Saligny (Vendée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saligny.

Saligny
Saligny (Vendée)
L’église Notre-Dame-de-l’Assomption et le bourg de Saligny, en .
Drapeau de Saligny
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement La Roche-sur-Yon
Canton Aizenay
Intercommunalité Communauté de communes de Vie-et-Boulogne
Commune Bellevigny
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jacky Rotureau
2016-2020
Code postal 85170
Code commune 85279
Démographie
Gentilé Salignais
Population 2 008 hab. (2015)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 48′ 31″ nord, 1° 25′ 26″ ouest
Altitude 73 m
Min. 47 m
Max. 91 m
Superficie 23,73 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Bellevigny
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 15.svg
Saligny

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 15.svg
Saligny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saligny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saligny
Liens
Site web Ancien site officiel

Saligny est une ancienne commune française située dans le département de la Vendée en région Pays-de-la-Loire.

Avec Belleville-sur-Vie, elle devient, au , une commune déléguée de Bellevigny.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de Saligny s’étend sur 2 373 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 73 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 47 et 91 mètres[1],[2].

Saligny est situé à 15 km au nord de La Roche-sur-Yon et 50 km au sud de Nantes.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine du nom Saligny vient probablement de Sallinus, nom de personne latin (porté par un indigène) que l'on retrouve dans plusieurs endroits en France à l'époque gallo-romaine, suivi du suffixe -acum.

En 1639, Saligny était une paroisse très prospère de 1200 habitants, lorsque fut construit le prieuré en face de l'église. À l'époque, le prieuré de Saligny supervisait celui de Belleville-sur-Vie, qui ne comptait alors que 250 habitants.

Au cours de la Révolution française, la paroisse subit des dégâts. Au mois de janvier 1794, François de Charette est à Saligny quand il apprend la prise de Noirmoutier.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Jacky Rotureau[3]   Cadre
Les données manquantes sont à compléter.

Liste des maires délégués[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
En cours Jacky Rotureau    
Les données manquantes sont à compléter.


La Fête de la brouette[modifier | modifier le code]

Tous les ans, le 15 août, la Fête de la brouette est organisée par le comité des fêtes. Cette fête propose un relais de course de brouette tout autour de la commune.

Les brouettes peuvent être modifiées à leur guise, elles doivent juste respecter la règle suivante : deux manches, une roue. Une personne de l'équipe doit en permanence être dans la brouette.

La course dure plusieurs heures.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5],[Note 1].

En 2015, la commune comptait 2 008 habitants, en augmentation de 20,6 % par rapport à 2008 (Vendée : 5,39 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
4775837558308038208859881 020
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 1021 2521 1681 1861 1641 1791 1961 2181 206
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 1841 124989972947897903882903
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 - -
9148309221 0331 1851 6651 938--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (11,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52 % d’hommes (0 à 14 ans = 25,4 %, 15 à 29 ans = 18 %, 30 à 44 ans = 28,5 %, 45 à 59 ans = 17,4 %, plus de 60 ans = 10,7 %) ;
  • 48 % de femmes (0 à 14 ans = 25 %, 15 à 29 ans = 18,5 %, 30 à 44 ans = 26,9 %, 45 à 59 ans = 17,5 %, plus de 60 ans = 12 %).
Pyramide des âges à Saligny en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,1 
2,7 
75 à 89 ans
4,8 
7,9 
60 à 74 ans
7,1 
17,4 
45 à 59 ans
17,5 
28,5 
30 à 44 ans
26,9 
18,0 
15 à 29 ans
18,5 
25,4 
0 à 14 ans
25,0 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L’église Notre-Dame-de-l'Assomption de style néogothique, reconstruite de 1860 à 1890 sur des plans établis en 1855. La première réfection de la flèche de l'église a été effectuée en 1915, une seconde réfection a eu lieu en 2008.
  • La maison forte et tour de la Rochette (aujourd'hui une habitation).
  • L'ancien prieuré daté de 1639.
  • La maison forte de la Mortayère datée de 1650.
  • Le monument aux morts de la Première Guerre mondiale construit en 1922.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 1367 », Géofla, version 2.1, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2015 [lire en ligne].
  2. « Saligny », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. « Jacky Rotureau repart pour un quatrième mandat », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  8. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  9. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 » [archive du ], sur insee.fr (consulté le 20 juin 2011)