Mouilleron-Saint-Germain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mouilleron.

Mouilleron-Saint-Germain
Mouilleron-Saint-Germain
Moulins à vent, à Mouilleron-en-Pareds.
Image illustrative de l’article Mouilleron-Saint-Germain
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Fontenay-le-Comte
Canton La Châtaigneraie
Intercommunalité Communauté de communes du Pays-de-la-Châtaigneraie
Maire
Mandat
Valentin Josse
2016-2020
Code postal 85390
Code commune 85154
Démographie
Gentilé Mouilleronnais-Germinois
Population
municipale
1 835 hab. (2015)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ 33″ nord, 0° 50′ 55″ ouest
Altitude Min. 60 m
Max. 182 m
Superficie 28,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Mouilleron-Saint-Germain

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Mouilleron-Saint-Germain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mouilleron-Saint-Germain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mouilleron-Saint-Germain

Mouilleron-Saint-Germain est une commune nouvelle française, située dans le département de la Vendée, en région Pays de la Loire.

Issue de la fusion des communes de Mouilleron-en-Pareds et de Saint-Germain-l’Aiguiller, elle est créée le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune nouvelle, Mouilleron-en-Pareds, se situe à l’est du département de la Vendée[1]. L’altitude de celle-ci varie entre 60 et 182 mètres[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Limites et bourgs des communes fondatrices de Mouilleron-Saint-Germain.

Le toponyme consiste en la juxtaposition de deux parties des noms des communes fondatrices, Mouilleron qui désigne un lieu (généralement une partie de champ ou de pré) caractérisé par un excès d'humidité[3], et Saint-Germain-l'Aiguiller. La dénomination de la commune déléguée abritant le chef-lieu est placée en premier, en accord avec les 26 membres des conseils municipaux en [4]. Conformément à la typographie française en matière d’entités administratives, les différentes parties du nom de la commune nouvelle sont reliées par des traits d’union[5].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle de Mouilleron-Saint-Germain naît le de la fusion des communes de Mouilleron-en-Pareds et de Saint-Germain-l’Aiguiller[6]. L’arrêté préfectoral no 15-DRCTAJ/2-580 du entérine sa création[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
[4] En cours Valentin Josse[8] DVD Maire délégué de Mouilleron-en-Pareds (depuis 2016)
Conseiller départemental (depuis 2015), élu dans le canton de La Châtaigneraie

Structure intercommunale[modifier | modifier le code]

Alors que les deux communes sont incluses dans le périmètre de la communauté de communes du Pays-de-la-Châtaigneraie, un arrêté préfectoral du attribue 4 sièges à Mouilleron-Saint-Germain au conseil communautaire à compter du [9].

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Mouilleron-Saint-Germain
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Mouilleron-en-Pareds
(siège)
85154 20,22 1 370 (2015) 68
Saint-Germain-l’Aiguiller 85219 8,44 465 (2015) 55

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Finances locales[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Gentilé[modifier | modifier le code]

Les habitants de Mouilleron-Saint-Germain sont appelés les Mouilleronnais-Germinois[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2015. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2015[12],[Note 1].

En 2015, la commune comptait 1 835 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
2015
1 835
Population municipale [14].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le , la commune a accueilli le départ de la deuxième étape du Tour de France, dont le parcours s'est terminé à La Roche-sur-Yon[15],[16].

Médias[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château du Châtelier-Portault
  • Château de Saint-Sauveur
  • Église Saint-Hilaire de Mouilleron-en-Pareds
  • Manoir du Vigneau
  • Musée national Clemenceau-de-Lattre
  • Temple protestant de Mouilleron-en-Pareds

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Mouilleron-en-Pareds sur Lion 1906, site de Lionnel Delvarre, mis à jour le 6 juin 2010 [lire en ligne].
  2. Répertoire géographique des communes sur le site de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) [lire en ligne].
  3. Pierre Gauthier, Noms de lieux du Poitou: introduction à la toponymie, Bonneton, , p. 149.
  4. a et b « Feu vert pour la commune nouvelle Mouilleron-Saint-Germain », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  5. Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, Paris, Imprimerie nationale, , 5e éd., 196 p. (ISBN 978-2-7433-0482-9), p. 90.
  6. « Commune nouvelle. Le projet de Mouilleron - Saint-Germain sur les rails », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  7. « Arrêté no 15-DRCTAJ/2-580 portant création de la commune nouvelle “Mouilleron-Saint-Germain” », Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Vendée, no 76,‎ (lire en ligne [PDF]).
  8. « Valentin Josse est élu maire de Mouilleron-Saint Germain », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  9. « Arrêté no 15-DRCTAJ/3-617 portant établissement du nombre et répartition des délégués des communes membres de la communauté de communes du Pays de la Châtaigneraie au  », Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Vendée, no 84,‎ (lire en ligne [PDF]).
  10. Joël Bigorgne, « Le grand chambardement des communes nouvelles », Ouest-France,‎ .
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]
  15. « Découvrez le programme des trois premières étapes du Tour de France 2018 », L’Équipe,‎ (lire en ligne).
  16. Céline Bardy, « Tour de France : le grand départ décalé », Ouest-France,‎ .


Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]