Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Roche et Bourg (homonymie).

Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon
Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Vendée
Arrondissement Montaigu (1801-1810)
La Roche-sur-Yon (1810-1964)
Canton La Roche-sur-Yon
Commune La Roche-sur-Yon
Statut Commune (1789-1964)
Code commune 85191
Démographie
Gentilé Bourgadin
Population 3 794 hab. (1962)
Géographie
Coordonnées 46° 39′ 43″ nord, 1° 24′ 30″ ouest
Historique
Date de fondation
Date de fusion
Date de dissolution
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 15.svg
Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 15.svg
Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon

Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon (Le Borc ou Le Petit-Borc en poitevin) est une ancienne commune française située dans le département de la Vendée.

Peuplée de 3 794 habitants au recensement de 1962, elle est absorbée le (avec Saint-André-d’Ornay) par La Roche-sur-Yon, préfecture de département. L’actuel quartier de la commune absorbante, appelé « le Bourg-sous-la-Roche », ne correspond pas exactement à l’ancienne commune bourgadine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune du Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon se situait au centre du département de la Vendée. Du point de vue paysager, le territoire relevait du Bas-Bocage.

Rose des vents La Roche-sur-Yon La Roche-sur-Yon
La Ferrière
La Ferrière Rose des vents
Saint-André-d’Ornay N La Chaize-le-Vicomte
O    Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon[1]    E
S
Nesmy Nesmy
Saint-Florent-des-Bois
La Limouzinière
La Limouzinière

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon a connu une évolution au fil des siècles[2],[3],[4],[5] :

  • Monasterii super Rocham au XIVe siècle (Grand-Gauthier) ;
  • De Burgo supra Rocham Oyon au XVIe siècle (manuscrit de Luçon) ;
  • cure du Bourg-sous-la-Roche au XVIIe siècle (Pouillé d’Alliot) ;
  • Le Bourg-sur-la-Roche sous la Révolution (1793) ;
  • Le Bourg (1801) ;
  • Le Bourg-sous-Napoléon (1802) ;
  • Le Bourg-sous-Bourbon-Vendée (1821) ;
  • Le Bourg-sous-Napoléon (1856) ;
  • Le Bourg-sous-la-Roche (1872) ;
  • Le Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon (1896).

En poitevin, la commune porte le nom de Le Borc ou Le Petit-Borc selon la graphie de l’Union pour la culture populaire en Poitou-Charentes-Vendée (UPCP)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1827, la commune absorbe celle voisine de Château-Fromage, peuplée au recensement de 1821 de 287 habitants[6], passant ainsi de 1 427 habitants en 1821 à 1 768 habitants en 1831[7] ; cette commune de Château-Fromage porta, durant la Révolution, le nom de Les Fromages[6].

Au recensement de 1962, soit deux ans avant l'absorption par La Roche-sur-Yon, la population de la commune est de 3 794 habitants[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1884 1888 Arthur Gorin de Ponsay    
1888 1913 Héliodore Durand   Propriétaire (Beautour)
1913 1944 Georges Durand[8],[9] RG Conseiller général (1922-1934), élu dans le canton de La Roche-sur-Yon
1944 1947 Raoul Bobineau    
1947
(décès)
Eugène Louineau[10]    

(décès)
Louis Robin[11]   Assureur
[12] Henri Teiller[13],[14]   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Instances administratives[modifier | modifier le code]

Administrativement, la commune du Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon dépendait de l’arrondissement de La Roche-sur-Yon et du canton de La Roche-sur-Yon à sa disparition.

Historiquement, à partir du début de la Révolution, la commune appartenait au canton de La Roche-sur-Yon, dans le district de La Roche-sur-Yon[3]. De 1801 à 1810, Le Bourg appartient à l’arrondissement de Montaigu[5], puis à celui de La Roche-sur-Yon à partir de 1810, toujours dans le cadre du canton de La Roche-sur-Yon[3].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre
  • Mairie (actuelle mairie annexe de La Roche-sur-Yon)
  • Château des Oudairies
  • Château des Brancardières
  • Cimetière du Bourg
  • Cimetière de la Péronnière

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Cartographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Situation de la commune du Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon sur la carte de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) « SCAN 50 Historique 1950 », sur le site du Géoportail [lire en ligne].
  2. a et b Jean-Loïc Le Quellec, Dictionnaire des noms de lieux de la Vendée, La Crèche, Geste Éditions, coll. « Geste Poche » (no 14), , 3e éd. (1re éd. 1995), 443 p. (ISBN 2-84561-263-X), p. 58.
  3. a b et c École des hautes études en sciences sociales, « Notice communale du Bourg-sous-la-Roche-sur-Yon », Des villages Cassini aux communes d’aujourd’hui,‎ (lire en ligne).
  4. Eugène Aillery, Pouillé de l’évêché de Luçon, Fontenay-le-Comte, Robuchon, , 211 p. (notice BnF no FRBNF30006044, lire en ligne), p. 34-35.
  5. a et b « Le Bourg-sous-la-Roche », Dictionnaire historiques des communes, archives départementales de la Vendée et Société d’émulation de la Vendée,‎ (lire en ligne).
  6. a et b Notice communale de Château-Fromage sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS.
  7. a et b Notice communale de Bourg-sous-la-Roche sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS.
  8. Loïc Tissot, « Georges Durand, le naturaliste de Beautour », Ouest-France,‎ .
  9. Fabien Joyau, « À la rencontre du naturaliste Georges Durand », Le Journal du Pays yonnais,‎ (lire en ligne).
  10. « M. Louineau, maire est décédé », Ouest-France,‎ .
  11. « M. Louis Robin ancien premier adjoint est élu maire », Ouest-France,‎ .
  12. « M. Henri Teillet est élu maire du Bourg-sous-la-Roche », Ouest-France,‎ .
  13. « La semaine du conte revit à Moulin-Sec », Ouest-France,‎ .
  14. Jean-Philippe Gautier, « Les Bourgadins dans le tumulte de la guerre 14-18 », Ouest-France,‎ .