Parc André-Citroën

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc André-Citroën
Image illustrative de l’article Parc André-Citroën
Promenade dans le parc.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Arrondissement 15e
Quartier Javel
Superficie 14 hectares
Histoire
Création 1986
Accès et transport
Gare (RER)(C) Pont du Garigliano, Javel
Métro (M)(10) Javel - André Citroën
Tramway (T)(3a) Pont du Garigliano
Bus (BUS) RATP 30 42 88 169
Localisation
Coordonnées 48° 50′ 28″ nord, 2° 16′ 29″ est

Géolocalisation sur la carte : 15e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 15e arrondissement de Paris)
Parc André-Citroën

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Parc André-Citroën

Le parc André-Citroën est un jardin public situé sur la rive gauche de la Seine.

Situation et desserte[modifier | modifier le code]

Le parc André-Citroën se trouve au 2, rue de la Montagne-de-la-Fage, dans le 15e arrondissement de Paris. Il est desservi par la ligne (M)(10) (station Javel - André Citroën) et par la ligne (M)(8) (stations Lourmel et Balard), le RER C (gare du Pont du Garigliano et gare de Javel), la ligne de tramway T3a (station Pont du Garigliano) et par les lignes 30, 42, 88 du réseau de bus RATP et 169 du réseau de bus RATP.

Historique[modifier | modifier le code]

Le parc a été créé au début de 1986 et inauguré en 1992 sur le site de l’ancienne usine Citroën, dans le quartier de Javel du 15e arrondissement de Paris; il est bordé de logements et de bâtiments tertiaires.

10 100 m² supplémentaires qui auraient été planifiés depuis 1986[1], ont été ouverts au public en été 2014, face à l'Hôpital Georges-Pompidou. La nouvelle parcelle accroît les espaces de détente et intègre des nouvelles installations dédiées aux enfants et adolescents[2].

En juillet 2015, les jardins blanc et noir ont été renommés Caroline Aigle[3] et Eugénie-Malika Djendi[4], respectivement, en hommage aux deux combattantes françaises.

En 2019, un Monument aux Morts en Opérations extérieures (OPEX) sera installé à l'intérieur du parc, au jardin Eugénie-Djendi (jardin noir)[5].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

L’intérieur d’une des deux grandes serres.

Les maîtres d’œuvre du parc sont les paysagistes Gilles Clément, Allain Provost et les architectes Patrick Berger, Jean-François Jodry et Jean-Paul Viguier.

Le parc, descendant en pente douce vers la Seine, s’étend sur 14 hectares au bord de la Seine et abrite une végétation luxuriante et des scénographies aquatiques. Il est parcouru, en diagonale, par une ligne droite de 800 m, dont le paysage est varié : franchissement de pièces d'eau, pelouses, bambouseraie, escaliers, etc.

Il y a deux grandes serres, au nord-est, entourant des jets d’eau ; l’une abrite des plantes exotiques et, l’autre, des plantes méditerranéennes. La serre de l’orangerie est disponible à la location[6].

Une île artificielle, en contre-bas, est plantée, également, de bois de bambous.

La circulation automobile, le long de la Seine, passe par le souterrain Citroën-Cévennes, d'une longueur de 440 mètres ; la voie du RER C est aérienne.

Activités[modifier | modifier le code]

Plusieurs jardins à thèmes, appelés « jardins sériels », composent la bordure nord, réunissant les évocations d'une planète, d'une couleur, d'un jour de la semaine, d'un sens et d’un numéro atomique.

Système analogique en relation au mouvement[7]
Jardin Relation avec l'eau Métal Couleur Sens Planète Jour
1 Jardin noir (Eugénie Djendi) La mer Plomb 82 Noir (instinct) Saturne Samedi
2 Jardin bleu La pluie Cuivre 29 Bleu Odorat Vénus Vendredi
3 Jardin vert La fontaine Étain 50 Vert Ouïe Jupiter Jeudi
4 Jardin orange Le ruisseau Mercure 80 Orange Toucher Mercure Mercredi
5 Jardin rouge La cascade Fer 26 Rouge Goût Mars Mardi
6 Jardin argenté La rivière Argent 47 Argenté Vue Lune Lundi
7 Jardin doré (Le cadran solaire) Or 79 Doré 6e sens Soleil Dimanche

[Lequel ?]Dans le jardin doré se trouve un cadran solaire de style moderne, décoratif car situé à l'ombre.

Le ballon captif[modifier | modifier le code]

Un ballon captif, s'élevant à 150 m, rebaptisé Ballon Generali (anciennement Fortis, Eutelsat, Air de Paris) offre une vue panoramique de Paris à trente passagers ; la couleur de son illumination varie selon le taux de pollution et la qualité de l'air[8].

Entretien[modifier | modifier le code]

Depuis son inauguration en 1992, les installations du parc endurent une dégradation progressive. De nombreuses causes sont énumérées, notamment une fréquentation bien supérieure aux estimations de l'époque et une conception exigeant d'un entretien onéreux[9].

Des travaux de rénovation ont été premièrement lancés en 2009, mais, en 2014, 6 000 m² du parc restaient toujours inaccessibles[9].

En , le compte rendu du Conseil de quartier Citroën-Boucicaut indique que « l’entretien du parc André Citroën n’est plus fait depuis huit ans : serres fermées, bassins vides, passerelles fermées » ; l'adjoint au maire du 15e, chargé du quartier, affirme que « le parc André Citroën est un grand espace devenu vétuste[10] ».

Un nouvel projet de rénovation fut annoncé pour commencer en 2015, au budget de 3.7 millions d’euros. D’après un rapport de novembre 2017, de nombreux travaux étaient toujours en cours de finition ou avaient été repoussés, dont les études pour renouveler le Grand Canal et les 18 fontaines sériels[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le parc André-Citroën enfin terminé », , consulté le 21 juin 2019
  2. Mairie de Paris, « Parc André-Citroën » (consulté le 21 juin 2019)
  3. « Inauguration du jardin Caroline Aigle », (consulté le 21 juin 2019)
  4. « Inauguration du jardin Eugénie-Malika Djendi », (consulté le 21 juin 2019)
  5. « Le monument aux morts en opex sera prêt pour l'automne prochain », (consulté le 21 juin 2019)
  6. Mairie de Paris, « Comment organiser une réception ou participer à un événement », (consulté le 21 juin 2019)
  7. Gilles Clément, Le Jardin en mouvement : sens et tonka, p. 190.
  8. « Pourquoi le ballon change-t-il de couleur ? », sur www.ballondeparis.com (consulté le 18 novembre 2009).
  9. a et b Anne-Marie Leca, « Parc André Citroën : Grand Canal À L’abandon Et Rénovation Interminable », (consulté le 21 juin 2019)
  10. [PDF]« Compte-rendu du Conseil de quartier Citroën/Boucicaut », sur api-site.paris.fr, (consulté le 21 juin 2019)
  11. « L’essentiel Du CQ Citroën/Boucicaut Du 17 Novembre 2017 », (consulté le 21 juin 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]