Aston Martin V8 Vantage GT2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aston Martin V8 Vantage GT2
Aston Martin V8 Vantage GT2

L'Aston Martin V8 Vantage GT2 de Drayson Racing au Monterey Sports Car Championships 2008.

Présentation
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin
Année du modèle 2008
Spécifications techniques
Châssis Coque autoporteuse en aluminium (proche de la série) + arceau de sécurité homologué FIA
Suspension avant Triangles superposés, amortisseurs Koni réglables
Suspension arrière Triangles superposés, amortisseurs Koni réglables
Cylindrée 4,5 L
Configuration V8 atmosphérique ouvert à 90°, 4 soupapes par cylindre, bloc en aluminium
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Avant
Boîte de vitesses Xtrac, semi-automatique, à commande séquentielle au volant
Nombre de rapports 6
Électronique Boîtier électronique Pectel MQ12
Système de carburant Réservoir de 95 L d'essence
Système de freinage Disques ventilés en acier, étriers Brembo : 6 pistons (AV) / 4 pistons (AR)
Cockpit Fermé
Poids 1 195 kg
Dimensions 4450 mm x 1980 mm x 1500 mm, empattement : 2600 mm
Histoire en compétition
Début Grand Prix de Long Beach 2008
Courses Victoires Pole Meilleur tour

Chronologie des modèles

L'Aston Martin V8 Vantage GT2 (par la suite, Aston Martin V8 Vantage GTE) est une automobile de compétition homologuée pour concourir successivement dans les catégories GT2 puis GTE de l'Automobile Club de l'Ouest. Elle est dérivée du modèle de série de l'Aston Martin V8 Vantage d'où elle tire son nom.

Conception[modifier | modifier le code]

Comme sur le modèle de série, l'Aston Martin V8 Vantage GT2 a une transmission de type propulsion. En revanche, l'arbre de transmission est en fibre de carbone[1].

Histoire en compétition[modifier | modifier le code]

L'Aston Martin V8 Vantage GT2 effectue ses débuts en compétition en 2008 dans le championnat American Le Mans Series, lors de la troisième manche qui a lieu à Long Beach. La première équipe à exploiter l'auto est le Drayson Racing. En Europe, James Watt Automotive est la première équipe à concourir avec cette auto. Elle se classe 7e dans la catégorie GT2 lors des 1000 Kilomètres de Silverstone 2008[2].

En 2009, Hexis Racing engage une Aston Martin V8 Vantage GT2 en FIA GT[3],[4], alors que le Drayson Racing fait concourir pour la première fois l'Aston Martin aux 24 Heures du Mans.

Deux ans plus tard, en 2010, le JMW Motorsport s'engage également avec une Aston Martin V8 Vantage GT2 dans le championnat Le Mans Series ainsi qu'aux 24 Heures du Mans.

Que ce soit en Europe ou aux États-Unis, les Aston Martin V8 vantage GT2 "privées" sont à la peine en performance pure[5]. Il faut attendre les 1000 Kilomètre de Silverstone 2010 pour voir l'Aston Martin de JMW Motorsport obtenir la pole position dans la catégorie GT2. En course, elle obtient une encourageante troisième place[6].

Aston Martin V8 Vantage GTE[modifier | modifier le code]

Pour l'année 2011, les Aston Martin V8 Vantage GT2 subissent quelques modifications réglementaires pour leur permettre de concourir dans la nouvelle catégorie GTE. Diverses améliorations sont apportées, notamment, au moteur, aux suspensions et à la transmission[7],[8].

Jota Sport annonce l'engagement d'une Vantage pour les Le Mans Series ainsi que pour les 24 Heures du Mans[9]. Le Gulf Racing Middle East aligne également une Aston Martin V8 Vantage GT2 pour la seconde saison de l'Intercontinental Le Mans Cup en plus des 24 Heures du Mans[10].

2012 : Une année d'apprentissage[modifier | modifier le code]

Après l'échec des Aston Martin AMR-One aux 24 Heures du Mans, Aston martin Racing préfère se réorienter sur un programme en grand tourisme. Pour la saison 2012, l'équipe de David Richard engage une Aston Martin V8 Vantage GTE dans la catégorie GTE Pro pour la première saison du Championnat du monde d'endurance FIA, elle est confiée à Darren Turner, Stefan Mücke et Adrian Fernandez. Pour les 24 Heures du Mans, une autre Aston Martin V8 Vantage GTE est engagée en GTE Am[7].

2013-2015 : Aston Martin bute sur Ferrari en GTE[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Pernot, « À SON AVANTAGE », Sport Auto, no 622,‎ , p. 172
  2. News Release, « JWA Seventh with Aston Martin GT2 Debut », sur Planetlemans (consulté le 18 avril 2016)
  3. Caradisiac.com, « Hexis Racing engage à nouveau l'Aston Martin Vantage GT2 », sur Caradisiac.com (consulté le 19 avril 2016)
  4. « GT3 + GT2 : Le Team Hexis Racing AMR monte en puissance ! », sur Autonewsinfo (consulté le 19 avril 2016)
  5. Alian Pernot, « À SON AVANTAGE », Sport Auto, no 622,‎ , p. 170
  6. « Rob Bell : « D’une GT2 à l’autre ! » », sur www.endurance-info.com (consulté le 18 avril 2016)
  7. a et b « Un programme ambitieux pour AMR avec la Vantage GTE. », sur www.endurance-info.com (consulté le 19 avril 2016)
  8. « Aston Martin Racing Announces 2012 Vantage GTE For Le Mans, FIA WEC », sur Motor Authority (consulté le 19 avril 2016)
  9. « Jota Sport AMR : LMS et Le Mans pour la Vantage GT2 ! », sur www.endurance-info.com (consulté le 19 avril 2016)
  10. « Gulf AMR Middle East : L’équipage est maintenant au complet. », sur www.endurance-info.com (consulté le 19 avril 2016)