Jem et les Hologrammes (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jem et les Hologrammes
Titre original Jem and the Holograms
Réalisation Jon Chu
Scénario Ryan Landels
Acteurs principaux
Sociétés de production Allspark Pictures
Blumhouse Productions
SB Projects
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film musical
Durée 118 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jem et les Hologrammes (Jem and the Holograms) est un film musical réalisé par Jon Chu, sorti en 2015.

Le film est basé d'après la série télévisée d'animation des années 1980 du même nom créée par Christy Marx (en).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans une petite ville, Jerrica mène une vie ordinaire jusqu'au jour où elle prend une identité secrète inspirée par sa musique. Elle devient alors Jem : une audacieuse et magnifique superstar mondiale et découvre avec ses sœurs que certains talents sont trop spéciaux pour être cachés.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

En novembre 2009, à la suite des succès des films G.I. Joe et Transformers, une rumeur rapporte que Hasbro envisage soit de faire un film en prise de vue réelle avec Universal Pictures et Jon Chu à la réalisation, soit une nouvelle version de la série animée[3]. Finalement, le , un film en prise de vue réelle adapté de la série Jem et les Hologrammes avec Jon Chu à la réalisation est confirmé[4]. Chu a consacré dix ans à développer le film avec le producteur Jason Blum[5]. Christy Marx (en), qui a créé la série, n'est pas impliquée dans la production[6]. En effet, la créatrice apprend l'existence du film peu de temps avant que la confirmation ne soit publiée grâce à « quelqu'un de haut chez Hasbro. Personne d'Hasbro ne souhaitait me parler, me faire écrire le scénario ou même que je sois consultante »[6].

Un mois plus tard, Aubrey Peeples est annoncée dans le rôle de Jem, de même pour Stefanie Scott en Kimber, Hayley Kiyoko en Aja et Aurora Perrineau (en) en Shana[7]. Elles sont rejointes quelques jours après par Ryan Guzman dans le rôle de Rio[8] et au mois de mai par Juliette Lewis en Erica et Molly Ringwald en tant que Mme Bailey[9]. Le tournage s'est déroulé du au entièrement à Los Angeles mais aussi dans le quartier de Van Nuys[10],[11].

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale du film, qui met en vedette des compositions originales ainsi que des chansons de Hailee Steinfeld et Dawin (en), est sortie le par Republic Records uniquement en téléchargement[12].

No TitreInterprète(s) Durée
1. Youngblood (featuring Aubrey Peeples et Stefanie Scott)Hilary Duff et Jem et les Hologrammes 3:04
2. Hit Me Up (featuring Stefanie Scott)Jem et les Hologrammes 3:36
3. Alone Together (featuring Aubrey Peeples)Jem et les Hologrammes 2:08
4. Cold BloodedIda Maria 3:35
5. Mi Mi MiSerebro 3:12
6. We Got Heart (featuring Aubrey Peeples, Aurora Perrineau, Stefanie Scott et Ryan Guzman)Jem et les Hologrammes 2:57
7. Youngblood (featuring Aubrey Peeples et Stefanie Scott)Jem et les Hologrammes 2:58
8. Love MyselfHailee Steinfeld 3:38
9. Movie StarHayley Kiyoko 3:18
10. The Way I Was (featuring Aubrey Peeples)Jem et les Hologrammes 3:43
11. Life of the PartyDawin (en) 3:26
12. I'm Still Here (featuring Aubrey Peeples, Aurora Perrineau et Stefanie Scott)Jem et les Hologrammes 3:44
13. Got ItMarian Hill 3:12
42 min 34 s[13]

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Sur le site Rotten Tomatoes, le film obtient un score de 19 % pour un total de 63 critiques et une note moyenne de 3,5/10, concluant : « Jem et les Hologrammes ignore les ingrédients de la série d'origine qui ont fait son charme en faveur d'un drame ennuyeux »[14]. Sur Metacritic, le film obtient un score de 42 sur 100, sur la base de 16 critiques, indiquant des avis généralement mitigés[15].

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de son premier jour d'exploitation aux États-Unis et au Canada, le film se place à la quatorzième place, rapportant 458 685 $ dans 2413 cinémas[16]. Il s'agit alors du quatrième pire jour d'ouverture pour un film sorti dans plus de 2000 cinémas et le pire dans plus de 2400 cinémas[17]. Il baisse à la quinzième place pour son week-end d'ouverture, gagnant 1 375 320 $[18]. Le , un peu plus de deux semaines après la sortie, Universal Pictures retire le film de tous les cinémas, après un résultat de seulement 2,2 millions de dollars au box-office américain[19]. Jeff Bock, analyste principal du box-office d'Exhibitor Relations, déclare que les « chaînes de cinéma sont contractuellement obligées de laisser un film pendant deux semaines après l'avoir programmé. Depuis que je suis analyste, je n'ai jamais vu un studio qui arrête la distribution d'un film après deux semaines. Cela est sans précédent et montre à quel point ce film fait un flop »[19]. Au final, Jem et les Hologrammes n'a rapporté que 2 333 684 $ au box-office mondial, dont 2 184 640 $ en Amérique du Nord et 149 044 $ à l'international[20].

En France, le film a effectué 1 244 entrées dont 173 pour son premier jour dans 37 salles[21].

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anthony D'Alessandro, « Only Goosebumps Will Prevail In Five-Pic Logjam – Box Office Preview », sur Deadline.com, (consulté le 24 janvier 2016).
  2. a, b, c et d Il est d'usage que les acteurs jouant leur propre rôle dans un film soient crédités sous l'appellation « lui-même », toutefois lorsqu'Alicia Keys, Chris Pratt, Dwayne Johnson et Jimmy Fallon apparaissent sous leur propre nom, ceci est dans le but d'établir clairement qu'ils interprètent un personnage fictionnel et non leur propre personne.
  3. (en) Dustin Rowles, « Jem and the Holograms Coming to the Big Screen? », sur Pajiba.com, (consulté le 24 janvier 2016).
  4. (en) « Jason Blum, Scooter Braun Prods & Jon M. Chu Team With Hasbro On Jem And The Holograms: Video », sur Deadline.com, (consulté le 31 janvier 2016).
  5. (en) Ryan Gajewski, « Jem and the Holograms Director on Film Bombing, Getting Death Threats From Show Fans », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le 31 janvier 2016).
  6. a et b (en) Chris Sims, « Jem And The Hologams Creator Christy Marx Shut Out Of Movie », sur Comicsalliance.com, (consulté le 31 janvier 2016).
  7. (en) Olivia Barker, « Jem and the Holograms cast revealed », sur USA Today, (consulté le 31 janvier 2016).
  8. (en) Rebecca Ford et Borys Kit, « Jem and the Holograms Finds Its Rio », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le 31 janvier 2016).
  9. (en) Jason Hughes, « Molly Ringwald, Juliette Lewis Join Cast of Jem and the Holograms », sur Thewrap.com, (consulté le 31 janvier 2016).
  10. (en) « Jem and the Holograms begins filming in Los Angeles! », sur Onlocationvacations.com, (consulté le 2 février 2016).
  11. « Anecdotes du film Jem et les Hologrammes », sur Allociné.fr (consulté le 2 février 2016)
  12. (en) « Jem and the Holograms (2015) », sur Soundtrack.net (consulté le 28 mars 2016).
  13. (en) « Jem and the Holograms: Original Motion Picture Soundtrack », sur AllMusic (consulté le 28 mars 2016).
  14. (en) « Jem and the Holograms (2015) », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le 22 février 2016).
  15. (en) « Jem and the Holograms Reviews », sur Metacritic.com (consulté le 22 février 2016).
  16. (en) « Daily Box Office for Friday, October 23, 2015 », sur Box Office Mojo.com (consulté le 21 février 2016).
  17. (en) Brad Brevet, « Jem, Kasbah & Witch Hunter Flop Putting The Martian Back On Top », sur Box Office Mojo.com, (consulté le 21 février 2016).
  18. (en) « Weekend Box Office Results for October 23-25, 2015 », sur Box Office Mojo.com (consulté le 21 février 2016).
  19. a et b (en) Jason Guerrasio, « Jem yanked after 2 weeks », sur Business Insider, (consulté le 21 février 2016).
  20. (en) « Jem and the Holograms (2015) », sur Box Office Mojo.com (consulté le 21 février 2016).
  21. « Le calendrier des sorties France - Semaine du mercredi 13/04/2016 », sur Jpbox-office.com (consulté le 9 mai 2016).
  22. (en) « 2016 Nominations - Young Artist Awards », sur Youngartistawards.org (consulté le 28 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]