Millie Bobby Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Millie et Brown.
Millie Bobby Brown
Millie Bobby Brown by Gage Skidmore.jpg

Millie Bobby Brown le ,
au centre de conférences de Phoenix,
lors de la Phoenix Fan Fest 2016
(Phoenix, Arizona, États-Unis).

Biographie
Naissance
Autres noms
Millie Brown
Nationalités
Activité
Père
Robert Brown
Mère
Kelly Brown
Fratrie
Paige Brown
Charlie Brown
Ava Brown

Millie Bobby Brown est une actrice britannique de séries télévisées, née le à Marbella, en Espagne. Elle est surtout connue pour son rôle dans la série Stranger Things, dans laquelle elle joue le personnage de Onze / Elfe / Jane Ives.

Biographie[modifier | modifier le code]

Millie Bobby Brown naît le [1],[2],[3],[4] à Marbella[5],[6],[7],[8], près de[9] Malaga[10], dans le Sud de l'Espagne[11]. Ses parents, Kelly et Robert Brown, sont britanniques[12],[13]. Son père est un agent immobilier[4],[7]. Elle est la troisième d'une fratrie de quatre[4] : elle a une sœur aînée, Paige ; un frère aîné, Charley, dit Charlie, né le (19 ans)[14] ; et une sœur plus jeune, Ava[7],[15].

Tendre enfance[modifier | modifier le code]

À l'âge de quatre ans[16], Millie Bobby Brown quitte Marbella pour une autre station balnéaire : Bournemouth, dans le Dorset, au sud de l'Angleterre[15]. Elle est alors scolarisée à la Pokesdown Community Primary School, l'école primaire de Pokesdown, un quartier de Bournemouth[15]. À cinq ans, elle est figurante dans la crèche vivante représentée à son école[15].

En , âgée de huit ans, elle quitte Bournemouth pour Orlando, en Floride[15],[11],[4], où ses parents ouvrent une entreprise de blanchiment dentaire[16],[12]. Depuis sa tendre enfance, Millie Bobby Brown aime chanter[16] et préfère regarder des films musicaux — tels Bugsy Malone, Annie, Moulin Rouge et Chicago — que des dessins animés. Aussi son père lui suggère-t-il, un samedi où elle s'ennuyait[16], de suivre des cours d'arts de la scène[12],[15]. Elle s'inscrit alors dans une école pluridisciplinaire et y apprend le théâtre, la danse et le chant, quatre heures par semaine, les samedis[12],[16],[15],[4]. L'école présente régulièrement des spectacles[16]. Lors de l'un d'eux, un agent la repère[16],[15]. Convaincu qu'elle pourrait devenir l'un des meilleurs enfants acteurs d'Hollywood, il persuade ses parents de quitter Orlando pour Los Angeles, en Californie[15].

En une semaine, elle obtient plusieurs rendez-vous avec des agences de talents qui lui proposent toutes de la représenter[16]. Mais ses parents préfèrent signer avec Melanie Greene, l'agent de David Duchovny, Michael Sheen, Natascha McElhone et Paul Bettany, qui leur a été présentée par un ami[16]. Millie Bobby Brown fait alors le tour des auditions[16] et ne tarde pas à décrocher un rôle pour la télévision.

Carrière[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Millie Bobby Brown commence sa carrière à la télévision en dans un épisode de Once Upon a Time in Wonderland, une série dérivée de Once Upon a Time ; elle interprète Alice enfant[4],[1]. En , elle obtient son premier rôle régulier[17] : celui de Madison O'Donnell[18] dans la série télévisée américano-britannique Intruders[17],[19]. Son interprétation est remarquée : elle retient notamment l'attention de Stephen King qui décrit son apparition comme « terrific » sur Twitter[20],[21]. Mais la BBC décide l'arrêt de la série au terme de la première saison[17]. Millie Bobby Brown tente alors de poursuivre sa carrière en acceptant des rôles d'invitée[17], aux cachets peu lucratifs[16] : elle apparaît ainsi, le temps d'un épisode, dans NCIS[4] puis, en , dans Modern Family et Grey's Anatomy[4],[1]. Elle est auditionnée pour The Boss de Ben Falcone[22] ainsi que pour The BFG de Steven Spielberg[12], mais elle n'est pas retenue[23]. La situation financière de ses parents, qui se sont endettés pour aménager à Los Angeles, se dégrade et, l'été 2015, la famille doit s'en retourner à Bournemouth et y être hébergée par une tante[16],[17],[15].

Le , Netflix annonce qu'elle a été retenue pour figurer au casting de Stranger Things[20]. Diffusée sur Netflix en juillet 2016, elle y joue le personnage d'Eleven[24] (« onze », dans la version française)[25]. Avec ce personnage, « non seulement un des plus importants dans la série, mais aussi un des plus appréciés par le public et la critique »[26], elle accède à une relative notoriété.

Le , le magazine américain Variety révèle qu'elle a signé un contrat avec l'agence de talents William Morris Endeavor (WME)[27]. En , elle apparaît dans le clip Find Me de Sigma ft. Birdy[28] ainsi que dans une série de spots publicitaires pour Citigroup[29]. Le , au siège des Nations Unies à New York, elle coprésente la soirée commémorative du 70e anniversaire du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) ; elle y interviewe l'ancien footballeur international britannique David Beckham[30].

En , elle apparaîtra pour la première fois dans un long métrage : Godzilla: King of Monsters, la suite de Godzilla de Gareth Edwards, sorti en [31],[32],[33].

Modeuse et modèle[modifier | modifier le code]

Millie Bobby Brown est présentée comme une modeuse[34]. Le magazine Vogue[35],[36] et sa déclinaison, Teen Vogue[37], ont célébré le 13e anniversaire de l'actrice en consacrant un article à son style vestimentaire, considéré comme influençant celui des préadolescentes de la génération Y.

Au début du mois d', So It Goes, un semestriel britannique, est le premier magazine[38],[39],[40] à lui consacrer l'une de ses couvertures[41],[42]. D'autres couvertures suivront : celle d'Interview, fin , puis celle de Dazed en [43]. Le , elle figure pour la première fois en couverture d'un magazine francophone : l'hebdomadaire français Stylist[44].

Le , Raf Simons, directeur de la création de Calvin Klein, annonce qu'elle est l'une des quinze égéries de la première collection de Calvin Klein by Appointment, le nouveau service d'accessoires et de vêtements féminins sur-mesure de la marque[4],[45] puis, en , l'une de Converse pour la campagne publicitaire Foverer Chuck[46]. Le , l'édition américaine du magazine féminin Elle annonce qu'elle a signé un contrat avec avec l'agence de mannequins IMG Models[47],[46].

Réception[modifier | modifier le code]

Pierre Langlais, de Télérama, trouve Millie Bobby Brown « remarquable dans le rôle d'Eleven »[48]. Marjolaine Boutet, enseignante-chercheuse en histoire contemporaine à l'université d'Amiens (Picardie – Jules-Vernes) et spécialiste des séries télévisées, la considère comme « la vraie révélation de la série »[49], opinion partagée par Justine Feutry, du Figaro Madame, qui s'interroge : « Millie Bobby Brown est-elle la nouvelle Natalie Portman ? »[50].

Réseaux sociaux[modifier | modifier le code]

Millie Bobby Brown a des comptes publics sur Instagram, Snapchat et Twitter depuis fin [51]. Elle a déclaré au magazine Dazed que le , jour de la sortie de la première saison de Stranger Things, le nombre de ses abonnés (followers) sur Instagram s'est accru de seconde en seconde, passant de 25 à 1,4 millions[52]. Pour Justine Feutry, du Figaro Madame, elle « maîtrise (...) l'art de la communication sur les réseaux sociaux »[50].

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Le , l'Internet Movie Database annonce qu'en nombre de vues, la page dédiée à Millie Bobby Brown a été la troisième page personnelle la plus consultée sur la base de données en 2016[53].

Elle figure sur la liste de douze « personnalités de l'année 2016 » (NME People of the Year 2016) publiée le par le New Musical Express[54]. Elle figure également sur la liste des cinq nommés par le magazine musical britannique pour les NME Awards 2017 dans la catégorie « héros de l'année » (Hero of the Year)[55].

Elle a été nommée :

Polémiques[modifier | modifier le code]

En , Millie Bobby Brown est au cœur d'une polémique après que The Hollywood Reporter a révélé que son père avait demandé 100 000 dollars à des agences de talents pour la représenter, contrairement aux usages de la profession[60],[61].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Millie Bobby Brown est de nationalité britannique[5]. Elle a déclaré avoir appris elle-même l'accent américain en regardant Disney Channel[5]. Elle est instruite à domicile[5].

Alors que les gaufres Eggo de Kellogg's sont le mets préféré d'Eleven (Onze), son personnage dans la série Stranger Things, elle a déclaré ne pas en raffoler[62].

Le [63], elle a révélé être une supportrice du Liverpool FC, comme son frère et son père[64] ; le , elle se rend pour la première fois à Anfield[65].

En , elle confesse à Stephen Colbert avoir peur des requins et du noir[66],[67].

Elle s'est liée d'amitié avec la jeune danseuse américaine Maddie Ziegler[68].

Elle réside actuellement à Los Angeles[15],[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Clip-vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marion B., « Stranger Things : Eleven, qui est Millie Bobby Brown, l'interprète de la jeune héroïne ? », sur Melty,‎ (consulté le 8 mars 2017).
  2. « Millie Bobby Brown », sur Première (consulté le 24 mars 2017).
  3. « Millie Bobby Brown », sur Télé Loisirs (consulté le 24 mars 2017).
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j « Millie Bobby Brown », sur Voici (consulté le 8 mars 2017).
  5. a, b, c et d (en) Leanne Bayley, « 15 facts about Millie Bobby Brown from Stranger Things », sur Glamour,‎ (consulté le 14 mars 2017).
  6. (en) Emma Brown, « The young phenomenon », sur Interview,‎ (consulté le 24 mars 2017).
  7. a, b et c (en) Caroline Graham, « Defeated, flat broke... but we risked it all to make our girl a star : parents of brit actress, 12, who outshone Winona Ryder in Netflix hit sold everything to help her achieve her Hollywood dream », sur Daily Mail,‎ (consulté le 12 janvier 2017).
  8. (es) Pablo Scarpellini, « Millie Bobby Brown, la niña marbellí que es fenómeno en Stranger Things », sur El Mundo,‎ (consulté le 24 mars 2017).
  9. (es) Juan José Madueño, « Millie Bobby Brown, la pequeña estrella marbellí que está conquistando Hollywood », sur ABC de Sevilla,‎ (consulté le 24 mars 2017).
  10. (en) Pandora Sykes, « Stranger things : how Millie Bobby Brown became fashion's new favourite », sur The Sunday Times (Royaume-Uni),‎ (consulté le 24 mars 2017).
  11. a et b (en) Adela Ryle, « 21 essential facts about Stranger Things star Millie Bobby Brown », sur The Daily Mirror,‎ (consulté le 31 juillet 2016).
  12. a, b, c, d et e (en) Alice Vincent, « Eleven out of 10 : Stranger Thing star Millie Bobby Brown charmed the world », sur The Daily Telegraph,‎ (consulté le 17 mars 2017).
  13. (en) Vanessa Lawrence, « Like Eleven, Millie Bobby Brown can be very badass », sur W,‎ (consulté le 10 janvier 2017).
  14. (en) Paige Brown (@paigeb27), « Happy birthday to my main man Charley B. », sur Twitter,‎ (consulté le 26 mars 2017)  :
    tweet de Paige Brown souhaitant un joyeux anniversaire à son frère Charley pour les 19 ans de celui-ci.
  15. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) Tom Leonard, « Millie Bobby Brown : from Bournemouth to Beverly Hills! », sur Daily Mail,‎ (consulté le 13 mars 2017).
  16. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) Dominic Midgley, « Millie Bobby Brown : the British schoolgirl who has taken Hollywood by storm », sur Daily Express,‎ (consulté le 26 mars 2017).
  17. a, b, c, d et e « Stranger Things : qui est la petite Millie Bobby Brown (Eleven) ? », sur Première,‎ (consulté le 15 mars 2017).
  18. (en) Madison O'Donnell sur l’Internet Movie Database (consulté le 15 mars 2017).
  19. « Stranger Things’ Millie Bobby Brown on Playing Eleven, Her Love-Hate Relationship With Scary Movies, and Acting Without Speaking », sur Vulture (consulté le 22 juillet 2016)
  20. a et b (en) Karen Barragan, « Worldwide search discovers young ensemble cast to star in new original Netflix series Stranger Things : Finn Wolfhard, Millie Brown, Gaten Matarazzo, Caleb McLaughlin, Noah Schnapp, Natalia Dyer and Charlie Heaton join drama series written and directed by the Duffer brothers », sur Netflix,‎ (consulté le 13 mars 2017).
  21. (en) Stephen King, tweet,‎ (consulté le 13 mars 2017).

    Millie Brown, the girl in INTRUDERS, is terrific. Is it my imagination, or are child actors a lot better than they used to be?

    — Stephen King

    « Millie Brown, la fille dans Intruders, est formidable. Est-ce mon imagination, ou les enfants acteurs sont-ils bien meilleurs qu'auparavant ? »

  22. (en) Dami Lee, « Six things we learned from the Stranger Things panel at New York Comic Con », sur The Verge,‎ (consulté le 18 mars 2017).
  23. (en) Billie J. D. Porter, « We Skyped all the kids from Stranger Things », sur Dazed Digital,‎ (consulté le 18 mars 2017).
  24. (en) Eleven sur l’Internet Movie Database (consulté le 25 mars 2017).
  25. François Coulaud, « Stranger Things : Millie Bobby Brown sera là en saison 2 », sur Téléstar,‎ (consulté le 25 mars 2017).
  26. Kazzie Charbonneau, « 16 raisons pour lesquelles Millie Brown alias “Eleven” est vraiment badass : l'actrice de 12 ans, qui incarne Eleven dans Stranger Things, a toute une carrière devant elle », sur Le Journal de Montréal,‎ (consulté le 19 mars 2017).
  27. (en) Elizabeth Wagmeister, « Stranger Things star Millie Bobby Brown signs with WME », sur Variety,‎ (consulté le 19 mars 2017).
  28. (en) Jon Blistein, « See Stranger Things star Millie Bobby Brown in vibrant new Sigma video », sur Rolling Stone (consulté le 14 avril 2017).
  29. (en) Jennifer Bombardier (Citigroup), « Citi launches digital campaign to spark a nationwide conversation about money », sur Business Wire,‎ (consulté le 14 mars 2017).
  30. Georgina Thompson et Melanie Sharpe, « Un parterre de stars pour les 70 ans de l'UNICEF », communiqué de presse, sur Fonds des Nations unies pour l'enfance,‎ (consulté le 9 mars 2016)
  31. Élodie Bardinet, « Millie Bobby Brown, de Stranger Things à Godzilla 2 : l'interprète d'Eleven vient de rejoindre Godzilla: King of Monsters », sur Première,‎ (consulté le 9 mars 2017).
  32. (fr) « Millie Bobby Brown de "Stranger Things" va jouer dans "Godzilla 2" », LCI,‎ (lire en ligne)
  33. (fr) « Godzilla 2 : Millie Bobby Brown de Stranger Things au casting », Actu Ciné : Films, Séries, Blockbusters,‎ (lire en ligne)
  34. Justine Rossius, « Millie Bobby Brown, de Stranger Things devient égérie Calvin Klein ! », sur Flair,‎ (consulté le 26 mars 2017).
  35. (en) Manon Garrigues (trad. du français par Mini Smith), « Why Millie Bobby Brown is your new style icon », sur Vogue,‎ (consulté le 26 mars 2017) :
    l'article est une traduction du suivant.
  36. Manon Garrigues, « Bon anniversaire Millie Bobby Brown ! : voici pourquoi elle attire déjà le monde de la mode », sur Vogue (consulté le 26 mars 2017).
  37. (en) Avery Matera, « Millie Bobby Brown's 12 best outfits : in celebration of her 13th birthday », sur Teen Vogue,‎ (consulté le 26 mars 2017).
  38. (en) Emma Spedding, « Millie Bobby Brown lands her first magazine cover, proving that the Stranger Things star is fast-becoming a fashion favourite », sur The Daily Telegraph,‎ (consulté le 13 mars 2017).
  39. (en) Avery Matera, « Millie Bobby Brown covers So It Goes magazine : the Eleven takeover continues », sur Teen Vogue,‎ (consulté le 28 mars 2017).
  40. « Stranger Things : Millie Bobby Brown décroche sa première couverture ! », sur Melty Fashion,‎ (consulté le 28 mars 2017).
  41. (en) Lauren Dukoff (photographe), « Milly Bobby Brown », So It Goes, no 8,‎ (lire en ligne).
  42. (en) Couvertures des numéros, sur So It Goes (consulté le 28 mars 2017) :
    les trois autres couvertures alternatives du no 8 de So It Goes sont consacrées respectivement à Mark Ruffalo, à Tom Craig et à Abbey Lee Kershaw.
  43. http://www.dazeddigital.com/artsandculture/article/33828/1/winter-2016
  44. « Millie Bobby Brown, pur produit de la pop », Stylist, no 159,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  45. « Millie Bobby Brown est la nouvelle égérie de Calvin Klein », sur Vanity Fair,‎ (consulté le 18 mars 2017).
  46. a et b Laura Meyer, « Millie Bobby Brown s'associe à Converse et signe avec IMG Models : l'actrice de la série culte Stranger Things enchaîne les contrats mode pour notre plus grand plaisir », sur Grazia,‎ (consulté le 9 mars 2017).
  47. (en) Faran Krentcil, « Millie Bobby Brown signs with modeling agency : the 12-year-old is with IMG — home of Gigi, Bella, and Karlie », sur Elle,‎ (consulté le 9 mars 2017).
  48. Pierre Langlais, « Stranger Things sur Netflix, un bel hommage au cinéma des années 1980 », sur Télérama,‎ (consulté le 18 mars 2017).
  49. Marjolaine Boutet, « Stranger Things, nostalgie référencée », sur Le Monde des séries,‎ (consulté le 18 mars 2017).
  50. a et b Justine Feutry, « Stranger Things : Millie Bobby Brown est-elle la nouvelle Natalie Portman ? », sur Figaro Madame,‎ (consulté le 18 mars 2017).
  51. Vincent Manilève, « Stranger Things et la fabrique des enfants les plus cools d'Amérique », sur Slate,‎ .
  52. (en) Colleen Nika, « Millie Bobby Brown : true heroine », sur Dazed Digital,‎ (consulté en 28 mars année 2017).
  53. (en) Emily Glassman, « IMDb announces the Top 10 Stars and the Top 10 Breakout Stars of 2016 as determined by page views », communiqué de presse du , sur Internet Movie Database (consulté le 18 mars 2017).
  54. (en) Barry Nicolson, « NME People of the Year 2016 : Millie Bobby Brown », sur New Musical Express,‎ (consulté le 13 mars 2017).
  55. (en) Andrew Trendell, « VO5 NME Awards 2017 – see the full winners' list », sur New Musical Express,‎ (consulté le 14 février 2017).
  56. (en) « People's Choice Awards 2017 : full list of winners », sur People's Choice,‎ (consulté le 14 mars 2017).
  57. (en) « Never mind Oscar. Here's the 2017 Fanfiora Chainsaw Awards nominees ballot! », sur Fangiora,‎ (consulté le 21 mars 2017).
  58. (en) Dave McNary, « Rogue One, Walking Dead lead Saturn Awards nominations », sur Variety,‎ (consulté le 21 mars 2017).
  59. (en) « The 23rd annual Screen Actors Guild Awards », sur Screen Actors Guild Awards,‎ (consulté le 23 mars 2017).
  60. (en) Borys Kit et Matthew Belloni, « Stranger Things star's father demands cash from agents to represent her (exclusive) », sur The Hollywood Reporter,‎ (consulté le 13 mars 2017).
  61. Claire Lebreton, « Millie Bobby Brown de Stranger Things au cœur d'une polémique », sur L'Internaute,‎ .
  62. (en) Kim Renfro, « The Stranger Things actress behind Eleven doesn't love eating tons of Eggo waffles », sur Business Insider,‎ (consulté le 19 mars 2017).
  63. (en) Lorna Hughes, « Stranger Things : guess which member of the cast is a big LFC fan... », sur Liverpool Echo,‎ (consulté le 21 mars 2017).
  64. (en) Chris Shaw, « Stranger Things star : why I love Liverpool FC », sur Liverpool FC,‎ (consulté le 9 mars 2017).
  65. (en) « Millie Bobby Brown talks LFC, Gerrard and Anfield », sur Liverpool FC,‎ (consulté le 21 mars 2017).
  66. (en) John James Anisiobi, « Stranger Things star Millie Bobby Brown reveals she's terrified of sharks, darkness and bungalows », sur The Daily Mirror,‎ (consulté le 24 mars 2017).
  67. (en) Max Cea, « The Strangest Thing Millie Bobby Brown is afraid of is much more mundane than a Demogorgon », sur Vulture,‎ (consulté le 24 mars 2017).
  68. (en) Maddie Ziegler, « Millie Bobby Brown », sur Interview,‎ (consulté le 9 mars 2017).
  69. Épisode Contrôle parental (Parental Guidance Suggested), sixième épisode de la douzième saison de la série NCIS : Enquêtes spéciales, d'une durée de 44 minutes. Scénario de Jennifer Corbett et réalisation de Thomas J. Wright. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne CBS.
  70. (en) Parental Guidance Suggested sur l’Internet Movie Database (consulté le 9 mars 2017).
  71. Épisode Au placard (Closet? You'll Love It!), 17e épisode de la sixième saison de la série Modern Family, d'une durée de 22 minutes. Scénario de Elaine Ko et réalisation de Ryan Case. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne ABC.
  72. (en) Closet? You'll Love It! sur l’Internet Movie Database (consulté le 9 mars 2017).
  73. Épisode Au cœur du séisme (I Feel the Earth Move), quinzième épisode de la onzième saison de la série Grey's Anatomy, d'une durée de 43 minutes. Scénario de Jen Klein et réalisation de Thomas J. Wright. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne ABC.
  74. (en) I Feel the Earth Move sur l’Internet Movie Database (consulté le 9 mars 2017).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]