Canton de Souvigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Souvigny
Situation du canton de Souvigny dans le département de Allier.
Situation du canton de Souvigny dans le département de Allier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement(s) Moulins (29)
Bureau centralisateur Souvigny
Conseillers
départementaux
Jean-Paul Dufrègne
Marie-Françoise Lacarin
2015-2021
Code canton 03 16
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 3 brumaire an X[2],[3]
(25 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 15 173 hab. (2014)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Superficie 679,09 km2
Subdivisions
Communes 29

Le canton de Souvigny est une division administrative française située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le canton est réputé pour ses nombreuses églises romanes, construites autour de l'important prieuré clunisien de Souvigny : églises romanes du pays de Souvigny.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 11 à 29.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Souvigny dans l'arrondissement de Moulins. Dans les limites cantonales en vigueur avant le redécoupage effectif en mars 2015, son altitude varie de 204 m (Agonges) à 485 m (Noyant-d'Allier) pour une altitude moyenne de 273 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le périmètre du canton est modifié à la suite du redécoupage des cantons du département de l'Allier, pour les élections départementales de 2015[5].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Paul Dufrègne   PCF Président du conseil général (2008-2015)
2015 en cours Marie-Françoise Lacarin   PCF Maire de Cressanges depuis 2014

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Jean-Paul Dufrègne, président du conseil général sortant, et Marie-Françoise Lacarin (PCF[6]) est élu au premier tour avec 54,70% des suffrages exprimés, devant le binôme composé d'Aurélie Schabert et Yves Simon (DVD) (30,16%). Le taux de participation est de 62,26 % (7 331 votants sur 11 775 inscrits)[6] contre 53,8 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8].

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 M. Bohat   Notaire, propriétaire, maire de Souvigny
1848 1855 Pierre Hippolyte Raynaud Centre Avocat à Gannat
Propriétaire, maire-adjoint de Cressanges
- Député (1830-1834 et 1839-1842)
1855 1871 Jean François Bardoux   Vice-président du tribunal de Moulins
1871 1898 Sosthène Patissier Centre gauche Avocat à Moulins - Propriétaire à Souvigny
Député (1871-1881)
1898 1910
(démission)
Albert Minier Rad. Industriel (maître de verrerie)
Maire de Souvigny
Député (1903-1910)
1910 1926
(décès)[9]
M. Dujon   Fermier général - Maire de Besson
1926 1932
(décès)
Jules Cordier SFIO Médecin à Souvigny
1932 1940 Jean Paquier SFIO Propriétaire viticulteur
Maire de Besson
1945 1955 Antoine Arnefaux SFIO Artisan tailleur
Maire de Souvigny
1955 1961 Henri Campagne Rad. Maire de Souvigny
1961 1964 Jean Girodon SFIO Maire de Noyant-d'Allier
1964 1967 Dr. Magnier DVD Maire de Souvigny
1967 1992 Henri Coque DVD puis UDF-CDS Cultivateur
Maire de Souvigny
Président du Conseil général (1982-1985)
1992 1998 Georges Fleury UDF PDG
Maire de Souvigny jusqu'en 2001
1998 2015 Jean-Paul Dufrègne PCF Conseiller de gestion
Maire de Saint-Menoux (1995-2008)
Président du Conseil général depuis 2008

Composition[modifier | modifier le code]

À la suite du décret du [5], le canton de Souvigny regroupe vingt-neuf communes. Ce sont les onze communes de l'ancien canton de Souvigny auxquelles s'ajoutent les onze du canton du Montet, six issues du canton de Saint-Pourçain-sur-Sioule et une du canton de Moulins-Sud.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Souvigny
(bureau centralisateur)
03275 CA de Moulins 1 865 (2014)
Agonges 03002 CC en Bocage Bourbonnais 328 (2014)
Autry-Issards 03012 CC en Bocage Bourbonnais 336 (2014)
Besson 03026 CA de Moulins 775 (2014)
Bransat 03038 CC en Pays Saint Pourcinois 493 (2014)
Bresnay 03039 CA de Moulins 376 (2014)
Bressolles 03040 CA de Moulins 1 062 (2014)
Cesset 03049 CC en Pays Saint Pourcinois 396 (2014)
Châtel-de-Neuvre 03065 CC Bocage Sud 560 (2014)
Châtillon 03069 CC Bocage Sud 320 (2014)
Chemilly 03073 CA de Moulins 633 (2014)
Contigny 03083 CC en Pays Saint Pourcinois 606 (2014)
Cressanges 03092 CC Bocage Sud 644 (2014)
Deux-Chaises 03099 CC Bocage Sud 411 (2014)
Gipcy 03122 CC Bocage Sud 239 (2014)
Laféline 03134 CC en Pays Saint Pourcinois 206 (2014)
Marigny 03162 CA de Moulins 194 (2014)
Meillard 03169 CC Bocage Sud 304 (2014)
Meillers 03170 CC Bocage Sud 150 (2014)
Monétay-sur-Allier 03176 CC en Pays Saint Pourcinois 492 (2014)
Le Montet 03183 CC Bocage Sud 478 (2014)
Noyant-d'Allier 03202 CC Bocage Sud 705 (2014)
Rocles 03214 CC Bocage Sud 394 (2014)
Saint-Menoux 03247 CC en Bocage Bourbonnais 997 (2014)
Saint-Sornin 03260 CC Bocage Sud 232 (2014)
Le Theil 03281 CC en Pays Saint Pourcinois 409 (2014)
Treban 03287 CC Bocage Sud 399 (2014)
Tronget 03292 CC Bocage Sud 914 (2014)
Verneuil-en-Bourbonnais 03307 CC en Pays Saint Pourcinois 255 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 15 173 habitants[10].

Évolution de la population de l'ancien canton :

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 840 8 237 7 276 6 933 7 014 6 694 6 678 6 820 6 741
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[11] puis population municipale à partir de 2006[12])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, vol. 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne).
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-73321028-4).

Liens externes[modifier | modifier le code]