Jurassic World: Fallen Kingdom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jurassic World (homonymie).
Jurassic World:
Fallen Kingdom
Titre québécois Monde jurassique : Le royaume déchu
Réalisation Juan Antonio Bayona
Scénario Derek Connolly
Colin Trevorrow
Acteurs principaux
Sociétés de production Amblin Entertainment
Apaches Entertainment
Legendary Pictures
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 128 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jurassic World: Fallen Kingdom ou Monde jurassique : Le royaume déchu au Québec[1] est un film de science-fiction américain réalisé par Juan Antonio Bayona, sorti en 2018. Il s'agit du cinquième volet de la série cinématographique Jurassic Park, librement adaptée des romans de Michael Crichton. Il fait suite à Jurassic World de Colin Trevorrow, sorti en 2015.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Trois ans après les événements du parc Jurassic World, Claire Dearing, l'ancienne dirigeante du parc, préside dorénavant une association pour la protection des dinosaures et se bat pour sauver les dinosaures de l'île, menacée par une éruption volcanique. Elle est contactée par Benjamin Lockwood, vieil ami et ancien collègue fortuné de John Hammond. Celui-ci lui propose d'aller sauver onze espèces de dinosaures sur Isla Nublar et de les amener dans un « sanctuaire » spécialement créé pour les protéger, loin des humains.

Claire a besoin d'Owen Grady pour cette mission et ils se rendent donc sur l'île accompagnés de militaires, du spécialiste en informatique Franklin Webb et de Zia Rodriguez, une paléovétérinaire.

Cependant, Owen, Claire et leurs compagnons vont vite découvrir qu'ils se sont fait berner par l'associé de Lockwood, Eli Mills[2], qui a un tout autre projet pour les dinosaures : il compte les vendre aux enchères. Le groupe devra également faire face à un nouvel hybride, l'Indoraptor. Owen et Claire vont alors tout faire pour stopper cette conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Après les événements qui ont causé la fermeture de Jurassic World, une équipe d'intervention militaire se rend dans les vestiges du parc sur Isla Nublar. Deux membres se rendent par sous-marin dans le bassin du mosasaure tandis qu'ils sont dirigés par les autres restés sur la terre ferme. Ils entrent par la porte sous-marine du canal reliant le bassin à l'océan Pacifique et y trouvent le squelette de l'Indominus rex avant d'en extraire un morceau pour récupérer son ADN. Une fois qu'ils ont envoyé l'ossement à la surface grâce à une bouée, ils sont tués par le mosasaure, toujours vivant malgré leurs suppositions. Alors que l'hélicoptère de l'équipe récupère l'ossement, l'homme chargé de guider l'équipe sous-marine active la fermeture à distance des portes du bassin avant d'être attaqué par le Tyrannosaure, lui aussi vivant. L'équipe en hélicoptère parvient in-extremis à le secourir mais toujours accroché à l'échelle, l'homme est alors dévoré par le mosasaure qui a jailli de son bassin en voyant une proie suspendue au-dessus. Estimant qu'ils ont récupéré ce qu'ils sont venus chercher, les survivants quittent l'île sans savoir que durant la course-poursuite avec le tyrannosaure, la bête a accidentellement détruit la console de commande des portes du bassin et ainsi annulé leur fermeture. Sous l'eau, le mosasaure profite de cette ouverture pour quitter sa prison, emprunter le canal et rejoindre l'océan.

Les années passent. Depuis la fermeture du parc, Claire Dearing est devenue la présidente d'une association de protection des dinosaures. En effet, le volcan d'Isla Nublar, le Mont Sibo, s'est réveillé et menace d'entrer en éruption d'un moment à l'autre. Le gouvernement américain doit trancher entre sauver les derniers dinosaures ou les abandonner à leur sort. Claire et son association démarchent plusieurs personnalités importantes pour convaincre les sénateurs d'être favorables au sauvetage des créatures préhistoriques. Mais le Sénat décide de se ranger du côté de l'avis de Ian Malcolm, qui, avec regret toutefois, recommande que l'on laisse la nature réparer les erreurs de l'homme et ramener les dinosaures à l'état d'espèces éteintes : le gouvernement ne soutiendra et ne financera donc aucune opération de sauvetage.

Claire est cependant contactée immédiatement par le milliardaire mourant Benjamin Lockwood, vieil ami de John Hammond avant qu'une divergence d'opinion ne les sépare. Elle se rend à son manoir en Californie du Nord où elle fait la connaissance de Eli Mills et Iris Carroll, respectivement associé et majordome de Lockwood, et aperçoit de loin Maisie, qu'Eli présente comme la petite-fille de Lockwood et dont la mère est morte dans un accident de voiture. Ce dernier, trop souffrant, laisse Mills présenter son projet : il désire conserver le travail réalisé par Hammond et lui pendant plusieurs années en sauvant les dinosaures pour les emmener sur une nouvelle île, un « sanctuaire » sans volcan et protégé par des défenses naturelles, ce qui permettrait à Lockwood selon lui de se racheter auprès de Hammond. Mills, qui annonce à Claire qu'ils pourront sauver au moins 11 espèces, voire plus, lui apprend que l'évacuation a déjà commencé mais qu'ils sont confrontés à un problème : ils ne parviennent pas à récupérer Blue, dernier vélociraptor du parc encore en vie. Il lui demande d'une part de rejoindre l'équipe de mercenaires déjà sur place car elle seule peut accéder aux systèmes de géolocalisation du parc avec son empreinte digitale et d'une autre de convaincre Owen Grady, ancien dresseur des raptors du parc, d'aider l'équipe paramilitaire que Lockwood a engagée à retrouver Blue, grâce au contact qu'il a eu avec elle depuis sa naissance.

Claire retrouve Owen, qu'elle n'a pas vu depuis qu'elle a rompu avec lui et tente de le persuader d'accepter d'aider Lockwood. Owen refuse catégoriquement bien que Claire lui rappelle la relation paternelle qu'il a eue avec Blue. Dépitée, elle lui annonce qu'elle va aller sur place pour aider l'équipe de sauvetage. Le soir, Owen revoit les vidéos qu'il avait enregistrées pour suivre l'évolution du dressage des raptors. Il avait notamment remarqué la capacité de compassion de Blue devant un moment de faiblesse alors que les autres (Charlie, Delta et Écho) en profitaient pour attaquer. Il change ainsi d'avis et rejoint Claire avant que l'avion affrété pour Isla Nublar ne décolle. Elle est accompagnée de deux jeunes membres de son association, l'informaticien Franklin Webb et la paléo-vétérinaire Zia Rodriguez, ainsi que de Ken Wheatley, chasseur et chef des mercenaires.

Arrivés sur l'île, ils rejoignent la salle permettant de relancer le système informatique du parc grâce à Claire et ainsi de localiser Blue grâce à l'implant qu'elle possède. Owen et Zia, accompagnés des militaires, partent à la recherche de Blue tandis que Claire et Franklin restent dans la salle des serveurs. Partant seul pour ne pas l'effrayer, Owen parvient à trouver Blue et s'apprête à regagner sa confiance quand les militaires surgissent avec des fusils hypodermiques. L'anesthésiant ne faisant pas effet immédiatement, Blue se jette sur l'un de ses assaillants qui, avant de mourir, lui tire dessus, la blessant grièvement. Furieux de la trahison de Wheatley, Owen s'apprête à le frapper avant d'être lui-même anesthésié par un tir de fléchette. Avant que le chef militaire n'ait le temps d'achever Owen, Zia s'interpose et, comprenant la nécessité pour les militaires d'avoir Blue vivante, leur ordonne de lui laisser la vie sauve car elle seule, par ses compétences, est en mesure de sauver Blue. Wheatley accepte, laissant Owen à terre tandis que lui et ses hommes embarquent Zia et Blue pour les ramener au port.

Cependant, le volcan entre à ce moment-là véritablement en éruption : des coulées de lave et des nuées ardentes commencent à sortir du cratère. Owen se réveille juste avant que la lave ne l'atteigne et parvient tant bien que mal, à cause de l'anesthésiant encore présent dans son corps, à rejoindre Claire et Franklin qui, coincés dans la salle, ont entre temps dû échapper à un Baryonyx. Grâce à une gyrosphère du parc laissée à l'abandon, ils fuient les nuées ardentes avec les multiples dinosaures de l'île présents dans la zone avant d'y échapper en sautant d'une immense falaise, les dinosaures sautent à l'eau et quittent l’île, les survivants regagnent la terre ferme. Claire et Franklin bloqués dans la gyrosphère sont sauvés par Owen. Une fois revenus discrètement vers le port, ils découvrent les divers dinosaures (quelques spécimens pour chaque espèce) déjà capturés avant leur arrivée, dont le Tyrannosaure repêché, qui avait sauvé le trio d'un Carnotaure, en train d'être chargés en urgence sur le bateau de transport tandis que Wheatley en profite pour prélever une dent de chaque espèce présente comme trophées. Ils parviennent in-extremis à grimper à bord mais ne peuvent qu'assister impuissants à la mort d'un Brachiosaure, que le groupe avait déjà rencontré plus tôt, qui a tenté de fuir l'éruption mais se retrouvant bloqué sur la plage, n'a pas osé sauter à l'eau.

Au manoir Lockwood, Maisie surprend une conversation entre Mills et un mystérieux commissaire-priseur, Gunnar Eversol, concernant la vente aux enchères des dinosaures : en effet, Mills veut vendre les dinosaures capturés pour financer de futures recherches, dont le but est de créer des armes biologiques. Elle en informe son grand-père mais Lockwood ne la prend pas au sérieux. Sur le bateau, Owen, Claire et Franklin retrouvent Blue et Zia. Blue a perdu trop de sang et le seul moyen de la sauver est de lui faire une transfusion avec du sang du Tyrannosaure, qu'Owen et Claire arrivent à récupérer tant bien que mal et réussissent à sauver Blue. Dans le même temps, Maisie parvient à s'infiltrer dans le laboratoire secret du manoir, là où Hammond et Lockwood avait ramené à la vie les premiers dinosaures, et découvre les vidéos d'Owen expliquant comment dresser les raptors. Elle a tout juste le temps de se cacher avant que Mills ne rentre dans la pièce en compagnie d'un scientifique qui se révèle être le docteur Henry Wu. Ils discutent de l'Indoraptor, un nouvel hybride conçu à partir de l'ADN de l'Indominus rex, prélevé sur l'ossement récupéré sur l'île, et d'un vélociraptor. Wu veut en effet prélever l'ADN de Blue, qui est un raptor qui a appris à obéir à un humain, pour fabriquer des Indoraptors améliorés, qui pourront être plus contrôlable, en ayant en plus Blue comme « mère ». Maisie, en se cachant, manque de peu d'être saisie par ce nouvel hybride en question en s'approchant trop près de sa cage. Hurlant de terreur, elle est ainsi repérée par Mills qui la ramène au manoir et l'enferme dans sa chambre, tout en interdisant à Iris de lui ouvrir, prétextant une punition.

De leur côté, Franklin se fait malgré lui passer pour un mercenaire et est contraint de se séparer du groupe tandis que Zia s'occupe de Blue maintenant en voie de guérison et qu'Owen et Claire prennent la place d'un chauffeur d'une des voitures transportant les dinosaures jusqu'à ce qui se révèle être le manoir Lockwood. Ils sont toutefois reconnus et capturés par Wheatley. Lockwood confronte de son côté Mills à ses véritables intentions et lui demande d’appeler lui-même la police pour mettre un terme à cette folie. En réponse, ce dernier tue son mentor en l'étouffant avec un oreiller, après lui avoir rappelé son acte « contre-nature ». Maisie, de son côté, arrive à sortir de sa chambre par les toits et observe l'arrivée des dinosaures au manoir avant de rejoindre la chambre de son grand-père où elle le trouve mort dans son lit. Entendant Mills arriver, elle se cache dans le monte-plat. Eli congédie Iris, étant désormais le responsable légal de Maisie et ayant fait passer son meurtre pour une mort naturelle, malgré les supplications de la majordome qui est profondément attachée à la fillette.

Owen et Claire, qui ont commencé à se réconcilier, parviennent à sortir de leur cellule en se servant d'un Stygimoloch surnommé Stiggy, pour enfoncer leur porte. Ils trouvent Maisie, en pleurs après tous les événements qu'elle a vécus, mais arrivent à la calmer, Maisie reconnaissant Owen et Claire. Ils assistent discrètement alors à une vente aux enchères clandestines, dirigée par Eversol, où des personnes originaires du monde entier sont venues acheter des dinosaures. Maisie montre à Owen et Claire le docteur Wu dans l'assemblée. Alors que sept lots ont déjà été vendus, dont une Ankylosaure, une jeune Allosaure et une Baryonyx, Eversol en profite pour présenter l'Indoraptor, devant l'admiration du public pour le monstre mais l'effroi de Owen, Claire et Maisie. Il est également montré que l'Indoraptor peut être contrôlé, grâce à un réflexe conditionné, en pointant un laser sur une cible : une fois la gâchette de l'arme pressée, le prédateur se ruera sans se poser de questions sur sa cible. Bien que l'Indoraptor ne soit pas censé être mis aux enchères, Mills et Eversol finissent par accepter la vente devant les sommes énormes proposées. Wu désapprouve, rappelant que l'Indoraptor n'est qu'un prototype.

Owen se sert à nouveau de Stiggy pour provoquer la panique générale et faire fuir les acheteurs tandis qu'il affronte les multiples miliciens présents. Voyant la situation se détériorer, Wu ordonne à Zia de prélever du sang de Blue tandis qu'il commence à réunir le résultat de ses recherches pour s'enfuir avec. Zia l'informe de la transfusion que Blue a eue. C'est alors que Franklin assomme Wu en l'anesthésiant avant que des mercenaires n'interviennent pour évacuer Wu. Zia libère Blue qui tue les miliciens restés dans la pièce pendant que les deux jeunes s'enfuient, du gaz est libéré et le labo explose, Blue s'enfuit et part retrouver Owen. Alors que la salle d'enchères est désormais déserte en dehors de l'Indoraptor, Wheatley, qui y est entré après avoir vu Stiggy s'enfuir dans la nature, voit en la créature un trophée unique pour sa collection. Il l'anesthésie et pénètre dans sa cage mais le produit n'agit pas et l'hybride lui tend un piège : il est sauvagement démembré puis tué ainsi qu'Eversol, encore présent dans la pièce avec quelques participants à l'enchère. Pendant ce temps, Owen et Claire, accompagnés de Maisie, sont interceptés par Mills accompagné de deux miliciens. Voulant récupérer Maisie, il révèle alors la vérité à propos de ce qui a séparé Hammond et Lockwood : ce dernier a utilisé la technologie d'InGen pour créer un clone de sa fille décédée, ce qui a donné Maisie.

C'est alors que l'Indoraptor surgit et tue l'un des gardes du corps de Mills, qui s'enfuit, avant de prendre en chasse Owen, Claire et Maisie. Au cours de la poursuite qui s'ensuit, Maisie finit isolée avec l'hybride mais est sauvée de justesse par Owen. Alors que ce dernier est à court de munitions, Blue intervient à son tour dans le combat. Au terme d'un affrontement qui se finit sur les toits, Owen et Claire ayant utilisé le réflexe conditionné de l'Indoraptor pour le piéger, Blue parvient à emporter l'Indoraptor dans le vide avec elle. Les deux dinosaures chutent violemment dans le hall du manoir, mais Blue survit tandis que l'Indoraptor s'empale sur les cornes du crâne d'un squelette de Triceratops. Toutefois, Franklin et Zia, avec qui ils ont repris contact après le combat, les informent d'un problème : les tirs d'armes à feu et les explosions ont libéré du cyanure d'hydrogène dans le sous-sol qui va tuer les dinosaures. Ils ont alors le choix : laisser les dinosaures mourir ou ouvrir les portes de leur prison, ce qui les laissera fuir dans la nature. Après hésitation, Claire renonce à les sauver mais Maisie active alors l'ouverture des portes, estimant que de par leur nature commune de clones, les dinosaures sont comme elle et qu'ils méritent de vivre.

Dehors, alors que Mills s'apprête à fuir, il assiste à la fuite des dinosaures dans la forêt voisine avant d'être dévoré par le T-Rex. En quittant le manoir, ce dernier détruit l'ossement d'Indominus rex en l'écrasant accidentellement. Une fois sortis à leur tour, Owen, Claire, Maisie, Franklin et Zia croisent Blue. Owen tente de la convaincre de rester avec lui mais celle-ci refuse et regarde Owen une dernière fois avant de fuir et rejoindre dans la forêt à son tour.

Owen et Claire prennent Maisie avec eux mais le geste de la fillette n'est pas sans conséquences : l'actuel écosystème se voit confronté à des animaux préhistoriques, que ce soit du côté des animaux relâchés que des animaux aux mains des acheteurs, mais aussi du côté de Wu, ayant récupéré des échantillons d'ADN de chaque espèce. Interrogé par le Sénat, Ian Malcolm affirme que rien ne peut préparer l'humanité à ce qui va se passer, la conséquence de la rencontre entre des espèces séparées par des millions d'années d'évolution étant impossible à prévoir, mais qu'ils vont devoir coexister. Le film se conclut sur Blue sur une colline, contemplant les quartiers d'une ville californienne.

Une scène post-générique montre trois Ptéranodons survoler Las Vegas et se poser sur la réplique de la Tour Eiffel.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source VF : AlloDoublage[5] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En avril 2014, avant même la sortie de Jurassic World, le réalisateur Colin Trevorrow confirme que les producteurs travaillent déjà sur des suites : « Nous avons effectivement beaucoup discuté des épisodes ultérieurs. Nous voulions créer quelque chose qui serait un peu moins arbitraire et épisodique, un arc qui pourrait s'étendre sur plusieurs volets afin de former une histoire complète. »[7] Trevorrow laisse entendre que Chris Pratt et Omar Sy pourraient reprendre leurs rôles dans le prochain film, qu'il réaliserait si on le lui demandait[7]. Après la sortie de Jurassic World en 2015, Steven Spielberg avoue au réalisateur Colin Trevorrow qu'il est intéressé par d'autres films[8]. En avril 2014, Colin Trevorrow confirme que plusieurs suites sont envisagées avec une histoire développée en continuité dans plusieurs films[9]. En mai 2015, il révèle qu'il ne sera plus impliqué comme réalisateur dans la saga, mais qu'il occupera d'autres postes. Il explique : « Jurassic Park est comme Star Wars. Différents réalisateurs peuvent donner un goût différent à chaque film. Je serai impliqué d'une certaine façon, mais pas en tant que réalisateur. »[10]

En juin 2015, le producteur Frank Marshall rencontre Colin Trevorrow et Universal Pictures pour le projet de suite[11]. En juillet 2015, Universal annonce que le film sortira le . Il est aussi révélé que Colin Trevorrow signera le script, avec l'aide de Derek Connolly (coscénariste de Jurassic World), que le film sera produit par Frank Marshall, alors que Steven Spielberg et Colin Trevorrow officieront comme producteurs délégués[12].

En août 2015, l'actrice Bryce Dallas Howard confirme que le script est écrit[13]. Un mois plus tard, Colin Trevorrow explique que l'intrigue est inspirée d'une phrase d'Alan Grant dans Jurassic Park (« Dinosaurs and man, two species separated by 65 million years of evolution, have suddenly been thrown back into the mix together. How can we possibly have the slightest idea of what to expect? »)[14].

Juan Antonio Bayona, ici en 2012.

Le nom de Juan Antonio Bayona est évoqué pour le poste de réalisateur, mais il est alors attaché à la suite de World War Z[15]. En janvier 2016, il devient un sérieux candidat, après avoir quitté le projet de suite à World War Z[16]. Steven Spielberg, Frank Marshall et Kathleen Kennedy avaient été très impressionnés par son film The Impossible (2012)[17].

En mars 2016, il est révélé que le tournage ainsi que l'intrigue pourraient avoir lieu à Londres[18]. En avril 2016, Juan Antonio Bayona est confirmé au poste de réalisateur, alors que Belén Atienza et Patrick Crowley rejoignent Frank Marshall à la production[19]. En avril 2016, il est confirmé que le tournage aura lieu dans un studio britannique[20].

En juillet 2016, il est annoncé que le titre de travail est Ancient Futures[21] et que le tournage devrait débuter en février 2017 à Hawaï[22],[23]. Colin Trevorrow et Derek Connolly retravaillent ensuite le script avec le réalisateur, selon les souhaits de ce dernier[24]. Colin Trevorrow annonce alors un film « avec plus de suspense et plus terrifiant » que les précédents[24]. Frank Marshall rapporte que Juan Antonio Bayona a incorporé beaucoup de ses idées dans le script mais qu'il reste assez proche du script initial de Colin Trevorrow et Derek Connolly[25]. En octobre 2016, Juan Antonio Bayona évoque que son film s'inspirera de Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque et Star Trek 2 : La Colère de Khan, deux suites considérées plus sombres que leur film précédent[26].

En juin 2017, le titre de cette suite est annoncé en même temps qu'une première affiche : Jurassic World : Fallen Kingdom[27].

En décembre 2017, les premiers trailers sortent et on a le plaisir de revoir certains de nos dinos préférés. Parmi les dinosaures vus dans Jurassic World, le Tyrannosaure rex (surnommé Rexy), le Mosasaure (Mosy) et Blue (la bêta et unique survivante de l'escouade raptor d'Owen Grady). D'autres dinosaures comme le compsognathus et le brachiosaure, espèces qui n'étaient plus apparues à l’écran depuis Jurassic Park 3, y réapparaitront. De nouveaux dinosaures feront leur première apparition comme le Sinoceratops, le stygimoloch, l'allosaure, le baryonyx et le carnotaure (dinosaure qui a la capacité de se camoufler dans l'univers de Jurassic Park) mais aussi l'Indoraptor, un nouvel hybride. Un nouveau trailer sort le 18 avril 2018, deux mois avant la sortie du film.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le , lors d'une entrevue donnée au magazine américain Entertainment Weekly, Chris Pratt confirme qu'il a signé pour un nombre indéterminé de suites à Jurassic World[28]. Le , Universal Pictures annonce que Chris Pratt et Bryce Dallas Howard seront bien de retour dans leurs rôles respectifs, ainsi que Colin Trevorrow comme scénariste avec Derek Connolly, et Steven Spielberg en tant que producteur délégué[29],[30].

En novembre 2016, Toby Jones et Rafe Spall sont en négociations pour des rôles non précisés[31]. En décembre 2016, Justice Smith obtient le rôle d'un ancien scientifique[32]. En janvier 2017, Daniella Pineda est annoncée dans un rôle principal[33]. En février 2017, Ted Levine et James Cromwell rejoignent ensuite la distribution[34],[35], avant que B. D. Wong confirme son retour dans la peau de Henry Wu[36]. James Cromwell retrouvera Bryce Dallas Howard après avoir incarné son père dans Spider-Man 3.

En juin 2016, il est demandé à Sam Neill s'il reprendra son rôle d'Alan Grant, présent dans Jurassic Park et Jurassic Park 3. Il déclare : « Il ne faut jamais dire jamais, mais je ne crois pas. C'est une époque différente »[37].

En mars 2017, Geraldine Chaplin, fille de Charlie Chaplin, rejoint la distribution[38]. Elle avait déjà été dirigée par Juan Antonio Bayona dans L'Orphelinat, The Impossible et Quelques minutes après minuit. En avril 2017, il est annoncé que Jeff Goldblum reprendra son rôle de Ian Malcolm, présent dans Jurassic Park et Le Monde perdu[39].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le au Langley Business Centre de Slough, dans le Berkshire en Angleterre[40],[41]. Une majeure partie des scènes est ensuite tournée aux Pinewood Studios, près de Londres[42]. Certaines scènes sont ensuite tournées dans le National Park de Brecon Beacons au pays de Galles[43]. L'équipe se rend également à Hawaï[24]. Le tournage se termine le 10 juillet à Hawaï.

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Jurassic World: Fallen Kingdom

Score cumulé
SiteNote
Metacritic51/100
Rotten Tomatoes48%
Allociné3.5 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries2.0 étoiles sur 5
Télérama4.0 étoiles sur 5

Sur Allociné, le film a une moyenne de 3,3/5 de la part des critiques presse et une moyenne de 3,7/5 de la part des spectateurs[44],[45]. Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, le film a une note de 48% fondée sur 365 critiques, et une moyenne de 5,5/10[46]. Sur Metacritic, le film a une note de 51 sur 100 fondée sur 59 critiques[47].

Côté presse, la rédaction du Parisien est plutôt enthousiaste : « Sans le charme de la surprise, mais avec des scènes d’action menées tambour battant, ce nouvel opus met nos nerfs à vif et bascule même par moments dans l’horreur. »[48]. Idem pour Frédéric Strauss chez Télérama , selon qui « ce retour des dinosaures croise ingrédients hollywoodiens et influences d’un cinéma fantastique qui fait rimer noirceur et enfance, peur et émerveillement. Une mutation séduisante. »[49]. A l'inverse, CinéSéries est moins enthousiaste : « tout est fait de façon si grossière et peu spontanée que le long-métrage prend des allures de bande-annonce »[50]. De même pour Jacques Mandelbaum au Monde : « L’Espagnol Juan Antonio Bayona (L’Orphelinat) signe cet opus qui remplit à satiété son office spectaculaire, sans y laisser hélas le moindre gage d’esprit. »[51].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
417 719 760 $[52] 15
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 261 224 207 $[52] 9
Drapeau de la France France 3 642 158 entrées[53] 16
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2 403 690 entrées[53] 20
Drapeau de l'Espagne Espagne 3 909 059 entrées[53] 19
Drapeau de l'Italie Italie 1 637 673 entrées[53] 11

Monde Total Monde 1 309 484 461 $[52] 24

Lors de ses quatre premiers jours d'exploitation, le film rapporte plus de 150 millions de dollars dans le monde alors qu'il n'est même pas encore sorti aux États-Unis. Jurassic World avait rapporté 316 millions de dollars lors de sa première fin de semaine[54]. Lors de son premier weekend aux États-Unis, le film rapporte 148 millions de dollars de recettes et s'empare de la 1re place du box-office américain[55]. Depuis, le film cumule 416 millions de dollars en Amérique du Nord et 1,309 milliard de dollars de recettes mondiales[52].

En France, le film enregistre une bonne première semaine en réalisant 1 396 911 entrées et s'empare de la 1re place du box-office[56]. Lors de sa 2e semaine d'exploitation, le film réussit à garder la tête du podium en réalisant 671 556 entrées supplémentaires[57]. Le film réitère l'exploit une 3e fois la semaine suivant en réalisant 364 266 entrées[58]. Le film reste en tête du box-office pendant tout le mois de juin, puisqu'il réitère l'exploit une 4e fois en réalisant 414 907 entrées[59]. Au bout de cinq semaines d'exploitation, le film cède la 1re place du box-office aux Indestructibles 2 et réalise 252 832 entrées supplémentaires[60]. Depuis, le film cumule 3 642 158 entrées[53].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Liens scénaristiques avec les précédents films de la franchise[modifier | modifier le code]

Comme le précédent opus, qui était un retour aux sources, le film possède des références faisant écho au reste de la saga :

  • La voiture sur le dos durant la scène de rencontre entre Owen et Blue est la même que celle retournée par le T-rex dans le premier film et un plan nous montre le reflet agrandi d'Owen d'un des rétroviseurs, comme celui lors de la course poursuite avec le T-rex dans le même film.
  • Durant l'introduction, l'un des hommes dans le sous-marin porte une chemise hawaïenne et l'homme qui se fait tuer par le mosasaure porte un gilet jaune, ce qui renvoie au personnage de Nedry du premier film, qui portait les mêmes vêtements, aussi, la présence d'un dilophosaure peut être subtilement deviné lors de la même scène.
  • Isla Sorna, la seconde île abritant des dinosaures et lieux principal du deuxième et troisième opus, est mentionnée brièvement.
  • Dans un style plus triste, le brachiosaure que rencontre le groupe et qui meurt lors de l'éruption est le même rencontré deux fois par les protagonistes du premier film, sa mort peut ainsi symboliser la réelle fin du Park original.
  • Le gros plan sur la griffe de l'Indoraptor est le même que celui réalisé sur celle du vélociraptor à la poursuite de Tim et Lex dans la cuisine de Jurassik Park. Toujours en rapport avec la scène de la cuisine, le plan montrant Lex tentant vainement de fermer le four où elle s'est réfugiée est repris quand Maisie cherche à se dissimuler dans un monte-plat. Le plan avec l'ombre de l'Indoraptor sur le mur fait aussi référence à l'ombre du raptor sur le mur de la salle à manger du premier film. La scène des reaptors dans la cuisine est également en partie repris dans la scène de la galerie.
  • La chèvre sert toujours de moyen d'attirer un T-rex, comme dans le premier opus.
  • La scène où le baryonyx tente de happer la jambe de Franklin est une allusion à l'attaque du vélociraptor tentant de happer la jambe de Lex lors de sa fuite par le conduit d'aération dans Jurassik Park.
  • Le trio de ptéranodons visibles vers la fin du film et dans la scène post-générique peuvent rappeler les trois ptéranodons d'Isla Sorna du troisième film. Aussi le court plan les présentant devant un coucher de soleil fait référence aux oiseaux que le Dr Grant regarde à la fin du film.
  • Lors de l'éruption volcanique, Owen, Claire et Franklin finissent par se réfugier derrière un tronc d'arbres couché à terre comme pour Alan Grant, Lex et Tim dans le film original lors de la scène des galliminus.
  • Lorsque le T-rex tue et mange Mills, il rugit en prenant la même pose que dans le film original après avoir tué les raptors et sauvé les protagonistes. Les barreau de l'enclos du lion qu'elle brise à la fin font le même bruit que le barreau de son propre enclos lors du premier film.
  • Le personnage de Claire est introduit de la même façon que dans le précèdent film, avec un plan sur ses talons, un détail qui avait fait polémique sur son habilité a courir sur ces derniers, d'ailleurs, durant le reste du film, elle porte des chaussures normales.
  • On peut brièvement apercevoir que le volcan est nommé MT. Sibo, ce qui est le nom du volcan donné par Nima Cruz, l'un des personnages du jeu Jurassic Park : The Game (2011) de Telltale Games, qui prend place dans la continuité de la franchise.

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

En plus de faire des références au reste de la saga, le film contient aussi des références à d'autres films :

  • La scène de l'Indoraptor descendant du toit et entrant dans la chambre de Maisie est une référence à l'une des scènes du film Dracula de 1979.
  • L'Indoraptor semble être en partie inspiré du Xénomorphe du film Alien, le huitième passager. L'Indoraptor rappelle aussi d'autres monstres du cinéma dont il est inspiré comme Dracula et Nosfératus mais aussi du loup-garous lorsqu'il crie à la lune et au Monstre de Frankenstein de par sa nature hybride.
  • Lors du début du combat entre Blue et l'Indoraptor, on peut brièvement apercevoir une peluche d'E.T l'extraterrestre au sol, de plus, le dernier plan du film montre les quartiers d'une ville semblables à ceux du même film de Spielberg.
  • Quand Claire arrive au bureau de son groupe de protection des dinosaures, elle parle au téléphone avec un membre du congrès nommé Delgado, qui est le nom d'un dessinateur de comics qui a créé la bande dessinée "The Age of Reptiles", et qui a aussi travaillé sur les story-boards de Jurassic Park III pour mettre en scène le Spinosaurus.
  • La scène où Owen dit à Claire et Franklin de courir alors qu'ils sont sur le point de s'enfuir devant les dinosaures rappellent la scène où Indiana Jones fait de même devant le indiens dans Indianas Jones et les aventuriers de l'arche perdue.
  • Zia réplique au début du film "je suis un docteur, pas un télévendeur", qui est un Running gag de l’univers de Star Trek.
  • La dernière réplique du film, prononcé par le personnage de Ian Malcom est la même que Hammond dans le premier film lorsqu'il souhaite la bienvenue dans le parc, Jurassic Park étant remplacé par Jurassic World.

Erreurs et incohérences[modifier | modifier le code]

Si le film utilise une importante flopée d'effets numériques ainsi que des effets spéciaux impressionnants, quelques erreurs sont discernables, comme les auteurs de l'émission Faux Raccord n°246 le montrent, parmi lesquelles :

  • Le début du film s'ouvre par l'entrée d'un sous-marin dans le bassin du mosasaure par la mer, cependant, cela est impossible vu que la carte officielle de l’île montre le bassin à l'intérieur de cette dernière sans aucun accès à la mer. D'ailleurs, la carte du parc n'est pas contractuelle que l’île l'est réellement, ce qui était déja le cas pour la carte officielle du premier film.
  • Au début du film, le bandeau défilant lors du rappel des événements du parc en 2015 mentionne le Sommet du G-8 ou Groupe des huit, sur le thème du clonage, or le film se situe trois ans après celui de 2015 et depuis 2014, la Russie est suspendue du groupe qui est désormais le G-7 ou Groupe des sept.
  • Lorsque Claire, Owen et Maisie entrent dans la galerie ou se trouve l'Indoraptor, ce dernier mange un des deux mercenaires qu'il a tué en un temps record et aucun plan qui suit ne montre le cadavre qui aurait pu être déplacé juste un peu plus loin.
  • Lorsque Claire apparaît la première fois, elle porte 4 cafés dont un a un capuchon noir, or ce dernier devient blanc dans un des plans qui suit. Dans la même scène, on peut aussi remarquer que claire a la main levée sur un plan puis baissée sur celui qui suit pour être de nouveau levée au suivant.
  • Dans le film, il est d'abord montré que l'éruption du volcan est effusive et explosive en même temps, ce qui n'est pas possible, car même si cela est possible qu'un volcan change de nature, cela ne se fait pas aussi rapidement et les phases ne sont pas autant marquées. De plus, on peut voir Owen se fait engloutir par la nuée ardente peu avant que la gyrosphère tombe dans l'eau, pourtant, ce dernier s’en sort sans aucune brûlure.
  • La scène de la gyrosphère sous l'eau montre un autre faux raccord qui prend sa source dans le film de 2015, dans lequel le scientifique (interprété par Jimmy Fallon) introduit la gyrosphère comme étant pare-balle et résistante aux balles de calibre 50, cependant, Owen parvient a la percer avec son simple pistolet. En passant, dans le même film de 2015, il était dit que toutes les gyrosphères, sauf celles des neveux de Claires, étaient rentrées, alors que celle empruntée par le trio et une autre sont visibles sur les côtés sont au milieu d'une plaine.
  • On peut noter une réutilisation différente durant le film, en effet, lorsque Maisie cherche à ne pas être vue de Mills et du Dr. Wu, elle se réfugie au fond d'un couloir duquel se trouve la cage de l'Indoraptor, puis, 20 minutes plus tard, lorsque Owen et Claire parviennent à sortir de leur cage et que Maisie s'enfuit à leur vue, la cage est remplacée par un monte-plat.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Contrairement au précèdent film qui n'en avait qu'un seul a cause du décès de Stan Winston en 2008, le film utilise 5 animatroniques, dont le T-rex dans sa cage, Blue lors de son opération et la main de l'Indoraptor, selon une volonté d’être dans un esprit plus proche du premier film.
  • Le fait que l’île subit une explosion volcanique a beaucoup surpris le public, pourtant, il était très tôt précisé dans le premier roman de Michael Crichton que l’île était un volcan actif.
  • Le film présente 5 nouvelles espèces de dinosaures : le Sinocératops, le Stygimoloch, l'Allosaure, le Carnotaure et l'Indoraptor. D'ailleurs, il est mentionné deux fois dans le film qu'il y a au moins 11 espèces sur l’île, pourtant, le total s'élève a 16 espèces. Le film est d'ailleurs celui de la saga qui présente le plus de dinosaures à l'écran.
  • Le film marque le retour de Jeff Goldblum à l'écran dans le rôle du Dr Ian Malcom, en compagnie de B. D. Wong das le rôle du Dr Henry Wu, pour la troisième fois, ce qui fait d'eux les personnages les plus récurrents de la saga et les seuls personnages du premier film à apparaître dans la seconde trilogie. C'est aussi la troisième apparition du T-rex original du premier film, Rexy, et la seconde pour Blue, le vélociraptor, et du mosasaure.
  • C'est la deuxième fois que l'électricité est réactivé au mauvais moment dans la saga, en effet, après l'électrocution de Tim avec la barrière dans le premier film, la lumière est rallumé dans la galerie du manoir alors que les protagonistes essayait de se cacher de l'Indoraptor.
  • Le personnage de Benjamin Lockwood possède une canne avec un morceau d'ambre avec un insecte à l'intérieur à son sommet comme John Hammond dans le premier film, à la différence que l'insecte de la canne d'Hammond est une tipule et non un moustique, capable d'aspirer le sang de dinosaure, ce qui avait engendré une polémique suite a ce faux-raccord, tandis que celle de Lockwood est un vrai moustique qui rectifie l'erreur.
  • Une blague sur Donald Trump est brièvement visible au début du film, en effet, on peut voir sur un bandeau qui défile une information qui dit que le président des Etats-Unis remet en cause l'existence des dinosaures.
  • La courte séquence entre le T-rex et le lion est une claire métaphore, celle du roi des dinosaures faisant face au roi des animaux actuel.
  • L'Indoraptor est une espèce fictive hybride de dinosaure, second du genre Indominus après l'Indominus Rex. Il est le principal antagoniste du film. Il apparait également dans plusieurs jeux vidéo de la même franchise dont Jurassic World : Alive, Jurassic World : The Game et Jurassic World Evolution.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Monde Jurassique : Le royaume déchu (2017) », sur Cinoche.com.
  2. « Jurassic World 2 et Jurassic Park seront liés par un nouveau personnage », sur Allociné.fr, (consulté le 28 avril 2017).
  3. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  4. « Jurassic World: Fallen Kingdom » sur www.cineman.ch/fr, consulté le 10 juin 2018
  5. « Fiche de doublage VF du film », sur AlloDoublage (consulté le 26 août 2018)
  6. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 10 août 2018)
  7. a et b (en) Phil de Semlyen, « Exclusive: Jurassic World Sequels Planned », sur Empire.com, (consulté le 6 juin 2015).
  8. (en) Steve Weintraub, « Jurassic World: Colin Trevorrow Talks Building a Foundation for Future Installments », Collider.com, (consulté le 13 juin 2015)
  9. (en) Phil de Semlyen, « Exclusive: Jurassic World Sequels Planned », sur Empire, (consulté le 31 mai 2015)
  10. (en) « Colin Trevorrow Not Directing the Next Jurassic Park Film », sur Comingsoon.net, (consulté le 6 juin 2015).
  11. (en) Peter Sciretta, « Jurassic World 2: Colin Trevorrow and Frank Marshall Talk Future of the Franchise », sur SlashFilm.com, (consulté le 16 juin 2015)
  12. (en) Rebecca Ford, « 'Jurassic World 2' Set for 2018 », sur The Hollywood Reporter, Prometheus Global Media, (consulté le 24 juillet 2015).
  13. (en) « Bryce Dallas Howard on Her Hope for the Jurassic World Sequel », sur IGN, (consulté le 27 août 2015)
  14. (en) Angie Han, « Which 'Jurassic Park' Quote Inspired 'Jurassic World'? Which One Will Inspire 'Jurassic World 2'? », sur Slashfilm, (consulté le 21 octobre 2015).
  15. (en) Tatiana Siegel et Borys Kit, « 'World War Z' Sequel Moves Forward After 'Jurassic World 2' Drama (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 30 octobre 2015)
  16. (en) Mike Fleming Jr, « Brad Pitt 'World War Z' Sequel Loses Director Juan Antonio Bayona », sur Deadline, (consulté le 12 janvier 2016)
  17. (en) Kim Masters, « Steven Spielberg, Kathleen Kennedy and Frank Marshall on How to Win in Hollywood Today », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 18 juin 2016)
  18. (en) « J World sequel set for London », sur The Sun,
  19. (en) Borys Kit, « 'Jurassic World' Sequel Finds Its Director », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 18 avril 2016)
  20. (en) Nia Daniels, « Jurassic World sequel to film in the UK », TheKnowledgeOnline.com, (consulté le 21 avril 2016)
  21. (en) Chris Pugh, « Exclusive: Jurassic World 2's working title is 'Ancient Futures' », Jurassic Outpost, (consulté le 19 juillet 2016)
  22. (en) Chris Pugh, « Exclusive: Jurassic World 2 to begin production February 2017; Returning to Hawaii », Jurassic Outpost, (consulté le 21 juillet 2016)
  23. (en) Spencer Perry, « Jurassic World Sequel Begins Production in February 2017 », sur ComingSoon.net, (consulté le 22 juillet 2016)
  24. a b et c (en) « Colin Trevorrow Talks Jurassic World 2 and More! (Surprise Guest: J.A. Bayona!) », sur Jurassic Outpost, (consulté le 30 septembre 2016)
  25. (en) Chris Cabin, « 'Jurassic World 2' Hawaii Production Gets 2017 Start Date », Collider.com, (consulté le 22 juillet 2016)
  26. (en) Ethan Anderton, « 'Jurassic World 2' Gets The 'Empire Strikes Back' Comparison Like Every Other Blockbuster Sequel », /Film, (consulté le 17 octobre 2016)
  27. Bastien Hauguel, « Jurassic World 2 se choisit un titre ténébreux », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 28 juin 2017)
  28. (en) Tim Stack, « Chris Pratt is signed on for more Jurassic World movies », sur Entertainment Weekly.com, (consulté le 15 juin 2015).
  29. (en) « The Jurassic World Sequel will be released on Friday, June 22, 2018 », sur Twitter.com, (consulté le 24 juillet 2015).
  30. (en) Justin Kroll, « Jurassic World Sequel to Hit Theaters in 2018 », sur Variety.com, (consulté le 24 juillet 2015)
  31. (en) Justin Kroll, « Toby Jones and Rafe Spall in Talks to Join Sequel to 'Jurassic World' (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 8 novembre 2016)
  32. (en) Borys Kit, « 'Jurassic World 2' Casts 'Get Down' Star Justice Smith (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 3 décembre 2016)
  33. (en) Justin Kroll, « 'Jurassic World': 'The Detour' Actress Daniella Pineda Lands Key Role in Sequel (Exclusive) », Variety, (consulté le 24 janvier 2017)
  34. (en) Justin Kroll, « 'Jurassic World' Sequel Adds 'Silence of the Lambs' Actor Ted Levine », Variety, (consulté le 10 février 2017)
  35. (en) Borys Kit, « James Cromwell Joins 'Jurassic World' Sequel (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 17 février 2017)
  36. (en) Connor Schwerdtfeger, « Jurassic World 2 Is Bringing Back A Favorite Character », CinemaBlend.com, (consulté le 19 février 2017)
  37. (en) Michael Calia, « Sam Neill Leaves His Comfort Zone in 'Hunt for the Wilderpeople' », The Wall Street Journal, (consulté le 18 juin 2016)
  38. « Jurassic World 2 : Geraldine Chaplin rejoint le casting du film », sur Unifrance, (consulté le 26 avril 2017).
  39. Yoann Sardet, « Jurassic World 2 : Jeff Goldblum retrouve les dinosaures », sur Allociné, (consulté le 26 avril 2017).
  40. (en) Chris Pugh, « Jurassic World 2 has begun filming – first pictures of staging area! », sur Jurassic Outpost, (consulté le 24 février 2017)
  41. (en) Andy Crick, « Latest Jurassic Park blockbuster relocated away from Hollywood… to a business estate in Slough », The Sun, (consulté le 24 février 2017)
  42. (en) Brian Gallagher, « Jurassic World 2 Shoots This February in London, New Details Emerge », MovieWeb.com, (consulté le 19 février 2017)
  43. (en) Kathryn Williams, « Jurassic World 2 to film in the Brecon Beacons, director reveals », Media Wales, (consulté le 1er février 2017)
  44. AlloCine, « Jurassic World: Fallen Kingdom: Les critiques presse » (consulté le 8 juin 2018).
  45. AlloCine, « Avis sur le film Jurassic World: Fallen Kingdom » (consulté le 8 juin 2018).
  46. (en) « Jurassic World: Fallen Kingdom », sur Rotten Tomatoes (consulté le 1er juillet 2018).
  47. « Jurassic World: Fallen Kingdom », sur Metacritic (consulté le 8 juin 2018).
  48. « «Jurassic World», «Le Book Club»… Nos choix ciné de la semaine », sur Le Parisien,
  49. « “Jurassic World Fallen Kingdom”, un blockbuster joliment modifié », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)
  50. « Jurassic World : Fallen Kingdom (Film, 2018) – La Critique – CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)
  51. « « Jurassic World : Fallen Kingdom » : opération survie en milieu hostile », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)
  52. a b c et d (en) « Jurassic World: Fallen Kingdom », sur Box Office Mojo (consulté le 8 juin 2018)
  53. a b c d et e « Jurassic World: Fallen Kingdom », sur JP's Box-Office (consulté le 5 juillet 2018)
  54. (en) « 'Ocean's 8' Steals #1; 'Hereditary' Delivers Record Numbers & 'Jurassic World 2' Roars Overseas - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo, (consulté le 11 juin 2018)
  55. (en) « 'Jurassic World' and 'Incredibles' Sequels Remain on Top as 'Sicario 2' & 'Uncle Drew' Debut - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 3 juillet 2018)
  56. Gauthier Jurgensen, « Box-office France : Jurassic World écrase le podium avec plus d'un million de spectateurs », Allociné,‎ (lire en ligne)
  57. Olivier Pallaruelo, « Box Office France : les dinos de Jurassic World piétinent encore la concurrence », Allociné,‎ (lire en ligne)
  58. « Box-office France : Jurassic World 2 triple la mise, les Avengers entrent dans l'histoire », Allociné,‎ (lire en ligne)
  59. Gauthier Jurgensen, « Box-office France : Jurassic World déjà en tête depuis 4 semaines », Allociné,‎ (lire en ligne)
  60. Gauthier Jurgensen, « Box-office France : Les Indestructibles 2 frôle les deux millions en première semaine », Allociné,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]