Saulcet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saulcet
L'église Saint-Julien de Saulcet
L'église Saint-Julien de Saulcet
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Moulins
Canton Saint-Pourçain-sur-Sioule
Intercommunalité Communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne
Maire
Mandat
Martine Labussière
2014-2020
Code postal 03500
Code commune 03267
Démographie
Population
municipale
700 hab. (2014)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 19′ 33″ nord, 3° 15′ 47″ est
Altitude Min. 230 m
Max. 326 m
Superficie 7,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Saulcet

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Saulcet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saulcet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saulcet

Saulcet est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Saulcet est située au centre du département de l'Allier[1], à 27,5 km au sud de la préfecture Moulins[2] et à 2,6 km au nord-ouest de Saint-Pourçain-sur-Sioule[3].

Le redécoupage des cantons du département de l'Allier n'a pas affecté la commune, qui reste dans le canton de Saint-Pourçain-sur-Sioule[4].

Saulcet est limitrophe avec cinq communes[5] :

Communes limitrophes de Saulcet
Verneuil-en-Bourbonnais Contigny
Bransat Saulcet
Louchy-Montfand Saint-Pourçain-sur-Sioule

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par les routes départementales 1 reliant Saint-Pourçain-sur-Sioule au Montet, 115 (axe nord-est – sud-ouest de Contigny à Louchy-Montfand) et 415 (axe nord-ouest – sud-est de Verneuil-en-Bourbonnais à Saint-Pourçain-sur-Sioule)[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Saulcet vient du latin Salicetum qui signifie « saule ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Saulcet apparaît très tardivement dans les sources avec la fondation d’un couvent de bénédictines en 1651 à Verneuil. Partagé au Moyen Âge entre deux gouvernements, Auvergne et Bourbonnais, la paroisse compte, en 1569, 194 feux selon les estimations de Nicolay. Saulcet est situé sur d'anciennes terres à vignes depuis au moins le XIe siècle, sur des coteaux exposés au sud-est, bien protégés du vent. On y a longtemps exploité des carrières de pierres à chaux, dont il reste quelques vestiges dans les ronces et les taillis. Aujourd'hui, la production est toujours axée sur la vigne et le vin, en AOC saint-pourçain, dont le village accueille la majorité des viticulteurs, mais aussi sur les céréales et l'élevage.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Bernard Gaudon    
mars 2014 en cours Martine Labussière[6] DVG Employée

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 700 habitants, en augmentation de 7,69 % par rapport à 2009 (Allier : 0 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
943 934 906 970 978 1 024 1 005 1 000 993
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
980 956 959 890 843 829 881 764 819
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
825 827 757 656 626 605 617 579 555
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
570 536 519 577 589 608 622 650 700
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saulcet dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école élémentaire publique[11].

Hors dérogation à la carte scolaire, les collégiens se rendent à Saint-Pourçain-sur-Sioule[12], tout comme les lycéens[13].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église romane Saint-Julien du XIIe siècle, qui offre une représentation murale du Dit des trois morts et des trois vifs : trois jeunes gentilshommes sont interpellés dans un cimetière par trois morts, qui leur rappellent la brièveté de la vie et l'importance du salut de leur âme. L'église conserve un superbe clocher, surmonté d'une haute flèche octogonale en pierre typiquement bourbonnaise que l'on retrouve notamment au Theil, à Laféline, etc. L'édifice et les peintures sont classés Monuments historiques. L'église Saint-Julien se trouve sur la route des églises peintes en Bourbonnais[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Louis Neillot (1898-1973), peintre fauve, inhumé au cimetière de la commune. À partir de 1958, il passait plusieurs mois par an dans sa maison du Verger, à Saulcet. Une rue du village porte son nom.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Saulcet », sur Lion 1906.
  2. « Orthodromie entre Saulcet et Moulins », sur Lion 1906 (consulté le 29 mars 2015).
  3. « Orthodromie entre Saulcet et Saint-Pourçain-sur-Sioule », sur Lion 1906 (consulté le 29 mars 2015).
  4. « Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier », sur Légifrance.
  5. a et b Carte de Saulcet sur Géoportail.
  6. Liste des maires de l'Allier sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 6 juin 2014).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « École élémentaire publique », sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 12 novembre 2015).
  12. « Sectorisation des collèges du département de l'Allier » [PDF], sur le site de l'académie de Clermont-Ferrand, Inspection académique de l'Allier, (consulté le 12 novembre 2015).
  13. « Sectorisation des lycées - 2GT - Allier » [PDF], sur le site de l'académie de Clermont-Ferrand, Inspection académique de l'Allier, (consulté le 12 novembre 2015).
  14. « Églises peintes du Bourbonnais », sur eglisespeintesenbourbonnais.planet-allier.com (consulté le 17 février 2017)