Dompierre-sur-Besbre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dompierre et Besbre (homonymie).
Dompierre-sur-Besbre
Dompierre-sur-Besbre, rue Principale.
Dompierre-sur-Besbre, rue Principale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Moulins
Canton Dompierre-sur-Besbre
(bureau centralisateur)
Intercommunalité Communauté de communes Entr'Allier Besbre et Loire
Maire
Mandat
Pascal Vernisse
2014-2020
Code postal 03290
Code commune 03102
Démographie
Gentilé Dompierrois
Population
municipale
3 090 hab. (2014)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 31′ 23″ nord, 3° 40′ 55″ est
Altitude Min. 207 m – Max. 271 m
Superficie 45,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Dompierre-sur-Besbre

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Dompierre-sur-Besbre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dompierre-sur-Besbre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dompierre-sur-Besbre
Liens
Site web dompierre-sur-besbre.fr

Dompierre-sur-Besbre est une commune, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Dompierre-sur-Besbre est située au nord-est du département de l'Allier.

Ses communes limitrophes sont[1] :

Communes limitrophes de Dompierre-sur-Besbre
Beaulon Saint-Aubin-sur-Loire (Saône-et-Loire)
Thiel-sur-Acolin Dompierre-sur-Besbre Diou
Saint-Pourçain-sur-Besbre

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

La ville est accessible notamment par la route nationale 79 (Route Centre-Europe Atlantique ou RCEA), axe reliant Moulins à Mâcon. Sa traversée, ainsi que les délaissés de l'ancienne nationale, est la route départementale 779, qui permet aussi de rejoindre Moulins. La route départementale 480 la relie à Lapalisse et Vichy.

Transports ferroviaires[modifier | modifier le code]

La gare de Dompierre-Sept-Fons est située sur la ligne de Moulins à Mâcon ; elle est desservie par des trains TER reliant Tours et Nevers à Lyon-Perrache via Moulins-sur-Allier, Paray-le-Monial, ainsi qu'un TER reliant Clermont-Ferrand à Montchanin via Vichy.

Transports fluviaux[modifier | modifier le code]

Un embranchement du canal latéral à la Loire, la rigole navigable de la Besbre, dessert Dompierre. Un port y est aménagé à son extrémité. Un loueur de bateaux de plaisance y est installé.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune porta, pendant la Révolution française, le nom de Source-Libre[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 mars 2008 François Colcombet PS Magistrat, député
mars 2008 en cours Pascal Vernisse[3] DVG Fonctionnaire
Conseiller général du canton de Dompierre-sur-Besbre (2011-2015)
réélu pour le mandat 2014-2020

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 3 090 habitants, en diminution de -2,95 % par rapport à 2009 (Allier : 0 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
985 824 1 029 1 205 1 512 1 623 1 638 1 750 1 845
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 882 1 965 2 229 2 415 2 600 2 765 2 979 3 113 3 304
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 271 3 306 3 206 3 066 3 035 3 110 3 022 3 005 3 014
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
3 528 4 031 4 115 4 040 3 807 3 477 3 307 3 119 3 090
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Tous les ans, en début d'année, se déroulent les Rencontres Cinéma-Nature, festival alliant la protection de la nature dans le milieu bourbonnais et les films sur la nature.
  • Le 29 juin, jour de la Saint-Pierre, a lieu la fête foraine, qui dure 3 jours et se termine par un feu d'artifice.
  • Tous les ans, un week-end durant le mois de septembre se déroule le Challenge Bernard-Chinellato, tournoi de rugby à XV regroupant différentes équipes cadets (moins de 17 ans) du Bourbonnais et d'ailleurs.
  • Dompierre-sur-Besbre fait partie de l'Association des Dompierre de France, qui regroupe les 23 communes françaises qui comportent Dompierre dans leur nom. Chaque année, une fête nationale est organisée dans une ville ou un village différent ; Dompierre-sur-Besbre a accueilli ses cousins Dompierrois et Dompierrais en 1997, et a organisé la deuxième assemblée générale de l'association en 1994. En 2013, la fête s'est déroulée le 1er week-end de juillet à Dompierre-les-Ormes, en Saône-et-Loire. Dompierre-sur-Besbre a fait partie des communes à ne pas envoyer de délégation.

Économie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Peugeot - Citroën Sept-Fons.

La ville de Dompierre comporte un des sites de PSA Peugeot Citroën, plus précisément une fonderie, où sont fabriqués des pièces de freinage et des carters moteurs.

La commune possède plusieurs bâtiments culturels : un cinéma qui porte le nom du célèbre écrivain bourbonnais René Fallet, la médiathèque-bibliothèque Jeanne-Cressanges inaugurée le 23 janvier 2010 en sa présence, et une résidence d'artistes plasticiens contemporains.

Un parc d'attractions, le PAL, est présent à proximité sur la commune de Saint-Pourçain-sur-Besbre. C'est un parc mêlant attractions et animaux qui attire de nombreux visiteurs tous les étés.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Dompierre-sur-Besbre (03).svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

De gueules semé de billettes d'or, au lion du même brochant sur le tout, au chef de sable chargé d'un sautoir aussi d'or.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Lardot, Dompierre-sur-Besbre. Fragments d'histoire, Dompierre-sur-Besbre, Des Figures et des lieux, 2012.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail (consulté le 26 mai 2017).
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Liste des maires de l'Allier sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 7 juin 2014).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. clochers.org, « Église Saint-Joseph » (consulté le 28 octobre 2012)
  8. Abbaye de Sept-Fons