Ragenold de Neustrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ragenold de Neustrie
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Famille
Père

Ragenold ou Raino, tué en 885, fut comte d'Herbauges de 852 à 885, et comte du Maine et marquis de Neustrie de 878 à 885. Sa filiation n'est pas connue, mais il pourrait être fils du comte Renaud d'Herbauges.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 852, il bat les Vikings à la bataille de Brillac avec le comte de Poitiers Ramnulf[1],[2].

Lorsque Charles le Chauve crée en 861 les marches de Neustrie et en confie une à Adalard, il s'allie avec ses parents rorgonides au roi Salomon de Bretagne, et se révolte. Ils ne firent leur soumission qu'en 865, quand le roi retire la marche de Neustrie à Adalard pour la confier au Rorgonide Gauzfrid du Maine. En 878, à la mort de Gauzfrid, ce fut à Ragenold que le roi confia cette marche de Neustrie, ainsi que le comté du Maine, les fils de Gauzfrid étant trop jeunes pour succéder à leur père.

Le , les Hommes du Nord pillèrent la ville de Rouen. Ragenold se porta au secours de la ville et les surprit occupés à piller, mais fut tué au cours de l'engagement.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Favreau, in Jean Combes (dir.), Histoire du Poitou et des Pays charentais : Deux-Sèvres, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Clermont-Ferrand, éditions Gérard Tisserand, , 334 p. (ISBN 2-84494-084-6, lire en ligne), p. 132. Les chroniqueurs ne sont pas d'accord sur l'issue de la bataille car selon la Chronique de Saint-Maixent p. 59 « Renoul aussi comte de Poitiers et Rainon, comte d'Herbauges, son parent, qui luttèrent contre les Normands dans la villa de Brillac s'enfuirent. »
  2. CHAPITRE IX - NOUVELLES INVASIONS DES NORMANDS