LM GTE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Mans Grand Tourisme Endurance, abrégé LM GTE, est une catégorie d'automobile de compétition régie par un ensemble de règlements et défini par l'Automobile Club de l'Ouest. Utilisée dans des courses prestigieuses telle que les 24 Heures du Mans et ses séries associés. La classe était autrefois appelé GT2 (Grand Tourisme 2) quand elle était utilisée aux 24 Heures du Mans pour la distinguer des voitures plus rapides de la catégorie GT1.

Histoire[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La classe, dérivé de l'ancienne classe "GT3" en 1998, a fait ses débuts en 1999 sous le nom de" GT" aux 24 Heures du Mans, en American Le Mans Series et en Le Mans Series, et comme 'N-GT" dans le Championnat FIA GT. En 2005, la classe a été renommé GT2, sous la catégorie plus rapide des GT1 (anciennement connu sous le GTS).

À l'origine, elle a été dominée par la Porsche 911 GT3 dans ses versions R, RS et RSR, mais la Ferrari 360 Modena, Ferrari F430 et la Panoz Esperante ont été également couronnée de succès, ainsi que la BMW M3 aux États-Unis. D'autres modèles ont été l'Aston Martin V8 Vantage, la Morgan Aero 8, Spyker C8 et TVR Tuscan.

Depuis, la classe GT1 a été abandonné part l'ACO à partir de la saison 2011, la classe LM GT2 a été renommé LM GTE en Europe et GTLM aux Etats-Unis à partir de 2014.

Réglementation[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Début en compétition (2011)[modifier | modifier le code]

L'ACO a défini les limites et les exigences de la catégorie LM GTE pour s'assurer que les voitures sont légitimement fondée sur la production. La voiture doit avoir "une aptitude pour le sport avec 2 portes, 2 ou 2+2 places, ouvert ou fermé, qui peut être utilisé tout à fait légalement sur la route et disponible à la vente."[1] L'ACO modifie son règlement pour les “Petits constructeurs” (moins de 2000 voitures produites par an). Pour être admissible, un grand fabricant doit produire au moins une voiture par semaine ou un petit fabricant une voiture par mois. Les voitures seront admissibles à la course quand 100 voitures pour les grands fabricants ou 25 voitures pour les petits fabricants auront été produites. La voiture doit avoir un lancement officiel et un réseau de vente. Le moteur doit être utilisé dans une voiture de production; c'est généralement le moteur de la voiture de production mais l'ACO a fait des exceptions pour les voitures comme la BMW Z4 GTE qui utilisent des moteurs provenant d'autres modèles. La fibre de carbone, le titane et le magnésium sont interdits, sauf pour les pièces spéciales telles que les spoilers ou des roues. Les voitures avec des cockpits en carbone (qui ne sont pas directement liés à la suspension) sont autorisés. La cylindrée du moteur est limitée à 5,5 L pour les moteurs atmosphérique ou 4.0 L pour les turbos/moteurs suralimentés. La SRT Viper a reçu une dispense pour son moteur 8,0 L. Le poids minimum est de 1 245 kg. Les voitures doivent avoir des feux et des essuie-glaces fonctionnels en tout temps. Pour distinguer les Prototypes la nuit, les LM GTE doivent utiliser des phares jaunes. Les quatre roues motrices sont interdites alors que le contrôle de traction est autorisé. Les boîtes de vitesses sont limitées à six rapports en marche avant. Toutes les voitures doivent avoir aussi une caméra arrière en plus des rétroviseurs latéraux.

Les voitures sont autorisées un ensemble de modifications tous les 2 ans. Les nouveaux modèles ont droit à un ensemble de modifications dans la première année de compétition. De petites modifications aérodynamique sont autorisées pour Le Mans chaque année. Si la voiture de production est mise à jour, cette modification peut également être utilisé sur les LM GTE à travers la mise à jour de l'homologation. Les fabricants peuvent également demander des dérogations pour permettre l'homologation des voitures ou des pièces qui auraient normalement été interdites par les règles.

Dans l'ensemble, les règlements techniques sont axés sur le maintien des LM GTE relativement proche de la route de la voiture, en termes de pièces et de dimensions. Les dispositifs aérodynamiques tels que les spoilers sont fortement réglementés. Il y a aussi des exigences historiques du Mans, telle que l'obligation d'au moins 150 décimètres cubes d'espace pour les bagages.

Au Mans, LM GTE est divisé en deux classes: GTE-Pro et GTE-Am. En GTE-Am doit être d'au moins un an ou être construite avec les specs de l'année précédente, et ont des limites sur la qualité des pilotes admis dans l'équipe.

Le Comité d'Endurance de l'ACO a le droit absolu de modifier l' Équilibre des Performances entre les LM GTE voitures par le biais de réglage du poids, du moteur ou de l'aérodynamique. Air réducteurs sont utilisés avec des valeurs par défaut pour les cylindrées.

Mises à jour du règlement en (2016)[modifier | modifier le code]

À l'horizon des 24 Heures du Mans 2015, l'ACO a annoncé une série de changements en LM GTE. Le but de ces changements est d'augmenter la performance des voitures par rapport à la catégorie GT3 qui sont concurrente dans certaines séries, tout en réduisant les coûts et en améliorant la sécurité des voitures. Le règlement sera moins restrictif, et donc il y aura une réduction de la dépendance sur les dérogations pour permettre à certains de voitures d'entrer en compétition. Un exemple de ceci est l'augmentation de la liberté de l'aérodynamique de développement dans des régions spécifiques de la voiture.[2] Les nouvelles voitures seront en mesure de rivaliser en LM GTE Pro, à partir de 2016 aux côtés de l '"ancienne" spécification de la voiture, avant de devenir disponibles pour les LM GTE Am en 2017. En 2018, l'ancienne version de la voiture ne sera plus utilisable en compétition.

Liste de voitures de la catégorie LM GTE (non exhaustif)[modifier | modifier le code]

Séries qui utilisent des voitures LM GTE[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Technical Regulations for Grand Touring Cars », Automobile Club de l'Ouest (consulté le 3 janvier 2014)
  2. FIA WEC: 2016 GTE Regulations, Key Points, Summary of New Regulations From DSC.
  3. « BMW Motorsport : Cars : BMW M6 GTLM », sur www.bmw-motorsport.com (consulté le 11 juin 2016)
  4. « 24 Hours of Le Mans: Introduction to the LM GTE Pro Class », Automobile Club de l'Ouest (consulté le 3 janvier 2014)
  5. (en) « Classes », World Endurance Championship (consulté le 3 janvier 2014)
  6. (en) « Category », Automobile Club de l'Ouest (consulté le 3 janvier 2014)
  7. (en) « The different classes », Automobile Club de l'Ouest (consulté le 3 janvier 2014)
  8. (en) « Classes », IMSA (consulté le 3 janvier 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • LM GTE règlement à partir du 8 mars, 2013 [1]