La Grève (Vendée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Grève.

La Grève
La Grève (Vendée)
Le château de la Grève.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Vendée
Canton Les Essarts
Commune Saint-Martin-des-Noyers
Géographie
Coordonnées 46° 42′ 53″ nord, 1° 12′ 39″ ouest
Historique
Date de fondation
Date de fusion 1791
Date de dissolution 1791
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 15.svg
La Grève

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 15.svg
La Grève

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
La Grève

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
La Grève

La Grève est une ancienne municipalité française située dans le département de la Vendée.

Issue de la transformation de la paroisse Sainte-Agathe-de-la-Grève, elle est absorbée en 1791 par Saint-Martin-des-Noyers.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le bourg de la Grève se situe à la confluence entre deux cours d’eau. Il est situé à 3 km de Saint-Martin, à 7 km de Fougeré, à 8 km des Essarts et à 9 km de la Ferrière et Sainte-Cécile[a].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le bourg est connu au XIVe siècle en tant que de Gravia, puis, la Griève au XVIIe siècle et enfin de Grava et la Grève le siècle suivant[2]. La paroisse est désignée sous le nom de Sainte-Agathe-de-la-Grève avant la Révolution[3].

L’étymologie du toponyme remontrait à un terme gaulois (graua) faisant référence à un « rivage sablonneux »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité est absorbée par Saint-Martin-des-Noyers à la Révolution[4],[3].

Une des quatre cloches de l’église Saint-Martin, érigée au XIXe siècle dans le bourg de Saint-Martin-des-Noyers, porte le nom de la paroisse de Sainte-Agathe-de-la-Grève[5].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Avant sa disparition, la municipalité de La Grève admet plusieurs monuments sur son territoire d’exercice :

Personnalité liée à la municipalité[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Loïc Le Quellec, Dictionnaire des noms de lieux de la Vendée, La Crèche, Geste Éditions, coll. « Geste Poche » (no 14), , 3e éd. (1re éd. 1995), 443 p. (ISBN 2-84561-263-X).
  • Louis Teillet, « Saint-Martin-des-Noyers et Sainte-Agathe-de-la-Grève », Annuaire départemental de la Société d’émulation de la Vendée,‎ , p. 84-124.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le nombre de kilomètres entre deux points a été obtenu par le service de calcul d’itinéraire du Géoportail, selon l’itinéraire le plus court[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le service de calcul d’itinéraire du Géoportail », geoportail.gouv.fr,‎ (lire en ligne).
  2. a et b « Grève (La) », Le Quellec 2006, p. 167.
  3. a et b « Sainte-Agathe-de-la-Grève », Le Quellec 2006, p. 167.
  4. Teillet 1898, p. 84.
  5. « Dossier : l’histoire de notre église », La Vie à Saint-Martin-des-Noyers, no 93,‎ (lire en ligne [PDF]).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]