Chaix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chaix (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Chai, Chais, Chay, Chet et Chey.

Chaix
Chaix
L’église Saint-Étienne en .
Blason de Chaix
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Fontenay-le-Comte
Canton Fontenay-le-Comte
Intercommunalité Pays-de-Fontenay-Vendée
Code postal 85200
Code commune 85044
Démographie
Gentilé Chaisien
Population 464 hab. (2015 en augmentation de 7.16 % par rapport à 2009)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 26′ 00″ nord, 0° 51′ 15″ ouest
Altitude 18 m
Min. 2 m
Max. 37 m
Superficie 7,41 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Auchay-sur-Vendée
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 15.svg
Chaix

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 15.svg
Chaix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Chaix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Chaix

Chaix est une ancienne commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire. Le — au  —, elle fusionne avec Auzay pour former la commune nouvelle d'Auchay-sur-Vendée.

Ses habitants sont les Chaisiens[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

L’ancien territoire municipal de Chaix s’étend sur 741 hectares. L’altitude moyenne de la commune déléguée est de 18 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 2 et 37 mètres[2],[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

En poitevin, la commune est appelée Chai[4].


Histoire[modifier | modifier le code]

Le 4 octobre 853, les Normands sèment la destruction dans le pays après avoir écrasé à Brillac, commune de Chaix, les troupes de Ramnulf comte de Poitiers et de Raymond comte d'Herbauges[5]

Un arrêté préfectoral du entérine la création de la commune nouvelle d'Auchay-sur-Vendée au [6]. Cette commune naît de la fusion des communes d’Auzay et de Chaix[7].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé en sautoir : au premier, de sable à la couronne de baron d'or accompagnée de trois croisettes pattées d'argent ; au deuxième, d'argent au chêne arraché de sinople englanté d'or ; au troisième, d'argent au drakkar contourné de gueules, bordé de tampons d'or ; au quatrième, de sinople à la champagne ondée d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs[8]
Période Identité Étiquette Qualité
13 mai 1900 Mars 1905 Armand Robin    
19 mars 1905 Mai 1908 Roux Jaumier    
17 mai 1908 Août 1915 Auguste Renoux    
Août 1915 Novembre 1923 François Jaumier Boutin    
4 novembre 1923 Mai 1925 Jean Roy    
17 mai 1925 Mai 1929 Valentin Breillat    
19 mai 1929 Novembre 1930 Jules Gauly    
2 novembre 1930 Avril 1953 Clauvis Martin    
26 avril 1953 Mars 1983 Gabriel Girard    
19 mars 1983 Mars 2001 Louis Guillemet    
16 mars 2001 En cours Joël Giraud   Retraité de la métallurgie
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10],[Note 1].

En 2015, la commune comptait 464 habitants, en augmentation de 7,16 % par rapport à 2009 (Vendée : 5,39 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
450332374400473403434439465
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
449463453439436433436423390
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
415392385311314284283251264
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
260262264322373422409433460
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,7 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,5 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,6 %, 15 à 29 ans = 19,3 %, 30 à 44 ans = 19,3 %, 45 à 59 ans = 26,9 %, plus de 60 ans = 18 %) ;
  • 48,5 % de femmes (0 à 14 ans = 18,1 %, 15 à 29 ans = 17,1 %, 30 à 44 ans = 18,1 %, 45 à 59 ans = 27,1 %, plus de 60 ans = 19,5 %).
Pyramide des âges à Chaix en 2007 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
6,3 
75 à 89 ans
8,1 
11,7 
60 à 74 ans
11,4 
26,9 
45 à 59 ans
27,1 
19,3 
30 à 44 ans
18,1 
19,3 
15 à 29 ans
17,1 
16,6 
0 à 14 ans
18,1 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Étienne
  • Le domaine du Lugre
  • Le port
  • Les bords de la rivière de la Vendée

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Henri Bazire, né en 1873 à Fontenay-le-Comte, avocat, mort pour la France en 1919 des suites des blessures infligées par les gaz[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des communes de Vendée, Ouest-France, Rennes, 1991 (ouvrage rédigé par les correspondants d'Ouest-France en Vendée).
  2. « Commune 13649 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  3. « Chaix », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  4. Jean-Loïc Le Quellec, Dictionnaire des noms de lieux de la Vendée, La Crèche, Geste Éditions, coll. « Geste Poche » (no 14), , 3e éd. (1re éd. 1995), 443 p. (ISBN 2-84561-263-X), p. 77.
  5. Robert Favreau, in Jean Combes (dir.), Histoire du Poitou et des Pays charentais : Deux-Sèvres, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Clermont-Ferrand, éditions Gérard Tisserand, , 334 p. (ISBN 2-84494-084-6, lire en ligne), p 132. Les chroniqueurs ne sont pas d'accord sur l'issue de la bataille car selon la Chronique de Saint-Maixent p.59 « Renoul aussi comte de Poitiers et Rainon, comte d'Herbauges, son parent, qui luttèrent contre les Normands dans la villa de Brillac s'enfuirent. »
  6. « Arrêté no 16-DRCTAJ/2-410 portant création de la commune nouvelle “Auchay-sur-Vendée” », Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Vendée, no 46,‎ (lire en ligne [PDF]).
  7. « Auzay-Chaix devient Auchay-sur-Vendée », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  8. « Les maires de Chaix », sur le site de la commune de Chaix [lire en ligne].
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  13. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  14. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 », sur insee.fr (consulté le 10 mai 2011)
  15. « Monument aux morts de Chaix (Vendée) : Henri Bazire », sur avocatparis (consulté le 17 juillet 2019)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :