». Je suis rentré dans cette pièce en sachant que je n’avais pas ce truc-là et j’en suis sorti en me disant que je ne l’aurai probablement jamais[15]. » Il repense alors à ses ambitions de carrière, déclarant par la suite : « Les gens doivent bosser. Je ne voulais pas que pour moi ça soit dans un putain de restaurant[2]. »

Révélation télévisuelle et seconds rôles cinématographiques[modifier | modifier le code]

Chris Pratt à la première de Parks and Recreation en 2009.

En 2009, le rôle du crétin, mais adorable Andy Dwyer dans la série télévisée Parks and Recreation de la NBC est confié à Chris Pratt[16]. À la base destiné à être un personnage temporaire (il est crédité en tant que guest star dans toute la première saison), le personnage est si apprécié par le public que les producteurs demandent à Pratt de revenir en tant qu’acteur récurrent, pour au final intégrer complètement le casting principal de la série. Son personnage est ainsi davantage développé dès le début de la deuxième saison[17]. Il révèle cependant à la BBC quelques années plus tard qu’il se sentait « déprimé et fatigué » durant le tournage de la série, à cause des problèmes de santé liés à son surpoids[16],[18]. Malgré cela, l’acteur doit quand même grossir pour les besoins du rôle[18].

Parallèlement à la série Parks and Recreation, Pratt continue sur sa lancée au cinéma. En 2009, il joue un petit rôle dans le film horrifique Jennifer's Body aux côtés de Megan Fox et Amanda Seyfried, puis l’un des deux rôles principaux du film comique Hot Babes avec Brendan Hines et Denise Richards. Enfin, il interprète Fletcher, le fiancé du personnage d’Anne Hathaway dans le film Meilleures Ennemies .

En 2011, il joue des rôles secondaires dans deux comédies notables : (S)ex List et Une soirée d’enfer. Ces deux films sont très mal reçus par la critique et les spectateurs. Il joue aux côtés de l’actrice Anna Faris, deviendra sa femme quelques années plus tard. Il joue Scott Hatteberg en 2011 dans le film Le Stratège, avec Brad Pitt, Jonah Hill et Philip Seymour Hoffman. Avant la sortie de ce film, Pratt avait la réputation de ne savoir jouer que des personnages immatures et assez « limités ». Dans celui-ci, il a l’occasion de jouer un père et un joueur de baseball qui craint que sa carrière ne soit terminée et qui apprend à adopter une toute nouvelle position défensive pour mener à bien sa carrière. Pratt perd près de 15 kilos pour ce rôle. Il confie alors que sa perte de poids est lié à la cuisine d’Anna Faris et à un entraînement régulier[19]. Il reprend toutefois quelques kilos pour apparaître dans le film Ten Years en 2012, avec Channing Tatum, avant de reprendre du muscle pour interpréter un Navy SEAL dans Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow[18]. Acclamé, ce film est nominé pour l’Oscar du meilleur film en 2013.

Consécration[modifier | modifier le code]

Chris Pratt a refusé initialement de jouer le rôle de Peter Squill / Star-Lord dans Les Gardiens de la Galaxie des studios Marvel[20]. La directrice de casting du film, Sarah Finn, parle alors de Chris Pratt au réalisateur James Gunn, qui ne voulait plus du rôle et écartait même l'idée de l’intégrer au film. Malgré tout, Finn a organisé une rencontre entre les deux hommes. Le réalisateur décide finalement de prendre Chris pour le rôle, pensant que l'acteur était parfait pour l'incarner. Puis, Chris Pratt réussit à convaincre le directeur des studios Marvel, Kevin Feige, bien qu'ayant repris du poids pour le film comique Delivery Man avec Vince Vaughn[21], remake du film français-canadien Starbuck qui sera mal reçu par la critique mais dans lequel la performance comique de Pratt sera appréciée[22]. Ce film faisait partie d'un contrat de plusieurs films que Chris Pratt à signé avec Marvel Studios[23]. La même année, Chris apparaît dans la peau du personnage de Paul dans le film Her aux côtés de Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams, Rooney Mara et Olivia Wilde. Acclamé par les critiques[24], récompensés des dizaines de fois[25] et nominé pour l'Oscar du meilleur film[26], ce long-métrage se classe en tête de plusieurs sondages des meilleurs films de l'année 2013[27]. Habitué des seconds rôles, hormis son rôle dans Parks and Recreation, Chris Pratt n'obtenait généralement que des rôles mineurs jusqu'en 2014.

Lors de cette année là, Chris Pratt prête sa voix pour le personnage Emmet Brickowoski dans La Grande Aventure Lego. Ce film devient le troisième plus gros succès de l'année en Amérique du Nord. Puis en août sort Les Gardiens de la Galaxie qui, avec 94,3 millions de dollars récoltés dans 4080 cinémas en Amérique du Nord, se classe numéro 1 dès le week-end de sa sortie. Il devient quant à lui le plus gros succès de l'année 2014 dans ce même pays avec plus de 333 millions de dollars U.S et 774 millions au total[28]. Ces résultats font de Chris Pratt la star de deux films dans le top 3 des plus gros succès d'Amérique du Nord en 2014[29]. Les Gardiens de la Galaxie, également acclamé par les critiques, marque un véritable tournant dans la carrière de Pratt. En mars de cette même année, Chris est récompensé du CinemaCon Award de la meilleure révélation. Le 18 juillet, Chris Pratt fait la couverture d'Entertainment Weekly, où parût un "documentaire" dans lequel l'évolution de ce dernier est abordé, notamment ses nombreuses prises et pertes de poids. Il s'est lui-même moqué de son corps dans un numéro musical durant son monologue lors de l'épisode du Saturday Night Live diffusé le 27 septembre 2014 en l'honneur de sa 40e saison. Il apparaît dans le show au côté de la chanteuse Ariana Grande[30].

Confirmation[modifier | modifier le code]

Chris Pratt et d'autres acteurs du casting des Gardiens de la Galaxie pour la présentation du film au Comic-Con de San Diego en 2013.

Puis, après les succès de La Grande Aventure Lego et Les Gardiens de la Galaxie, Chris Pratt obtient un rôle dans un blockbuster très attendu. Il s'agit du film Jurassic World, dans lequel Chris interprète Owen Grady, dresseur de vélociraptors et personnage principal du film. À sa sortie en juin 2015, alors que le film aurait dû empocher entre 140 et 150 millions de dollars puis 180 selon les estimations[31], le film bat plusieurs records dont celui du meilleur démarrage de tous les temps en Amérique du Nord (208,8 millions de dollars pour son premier week-end d'ouverture) ainsi que dans le monde entier, ce dernier amassant plus de 500 millions de dollars en un week-end[32]. Avec plus de 630 millions de dollars rien qu'au box-office nord américain, Jurassic World devient le troisième plus gros succès de l'histoire du cinéma[33]'[34]. Chris est un grand fan du premier Jurassic Park qu'il appelle "mon Star Wars"[35].

Chris Pratt jouera prochainement dans la suite de Les Gardiens de la Galaxie, Les Gardiens de la Galaxie 2 ainsi que le remake des Sept Mercenaires[36]. Alors qu'il est annoncé que l'acteur jouera bel et bien dans Jurassic World 2, prévu en 2018 ou il retrouvera Bryce Dallas Howard[37], Chris Pratt tiendra aussi selon certaines rumeurs, notamment Le journal du geek, un rôle dans le prochain remake de SOS Fantômes au côté de son ami Channing Tatum[38].

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 2004 à 2006, Chris Pratt a eu une liaison avec Emily VanCamp, sa partenaire sur le tournage d'Everwood.

Il rencontre ensuite l'actrice Anna Faris sur le tournage du film Une soirée d'enfer en 2007[39]. Deux ans plus tard, le 9 juillet 2009, ils se marient à Bali[40]. Ils vivent ensemble à Hollywood Hills à Los Angeles avec leur fils, Jack, né le 25 août 2012. Lors de son passage le 5 décembre 2014 à la soirée March of Dimes, il confie que son fils est né prématurément, 2 mois avant le terme mais qu'aujourd'hui tout va très bien[41].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Chris Pratt et sa femme Anna Faris a la première du film Le Stratège en 2011.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Chris Pratt a été doublé par plusieurs comédiens. Parmi les plus fréquents, il y a Charles Pestel[44],[45], Stéphane Pouplard[46] et David Krüger[47],[48] qui l'ont doublé respectivement à trois reprises pour le premier tandis que les deux suivants l'ont doublé à deux reprises chacun.

Au Québec, Philippe Martin est la voix française régulière de l'acteur[49].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sexiest Man Alive 2014: Chris Hemsworth, Chris Pratt, Photos : People.com », sur www.people.com (consulté le 18 juillet 2015)
  2. a, b, c et d « How Chris Pratt Went from Zero to Hero » (consulté le 18 juillet 2015)
  3. « Charles William Indahl (1953-2002) - Find A Grave Memorial », sur www.findagrave.com (consulté le 18 juillet 2015)
  4. a et b Cara Buckley, « Chris Pratt Is a Superhero in 'Guardians of the Galaxy' », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  5. « Chris Pratt », sur IMDb (consulté le 18 juillet 2015)
  6. « Chris Pratt Ancestor Chart », sur famouskin.com (consulté le 18 juillet 2015)
  7. « Chris Pratt - Biography - IMDb », IMDb (consulté le 13 mars 2015)
  8. « Kino+ #50 (1/2) », Rocket Beans TV,‎ (consulté le 13 mars 2015)
  9. « Lake Stevens wrestlers try to pin down storybook ending for documentary » (consulté le 18 juillet 2015)
  10. « Journey to the Star-Lord: How Chris Pratt Became a Movie Star » (consulté le 18 juillet 2015)
  11. (en) « Forgot About Dre ft. Chris Pratt (with music) », sur youtube.com,‎ (consulté le 21 août 2015)
  12. « Watch Chris Pratt Flawlessly Rap Eminem's 'Forgot About Dre' Verse » (consulté le 18 juillet 2015)
  13. « How Chris Pratt Went from Zero to Hero » (consulté le 18 juillet 2015)
  14. « Mais qui est Chris Pratt, le héros des "Gardiens de la Galaxie" ? », sur http://www.metronews.fr/ (consulté le 19 juillet 2015)
  15. « Guardians Of The Galaxy's Chris Pratt Auditioned For Captain Kirk In Star Trek, Jake Sully In Avatar » (consulté le 19 juillet 2015)
  16. a et b « La carrière de Chris Pratt "a basculé grâce à [son] physique" » (consulté le 18 juillet 2015)
  17. « Parks and Recreation: Interviewing co-creator Mike Schur » (consulté le 18 juillet 2015)
  18. a, b et c « Chris Pratt a pesé jusqu’à 136 kg : J’étais diminué et dépressif » (consulté le 19 juillet 2015)
  19. « The Very Busy Chris Pratt on Preparing for Moneyball, Goofing in What's Your Number? and Ten Year » (consulté le 18 juillet 2015)
  20. « Les Gardiens de la Galaxie : Chris Pratt a failli renoncer au premier rôle » (consulté le 18 juillet 2015)
  21. Mike Fleming Jr, « Chris Pratt Getting Guardians of the Galaxy Lead » (consulté le 18 juillet 2015)
  22. Peter Debruge, « Film Review: 'Delivery Man' » (consulté le 21 juillet 2015)
  23. « Marvel Owns 'Parks & Rec' Star Chris Pratt Now », sur The Huffington Post (consulté le 18 juillet 2015)
  24. Her,‎ (lire en ligne)
  25. Her,‎ (lire en ligne)
  26. « PHOTOS - Her, nommé à l'Oscar du meilleur film. » (consulté le 21 juillet 2015)
  27. « 2013 Film Critic Top Ten Lists » (consulté le 21 juillet 2015)
  28. « Guardians of the Galaxy (2014) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 21 juillet 2015)
  29. « 2014 Yearly Box Office Results - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 18 juillet 2015)
  30. « Saturday Night Live : Ariana Grande et Chris Pratt très drôles dans leur vidéo promo | youbecom » (consulté le 19 juillet 2015)
  31. « Box-office US : "Jurassic World" signe le meilleur démarrage de l'histoire ! » (consulté le 18 juillet 2015)
  32. AlloCine, « Jurassic World : découvrez tous les records du film au box-office » (consulté le 18 juillet 2015)
  33. « Jurassic World (2015) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 3 août 2015)
  34. « All Time Domestic Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 3 août 2015)
  35. « How Chris Pratt Went from Zero to Hero » (consulté le 18 juillet 2015)
  36. « "Jurassic World": Chris Pratt, le nouveau beau gosse d'Hollywood (DIAPORAMA) » (consulté le 19 juillet 2015)
  37. « Jurassic World : Chris Pratt et Bryce Dallas Howard retrouveront les dinosaures en juin 2018 ! », sur Geeks and Com' (consulté le 3 août 2015)
  38. « Ghostbusters, le reboot avec Channing Tatum et Chris Pratt n’est pas mort ! », sur Le Journal du Geek (consulté le 3 août 2015)
  39. www.20minutes.ch, 20 Minutes, 20 Min, www.20min.ch, « 20 minutes - Chris Pratt: son coup de foudre pour Anna Faris - People » (consulté le 18 juillet 2015)
  40. « PHOTOS - Anna Faris et Chris Pratt se sont mariés à Bali le 9 juillet 2009 » (consulté le 18 juillet 2015)
  41. « Chris Pratt version papa : Il évoque son fils de 2 ans, né prématuré... » (consulté le 18 juillet 2015)
  42. Émilie Bablée, « Chris Pratt est le Star-Lord de Guardians of the Galaxy, yeah ! », Cinemovies,‎ (consulté le 20 mai 2013)
  43. Il est d'usage que les acteurs jouant leur propre rôle dans un film soient crédités sous l'appellation « lui-même », toutefois lorsque Chris Pratt apparaît sous son propre nom, ceci est dans le but d'établir clairement qu'il interprète un personnage fictionnel et non sa propre personne.
  44. a, b et c « Comédiens ayant doublé Chris Pratt en France », sur Doublagissimo.
  45. a et b « Doublages effectués par Charles Pestel » sur La Tour des Héros
  46. a, b et c « Comédiens ayant doublé Chris Pratt en France », sur RS Doublage.
  47. a et b « Doublages effectués par David Krüger » sur La Tour des Héros
  48. a, b, c et d Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  49. a, b, c et d « Comédiens ayant doublé Chris Pratt au Québec » sur Doublage.qc.ca (consulté le 4 janvier 2016).
  50. http://www.dsd-doublage.com/S%E9ries/Parks%20and%20Recreation.html
  51. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1328_my+movie+project
  52. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1851_grande+aventure+lego

Liens externes[modifier | modifier le code]