Mittainville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mittainville
Mittainville
La mairie.
Blason de Mittainville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Rambouillet
Intercommunalité Communauté d'agglomération Rambouillet Territoires
Maire
Mandat
Corinne Rostan
2020-2026
Code postal 78125
Code commune 78407
Démographie
Gentilé Mittainvillois
Population
municipale
617 hab. (2018 en augmentation de 3,52 % par rapport à 2013)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 59″ nord, 1° 37′ 23″ est
Altitude Min. 121 m
Max. 174 m
Superficie 10,51 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Rambouillet
Législatives Dixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Mittainville
Géolocalisation sur la carte : Yvelines
Voir sur la carte topographique des Yvelines
City locator 14.svg
Mittainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mittainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mittainville
Liens
Site web Mittainville.fr

Mittainville est une commune française située dans le département des Yvelines en région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Position de Mittainville dans les Yvelines.
Locator Dot.png

Situation[modifier | modifier le code]

La commune de Mittainville se trouve à 16 kilomètres environ à l'ouest de Rambouillet et à 11 kilomètres à l'est de Nogent-le-Roi, en lisière ouest de la forêt de Rambouillet et en limite du département d'Eure-et-Loir.

Le territoire est essentiellement rural (à 92 %) et fortement boisé (environ 50 %) surtout dans sa moitié orientale. Il est irrigué par une petite rivière, la Maltorne, affluent de rive droite de l'Eure.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La rivière la Maltorne est le seul cours d'eau traversant le territoire de la commune.

Hameaux de la commune[modifier | modifier le code]

  • les Pâtis, les Ruelles.

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont au sud-est Hermeray, au sud Saint-Lucien, à l'ouest Senantes, au nord-ouest Faverolles et au nord La Boissière-École.

Transports et voies de communications[modifier | modifier le code]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

La desserte est assurée par la route départementale D 71 dont le tracé orienté nord-sud suit grosso modo le cours d'eau et par la D 80 orientée est-ouest qui croise la précédente juste au nord du bourg.

Desserte ferroviaire[modifier | modifier le code]

Les dessertes ferroviaires les plus proches de Mittainville se trouvent à Epernon (11 km) et à Rambouillet (18 km), sur la ligne SNCF Paris/Chartres.

Bus[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne 20 de la société de transport Transdev Rambouillet.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mittainville est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[4],[5].

Occupation des sols simplifiée[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune se compose en 2017 de 91,58 % d'espaces agricoles, forestiers et naturels, 4,47 % d'espaces ouverts artificialisés et 3,94 % d'espaces construits artificialisés[6].

Occupation des sols détaillée[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente l'occupation des sols de la commune en 2018, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC).

Occupation des sols en 2018
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Tissu urbain discontinu 4,7 % 50
Terres arables hors périmètres d'irrigation 44,0 % 470
Prairies et autres surfaces toujours en herbe 11,2 % 120
Systèmes culturaux et parcellaires complexes 0,2 % 2
Surfaces essentiellement agricoles interrompues par des espaces naturels importants 2,7 % 29
Forêts de feuillus 37,2 % 398
Source : Corine Land Cover[7]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Miteinvilla au XIIIe siècle[8].

C'est la « ferme de Mitta »[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
? juin 2020 Françoise Berthier    
juin 2020 En cours Corinne Rostan   Ancienne éducatrice spécialisée

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[11].

En 2018, la commune comptait 617 habitants[Note 3], en augmentation de 3,52 % par rapport à 2013 (Yvelines : +1,62 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500419460424443406406411412
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
433397384375358370322328328
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
338337307309305288290258235
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
213198234348434514613627592
2017 2018 - - - - - - -
607617-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges en 2007[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Mittainville en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
0,7 
3,6 
75 à 89 ans
6,1 
14,5 
60 à 74 ans
11,8 
21,8 
45 à 59 ans
26,3 
19,7 
30 à 44 ans
22,2 
13,9 
15 à 29 ans
10,8 
25,8 
0 à 14 ans
22,2 
Pyramide des âges du département des Yvelines en 2007 en pourcentage[15]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,6 
11,2 
60 à 74 ans
11,6 
20,3 
45 à 59 ans
20,7 
22,1 
30 à 44 ans
21,5 
19,9 
15 à 29 ans
18,9 
21,9 
0 à 14 ans
19,8 

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52,6 % contre 48,4 % au niveau national et 48,8 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 25,8 %, 15 à 29 ans = 13,9 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 21,8 %, plus de 60 ans = 18,7 %) ;
  • 47,4 % de femmes (0 à 14 ans = 22,2 %, 15 à 29 ans = 10,8 %, 30 à 44 ans = 22,2 %, 45 à 59 ans = 26,3 %, plus de 60 ans = 18,6 %).

Économie[modifier | modifier le code]

  • Agriculture, sylviculture, élevage.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Rémy.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Rémy : édifice en pierre meulière du XVIIe siècle à nef unique sans clocher, inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques[16].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Robert Darène (1914-2016), cinéaste, comédien et réalisateur y est décédé à l'âge de 102 ans[17].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Mittainville Blason
D'argent au sautoir dentelé de sable, cantonné en chef de trois roses de gueules, en pointe d'un épi de blé d'or, à senestre d'un arbre de sinople au tronc de sable, à dextre d'un huchet de gueules virolé d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le patrimoine des communes des Yvelines - tome 2, Paris, Editions Flohic, , 1155 p. (ISBN 2-84234-070-1), « Mittainville », p. 727–728

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Paris », sur insee.fr (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. [PDF]« Occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) », sur cartoviz.iau-idf.fr (consulté en ).
  7. « Données statistiques sur les communes de Métropole ; Répartition des superficies en 44 postes d'occupation des sols (métropole) », sur CORINE Land Cover, (consulté le ).
  8. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  9. – Marianne Mulon –Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. « Évolution et structure de la population à Mittainville en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  15. « Résultats du recensement de la population des Yvelines en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le ).
  16. « Église Saint-Rémy », notice no PA00087545, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Mort de Robert Darène, réalisateur des "Chiffonniers d'Emmaüs" », Tout le ciné,‎ (lire en ligne, consulté le ).