Automoto (émission de télévision)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Automoto
Logo de l'émission.
Logo de l'émission.

Genre Magazine sportif
Création Jacques Bonnecarrère
Jean-Pierre Chapel
Georges de Caunes
Jacques Villa
Réalisation Jacques Villa (anciennement)
Présentation Denis Brogniart
Jean-Pierre Gagick
Jérôme Chont
Ancienne présentation Jacques Bonnecarrère
Jean-Pierre Chapel
Jean-Louis Moncet
Pierre Van Vliet
Marc Minari
Thomas Sénécal
Guillaume Lacroix
Céline Géraud
Yves Géniès
Julien Fébreau
Marion Jollès
Adrien Paviot
Musique Benjamin Salem (2013-2018)
Tiery-F (2013-2018)
Jocelyn Moze & Jérôme Riera (depuis 2018)
Éditeur/Producteur : Kaptain (depuis 2013)
Thème du générique "Dream Day" (2013-2018)
"Let's Go Now" (depuis 2018)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 45 (2019)
Production
Lieu de tournage Studio de Boulogne (92)
Durée 38 minutes
Production TF1
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion
Public conseillé Tout public
Site web Auto-moto sur TF1

Automoto est une des premières émissions de télévision françaises hebdomadaires consacrées à l'automobile et à la moto diffusée sur la chaîne généraliste française TF1.

Historique[modifier | modifier le code]

Automoto est la plus ancienne émission de TF1, et est une des émissions de télévision bénéficiant de la plus grande longévité dans le PAF, après Le Jour du Seigneur et Des chiffres et des lettres (en dehors du journal télévisé), mais juste devant Thalassa.

Elle a été créée le par Jacques Bonnecarrère, Jean-Pierre Chapel, Georges de Caunes et Jacques Villa sous le nom de Auto-moto 1, reformatée par Charles Villeneuve en 2004. Elle est diffusée le dimanche de 10 h 10 à 10 h 50. En 1987 elle rejoint la grille du dimanche matin[1].

Présentation de l'émission[modifier | modifier le code]

Présentation de la Ferrari 488 Pista au Mondial de l'auto 2018 par Jean-Pierre Gagick pour Automoto

La quotidienne dominicale est présentée par Céline Géraud de 2007 à 2008, puis Jérôme Chont, et Marion Jollès depuis 2005.

Elle est ensuite présentée par le duo Denis Brogniart et Marion Jollès du 11 mars 2012 à juin 2013, puis par Denis Brogniart seul à partir de la rentrée 2013, remplacé ponctuellement par Marion Jollès ou Jean-Pierre Gagick (depuis septembre 2006).

La maison Automoto[modifier | modifier le code]

À partir d'octobre 2018, l'émission télévisée s'installe dans l'enceinte du circuit de Mortefontaine pour réaliser ses essais comparatifs automobiles sur le circuit routier[2]. L'émission installe une base permanente dans un bâtiment renommé « La maison Automoto » pour y réaliser ses émissions studios avec Jean-Pierre Gagick[3] à la présentation en alternance avec Denis Brogniart, Jérôme Chont pour les essais et comparatifs, Anthony Beltoise qui réalise les essais chronométrés sur le circuit et Olivier Vitart, responsable du centre de formation de Mortefontaine, appelé le « tonton technique », pour les conseils et explications techniques. À cette occasion l'émission change de logo, avec les lettres « AM » en jaune sur fond noir.

Classement[modifier | modifier le code]

McLaren Senna, 1re du classement

À l'image de l'émission Top Gear diffusée sur RMC Découverte, les essais comparatifs chronométrés sont réalisés sur un même tracé, le circuit routier de l'Utac Ceram pour Automoto, permettant d'établir un plan d’égalité entre les automobiles et un classement général[4].

Classement général
Position Temps Voiture Conditions météo
1re min 24 s 703 Drapeau : Royaume-Uni McLaren Senna sec
2e min 25 s 818 Drapeau : Allemagne Porsche 911 GT2 RS sec
3e min 27 s 109 Drapeau : Royaume-Uni McLaren 720S sec
4e min 27 s 201 Drapeau : Royaume-Uni McLaren 600LT sec
5e min 29 s 391 Drapeau : Allemagne Audi R8 sec
6e min 31 s 927 Drapeau : Allemagne Porsche 911 Carrera 4S (992) sec
7e min 33 s 071 Drapeau : Royaume-Uni Mercedes-AMG GT R sec
8e min 33 s 482 Drapeau : Japon Honda NSX sec
9e min 34 s 219 Drapeau : Royaume-Uni Jaguar F-Type SVR sec
10e min 34 s 346 Drapeau : Italie Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio sec
11e min 34 s 890 Drapeau : Italie Lamborghini Urus sec
12e min 35 s 748 Drapeau : Allemagne BMW M2 Compétition sec
13e min 35 s 803 Drapeau : Italie Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio humide
14e min 36 s 132 Drapeau : Allemagne Mercedes GLC 63S AMG humide
15e min 36 s 966 Drapeau : France Toyota GR Supra sec
16e min 37 s 109 Drapeau : France Alpine A110 sec
17e min 37 s 644 Drapeau : Allemagne Mercedes-AMG C63 S sec
18e min 37 s 662 Drapeau : France Porsche 718 Cayman T sec
19e min 38 s 832 Drapeau : Allemagne Porsche 718 Cayman sec
20e min 39 s 155 Drapeau : États-Unis Ford Mustang GT 5.0 sec
21e min 39 s 214 Drapeau : Italie Alfa Romeo 4C sec
22e min 40 s 082 Drapeau : Allemagne Volkswagen Golf R sec
23e min 40 s 729 Drapeau : Royaume-Uni Range Rover Sport SVR sec
24e min 41 s 335 Drapeau : Japon Subaru WRX STI sec
25e min 42 s 369 Drapeau : États-Unis Ford Fiesta ST sec
26e min 42 s 372 Drapeau : Allemagne Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid humide
27e min 42 s 401 Drapeau : France Renault Mégane RS sec
28e min 42 s 534 Drapeau : France Peugeot 308 GTi sec
29e min 43 s 280 Drapeau : Allemagne Volkswagen Golf GTi sec
30e min 44 s 284 Drapeau : Royaume-Uni Mini John Cooper Works sec
31e min 45 s 254 Drapeau : Allemagne Volkswagen Polo GTi sec
32e min 45 s 983 Drapeau : Allemagne BMW M5 Competition humide
33e min 58 s 732 Drapeau : Japon Suzuki Swift Sport humide
34e min 1 s 447 Drapeau : Italie Abarth 595 humide
35e min 2 s 192 Drapeau : Allemagne Volkswagen up! GTi humide

Logos[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1986 et 1996 l'émission a reçu un 7 d'or de la meilleure émission sportive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Télévision de 1983 à 1993: chronique des programmes et de leur public, Régine Chaniac, 1994
  2. « TF1 : le Centre d'Essais de Mortefontaine nouvelle base permanente de l'émission AutoMoto », sur https://parisautoevents.com, (consulté le 21 octobre 2018)
  3. Patrick Cabannes, « Automoto s’offre un lifting sur TF1 », Le Figaro,
  4. Patrick Cabannes, « Automoto. « Plus aucune voiture ne sera avantagée » », Le Figaro TV Mag,

Liens externes[modifier | modifier le code]