24 Heures du Mans 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
24 Heures du Mans 2017
Description de l'image 24 heures du mans_2014_logo.png.
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) Automobile Club de l'Ouest
Édition 85e
Lieu(x) Drapeau : France Le Mans
Date du
au
Affluence 258 500 spectateurs
Site(s) Circuit des 24 Heures
Site web officiel www.24h-lemans.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Porsche
Vainqueur Drapeau : Allemagne Porsche
Deuxième Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing
Troisième Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing

Navigation

Les 24 Heures du Mans 2017 sont la 85e édition des 24 Heures du Mans, la 3e manche du calendrier du Championnat du monde d'endurance FIA 2017 et a eu lieu les samedi 17 et dimanche 18 juin. Porsche, double tenant du titre, remporte l'épreuve pour la 19e fois de son histoire[1].

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Fin octobre 2016, le constructeur allemand Audi annonce la fin de son engagement en endurance[2] après treize victoires entre 2000 et 2014 afin de concentrer ses ressources sur d'autres disciplines. (On parle aussi des conséquences financières liées aux actions en justice après le scandale de l'Affaire Volkswagen).

Toyota revient en 2017 avec une voiture de plus que l'année précédente, où la marque manqua de remporter la course d'un cheveu après l'avoir dominée.

Le revêtement du circuit Bugatti a été refait fin 2016[3].

Engagés[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

56e stand
Le 11 juin 2015, l'ACO sélectionne le projet du Welter Racing dans le cadre du Garage 56 avec la WR Bio-Méthane qui a pour objectif l’utilisation du Biométhane liquide issu du retraitement des déchets pour accompagner les carburants fossiles essence ou gasole- utilisés actuellement[4].
Cependant en décembre 2016, l'équipe annonce que la voiture ne sera pas au départ car le projet n'a pas réuni suffisamment de partenaires pour pouvoir mener à son terme le projet dans des délais suffisants. Le projet n'est toutefois pas abandonné mais différé, WR souhaite ainsi une participation de la WR Bio-Méthane aux 24 Heures du Mans dans les trois prochaines années[5].

Si l'on parle de 56e stand, ce sont bien 60 voitures qui s'élancent au départ de la 85e édition des 24 Heures, grâce à la construction de 4 nouveaux stands l'année précédente. 28 des voitures participantes sont engagées en WEC. En LMP2, le nombre de protos engagés est porté à 25, ce qui est un record absolu.

Invitations automatiques

Raison de l'invitation LMP1 LMP2 LMGTE Pro LMGTE Am
Vainqueur des 24 Heures du Mans 2016 Drapeau : Allemagne Porsche Team Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team USA Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa
Champions ELMS 2016 (LMP2 et GTE) Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing
Second ELMS 2016 (GTE) Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport
Champion ELMS 2016 (LMP3) Drapeau : États-Unis United Autosports
WeatherTech SportsCar Championship Drapeau : États-Unis Keating Motorsports Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa
Champions Asian Le Mans Series 2016 (LMP2 et GT) Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau : Hong Kong DH Racing
Champion Asian Le Mans Series (LMP3) Drapeau : Royaume-Uni Tockwith Motorsports
Champion Michelin Le Mans Cup 2016 (GT3) Drapeau : Royaume-Uni TF Sport

Chaque invitation ne pourra être accordée que si la voiture concernée est engagée en 2017 dans l’un des trois championnats suivants : l'Asian Le Mans Series, l'European Le Mans Series ou l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

Liste officielle[modifier | modifier le code]

Liste des engagés
No. Pays Équipe Voiture Pneu Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3
LMP1
1 Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team Porsche 919 Hybrid M Drapeau : Suisse Neel Jani Drapeau : Allemagne André Lotterer Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
2 Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team Porsche 919 Hybrid M Drapeau : Allemagne Timo Bernhard Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber Drapeau : Nouvelle-Zélande Brendon Hartley
4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Enso CLM P1/01-Nismo D Drapeau : Royaume-Uni Oliver Webb Drapeau : Autriche Dominik Kraihamer Drapeau : Italie Marco Bonanomi
7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway Drapeau : Japon Kamui Kobayashi Drapeau : France Stéphane Sarrazin
8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau : Suisse Sébastien Buemi Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson Drapeau : Japon Kazuki Nakajima
9 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau : France Nicolas Lapierre Drapeau : Japon Yuji Kunimoto Drapeau : Argentine José María López
LMP2
13 Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion Oreca 07-Gibson D Drapeau : Brésil Nelson Piquet Jr Drapeau : Suisse Mathias Beche Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson
17 Drapeau : France IDEC Sport Racing Ligier JS P217-Gibson M Drapeau : France Patrice Lafargue Drapeau : France Paul Lafargue Drapeau : France David Zollinger
21 Drapeau : États-Unis DragonSpeed Oreca 07-Gibson D Drapeau : Suède Henrik Hedman Drapeau : Royaume-Uni Ben Hanley Drapeau : Suède Felix Rosenqvist
22 Drapeau : Russie G-Drive Racing Oreca 07-Gibson D Drapeau : Mexique Memo Rojas Drapeau : Japon Ryō Hirakawa Drapeau : Mexique José Gutiérrez
23 Drapeau : France Panis-Barthez Compétition Ligier JS P217-Gibson M Drapeau : France Fabien Barthez Drapeau : France Timothé Buret Drapeau : France Nathanaël Berthon
24 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing Oreca 07-Gibson D Drapeau : Thaïlande Tor Graves Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi Drapeau : France Jean-Éric Vergne
25 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing Oreca 07-Gibson D Drapeau : Mexique Roberto González Drapeau : Suisse Simon Trummer Drapeau : Russie Vitaly Petrov
26 Drapeau : Russie G-Drive Racing Oreca 07-Gibson D Drapeau : Russie Roman Rusinov Drapeau : France Pierre Thiriet Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn
27 Drapeau : Russie SMP Racing Dallara P217-Gibson D Drapeau : Russie Mikhaïl Aleshin Drapeau : Russie Viktor Shaytar Drapeau : Russie Sergey Sirotkin
28 Drapeau : France TDS Racing Oreca 07-Gibson D Drapeau : France François Perrodo Drapeau : France Emmanuel Collard Drapeau : France Matthieu Vaxiviere
29 Drapeau : Pays-Bas Racing Team Nederland Dallara P217-Gibson D Drapeau : Pays-Bas Jan Lammers Drapeau : Brésil Rubens Barrichello Drapeau : Pays-Bas Frits van Eerd
31 Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion Oreca 07-Gibson D Drapeau : France Nicolas Prost Drapeau : Brésil Bruno Senna Drapeau : France Julien Canal
32 Drapeau : États-Unis United Autosports Ligier JS P217-Gibson D Drapeau : États-Unis William Owen Drapeau : Suisse Hugo de Sadeleer Drapeau : Portugal Filipe Albuquerque
33 Drapeau : Philippines Eurasia Motorsport Ligier JS P217-Gibson D Drapeau : France Erik Maris Drapeau : France Jacques Nicolet Drapeau : France Pierre Nicolet
34 Drapeau : Royaume-Uni Tockwith Motorsports Ligier JS P217-Gibson D Drapeau : Royaume-Uni Nigel Moore Drapeau : Royaume-Uni Phil Hanson Drapeau : Inde Karun Chandhok
35 Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson D Drapeau : France Nelson Panciatici Drapeau : France Pierre Ragues Drapeau : Brésil André Negrão
36 Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson D Drapeau : France Romain Dumas Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes Drapeau : Royaume-Uni Matthew Rao (de)
37 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Oreca 07-Gibson D Drapeau : République populaire de Chine David Cheng Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau : France Tristan Gommendy
38 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Oreca 07-Gibson D Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung Drapeau : France Thomas Laurent Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis
39 Drapeau : France Graff Oreca 07-Gibson D Drapeau : France Enzo Guibbert Drapeau : France Éric Trouillet Drapeau : Royaume-Uni James Winslow
40 Drapeau : France Graff Oreca 07-Gibson D Drapeau : Australie James Allen Drapeau : France Franck Matélli Drapeau : Royaume-Uni Richard Bradley
43 Drapeau : États-Unis Keating Motorsports Riley Mk. 30-Gibson D Drapeau : États-Unis Ben Keating Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen Drapeau : États-Unis Ricky Taylor
45 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Ligier JS P217-Gibson D Drapeau : États-Unis Mark Patterson Drapeau : France Vincent Capillaire Drapeau : États-Unis Matthew McMurry
47 Drapeau : Italie Cetilar Villorba Corse Dallara P217-Gibson D Drapeau : Italie Andrea Belicchi Drapeau : Italie Roberto Lacorte Drapeau : Italie Giorgio Sernagiotto
49 Drapeau : Slovaquie ARC Bratislava Ligier JS P217-Gibson M Drapeau : Slovaquie Miroslav Konôpka Drapeau : Lettonie Konstantīns Calko Drapeau : Pays-Bas Rik Breukers
LMGTE Pro
51 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE M Drapeau : Royaume-Uni James Calado Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi Drapeau : Italie Michele Rugolo
63 Drapeau : États-Unis Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7.R M Drapeau : Danemark Jan Magnussen Drapeau : Espagne Antonio Garcia Drapeau : États-Unis Jordan Taylor
64 Drapeau : États-Unis Corvette Racing - GM Chevrolet Corvette C7.R M Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin Drapeau : États-Unis Tommy Milner Drapeau : Suisse Marcel Fässler
66 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost M Drapeau : Allemagne Stefan Mücke Drapeau : France Olivier Pla Drapeau : États-Unis Billy Johnson
67 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost M Drapeau : Royaume-Uni Andy Priaulx Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell Drapeau : Brésil Pipo Derani
68 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team USA Ford GT GTE Ecoboost M Drapeau : États-Unis Joey Hand Drapeau : Allemagne Dirk Müller Drapeau : Brésil Tony Kanaan
69 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team USA Ford GT GTE Ecoboost M Drapeau : Australie Ryan Briscoe Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Royaume-Uni Richard Westbrook
71 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE M Drapeau : Royaume-Uni Sam Bird Drapeau : Italie Davide Rigon Drapeau : Espagne Miguel Molina
82 Drapeau : États-Unis Risi Competizione Ferrari 488 GTE M Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella Drapeau : Finlande Toni Vilander Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer
91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Autriche Richard Lietz Drapeau : France Frédéric Makowiecki Drapeau : France Patrick Pilet
92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Danemark Michael Christensen Drapeau : France Kévin Estre Drapeau : Allemagne Dirk Werner
95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE D Drapeau : Danemark Nicki Thiim Drapeau : Danemark Marco Sørensen Drapeau : Nouvelle-Zélande Richie Stanaway
97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE D Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Adam Drapeau : Brésil Daniel Serra (en)
LMGTE Am
50 Drapeau : France Larbre Compétition Chevrolet Corvette C7.R M Drapeau : France Romain Brandela Drapeau : France Christian Philippon Drapeau : Brésil Fernando Rees
54 Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE M Drapeau : République tchèque Thomas Flohr Drapeau : Italie Francesco Castellacci Drapeau : Monaco Olivier Beretta
55 Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE M Drapeau : Royaume-Uni Duncan Cameron Drapeau : Royaume-Uni Aaron Scott Drapeau : Italie Marco Cioci
60 Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE M Drapeau : Portugal Álvaro Parente Drapeau : Singapour Richard Wee Drapeau : Japon Hiroki Katoh
61 Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE M Drapeau : Irlande Matthew Griffin Drapeau : Singapour Weng Sun Mok Drapeau : Japon Keita Sawa
62 Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa Ferrari 488 GTE M Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil Drapeau : États-Unis Townsend Bell Drapeau : États-Unis Bill Sweedler
65 Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa Ferrari 488 GTE M Drapeau : Danemark Christina Nielsen Drapeau : Italie Alessandro Balzan Drapeau : États-Unis Bret Curtis
77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR (2016) D Drapeau : Allemagne Christian Ried Drapeau : Allemagne Marvin Dienst (en) Drapeau : Italie Matteo Cairoli
83 Drapeau : Hong Kong DH Racing Ferrari 488 GTE M Drapeau : États-Unis Tracy Krohn Drapeau : Suède Niclas Jönsson Drapeau : Italie Andrea Bertolini
84 Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Ferrari 488 GTE M Drapeau : Royaume-Uni Robert Smith Drapeau : Royaume-Uni Will Stevens Drapeau : Belgique Dries Vanthoor
86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing UK Porsche 911 RSR (2016) D Drapeau : Royaume-Uni Michael Wainwright Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker (en) Drapeau : Australie Nick Foster (en)
88 Drapeau : Allemagne Proton Competition Porsche 911 RSR (2016) M Drapeau : Belgique Stéphane Lémeret Drapeau : Autriche Klaus Bachler Drapeau : Émirats arabes unis Khaled Al Qubaisi
90 Drapeau : Royaume-Uni TF Sport Aston Martin Vantage GTE D Drapeau : Turquie Salih Yoluc Drapeau : Royaume-Uni Euan Hankey Drapeau : Royaume-Uni Rob Bell
93 Drapeau : Allemagne Proton Competition Porsche 911 RSR (2016) D Drapeau : États-Unis Patrick Long Drapeau : Arabie saoudite Abdulaziz Al Faisal Drapeau : États-Unis Mike Hedlund
98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE D Drapeau : Canada Paul Dalla Lana Drapeau : Portugal Pedro Lamy Drapeau : Autriche Mathias Lauda
99 Drapeau : Royaume-Uni Beechdean AMR Aston Martin Vantage GTE D Drapeau : Royaume-Uni Andrew Howard Drapeau : Royaume-Uni Ross Gunn Drapeau : Royaume-Uni Oliver Bryant

Réservistes[modifier | modifier le code]

Réservistes
Ordre Classe No. Pays Équipe Voiture Pneu Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3
1 LMGTE Am 94 Drapeau : Allemagne Mentos-Proton Racing Porsche 911 RSR (2016) M Drapeau : Norvège Egidio Perfetti Drapeau : Inconnu Drapeau : Inconnu

Journée test[modifier | modifier le code]

Pesage[modifier | modifier le code]

En direction du pesage.

Le pesage s'effectue sur la place de la République les dimanche 11 et lundi 12 juin. Le premier équipage est celui du Graff Racing qui arrive à 14 h 30, le dernier est celui du Risi Competizione le lendemain à 17 h 10. Porsche est présent le dimanche tandis que Toyota est placé le lundi.

Essais Libres[modifier | modifier le code]

L'endurance retrouve Le Mans et son tracé unique.

Les essais libres ont lieu le mercredi 14 juin de 16 h à 20 h, soit une durée de h. Toyota prend l'ascendant sur Porsche au chronomètre, augurant des qualifications à l'avantage du constructeur nippon.

Séances de qualifications[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

United Autosports lors de la 3e séance qualificative qui se déroule de nuit.
Intense activité aux stands.

Voici le classement officiel au terme des qualifications[6], ainsi que la grille de départ[7]. Les premiers de chaque catégorie sont signalés en gras. Les meilleurs temps obtenus par chaque équipage sont indiqués par un fond gris. En plus de la pole, le Japonais Kamui Kobayashi signe lors de la deuxième séance le record du tracé actuel[8]

Pos. Classe No. Équipe Séance 1 Séance 2 Séance 3 Écart Grille
1 LMP1 7 Toyota Gazoo Racing 3 min 18 s 793 3 min 14 s 791 3 min 19 s 928 1
2 LMP1 8 Toyota Gazoo Racing 3 min 19 s 483 Pas de temps 3 min 17 s 128 +2 s 337 2
3 LMP1 1 Porsche LMP Team 3 min 21 s 165 3 min 17 s 259 3 min 18 s 210 +2 s 468 3
3 LMP1 2 Porsche LMP Team 3 min 19 s 710 3 min 18 s 067 3 min 20 s 154 +3 s 276 3
5 LMP1 9 Toyota Gazoo Racing 3 min 19 s 958 3 min 19 s 889 3 min 18 s 625 +3 s 834 5
6 LMP1 4 ByKolles Racing 3 min 28 s 887 3 min 26 s 026 3 min 24 s 170 +9 s 379 6
7 LMP2 26 G-Drive Racing 3 min 31 s 945 3 min 28 s 580 3 min 25 s 352 +10 s 561 7
8 LMP2 25 CEFC Manor TRS Racing 3 min 30 s 502 3 min 25 s 549 3 min 26 s 521 +10 s 758 8
9 LMP2 38 Jackie Chan DC Racing 3 min 31 s 024 3 min 26 s 776 3 min 25 s 911 +11 s 120 9
10 LMP2 31 Vaillante Rebellion 3 min 29 s 851 3 min 27 s 564 3 min 26 s 736 +11 s 945 10
11 LMP2 13 Vaillante Rebellion 3 min 31 s 636 3 min 27 s 071 3 min 26 s 811 +12 s 020 11
12 LMP2 24 CEFC Manor TRS Racing 3 min 30 s 847 3 min 26 s 871 3 min 27 s 359 +12 s 080 12
13 LMP2 28 TDS Racing 3 min 29 s 333 3 min 31 s 085 3 min 27 s 108 +12 s 317 13
14 LMP2 35 Signatech Alpine Matmut 3 min 31 s 439 3 min 29 s 328 3 min 27 s 517 +12 s 726 14
15 LMP2 37 Jackie Chan DC Racing 3 min 41 s 393 3 min 28 s 432 3 min 27 s 535 +12 s 744 15
16 LMP2 27 SMP Racing 3 min 34 s 407 3 min 30 s 262 3 min 27 s 782 +12 s 991 16
17 LMP2 36 Signatech Alpine Matmut 3 min 31 s 065 3 min 28 s 856 3 min 28 s 051 +13 s 260 17
18 LMP2 39 Graff 3 min 32 s 987 3 min 36 s 128 3 min 28 s 368 +13 s 577 18
19 LMP2 40 Graff 3 min 32 s 477 3 min 29 s 396 3 min 28 s 891 +14 s 100 19
20 LMP2 22 G-Drive Racing 3 min 31 s 963 3 min 28 s 937 3 min 30 s 313 +14 s 146 20
21 LMP2 32 United Autosports 3 min 34 s 166 3 min 30 s 693 3 min 29 s 151 +14 s 360 21
22 LMP2 21 DragonSpeed 3 min 34 s 046 3 min 30 s 396 3 min 29 s 777 +14 s 986 22
23 LMP2 29 Racing Team Nederland 3 min 33 s 796 3 min 31 s 766 3 min 29 s 976 +15 s 185 23
24 LMP2 47 Cetilar Villorba Corse 3 min 34 s 846 3 min 30 s 014 3 min 33 s 412 +15 s 223 24
25 LMP2 45 Algarve Pro Racing 3 min 37 s 814 3 min 30 s 164 3 min 32 s 425 +15 s 373 25
26 LMP2 23 Panis-Barthez Compétition 3 min 35 s 559 3 min 31 s 346 3 min 32 s 888 +16 s 555 26
27 LMP2 34 Tockwith Motorsports 3 min 41 s 628 3 min 33 s 739 3 min 32 s 536 +17 s 745 27
28 LMP2 49 ARC Bratislava 3 min 37 s 226 3 min 33 s 921 Pas de temps +19 s 130 28
29 LMP2 17 IDEC Sport Racing 3 min 40 s 162 3 min 36 s 362 3 min 36 s 230 +21 s 439 29
30 LMP2 43 Keating Motorsports 3 min 40 s 813 3 min 37 s 350 3 min 37 s 007 +22 s 216 30
31 LMP2 33 Eurasia Motorsport 3 min 42 s 660 3 min 42 s 916 Pas de temps +27 s 869 31
32 LMGTE Pro 97 Aston Martin Racing 3 min 53 s 296 3 min 51 s 860 3 min 50 s 837 +36 s 046 32
33 LMGTE Pro 51 AF Corse 3 min 53 s 123 3 min 52 s 087 3 min 51 s 028 +36 s 237 33
34 LMGTE Pro 95 Aston Martin Racing 3 min 52 s 117 3 min 52 s 525 3 min 51 s 038 +36 s 247 34
35 LMGTE Pro 71 AF Corse 3 min 52 s 235 3 min 52 s 903 3 min 51 s 086 +36 s 295 35
36 LMGTE Pro 69 Ford Chip Ganassi Team USA 3 min 55 s 553 3 min 52 s 496 3 min 51 s 232 +36 s 441 36
37 LMGTE Pro 63 Corvette Racing - GM 3 min 54 s 847 3 min 52 s 886 3 min 51 s 484 +36 s 693 37
38 LMGTE Pro 92 Porsche GT Team 3 min 54 s 243 3 min 52 s 177 3 min 51 s 847 +37 s 056 38
39 LMGTE Pro 66 Ford Chip Ganassi Team UK 3 min 55 s 803 3 min 52 s 558 3 min 51 s 991 +37 s 200 39
40 LMGTE Pro 67 Ford Chip Ganassi Team UK 3 min 54 s 118 3 min 53 s 059 3 min 52 s 008 +37 s 217 40
41 LMGTE Pro 64 Corvette Racing - GM 3 min 54 s 876 3 min 52 s 391 3 min 52 s 017 +37 s 226 41
42 LMGTE Pro 82 Risi Competizione Pas de temps[note 1] 3 min 52 s 138 3 min 54 s 129 +37 s 347 42
43 LMGTE Pro 68 Ford Chip Ganassi Team USA 3 min 55 s 059 3 min 52 s 626 3 min 52 s 178 +37 s 387 43
44 LMGTE Pro 91 Porsche GT Team 3 min 54 s 564 3 min 52 s 593 3 min 53 s 807 +37 s 802 44
45 LMGTE Am 50 Larbre Compétition 3 min 56 s 259 3 min 54 s 559 3 min 52 s 843 +38 s 052 45
46 LMGTE Am 98 Aston Martin Racing 3 min 55 s 134 3 min 54 s 456 3 min 53 s 233 +38 s 442 46
47 LMGTE Am 62 Scuderia Corsa 3 min 57 s 267 3 min 54 s 576 3 min 53 s 312 +38 s 521 47
48 LMGTE Am 77 Dempsey-Proton Racing 3 min 55 s 692 3 min 54 s 890 3 min 53 s 381 +38 s 590 48
49 LMGTE Am 55 Spirit of Race 4 min 01 s 098 3 min 54 s 941 3 min 53 s 641 +38 s 850 49
50 LMGTE Am 84 JMW Motorsport 3 min 56 s 890 3 min 53 s 981 3 min 53 s 977 +39 s 186 50
51 LMGTE Am 83 DH Racing 3 min 55 s 966 3 min 54 s 813 3 min 54 s 088 +39 s 297 51
52 LMGTE Am 90 TF Sport 3 min 55 s 953 3 min 54 s 319 3 min 54 s 551 +39 s 528 52
53 LMGTE Am 99 Beechdean AMR 3 min 57 s 463 3 min 55 s 046 3 min 54 s 328 +39 s 537 53
54 LMGTE Am 93 Proton Competition 3 min 58 s 196 3 min 54 s 621 3 min 59 s 046 +39 s 830 54
55 LMGTE Am 61 Clearwater Racing 3 min 56 s 333 3 min 55 s 995 3 min 54 s 955 +40 s 164 55
56 LMGTE Am 60 Clearwater Racing 3 min 57 s 321 4 min 02 s 436 3 min 54 s 994 +40 s 203 56
57 LMGTE Am 88 Proton Competition 3 min 56 s 507 3 min 55 s 468 4 min 00 s 323 +40 s 677 57
58 LMGTE Am 54 Spirit of Race 3 min 58 s 904 3 min 57 s 005 3 min 56 s 301 +41 s 510 58
59 LMGTE Am 86 Gulf Racing UK 3 min 58 s 427 Pas de temps 3 min 56 s 469 +41 s 678 59
60 LMGTE Am 65 Scuderia Corsa 3 min 58 s 249 3 min 59 s 842 Pas de temps +43 s 458 60

Warm-up[modifier | modifier le code]

Le warm-up est une séance d’entraînement destinée à vérifier le bon fonctionnement des autos avant la course. Il a lieu le samedi matin, de h à h 45. Toyota arrive en tête de la feuille des temps avec la no 8 et la no 7[10]. Ford fait de même en ce qui concerne les GT.

Course[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Pos. Après la 1re heure[11] Après 6 heures[12] Après 12 heures[13] Après 18 heures[14]
Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes
1
8
Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Davidson - Buemi - Nakajima
7
Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Sarrazin - Conway - Kobayashi
1
Drapeau : Allemagne Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Lotterer - Jani - Tandy
1
Drapeau : Allemagne Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Lotterer - Jani - Tandy
2
7
Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Sarrazin - Conway - Kobayashi
1
Drapeau : Allemagne Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Lotterer - Jani - Tandy
31
Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion
Oreca 07-Gibson (LMP2)
Prost - Senna - Canal
38
Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing
Oreca 07-Gibson (LMP2)
Tung - Laurent - Jarvis
3
1
Drapeau : Allemagne Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Lotterer - Jani - Tandy
8
Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Davidson - Buemi - Nakajima
38
Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing
Oreca 07-Gibson (LMP2)
Tung - Laurent - Jarvis
13
Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion
Oreca 07-Gibson (LMP2)
Piquet Jr - Beche - Hansson
4
2
Drapeau : Allemagne Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Bernhard - Hartley - Bamber
9
Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Lapierre - Kunimoto - López
13
Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion
Oreca 07-Gibson (LMP2)
Piquet Jr - Beche - Hansson
35
Drapeau : France Signatech Alpine Matmut
Alpine A470-Gibson (LMP2)
Panciatici - Ragues - Negrão
5
9
Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Lapierre - Kunimoto - López
31
Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion
Oreca 07-Gibson (LMP2)
Prost - Senna - Canal
35
Drapeau : France Signatech Alpine Matmut
Alpine A470-Gibson (LMP2)
Panciatici - Ragues - Negrão
31
Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion
Oreca 07-Gibson (LMP2)
Prost - Senna - Canal

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Édition ensoleillée.

Le départ a lieu à 15 h. Est annoncé la veille que le départ sera donné par Chase Carey, récent président du Formula One Group[15].

Lucas di Grassi, qui était engagé sur la Ferrari no 51 du AF Corse et qui a dû déclarer forfait à la suite d'une blessure à la cheville, est remplacé par le pilote italien Michele Rugolo.

La course se déroule sous des conditions de fortes chaleurs ; la pluie est absente de cette édition.

Dans le premier tour la Porsche #1 passe, pour le gain de la seconde place, la Toyota #8. Celle-ci reprendra sa place lors des premiers ravitaillements.

Après 3 heures de courses, La Toyota #7 a une trentaine de secondes d’avance sur la #8 suivie à 5 secondes de la Porsche #1. La Porsche #2 est 25 secondes plus loin et la Toyota #9 30 secondes derrière celle-ci.

Durant la 4ième heure, la Porsche #1 reprend la seconde place.

Le classement est alors : Toyota #7 suivie un peu plus loin de la Porsche #1 et la Toyota #8, la Porsche #2 puis la Toyota #9 plus en retrait

A 18H30 la Porsche #2 s'arrête au stand pendant 1 heure et 5 minutes. Tout espoir d'un bon résultat semble perdu pour elle et la lutte déséquilibrée entre la Porsche #1 seule contre les trois Toyota.

Le classement est alors : Toyota #7, Porsche #1, Toyota #8, Toyota #9. Alors que la Porsche #2 est au stand.

La Toyota #7 conserve une avance relativement confortable en tête alors qu'à 21H32 la #8 reprend la seconde place à la Porsche #1 puis creuse l'écart en se rapprochant de la #7. La Toyota #9 reste en retrait.

A 22H45 la Toyota #8 est rentrée dans son stand avec une épaisse fumée au niveau des roues avant. La Porsche #1 reprend la seconde place.

Le classement est alors : Toyota #7, Porsche #1 (avec un retard de 45 secondes à 23H puis de 1 minute à minuit), Toyota #9 à distance(à 2 tours à minuit). La Porsche #2 est 36ième à 18 tours à 23H. La Toyota #8 ne repartira qu'après près de deux heures d'arrêt.

A 0H44 a l'issue d'une période de neutralisation, le Toyota #7 ne reprend pas de vitesse. Au contraire elle ne termine pas son tour avec un problème embrayage/boite de vitesse imputé à une incompréhension entre Vincent Capillaire (alors à pied) et Kamui Kobayashi (alors que celui-ci attendait le feu vert à la sortie des stands lors de la neutralisation).

Le classement est alors (écart à 01H) : Porsche #1, Toyota #9 (à 1 tour). La Porsche #2 est 21ième à 18 tours et La Toyota #8 est 54ième à 29 tours).

A 01H29 la Toyota #9 est percutée dans la ligne droite des stands par la Manor #25 (LMP2). Elle poursuit son tour mais est trop endommagée pour le finir.

Le classement est alors (écart à 02H) : Porsche #1 suivie de 14 LMP2 à 8 tours et plus. La Porsche #2 est 16ième à 18 tours) et la Toyota #8 est 52ième à 29 tours... La victoire semble promise à la Porsche #1.

A 11H10 le dimanche matin, la Porsche #1 est au ralenti à l'amorce des Hunaudières puis s'arrête définitivement à 11H23 entre la chicane Michelin et Mulsanne. La Porsche #2 était alors 6ième à 16 tours mais à seulement 3 tours de la LMP2 no 38 du Jackie Chan DC Racing qui a pris la tête.

Celle qui semblait perdue après 3H30 de course reprend la tête peu avant la dernière heure de course pour l'emporter après 24 heures 1 minute et 14 secondes de course. La Toyota #8 est la seule autre LMP1 a terminer la course en 8ième position à 9 tours.

Classement final de la course[modifier | modifier le code]

Voici le classement officiel au terme de la course[16]. Les premiers de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.

Pos Classe no  Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1 2 Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team Drapeau : Allemagne Timo Bernhard
Drapeau : Nouvelle-Zélande Brendon Hartley
Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber
Porsche 919 Hybrid M 367
Porsche 2.0 L Turbo V4
2 LMP2 38 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung
Drapeau : France Thomas Laurent
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis
Oreca 07 D 366
Gibson GK428 4.2 L V8
3 LMP2 37 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau : République populaire de Chine David Cheng
Drapeau : France Tristan Gommendy
Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle
Oreca 07 D 363
Gibson GK428 4.2 L V8
4 LMP2 35 Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Drapeau : France Nelson Panciatici
Drapeau : France Pierre Ragues
Drapeau : Brésil André Negrão
Alpine A470 D 362
Gibson GK428 4.2 L V8
5 LMP2 32 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : États-Unis William Owen
Drapeau : Suisse Hugo de Sadeleer
Drapeau : Portugal Filipe Albuquerque
Ligier JS P217 D 362
Gibson GK428 4.2 L V8
6 LMP2 40 Drapeau : France Graff Drapeau : Australie James Allen
Drapeau : Royaume-Uni Richard Bradley
Drapeau : France Franck Matelli
Oreca 07 D 361
Gibson GK428 4.2 L V8
7 LMP2 24 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing Drapeau : Thaïlande Tor Graves
Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi
Drapeau : France Jean-Éric Vergne
Oreca 07 D 360
Gibson GK428 4.2 L V8
8 LMP1 8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Drapeau : Japon Kazuki Nakajima
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Toyota TS050 Hybrid M 358
Toyota 2.4 L Turbo V6
9 LMP2 47 Drapeau : Italie Cetilar Villorba Corse Drapeau : Italie Andrea Belicchi
Drapeau : Italie Roberto Lacorte
Drapeau : Italie Giorgio Sernagiotto
Dallara P217 D 353
Gibson GK428 4.2 L V8
10 LMP2 36 Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Drapeau : France Romain Dumas
Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes
Drapeau : Royaume-Uni Matthew Rao (de)
Alpine A470 D 351
Gibson GK428 4.2 L V8
11 LMP2 34 Drapeau : Royaume-Uni Tockwith Motorsports Drapeau : Royaume-Uni Phil Hanson
Drapeau : Royaume-Uni Nigel Moore
Drapeau : Inde Karun Chandhok
Ligier JS P217 D 351
Gibson GK428 4.2 L V8
12 LMP2 17 Drapeau : France IDEC Sport Racing Drapeau : France Patrice Lafargue
Drapeau : France Paul Lafargue
Drapeau : France David Zollinger
Ligier JS P217 M 344
Gibson GK428 4.2 L V8
13 LMP2 29 Drapeau : Pays-Bas Racing Team Nederland Drapeau : Brésil Rubens Barrichello
Drapeau : Pays-Bas Jan Lammers
Drapeau : Pays-Bas Frits van Eerd
Dallara P217 D 344
Gibson GK428 4.2 L V8
14 LMP2 21 Drapeau : États-Unis DragonSpeed - 10 Star Drapeau : Suède Henrik Hedman
Drapeau : Suède Felix Rosenqvist
Drapeau : Royaume-Uni Ben Hanley
Oreca 07 D 343
Gibson GK428 4.2 L V8
15 LMP2 33 Modèle:PHL-d Eurasia Motorsport Drapeau : France Jacques Nicolet
Drapeau : France Pierre Nicolet
Drapeau : France Érik Maris
Ligier JS P217 D 341
Gibson GK428 4.2 L V8
16 LMP2 31 Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion Drapeau : Brésil Bruno Senna
Drapeau : France Nicolas Prost
Drapeau : France Julien Canal
Oreca 07 D 340
Gibson GK428 4.2 L V8
17 LMGTE
Pro
97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Adam
Drapeau : Brésil Daniel Serra (en)
Aston Martin V8 Vantage GTE D 340
Aston Martin 4.5 L V8
18 LMGTE
Pro
67 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell
Drapeau : Royaume-Uni Andy Priaulx
Drapeau : Brésil Pipo Derani
Ford GT M 340
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
19 LMGTE
Pro
63 Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : Danemark Jan Magnussen
Drapeau : Espagne Antonio García
Drapeau : États-Unis Jordan Taylor
Chevrolet Corvette C7.R M 340
Chevrolet 5.5 L V8
20 LMGTE
Pro
91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Autriche Richard Lietz
Drapeau : France Frédéric Makowiecki
Drapeau : France Patrick Pilet
Porsche 911 RSR M 339
Porsche 4.0 L Flat-6
21 LMGTE
Pro
71 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Italie Davide Rigon
Drapeau : Royaume-Uni Sam Bird
Drapeau : Espagne Miguel Molina
Ferrari 488 GTE M 339
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
22 LMGTE
Pro
68 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team USA Drapeau : États-Unis Joey Hand
Drapeau : Brésil Tony Kanaan
Drapeau : Allemagne Dirk Müller
Ford GT M 339
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
23 LMGTE
Pro
69 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team USA Drapeau : Australie Ryan Briscoe
Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon
Drapeau : Royaume-Uni Richard Westbrook
Ford GT M 337
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
24 LMGTE
Pro
64 Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin
Drapeau : États-Unis Tommy Milner
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Chevrolet Corvette C7.R M 335
Chevrolet 5.5 L V8
25 LMGTE
Pro
95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Danemark Nicki Thiim
Drapeau : Danemark Marco Sørensen
Drapeau : Nouvelle-Zélande Richie Stanaway
Aston Martin V8 Vantage GTE D 334
Aston Martin 4.5 L V8
26 LMGTE
Am
84 Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Drapeau : Royaume-Uni Robert Smith
Drapeau : Royaume-Uni Will Stevens
Drapeau : Belgique Dries Vanthoor
Ferrari 488 GTE M 333
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
27 LMGTE
Pro
66 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Drapeau : Allemagne Stefan Mücke
Drapeau : France Olivier Pla
Drapeau : États-Unis Billy Johnson (en)
Ford GT M 332
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
28 LMGTE
Am
55 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Royaume-Uni Duncan Cameron
Drapeau : Royaume-Uni Aaron Scott
Drapeau : Italie Marco Cioci
Ferrari 488 GTE M 331
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
29 LMGTE
Am
62 Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil
Drapeau : États-Unis Bill Sweedler
Drapeau : États-Unis Townsend Bell
Ferrari 488 GTE M 331
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
30 LMGTE
Am
99 Drapeau : Royaume-Uni Beechdean AMR Drapeau : Royaume-Uni Andrew Howard
Drapeau : Royaume-Uni Ross Gunn
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Bryant
Aston Martin V8 Vantage GTE D 331
Aston Martin 4.5 L V8
31 LMGTE
Am
61 Drapeau : Singapour Clearwater Racing Drapeau : Singapour Weng Sun Mok
Drapeau : Japon Keita Sawa
Drapeau : Irlande Matthew Griffin
Ferrari 488 GTE M 330
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
32 LMP2 45 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau : États-Unis Mark Patterson
Drapeau : États-Unis Matthew McMurry
Drapeau : France Vincent Capillaire
Ligier JS P217 D 330
Gibson GK428 4.2 L V8
33 LMP2 27 Drapeau : Russie SMP Racing Drapeau : Russie Mikhaïl Aleshin
Drapeau : Russie Viktor Shaytar
Drapeau : Russie Sergey Sirotkin
Dallara P217 D 330
Gibson GK428 4.2 L V8
34 LMGTE
Am
77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau : Allemagne Christian Ried
Drapeau : Allemagne Marvin Dienst
Drapeau : Italie Matteo Cairoli
Porsche 911 RSR (2016) D 329
Porsche 4.0 L Flat-6
35 LMGTE
Am
90 Drapeau : Royaume-Uni TF Sport Drapeau : Turquie Salih Yoluc (en)
Drapeau : Royaume-Uni Euan Hankey
Drapeau : Royaume-Uni Rob Bell
Aston Martin V8 Vantage GTE D 329
Aston Martin 4.5 L V8
36 LMGTE
Am
98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Canada Paul Dalla Lana
Drapeau : Portugal Pedro Lamy
Drapeau : Autriche Mathias Lauda
Aston Martin V8 Vantage GTE D 329
Aston Martin 4.5 L V8
37 LMGTE
Am
93 Drapeau : Allemagne Proton Competition Drapeau : États-Unis Patrick Long
Drapeau : États-Unis Mike Hedlund
Drapeau : Arabie saoudite Abdulaziz Al Faisal
Porsche 911 RSR (2016) D 329
Porsche 4.0 L Flat-6
38 LMGTE
Am
86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing UK Drapeau : Royaume-Uni Michael Wainwright
Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker
Drapeau : Australie Nick Foster (en)
Porsche 911 RSR (2016) D 328
Porsche 4.0 L Flat-6
39 LMP2 22 Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : Mexique Memo Rojas
Drapeau : Japon Ryō Hirakawa
Drapeau : Mexique José Gutiérrez
Oreca 07 D 327
Gibson GK428 4.2 L V8
40 LMGTE
Am
60 Drapeau : Singapour Clearwater Racing Drapeau : Singapour Richard Wee
Drapeau : Portugal Álvaro Parente
Drapeau : Japon Hiroki Katoh
Ferrari 488 GTE M 327
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
41 LMGTE
Am
54 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Suisse Thomas Flohr
Drapeau : Italie Francesco Castellacci
Drapeau : Monaco Olivier Beretta
Ferrari 488 GTE M 326
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
42 LMGTE
Am
83 Drapeau : Hong Kong DH Racing Drapeau : États-Unis Tracy Krohn
Drapeau : Suède Niclas Jönsson
Drapeau : Italie Andrea Bertolini
Ferrari 488 GTE M 320
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
43 LMP2 39 Drapeau : France Graff Drapeau : France Éric Trouillet
Drapeau : France Enzo Guibbert
Drapeau : Royaume-Uni James Winslow
Oreca 07 D 318
Gibson GK428 4.2 L V8
44 LMGTE
Am
65 Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa Drapeau : Danemark Christina Nielsen
Drapeau : Italie Alessandro Balzan (en)
Drapeau : États-Unis Bret Curtis (en)
Ferrari 488 GTE M 314
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
45 LMP2 49 Drapeau : Slovaquie ARC Bratislava Drapeau : Slovaquie Miroslav Konôpka
Drapeau : Lettonie Konstantīns Calko (en)
Drapeau : Pays-Bas Rik Breukers
Ligier JS P217 M 314
Gibson GK428 4.2 L V8
46 LMGTE
Pro
51 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Royaume-Uni James Calado
Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi
Drapeau : Italie Michele Rugolo
Ferrari 488 GTE M 312
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
47 LMP2 43 Drapeau : États-Unis Keating Motorsports Drapeau : États-Unis Ben Keating
Drapeau : États-Unis Ricky Taylor
Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
Riley Mk. 30 M 312
Gibson GK428 4.2 L V8
48 LMGTE
Am
50 Drapeau : France Larbre Compétition Drapeau : France Romain Brandela
Drapeau : France Christian Philippon
Drapeau : Brésil Fernando Rees
Chevrolet Corvette C7.R M 309
Chevrolet 5.5 L V8
Abd LMP1 1 Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team Drapeau : Suisse Neel Jani
Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
Drapeau : Allemagne André Lotterer
Porsche 919 Hybrid M 318
Porsche 2.0 L Turbo V4
Abd LMP2 23 Drapeau : France Panis-Barthez Competition Drapeau : France Fabien Barthez
Drapeau : France Timothé Buret
Drapeau : France Nathanaël Berthon
Ligier JS P217 M 296
Gibson GK428 4.2 L V8
Abd LMP2 28 Drapeau : France TDS Racing Drapeau : France François Perrodo
Drapeau : France Emmanuel Collard
Drapeau : France Matthieu Vaxivière
Oreca 07 D 213
Gibson GK428 4.2 L V8
Abd LMGTE
Pro
92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Danemark Michael Christensen
Drapeau : France Kévin Estre
Drapeau : Allemagne Dirk Werner
Porsche 911 RSR M 179
Porsche 4.0 L Flat-6
Abd LMP1 9 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Argentine José María López
Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : Japon Yuji Kunimoto
Toyota TS050 Hybrid M 160
Toyota 2.4 L Turbo V6
Abd LMP1 7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Japon Kamui Kobayashi
Drapeau : France Stéphane Sarrazin
Toyota TS050 Hybrid M 154
Toyota 2.4 L Turbo V6
Abd LMP2 25 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing Drapeau : Mexique Roberto González
Drapeau : Suisse Simon Trummer
Drapeau : Russie Vitaly Petrov
Oreca 07 D 152
Gibson GK428 4.2 L V8
Abd LMGTE
Pro
82 Drapeau : États-Unis Risi Competizione Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : Finlande Toni Vilander
Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer
Ferrari 488 GTE M 72
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
Abd LMP2 26 Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : France Pierre Thiriet
Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn
Oreca 07 D 20
Gibson GK428 4.2 L V8
Abd LMGTE
Am
88 Drapeau : Allemagne Proton Competition Drapeau : Belgique Stéphane Lémeret
Drapeau : Autriche Klaus Bachler (en)
Drapeau : Émirats arabes unis Khaled Al Qubaisi
Porsche 911 RSR (2016) D 18
Porsche 4.0 L Flat-6
Abd LMP1 4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Drapeau : Royaume-Uni Oliver Webb
Drapeau : Autriche Dominik Kraihamer
Drapeau : Italie Marco Bonanomi
Enso CLM P1/01 M 7
Nismo VRX30A 3.0 L Turbo V6
Dsq[17] LMP2 13 Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion Drapeau : Brésil Nelson Piquet Jr
Drapeau : Suisse Mathias Beche
Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson
Oreca 07 D 364
Gibson GK428 4.2 L V8

Record du tour[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La No. 82 Risi Ferrari a vu ses temps de la première séance de qualifications annulés en raison d'une rupture de régime de parc fermé en raison de changements de pneumatiques effectués après la séance[9]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Porsche remporte la 85e édition des 24 Heures du Mans avec la 919 Hybrid n°2 », sur lequipe.fr, (consulté le 18 juin 2017).
  2. Basile Davoine, « Audi annonce son retrait de l'Endurance dès la fin de saison », sur fr.motorsport.com, (consulté le 26 octobre 2016).
  3. « Un nouveau revêtement pour le Circuit Bugatti en 2017 (vidéo) », sur lemans.org, (consulté le 17 juin 2017).
  4. http://welterracing.fr/laco-selectionne-le-projet-wr-bio-methane-pour-les-24-heures-du-mans-2017/
  5. http://www.endurance-info.com/fr/wr-bio-methane-debuts-differes-elle-ne-sera-pas-au-mans-en-2017/
  6. FIA, « FIA WEC 85e Edition des 24 Heures du Mans Qualifying Practice 2 Provisional Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 17 juin 2017)
  7. FIA, « FIA WEC 85e Edition des 24 Heures du Mans Race Provisional Starting Grid », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 17 juin 2017)
  8. « 24 Heures du Mans. Vidéo : avec Kobayashi, pour un tour de piste historique », sur ouest-france.fr, (consulté le 17 juin 2017)
  9. « Les chronos en Q1 de la Ferrari 488 Risi annulés », sur autohebdo.fr, (consulté le 17 juin 2017)
  10. « Warm-up - Toyota se rassure avant la course », sur fr.motorsport.com, (consulté le 17 juin 2017)
  11. FIA, « Race 85º Edition des 24 Heures du Mans FIA WEC Classification (Hour 1) », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 18 juin 2017)
  12. FIA, « Race 85º Edition des 24 Heures du Mans FIA WEC Classification (Hour 6) », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 18 juin 2017)
  13. FIA, « Race 85º Edition des 24 Heures du Mans FIA WEC Classification (Hour 12) », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 18 juin 2017)
  14. FIA, « Race 85º Edition des 24 Heures du Mans FIA WEC Classification (Hour 18) », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 18 juin 2017)
  15. « Chase Carey va donner le départ des 24 Heures du Mans », sur fr.motorsport.com, (consulté le 17 juin 2017)
  16. FIA, « FIA WEC 85º Edition des 24 Heures du Mans Race Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 18 juin 2017).
  17. Laurent Mercier, « Vaillante Rebellion déclassée, Jackie Chan DC Racing place ses deux LM P2 sur le podium », sur endurance-info.com, (consulté le 20 juin 2017).
  18. Revue Auto Hebdo no 2119 - 21 juin 2017

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]